Category Archive Rénovation

Tout savoir sur le ravalement de façade

La façade de votre maison est la structure la plus exposée aux intempéries (vent, pluie…), à la pollution, aux UV, et, au fil du temps, elle se dégrade de manière naturelle.

Le ravalement consiste à limiter ces dégradations, à redonner un coup de neuf à vos murs, à renforcer l’étanchéité et à optimiser l’isolation de votre habitat. Zoom sur le sujet.

Comment se déroule un ravalement de façade ?

  • Diagnostic de l’état des murs

Avant de commencer le ravalement, il est important d’évaluer l’ensemble des problèmes sur votre façade (propreté, porosité, dureté, etc.). Cela permet, en premier lieu, de trouver leurs causes et ensuite d’adopter les solutions appropriées pour corriger les murs et éviter de nouvelles dégradations à l’avenir.

  • Installation du matériel

Une fois le diagnostic effectué, il va falloir préparer tout le matériel afin que tout se déroule dans de bonnes conditions, d’autant plus que le travail se fait en hauteur. On procède à l’installation de l’échafaudage et à la vérification de tous les outils et équipements nécessaires.

  • Nettoyage de la surface

Lorsque tout est prêt, on entame le premier travail : nettoyage en profondeur de votre façade pour enlever toutes les saletés (champignons, moisissures, mousses, etc.). Selon l’état de celle-ci, on procède à un simple nettoyage avec un karcher ou bien il faudra réaliser des opérations de sablage, ponçage, nettoyage haute pression, traitement hydrofuge, chimique, peeling…

  • Réparation de tous les défauts

En fonction des problèmes, on se met aux travaux de réparation et de rénovation.

La plus classique reste l’apparition des fissures. Dans ce cas, il faut reboucher ces dernières avec de l’enduit adapté à un usage extérieur. (On creuse chaque fissure en V puis on débarrasse tous les éléments qui peuvent se détacher facilement, après on applique le mastic dans les trous et enfin on lisse avec le couteau pour donner la forme du support.).

Les autres types de réparation dépendent du matériau de votre façade.

  • Sur un mur en béton, elles pourront concerner la rénovation des joints et l’application de produits anti-pollution.
  • Sur un mur en bois : traitement antifongique, traitement contre les termites et autres insectes, application d’une lasure.
  • Sur un mur en briques ou en pierres : changement de ces revêtements, application d’un hydrofuge.

C’est aussi l’occasion de procéder à des travaux d’isolation ou bien à la réparation des gouttières.

  • Travaux de finition

Quand tout sera terminé, les travaux de finition constituent la dernière phase. Ceci est essentiel pour garantir la protection, l’imperméabilité et la décoration de votre façade. Ils consistent en la pose d’un nouveau revêtement : l’enduit. Elle se fait en trois étapes :

  • L’application du gobetis : première couche qui assure l’accrochage de l’enduit au support)
  • L’application du sous enduit ou corps d’enduit qui va permettre de corriger les irrégularités, combler les trous par exemple et de rendre la surface plane.
  • L’application de l’enduit de finition qui apportera la touche décorative à votre façade. Vous avez ici l’embarras du choix parmi l’enduit coloré à l’aspect taloché, gratté ou ribbé, le crépi, la peinture de finition, etc.

Faire appel à un professionnel

Comme vous l’avez certainement remarqué, le ravalement de façade est une opération assez délicate et difficile qui requiert un certain savoir-faire. L’intervention d’un professionnel tel que l’entreprise MKS est donc vivement recommandée. En ayant recours au service de ce spécialiste en ravalement de façade à Vedène, vous avez l’assurance d’un travail impeccable. Avec un matériel complet et performant, l’équipe saura :

  • réaliser un diagnostic fiable et précis,
  • utiliser le bon produit de traitement pour un nettoyage efficace,
  • mener à bien toutes les réparations nécessaires,
  • garantir des finitions de qualité.

