Home

Quel est le meilleur isolant thermique ?

2020-11-19 Commentaires fermés sur Quel est le meilleur isolant thermique ? By Michel Duprès

Durant les travaux de réhabilitation des combles ou de construction de maison, il existe plusieurs étapes très importantes. l’une d’entre elles est l’isolation. Celle-ci permet d’améliorer et de parfaire le confort de vie et de faire également des économies d’énergie. Mais, comment choisir le meilleur isolant ? Ce guide vous permet de savoir choisir la bonne isolation thermique qui répondra à vos attentes.

L’isolation thermique : est-ce vraiment important ?

Les 30 % des déperditions thermiques d’une habitation sont généralement causés par une toiture mal ou non isolée. Dans ce cas, vous devez impérativement prioriser l’isolation thermique des combles, car elle garantit l’économie d’énergie ainsi que votre confort.

En outre, le matériau utilisé dans l’isolation doit absolument être efficace en hiver comme en été. Vous devez donc vous assurer que le support que vous utilisez n’a pas de trace d’humidité. De plus, vous ne devez pas hésiter à établir un diagnostic via un professionnel, afin de découvrir les points qui nécessitent un traitement.

Le choix du matériau pour avoir une isolation thermique parfaite

Avant de commencer les travaux d’isolation de combles, il est conseillé de respecter quelques règles. Cela concerne généralement le choix du matériau : vous devez observer sa résistance thermique R. Celle-ci est souvent indiquée sur l’emballage. En d’autres termes, plus la résistance R est importante, plus le matériau sera performant.

Voici les meilleurs isolants thermiques que vous pouvez utiliser :

Les isolants naturels

La laine de chanvre

Comme son nom l’indique, les isolants naturels sont des matériaux totalement écologiques. Ils se révèlent généralement être un bon isolant phonique et thermique. La laine de chanvre possède une grande résistance à l’humidité. Elle agit également comme répulsif contre tous les rongeurs et résiste aussi au feu et à la chaleur.

La laine de chanvre est facile à installer. En revanche, ce type d’isolant naturel est un matériau onéreux, car son coût est à peu près quatre fois plus cher que la laine de verre.

L’ouate de cellulose

C’est un matériau naturel très coûteux, car son prix est le double des autres isolants comme la laine de roche ou de verre. Bien qu’elle soit onéreuse, l’isolation en ouate de cellulose reste quand même très avantageuse.

En effet, l’ouate de cellulose est un matériau qui est facile à poser et d’origine naturelle. En d’autres termes, il s’agit de l’isolant thermique le plus parfait qui soit. En effet, l’ouate de cellulose est écologique et présente une résistance supérieure par rapport aux autres matériaux comme la laine de verre.

Les isolants minéraux

La laine de verre

La laine de verre est connue pour son prix accessible sur le marché. En effet, elle est moins coûteuse que la plupart des isolants thermiques. Il s’agit également du matériau le plus utilisé et le plus répandu. Pourtant, les gens confondent souvent ce type d’isolant avec la laine de roche alors qu’ils sont différents sur plusieurs points.

La laine de verre est facile à découper et est complètement perméable à la vapeur d’eau, mais ne l’absorbe pas. Il s’agit donc d’un matériau hydrophile. En outre, cet isolant présente un parfait rapport qualité/prix.

La laine de roche

Il s’agit d’un produit isolant qui peut garder ses qualités d’isolation, et cela, le plus longtemps possible. La laine de roche peut offrir une protection en été comme en hiver et est constituée à 98 % de matière naturelle et 2 % de liant. Elle présente le même coût que la laine de verre.

Si vous souhaitez vous lancer dans des travaux d’isolation thermique de votre habitation, il est conseillé de faire appel à un professionnel comme Isolation Thermique, situé à Saint-Honoré. Il s’agit d’un spécialiste dans l’isolation thermique et qui intervient sur les bâtiments commerciaux et résidentiels.

, ,

Comment enlever de la peinture sur du bois ?

