HomeConseils

Charpentier : en quoi consiste ce métier ?

Charpentier : en quoi consiste ce métier ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Le métier de charpentier englobe d’innombrables habiletés. Qu’il s’agisse de création, de réparation ou de restauration, un charpentier est un artisan très méticuleux dans son travail.

En effet, le charpentier conçoit, fabrique et pose des charpentes en bois et/ou métalliques qui serviront à la couverture d’un bâtiment, ou d’autres types de constructions : escaliers, planchers, ossatures bois, combles habitables, coffrages, étaiements.

Si vous aimez travailler de vos mains, nous vous invitons à découvrir à travers cet article ce qu’est le métier de charpentier : ses missions ainsi que les études et les formations pour devenir charpentier.

Quel rôle joue un charpentier dans la construction ?

Comme son nom l’indique, le rôle d’un menuisier charpentier consiste à construire, installer et entretenir tout ce qui touche la charpente.

De manière générale, il est en charge de la pose de la charpente et des poutres du toit d’une structure. Nonobstant, il réalise aussi parfois des travaux sur d’autres éléments de construction, tels que le plancher, les colombages, les fenêtres et toutes les ossatures en bois.

Toutefois, un charpentier couvreur est également amené à travailler d’autres types de matériaux (métal, verre, aluminium, PVC, etc.) afin de garantir une bonne isolation et une parfaite étanchéité.

Par ailleurs, son intervention ne se limite pas que sur les différents types de bâtiments dont les maisons à ossature en bois, les chalets ou les hangars agricoles. En effet, un ouvrier charpentier peut très bien aussi être doté d’une sous-spécialisation en charpente marine, un travail qui consiste généralement à s’occuper du squelette des bateaux.

Quelles sont ses qualités et ses compétences ?

Un bon charpentier doit disposer de certaines compétences pour mener à bien ses fonctions dans l’exécution de son métier :

  • Être polyvalent tant en charpentes traditionnelles qu’en charpentes industrielles (lamellé-collé), et en posséder de très bonnes connaissances techniques.
  • Être familier avec tout type de coffrage, d’étaiement, de parquet et d’escaliers.
  • Être expert en essences de bois et sur leurs usages dans le bâtiment et la construction.
  • Savoir lire les plans de travaux, et avoir une maîtrise parfaite des volumes et dimensions d’un espace.
  • Avoir une très bonne connaissance des logiciels de calcul liés à la charpente.
  • Être un bon leader capable de manager, conseiller, former et gérer une équipe.
  • Apte à manipuler les engins nécessaires à l’assemblage d’une structure.
  • Avoir une bonne condition physique, et une santé adaptée aux environnements d’un travail vertigineux.
  • Être un artisan habile, précis et minutieux.
  • Apte à respecter les règles de sécurité.

Quel cursus pour devenir charpentier ?

Il existe pas mal de formations et de cursus adaptés aux personnes désireuses d’exercer le métier de charpentier.

1.    Le CAP charpentier

Le CAP est un diplôme national obtenu après un apprentissage et une application directe des compétences techniques, après 2 ans d’études, dès la classe de 3ème. Il peut être effectué soit à temps plein, soit en apprentissage afin d’accumuler de l’expérience. Durant la formation, l’étudiant aura à apprendre toutes les techniques et les savoir-faire d’un charpentier, sur la construction, la restauration, mais également la rénovation de bâtiments.

2.    Le Brevet professionnel, filière charpenterie

C’est un cursus de 2 ans d’un niveau d’études équivalent au Baccalauréat, visant à former des professionnels qualifiés possédant un CAP. L’objectif de ce cursus est de former les élèves non seulement sur les savoir-faire techniques, mais également sur les compétences managériales.

3.    Le Bac pro

C’est un diplôme obtenu après 3 ans d’études après un CAP ou la classe de 2nde technologique. Pour cela, l’élève doit intégrer un lycée professionnel, où il pourra alterner ses périodes de cours avec ses formations en entreprise.

A la fin du cursus, il obtiendra le diplôme de Technicien constructeur bois, ou de Technicien de fabrication bois et matériaux associés, ou de Technicien de scierie.

4.    Le BTS

Le BTS Systèmes constructifs bois et habitat ou BTS Développement et réalisation bois, est un cursus qui s’effectue en 2 ans, pour un niveau Bac +2. En effet, c’est un diplôme qui prépare l’élève à la gestion de projet de toute construction d’ouvrages en bois. Après son obtention, le technicien peut intégrer directement le monde professionnel ou poursuivre ses études en Licence pro en métiers du bois.

%d blogueurs aiment cette page :