Tags, , ,

Tout savoir sur les monte-escaliers

D’après les sites officiels, la plupart des maisons en France comportent au moins 1 étage. À la construction, nous aménageons le logement en pensant surtout à la surface habitable, au confort du moment. Au fil des années, les besoins changent. Des changements s’imposent.

Pour bien vieillir chez soi, il est nécessaire de procéder à quelques modifications dans la maison. L’adaptation du domicile peut passer par un réaménagement (ex : création de douche à l’Italienne, aménagement d’une chambre au rez-de-chaussée, etc.) ou par l’ajout d’équipements dédiés. À l’instar des solutions domotiques, les rampes d’accès…, les monte-escaliers s’inscrivent sur la liste des accessoires utiles aux personnes âgées. Avec l’âge, les problèmes de mobilité apparaissent peu à peu. Pour bénéficier de plus de confort au quotidien, c’est le moment propice pour s’aider d’équipements tels que le monte-escalier.

Le saviez-vous ?

L’ancêtre du monte-escalier, le « stairthrone », a été utilisé par le roi Henri VIII au 16ᵉ siècle. L’homme avait des difficultés à se déplacer, à cause de l’obésité et à cause d’une ancienne blessure. À l’époque, le monte-escalier lui fut d’une grande aide.
Ce n’est qu’en 1923 qu’est apparu le premier monte-escalier moderne. Depuis, les inventeurs et ingénieurs d’un peu partout dans le monde n’ont de cesse d’améliorer le concept. Aujourd’hui, vous pouvez trouver des montes-escaliers pour tous types d’escaliers :

  • monte-escalier droit

  • monte-escalier en colimaçon

  • monte-escalier tournant

  • monte-escalier tournant 1/4

  • monte-escalier tournant 2/4

Comment choisir un monte-escalier ?

Hormis les modèles caractéristiques des types d’escaliers, on parle également de :

  • monte-escalier fauteuil,

  • monte-escalier debout,

  • plateforme,

  • mini-ascenseur, etc.

Quel que soit le modèle choisi, la fonction première d’un monte-escalier ne change pas. Seulement, vous devez tenir compte de quelques critères pour justifier un bon investissement. L’équipement idéal devra être en parfaite adéquation avec le style de votre escalier, ses dimensions, le revêtement des marches, l’espace disponible, etc.

En plus du rail, du siège et du bloc moteur, d’autres éléments non négligeables peuvent constituer un monte-escalier. Il est ici question des accessoires améliorant la sécurité et le confort de l’utilisateur. Un fournisseur de monte-escalier peut vous proposer plusieurs options qui peuvent vraiment être intéressantes, à savoir :

— l’option verrouillage (arrêt automatique en cas de mouvement),

— l’option stop d’urgence,

— l’option détection d’obstacles,

— la ceinture de sécurité,

— l’option siège pivotant,

— siège repliable,

— télécommande portable, etc.

À qui s’adresser pour l’achat de monte-escalier ?

Vu l’espérance de vie des Français, il est normal que le marché du monte-escalier dans l’hexagone soit assez dynamique. Faites des recherches et vous verrez ! Google peut vous référer plusieurs entreprises spécialisées dans ce domaine. Néanmoins, il vous faut choisir le bon interlocuteur, car faire installer un tel équipement représente un gros investissement. Il est primordial d’être sûr de la qualité du produit acheté. N’hésitez pas à comparer les offres et à vous renseigner davantage. Si possible, la meilleure option est de faire appel à une entreprise proposant à la fois, la vente, l’entretien et le dépannage de montes-escaliers. Un tel professionnel sera le plus à même d’assurer la qualité et la longévité de l’équipement. Par exemple, ceux qui habitent à Vienne et alentour peuvent s’adresser à la société ASCENSEURS MELUSINS. C’est également une entreprise experte dans l’installation d’ascenseurs privés.

À noter que ceux qui peuvent se le permettre peuvent également opter pour l’installation d’un ascenseur privatif à la place ou en complément du monte-escalier.