2020-11-18 Commentaires fermés sur Comment enlever de la peinture sur du bois ? By Michel Duprès

Au bout d’un certain temps, il arrive que vous ayez besoin d’enlever la peinture sur vos revêtements, votre mobilier en bois pour les restaurer ou les rénover. Le décapage doit prendre en compte de nombreux paramètres dont la méthode utilisée, le matériel et les résultats escomptés. Toutefois, l’opération peut nécessiter l’intervention d’un professionnel, en particulier s’il s’agit d’un meuble de valeur, ou ancien dont le traitement nécessite des précautions pour ne pas endommager le matériau.

Les méthodes de décapage de la peinture sur bois

Il existe de nombreuses méthodes pour enlever les peintures sur les revêtements en bois ou sur les meubles en vue d’une rénovation de votre peinture décorative. Le choix dépend des besoins de l’opération et le résultat que vous souhaitez obtenir.

La méthode mécanique

Le décapage mécanique ou manuel est l’une des méthodes les plus simples pour enlever de la peinture sur un revêtement en bois. Il consiste à frotter la couche de peinture, à l’aide de matériel spécifique ou un outil abrasif. Selon la superficie de l’élément à traiter, l’opération peut être fastidieuse et nécessite un temps relativement long. La réalisation de ce type de décapage se fait en trois étapes.

Tout d’abord, protégez-vous avec des masques, car ce procédé peut générer beaucoup de particules, comme les poussières fines, qui sont néfastes pour la santé.

Ensuite, à l’aide d’un grattoir, d’outils pointus ou abrasifs, grattez progressivement la surface du meuble ou du revêtement pour retirer les couches de peinture indésirable. Selon la surface et le besoin des travaux, il est possible d’utiliser une meuleuse, munie d’un disque avec papier abrasif.

Enfin, pour une finition de qualité, lissez manuellement la surface à l’aide de papier de verre avec des grains de plus en plus fin, c’est-à-dire, du papier 240  au papier 400.

Le procédé thermique

Cette méthode convient surtout aux grandes surfaces, car elle ne nécessite pas beaucoup d’efforts physiques comme la méthode mécanique.

Pour procéder, munissez-vous d’un pistolet à diffusion thermique haute température. Soufflez progressivement l’ensemble de la surface à traiter avec votre pistolet à une température située entre 500 et 600 °C. Sous l’effet de la chaleur la peinture ramollit et se décolle. Dans ce cas, enlevez-la avant qu’elle ne refroidisse. L’opération est à répéter plusieurs fois si vous traitez plusieurs couches de peinture.

Cette technique est surtout utilisée pour traiter les surfaces avec des motifs qui peuvent parfois être difficiles à atteindre avec un procédé mécanique.

Le décapage chimique

C’est une méthode facile à réaliser, et qui consiste à utiliser des produits chimiques afin de se débarrasser de résidus de peintures sur le bois. Pour ce faire, le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc sont les plus recommandés, car ces solutions n’abîment pas le bois. Toutefois, ce type de traitement convient uniquement aux petites surfaces, comme le mobilier à restaurer. De plus, elle nécessite la prise de certaines précautions, car certains produits peuvent être nocifs pour la peau, par exemple.

Le décapage est réalisé en plusieurs étapes :

  • Appliquez le bicarbonate de soude sur une surface nettoyée au préalable, et légèrement humide pour pouvoir retenir le bicarbonate. Il est surtout utilisé pour traiter les surfaces sensibles aux rayures.
  • Versez ensuite le vinaigre sur le bicarbonate et laissez agir le mélange pendant 10 minutes environ.
  • À l’aide d’une brosse, frottez la surface pour enlever la peinture. Cette opération peut être répétée plusieurs fois pour traiter plusieurs couches de peinture.

Contacter un professionnel

Spécialisée dans le domaine de la décoration et les travaux de revêtement à Verneuil-sur-Seine, l’entreprise MEULAN PEINTURE prend en charge tous les travaux de peinture pour murs et sols.Elle réalise aussi les opérations de décapage de peinture sur bois.

, ,

Comment monter un muret de parpaing ?

2020-11-16 Commentaires fermés sur Comment monter un muret de parpaing ? By Michel Duprès

De nos jours, l’utilisation de parpaings est plus pratique et simple par rapport à celle de briques. Leur montage est, en effet, simple, mais nécessite une bonne technique. Read More

Comment faire une isolation par l’extérieur en polystyrène ?

2020-11-15 Commentaires fermés sur Comment faire une isolation par l’extérieur en polystyrène ? By Michel Duprès

L’isolation thermique est importante lors de la construction d’une maison. Cela contribue au confort des habitants. Actuellement, c’est l’isolation par l’extérieur en polystyrène qui est la plus recommandée. Cela aide à gagner de la place et à faire de l’économie d’énergie. Read More

Comment réaliser une mosaïque en carrelage dans votre cuisine ?

2020-11-03 Commentaires fermés sur Comment réaliser une mosaïque en carrelage dans votre cuisine ? By Michel Duprès

La mosaïque est un élément de décoration qui a toujours gardé son élégance. Bien qu’elle soit à la portée de tous, de nos jours, la mosaïque n’a rien perdu de son attrait, ni de sa qualité. Elle offre de nombreuses possibilités en matière de décoration et se décline en d’innombrables modèles. En effet, avec ce type de revêtement, il est possible d’obtenir un résultat hautement personnalisé. Créer une mosaïque improvisée semble facile. En effet, cela consiste à assembler des morceaux de carreaux et des tesselles sur une surface préparée au préalable. Cependant, afin de ressortir tout le potentiel esthétique de ce revêtement, il est indispensable de faire appel à un spécialiste.

Pour quel type de mosaïque opter ?

Il existe de nombreux types de mosaïques parmi lesquels il est possible de choisir. Si la forme des petits morceaux et la couleur sont les critères les plus mis en avant, il est également possible de choisir le matériau avec lequel les éléments ont été conçus. Dans ce cas, vous avez le choix entre le verre, le marbre, la pierre, l’acier inoxydable et les carreaux dans le cadre de votre projet de rénovation. Ceux-ci qui sont les matériaux les plus utilisés dans la confection de mosaïque. Ils se déclinent en plusieurs modèles, motifs et couleurs.

Quelles sont les étapes de la pose de mosaïque ?

La pose de mosaïque se fait en plusieurs étapes, qu’il s’agisse d’un revêtement de sol ou de mur. Dans tous les cas, il est important de s’équiper des outils nécessaires à sa pose. Il s’agit habituellement de maillet en caoutchouc, de matériel de découpe, de baguettes de finition, de coulis de ciment, de colle et de matériel de nettoyage.

La préparation de la surface

Comme pour tout type de revêtement sur lequel seront posés les carreaux, la préparation de la surface est indispensable. Celle-ci assurera la qualité de la pose, de l’agencement des éléments de la mosaïque et sa résistance.

Pour garantir une pose facile, il est nécessaire que la surface qui servira de support pour accueillir le revêtement soit plane, solide, sèche et exempte de toute impureté. Dans ce cas, il faut combler les fissures, aplanir les irrégularités et, si nécessaire, poncer la surface.

Le traçage des différents repères

C’est une étape importante, car elle définit le rapport entre la surface à recouvrir et la quantité de tesselles et de carreaux à utiliser. Le traçage peut également définir l’ordre et l’orientation de la pose. C’est, par exemple, le cas si vous souhaitez faire ressortir un certain motif. Il faut donc tracer les repères pour faciliter la pose et l’agencement.

La pose de la mosaïque

Dans la cuisine, il est possible d’habiller le sol, le mur, le plan de travail ou la crédence de mosaïque. La technique de pose reste fondamentalement la même.

Étalez la colle à carrelage ou le mortier sur une certaine superficie du mur ou du sol. Procédez progressivement pour éviter que la colle ne sèche avant la pose. Posez ensuite la mosaïque sur le support. Veillez, toutefois, à ce qu’elle soit correctement posée. Aidez-vous de ce fait d’un niveau à bulle et d’un maillet en caoutchouc pour rectifier les différents placements. Au fur et à mesure de la pose, vérifiez que l’agencement soit correcte et que le niveau de chaque pièce soit uniforme.

Étant donné que la pose de mosaïque ne nécessite pas l’utilisation de croisillons ni de joints, l’étape finale consiste en le nettoyage de chacune des pièces ou de l’ensemble de la mosaïque.