En guise de conclusion

Si comme la plupart des seniors, vous voulez rester chez vous au lieu d’aller dans les centres d’accueil spécialisés, le monte-escalier est un équipement à acquérir. Faites appel à une entreprise spécialisée et expérimentée dans ce domaine pour vous orienter vers le modèle idéal qui vous aidera à surmonter le défit des escaliers.

Tags, , ,

Les étapes à suivre pour réussir la rénovation d’un appartement

Il existe plusieurs facteurs qui rendent la rénovation d’un appartement plus complexe par rapport à la rénovation d’une maison. Tout dépend toutefois de l’ampleur des travaux à effectuer. Les obligations nées de la copropriété, le timing des travaux, les accès aux chantiers et autres contraintes font que la rénovation d’un appartement nécessite une bonne préparation du projet. L’exécution de ce dernier doit respecter plusieurs étapes afin de rénover dans les meilleures conditions. Pour quelles raisons vous devez envisager la rénovation de votre appartement ? Quelles sont les étapes à suivre ? À qui faut-il s’adresser pour mener à bien les travaux ? Découvrez les réponses à ces questions dans la suite de l’article.

Pourquoi rénover votre appartement ?

Lorsque vous ne trouvez plus votre appartement à votre goût, la rénovation est une meilleure alternative que le déménagement. C’est d’ailleurs la manque d’aspects pratiques et de confort dans un appartement qui conduit bon nombre de propriétaires à se lancer dans la rénovation. Vous pouvez aussi rénover votre appartement avant de le vendre afin de stimuler l’achat. En revanche, vous pouvez aussi être amené à rénover après l’achat d’un nouvel appartement parce que l’état général de celui-ci ne vous convient pas. Pensez également à la rénovation et à la mise aux normes de votre appartement avant de le proposer en location.

Quelles sont les étapes de la rénovation d’un appartement ?

Comme nous avons dit précédemment, la rénovation d’un appartement n’a rien à voir avec celle d’une maison. Il est ainsi important de bien préparer chaque chantier en amont afin d’éviter les mauvaises surprises. Afin d’y parvenir, le recours aux services d’une entreprise spécialisée dans la rénovation immobilière ne serait pas une mauvaise chose. Seul un professionnel saura vous conseiller sur les meilleures façons de coordonner les travaux de rénovation. Dans tous les cas, la rénovation va passer par plusieurs étapes.

Listez les travaux à réaliser

Plusieurs types de travaux sont à réaliser pour réussir la rénovation complète d’un appartement. C’est pourquoi l’établissement d’une liste des travaux est une étape incontournable. Vous pouvez commencer votre liste par les rénovations les plus simples comme le remplacement des revêtements et la peinture que vous pouvez réaliser vous-même ou qui ne nécessitent pas l’intervention d’un professionnel. Par contre, vous devez lister aussi les gros travaux qui requièrent des moyens matériels et humains importants comme l’aménagement intérieur, l’installation électrique, la plomberie…

Délimitez votre budget

Combien vous êtes prêt à mettre dans vos travaux de rénovation d’appartement ? Il faut absolument fixer votre budget avant même de planifier les travaux. Pour ce faire, le mieux serait de demander le devis des gros travaux et les rénovations les plus urgentes. Cela vous permettra de définir une fourchette. Prenez aussi le soin de demander plusieurs devis pour chaque type de travaux afin de choisir le professionnel proposant le meilleur rapport qualité-prix. Prévoyez une marge de 10 % à votre budget afin de pallier les éventuels imprévus.

Choisissez les matériaux adaptés

Dans la rénovation d’un appartement, le choix des matériaux est souvent assez limité parce qu’il faut respecter le mode constructif de l’immeuble. Les obligations liées à la copropriété pourraient même vous imposer l’utilisation d’un tel ou tel matériau dans le cadre de la rénovation. Dans tous les cas, pensez à optimiser votre budget. Profitez aussi des travaux de rénovation pour améliorer le confort et la consommation énergétique de votre appartement.

À qui faut-il s’adresser pour réussir la rénovation d’un appartement ?