Contactez un professionnel pour la réalisation de votre mosaïque

Si la pose de mosaïque semble facile,pensez à faire appel à un professionnel pour obtenir un résultat de qualité. Située à Lingolsheim, l’entreprise Carrelag’issime, spécialisée dans le revêtement de sol, réalise la pose de mosaïque que ce soit dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation de maison.

, ,

Comment bien aménager votre buanderie ?

2020-10-29 Commentaires fermés sur Comment bien aménager votre buanderie ? By Michel Duprès

La buanderie est une pièce réservée au rangement et à l’entreposage des produits ménagers, mais surtout des éléments qui servent dans la lessive. C’est donc un espace de rangement important qui est à la fois, pratique et esthétique. Si en général, c’est une pièce à part, elle peut également être rattachée à la cuisine, au sous-sol ou encore à la salle de bains. Pour que cet espace puisse effectivement contribuer à l’amélioration de l’agencement de votre maison, notamment en constituant un élément essentiel de rangement, il doit être aménagé. Plusieurs options s’offrent à vous dans ce cas et l’idéal serait de vous faire accompagner par un professionnel.

Quels sont les caractéristiques de la buanderie ?

Avant d’opter pour tel ou tel aménagement, il est déjà essentiel de connaître l’utilité de cet espace. La buanderie sert surtout pour la lessive et l’entretien du linge de maison. De cette utilité découle le choix du revêtement et les agencements qui permettent d’optimiser l’utilisation de cette pièce.

D’autres paramètres peuvent également influer sur le choix de l’aménagement à opter et des éléments qui iront équiper la pièce. De plus, il dépend du type de machine à votre disposition. Par exemple, une machine réunissant lave-linge et sèche-linge occupera moins de place.

Quels sont les points à considérer dans l’aménagement d’une buanderie ?

Outre l’espace et les meubles de la buanderie, d’autres éléments méritent également une attention particulière dans l’aménagement de buanderie.

L’arrivée et l’évacuation des eaux

Pour que votre buanderie soit fonctionnelle, elle doit être équipée d’arrivée et de d’évacuation d’eau. Dans ce cas, l’installation doit prendre en compte plusieurs points.

Les besoins de la mise en place diffèrent selon l’emplacement destiné à la buanderie. Ainsi, au sous-sol, elle est plus difficile à installer que si elle était directement raccordée à la salle de bains.

La ventilation de la pièce

La buanderie est une pièce humide, même si elle n’est pas constamment exposée à l’humidité comme le cas de la salle de bains. En effet, les éléments qui s’y trouvent, le linge mouillé, la machine à laver, l’arrivée et l’évacuation d’eau font de la buanderie un endroit propice à la formation de moisissures.

Pour éviter que cela n’arrive, il est indispensable de l’aérer en permanence. Pour les pièces attenantes à la cuisine ou à la salle de bains, des grandes ouvertures suffiront. Par contre, si elle se trouve dans le sous-sol, l’utilisation d’une VMC peut être nécessaire.

Une pièce facile à entretenir

Du fait de son utilisation, la buanderie doit être entretenue régulièrement. Cela consiste à un nettoyage fréquent de l’ensemble de l’espace. Pour plus de praticités, dès la conception, optez pour des revêtements de sol facile à nettoyer et résistants à l’exposition prolongée à l’humidité. Le carrelage reste l’un des meilleurs choix dans ce cas.

Le rangement, au cœur de votre aménagement

Optimiser les espaces de rangement est indispensable pour garder votre espace bien aménagé. Dans ce cas, de nombreux choix s’offrent à vous. L’important est d’utiliser tous les espaces fonctionnels mis à votre disposition, en particulier si vous ne disposez que d’une petite superficie aménageable.

Il existe de nombreux meubles de rangement facilement aménageable grâce à une conception sur mesure. Dans ce cas, vous pouvez opter pour les étagères suspendues. Elles sont propices pour le rangement de certains éléments et jouent à la fois le rôle de décoration. Une penderie est également indispensable si votre espace le permet.