Pour définir votre projet de rénovation d’appartement, dessiner les plans et établir les devis, il est recommandé d’avoir affaire à une entreprise spécialisée. Pour mener à bien vos travaux de rénovation aux environs de Versailles, faites appel à la société SANITAIRE CHAUFFAGE située à Garches. Son équipe est à votre disposition pour mener à bien tous travaux de rénovation immobilière. Ce professionnel intervient aussi dans tous travaux de plomberie et de chauffage.

Tags, ,

Point sur le nettoyage après sinistre

Les maisons, les bâtiments et les immeubles ne sont pas à l’abri des caprices de mère nature. Après la survenue d’un sinistre (incendie, inondation, effondrement ou courts-circuits causés par une pluie diluvienne, un cyclone, une tempête, un ouragan ou une autre catastrophe naturelle.), il est donc nécessaire de réparer les dégâts au plus vite. C’est là que les professionnels du nettoyage après sinistre entrent en scène. À l’instar du nettoyage incendie, de la démolition, de la décontamination et du nettoyage en fin de chantier, le nettoyage après sinistre est, elle aussi, une prestation atypique et complexe. Pour tout savoir sur cette activité, lisez cet article.

Ce qu’il faut faire après un sinistre

Après la survenue d’un sinistre, il est nécessaire de contacter votre assurance afin d’obtenir des informations sur la prise en charge du nettoyage et de la reconstruction de votre maison ou de votre bâtiment. En principe, le nettoyage après sinistre devrait être inclus dans votre contrat d’assurance. Néanmoins, pensez à vous renseigner sur la faisabilité du nettoyage auprès de votre assurance ou des services concernés.

En quoi consiste le nettoyage après sinistre ?

Le nettoyage après sinistre est un ensemble d’activités destinées à remettre en état une propriété résidentielle, commerciale, industrielle ou institutionnelle ayant subi des dommages importants à la suite d’une catastrophe naturelle ou d’un incident. C’est une prestation réglementée réservée aux professionnels et aux entreprises spécialisées comme la compagnie Groupe Nettoyage AS, située à Bécancour, au Québec. Elle consiste généralement à remettre un bâtiment ou une maison sur pied par le biais de divers services :

  • Arrêt de l’électricité et du réseau d’eau ;
  • Déblaiement des débris et des déchets ;
  • Évacuation des biens récupérables et non récupérables ;
  • Assainissement de la totalité des biens mobiliers et immobiliers sinistrés ;
  • Lavage de vêtements, de linge de maison et d’objets décoratifs ;
  • Élimination des moisissures ;
  • Décapage et cirage de planchers ;
  • Élimination de mauvaises odeurs ;
  • Décontamination des sols, des plafonds, des toitures, des murs et des façades ;
  • Pompage des eaux résiduelles ;
  • Assèchement technique de l’intérieur et de l’extérieur des maisons et des locaux ;
  • Remise en état des peintures ;
  • Traitement anticorrosion ;
  • Nettoyage des suies (après incendie).
  • Désinsectisation et dératisation
  • Etc.

Les travaux ne débutent qu’après accord du client et suivant les protocoles mis en place pour chaque cas de sinistre. Le prestataire prépare une fiche d’intervention dans laquelle est mentionnée le devis.

Les avantages de faire appel à une entreprise de nettoyage après sinistre

En faisant appel à une entreprise spécialisée dans le nettoyage après sinistre, vous aurez la certitude et la garantie que votre maison ou vos locaux feront l’objet d’une restauration totale. De plus, certaines sociétés peuvent entrer en contact à votre assurance et entamer les démarches à votre place. Celles-ci peuvent même défendre vos intérêts et tenter d’obtenir un dédommagement pour les préjudices subis. Mais ce n’est pas tout, en sollicitant les services d’une entreprise spécialisée, vous bénéficierez de conseils avisés sur les techniques de restauration de votre maison de votre local. Des professionnels vous éclaireront sur les matériaux à privilégier ainsi que les astuces à adopter en cas de sinistre. Outre ces avantages, sachez que les entreprises de nettoyage après sinistre possèdent la main-d’œuvre nécessaire pour remettre votre propriété en bon état. Parmi les matériels, les produits et les équipements qu’ils utilisent, on peut citer :