Contactez un professionnel pour la mise en place de votre buanderie

Avec tous les points à considérer, il devient indispensable de contacter un professionnel pour l’aménagement de votre buanderie. Dans le Val-de-Marne, l’entreprise RICHARD PÈRE ET FILS prend en charge la réalisation de tous les travaux de plomberie, de chauffage, de pose de carrelage, de rénovation de salle de bains et d’aménagement de buanderie.

, ,

Comment protéger efficacement la façade d’une maison ?

2020-10-13 Commentaires fermés sur Comment protéger efficacement la façade d’une maison ? By Michel Duprès

Le choix du revêtement de la façade d’une maison ne doit pas être pris à la légère. La façade étant l’un des éléments de la maison les plus exposés aux conditions climatiques, il peut être indispensable de la protéger. Dans ce cas, opter pour le bardage est la meilleure solution. Cependant, avec une large gamme de produits proposés sur le marché, il est difficile d’en choisir un. Le bois est écologique, élégant, mais n’est pas à l’abri des effets de la météo. Dans ce cas, le métal représente une alternative avantageuse. Ce matériau se décline en plusieurs typologies et peut facilement s’adapter à toute utilisation.

Pourquoi opter pour le bardage métallique ?

Le bardage est un élément important pour la protection de la façade. Il la préserve des agressions extérieures et assure un rendu esthétique considérable. De plus, il améliore la qualité de l’isolation de l’ensemble de la maison.

Le métal est un revêtement résistant

La résistance est l’une des qualités les plus appréciées d’un bardage métallique. Le métal résiste bien aux variations de températures, aux différentes conditions météorologiques, en particulier à l’humidité, au froid et à la chaleur extrême.

Par ailleurs, contrairement au bois, le métal n’est pas sensible aux formations de champignons et de moisissures. De même, grâce à une résistance mécanique considérable, il permet d’améliorer la stabilité de la maison. Il résiste également au feu, ce qui n’est pas le cas du bois.

Un revêtement écologique

Le bardage en métal est habituellement fabriqué à partir de matériaux recyclés, ce qui n’enlève rien à sa qualité et à sa résistance. Une fois en fin de vie, les métaux qui les composent seront entièrement recyclés.

Un revêtement qui nécessite peu d’entretien

Comparé aux pierres naturelles, aux plâtres et aux autres revêtements, le métal est le matériau qui nécessite le moins d’entretien. En principe, un simple nettoyage permet de conserver son esthétique.

Un revêtement hautement esthétique

À part les qualités de durabilité et de résistance, le bardage en métal dispose aussi d’une belle esthétique. Il peut prendre différentes formes, dépendant du matériau avec lequel il est conçu. Dans ce cas, de nombreuses options s’offrent à vous concernant la technique de pose du bardage métallique, le choix du matériau, et de la finition.

Quel matériau choisir pour la confection de bardage métallique ?

Le choix du bardage métallique inclut également le choix du matériau qui le compose. Cela se fait donc en fonction des caractéristiques de chaque métal.

L’aluminium

L’aluminium est un métal grandement utilisé dans la confection de tout type de menuiserie intérieure et extérieure. C’est un matériau élégant, en particulier pour les constructions modernes. Avec l’aluminium, il est possible d’obtenir une finition personnalisée et de haute qualité. Il résiste également aux différentes conditions d’utilisation et aux conditions météorologiques.

Le cuivre

Le choix du cuivre peut être justifié par un besoin de durabilité. En effet, il résiste bien à l’usure et aux caprices de la météo. Côté esthétique, le cuivre est élégant et se colore naturellement selon son degré d’oxydation et l’environnement dans lequel il est installé. Ainsi, un bardage en cuivre sera habituellement de couleur rouge-brun qui virera au vert clair avec le temps.

L’inox

L’acier est le choix privilégié en termes de résistance. C’est un matériau relativement bon marché si on considère ses caractéristiques. Grâce aux progrès qui y sont apportés, il est désormais possible d’obtenir des finitions brossées, polies ou encore colorées. La coloration est, quant à elle, obtenue par un traitement spécifique au plasma. Dans ce cas, un certain nombre de couleurs est disponible : le gris, le bleu, le bronze et le vert.

Le zinc

C’est également l’un des matériaux les plus utilisés pour la couverture de façade de la maison. Il résiste bien à la corrosion et au temps. Il est également disponible en plusieurs couleurs : noir, vert et gris. Le zinc est un matériau peu coûteux et peut être installé sur tous types de maisons.

, ,

Le plafond tendu, la nouvelle perspective de la rénovation intérieure

2020-10-09 Commentaires fermés sur Le plafond tendu, la nouvelle perspective de la rénovation intérieure By Michel Duprès

Entreprendre des travaux de rénovation est souvent motivé par un besoin de changement au niveau fonctionnel et surtout esthétique de la maison. Dans le cadre d’une rénovation intérieure, le choix des éléments à rénover se fait selon le résultat recherché et le budget alloué au projet. Le sol est, par exemple, un élément qui peut grandement influer sur l’apparence de votre pièce. Toutefois, sa rénovation nécessite des moyens financiers importants. Il en est de même pour les murs. Dans ce cas, c’est la revue de l’isolation qui coûte le plus cher. Le plafond est également un élément essentiel dans l’apparence d’une maison. Plusieurs options sont possibles, notamment le plafond tendu.

Refaire le plafond, un projet souvent difficile

Il existe de nombreux moyens pour rénover le plafond. Il est possible, par exemple, de refaire partiellement ou entièrement votre plafond. Toutefois, cela représente un volume de travail important. En effet, cela consisterait à casser l’ancien plafond et le remplacer avec un nouveau. Avec le choix des matériaux et de la technique de pose, cela reviendrait à la fois plus cher et plus difficiles. C’est dans ce contexte que le plafond tendu devient indispensable.

Qu’est-ce que le plafond tendu ?

Le plafond tendu est un revêtement de plafond sur lequel est dessiné des motifs ou des décorations. Il est souvent en toile, en tissu, en polyester, en polyuréthane ou en PVC. Il est installé sous le plafond existant et est tendu par le biais de lisses en aluminium ou en PVC, installés sur les recoins des murs. Pour un souci esthétique, ces lisses sont dissimulées sous la toile. De même, cette dernière est fabriquée sur-mesure pour s’adapter parfaitement aux dimensions du plafond.

Opter pour le plafond tendu, un avantage concret

Le faux plafond est un choix judicieux en termes de praticité et d’esthétique. De plus, de nombreux autres avantages sont à considérer dans le choix de ce type de revêtement.

La rapidité de pose

La pose d’un plafond tendu est facile. Il ne requiert pas de gros travaux, comme le remplacement du plafond existant. Cette simplicité apparente n’enlève, toutefois, rien à la qualité de travail requise. Dans ce cas, elle doit être réaliséepar une entreprise spécialisée dans la pose de plafond tendu.

Un rendu de qualité

Le plafond tendu est plus cher à l’achat que le plafond suspendu. Toutefois, en comparaison, le résultat est sans appel. La qualité esthétique de ce type de plafond avec toile est difficilement égalable.

Une finition hautement personnalisable

La toile ou le tissu de ce type de plafond est pré imprimé de motifs, d’images et d’autres décorations. D’autres qualités de finition s’ajoutent à ces qualités. Il s’agit du rendu visuel qui rehausse considérablement la qualité du revêtement. Vous pouvez dans ce cas choisir parmi une large gamme de finitions et de rendu : brillant, mat, laqué, doré, à motif et argenté.

Les différentes techniques de pose de plafond tendu

En principe, il existe deux techniques de pose de plafond tendu. Le choix dépend du résultat souhaité, des conditions de pose et aussi du type de toile à installer.

La technique de pose à chaud

C’est la méthode la plus utilisée pour installer un plafond tendu. Dans ce cas, la toile est chauffée entre 40 et 50°C pour qu’elle se tende et prenne place sous le plafond d’origine. Celui-ci doit dans ce cas, être parfaitement ajusté pour éviter les défauts. Elle est surtout utilisée pour les toiles en PVC.

La pose à froid

Pour le polyester et le polyuréthane, la technique à froid est la plus utilisée. Elle consiste tout simplement à tendre la toile et à l’installer. Elle est maintenue sous tension grâce à des ressorts installés aux murs. Le rendu de cette technique est solide et rigide.

, ,

Quels sont les critères à prendre en compte pour les travaux de toiture ?

2020-09-30 Commentaires fermés sur Quels sont les critères à prendre en compte pour les travaux de toiture ? By Michel Duprès

La toiture est un élément indispensable pour assurer le bien-être des occupants de la maison. Elle protège la maison contre les intempéries, constitue un élément indispensable dans l’ensemble du système d’ ’isolation, et joue un rôle essentiel dans l’aspect esthétique. Au fil du temps et des saisons, le toit doit être changé. Il y va de son apparence et de sa fonctionnalité. La réfection de la toiture est un projet d’envergure et avant d’entreprendre les travaux, il est important de se poser quelques questions. Quels travaux entreprendre ? À qui les confier ?

Pourquoi refaire la toiture ?

De nombreuses raisons peuvent inciter à refaire partiellement ou entièrement la toiture. L’usure est la cause la plus courante. En effet, à cause des différentes conditions météorologiques, les dégâts ne tardent pas à apparaître. Les plus fréquentes sont les fissures, la détérioration de l’isolation, et la perte de l’étanchéité.

En cas d’accident, de chute d’un arbre ou de chocs violents sur le toit, les travaux sont également nécessaires. Dans ce cas, la rénovation partielle est souvent la solution avancée. Il arrive également que le professionnel propose uniquement la réparation et aucun remplacement. Cela dépend d’une part, des dégâts, et des risques liés à l’usure du reste de la toiture, d’autres part.

Enfin, les travaux de charpente ou de couverture nécessitent parfois le remplacement de la toiture. Il arrive souvent que la couverture perde son étanchéité. Cette infiltration de l’humidité peut également fragiliser la charpente. Dans ce cas, des travaux de renforcement de la charpente et de remplacement de la couverture sont indispensables.

Quels sont les critères à considérer dans le choix des matériaux ?

Dans le choix du matériau pour constituer votre toit, plusieurs critères sont à prendre en compte. L’aspect esthétique est une caractéristique importante et souvent privilégiée. Pourtant, ce serait une erreur de choisir uniquement en fonction de l’apparence. Il existe deux critères importants à considérer dans le choix du matériau de votre toiture.

La résistance

La toiture est un élément qui devrait être résistant surtout face aux différentes conditions météorologiques. Certains matériaux offrent une résistance de plusieurs décennies sans avoir recours à des entretiens spécifiques. C’est le cas par exemple de la toiture en métal ou de la tuile.

Choisir un matériau adapté

Pour choisir un matériau, il faut aussi prendre en compte les conditions dans lesquelles le toit sera installé. De ce fait, choisissez un matériau qui s’adapte au climat de votre région : le vent, le froid, la chaleur et la pluie. Chaque matériau n’affiche pas la même résistance face à un climat spécifique.

D’autres critères comme les règlements municipaux peuvent également influer sur votre choix. Certaines localités peuvent imposer un seul choix de matériau par soucis d’uniformité avec les constructions environnantes.

L’ardoise ou les tuiles en béton se passent d’entretien et offrent une résistance considérable. Elles nécessitent, cependant, une pose plus délicate, car un défaut d’agencement peut entraîner une faille pour assurer l’étanchéité.

La toiture végétale est un choix plus spécifique. Elle convient surtout aux toits plats Sa confection nécessite des installations particulières, spécialement au niveau de l’étanchéité. La matière en charge de supporter les végétaux doit être résistante à une exposition prolongée à l’humidité.

Choisir le prestataire pour réaliser les travaux

Le choix de l’entreprise professionnelle pour prendre en main les travaux de la toiture est d’une importance capitale. En effet, elle garantit à la fois la pérennité et la qualité du travail. De plus, c’est la seule habilitée à choisir le meilleur compromis entre vos exigences, et le choix selon les conditions imposés par votre région.

Spécialisée dans la rénovation et la construction au Tampon, l’entreprise NG CONSTRUCTION œuvre dans la maçonnerie en général. Il prend également en charge tous les travaux de la toiture comme la rénovation ou les réparations.

, ,

3 bonnes raisons d’opter pour un enduit imitation pierre

2020-09-24 Commentaires fermés sur 3 bonnes raisons d’opter pour un enduit imitation pierre By Michel Duprès

Est-ce que votre aménagement intérieur se fait vieux et vous souhaitez lui donner du cachet ? Décorer la façade de son logement peut être une bonne idée. Dans ce cas, il est conseillé d’opter pour l’enduit imitation pierre. Découvrez dans cet article toutes les raisons qui peuvent vous pousser à le choisir.

1 – L’enduit imitation pierre : une décoration tendance

Vous savez peut être déjà que l’enduit est une couche de finition d’un mur. Sachez que vous pouvez le faire lisser ou le décorer tout en imitant les pierres naturelles. En fait, l’idée est de les reproduire sur quelques centimètres d’épaisseur. Vous pouvez le réaliser aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Pour ce faire, vous avez la possibilité de choisir différentes tailles de pierres et de teintes. Cependant, sa réalisation doit généralement se faire en fonction de l’environnement et surtout de vos attentes en matière de décoration.

L’enduit imitation pierre est également connu sous l’appellation d’« enduit sculpté ». Il est principalement réalisé avec de la chaux. Ce dernier est très avantageux, car il permet de laisser respirer les murs. D’ailleurs, il s peut les rendre hydrofuges ou imperméables.

2- L’enduit imitation pierre : facile à réaliser

Toutefois, la réalisation de l’enduit est inspirée de ce qui existe dans la nature. Les pierres locales permettent ainsi d’être en parfait accord avec l’environnement.

L’une des nombreuses raisons qui peuvent vous pousser à opter pour l’enduit imitation pierre est sa facilité de pose. En effet, vous n’avez qu’à suivre quelques étapes, notamment :

Vous devez à la fois délimiter et sécuriser le lieu où vous souhaitez appliquer l’enduit imitation pierre. Cela implique que les portes et fenêtres doivent être recouvertes de film plastique ;

Une fois que la zone est délimitée, vous pouvez commencer à projeter l’enduit imitation pierre. Vous pouvez choisir entre plusieurs couleurs, mais l’idéal est d’opter pour celle des joints. Lors de la réalisation, il est conseillé d’utiliser un pistolet. Ainsi, vous pouvez effectuer des variations de relief et de texture ;

Il faut pulvériser le pigment de la couleur de la pierre sur l’enduit qui est encore frais. Il s’agit toutefois d’un mélange ou d’une seule teinte. Cela dépend généralement du modèle de pierre que vous choisissez. Cette couche est appelée « patine » et permet de donner l’illusion du temps passé.

Vous pouvez ensuite sculpter le contour des pierres tout en respectant la taille et la forme du modèle de votre choix. Pour ce faire, il est conseillé d’utiliser un outil spécifique. Cette étape permet de créer l’illusion de joints et d’obtenir la couleur naturelle de l’enduit.

3 – Ses avantages

Nombreux sont les avantages que l’enduit imitation pierre peut vous offrir. Le plus important concerne le prix, qui est moins onéreux qu’un mur réalisé avec des vraies pierres de taille. Outre le coût, l’enduit à la chaux permet aussi de maintenir la salubrité du logement. En effet, il perméabilise la façade extérieure de la maison et permet à la maison de respirer.

Bien que l’enduit ne peut pas contribuer à l’isolation phonique et thermique de votre logement, il reste quand même protecteur. En effet, il peut protéger vos murs des intempéries.

Outre sa facilité de réalisation, vous pouvez poser l’enduit imitation pierre durant une rénovation ou lors d’une construction. De plus, sa mise en place permet d’embellir l’extérieur et l’intérieur de votre maison. Opter pour l’enduit permet de reboucher les trous et les fissures présents sur vos murs.

Même si la pose d’enduit imitation pierre est facile, il est recommandé de faire appel à un professionnel comme DST HABITAT pour réaliser les travaux. Il s’agit d’une entreprise qui est aussi spécialisée dans les travaux de ravalement de façade à Rodez.

, ,