  • Les nettoyeurs à haute pression ;
  • Les nettoyeurs à vapeur ;
  • Les aspirateurs ;
  • Les autolaveuses ;
  • Les monobrosses ;
  • Les balayeuses ;
  • Les canons à mousse ;
  • Les chariots de lavage ;
  • Les injecteurs extracteurs ;
  • Les insecticides, les raticides et les fongicides ;
  • Les lustreuses ;
  • Etc.

Tags,

Des idées de rénovation de salle de bain

La salle de bain constitue une pièce à part entière. Pour la rénover, il est important de prendre en compte certains points. Où placer le lavabo ? Quel type de meuble convient à la salle de bain ? Quel revêtement choisir ? Est-il préférable d’avoir une douche ou une baignoire ? Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques idées et conseils pour la rénovation de votre salle de bain.

Définir le type de projet

Dans un premier temps, faites le point sur le type de rénovation que vous souhaitez réaliser. Vous projetez de rénover votre salle de bain pour lui donner une touche moderne ou pour réparer les éléments dégradés ? Une fois que vous avez répondu à cette question, dressez une liste des éléments que vous désirez rénover : meubles, murs, revêtements, équipements sanitaires, etc.

Changer les revêtements

Comme revêtement de sol pour salle de bain, vous pouvez choisir parmi ces matériaux :

  • Le carrelage : facile d’entretien, disponible en plusieurs modèles (motifs, formats, couleurs…) et durable ;

  • Les carreaux de ciment : esthétiques, durables et solides ;

  • La pierre naturelle (de type ardoise, granit ou calcaire) : esthétique, disponible en plusieurs couleurs, s’adapte à tous les styles de décoration, résistante et durable ;

  • Le jonc de mer : naturellement robuste, très étanche, écologique, durable et abordable ;

  • Le parquet en bois : isolant (thermique et acoustique), esthétique, confortable et anallergique ;

  • Les galets : naturels, originaux et tendances ;

  • Le PVC (imitation de bois ou autres matériaux) : antidérapant, durable (30 ans environ), résistant face aux rayures et à l’usure, imperméable et facile à entretenir ;

  • Le vinyle : résistant, antidérapant et performant.

Quant aux revêtements muraux, vous avez le choix entre le carrelage (pour maintenir une bonne hygiène), la peinture, le tadelakt (un enduit naturel d’inspiration orientale), le béton ciré (design et moderne), le papier peint et les lambris en PVC.

Bien choisir les couleurs

Utilisez des couleurs sobres et claires telles que le blanc pour votre salle de bain. Vous créerez ainsi une ambiance apaisante et détendue.

Vous avez une préférence pour les couleurs vives ? Laissez parler votre imagination.

Afin de vous aider, sollicitez les services d’un expert en rénovation : RICHE LAURENT à Plaisir. Ayant 20 ans d’expérience, son saura créer la salle de bain de vos rêves. Par ailleurs, elle peut également réaliser des salles de bain pour les personnes à mobilité réduite. Dotés de matériel performant, elle veillera à la réussite de votre projet.

Opter pour des équipements sanitaires modernes

Pour apporter une touche de fraîcheur et de modernité à votre salle de bain, remplacez vos équipements sanitaires. Ceux-ci garantissent votre santé et votre bien-être.

Vous pouvez par exemple changer votre ancienne robinetterie par des équipements plus modernes avec des capteurs qui s’activent par une détection de mouvements.

Voici quelques modèles de lavabos qui donneront du charme à votre salle de bain :

  • Le lavabo suspendu,

  • Le lavabo sur colonne,

  • Le lavabo sur pieds,

  • Le lave-mains.

Douche ou baignoire ?

Vous n’arrivez pas à choisir entre une douche et une baignoire ? Découvrez leurs atouts respectifs. Cela pourra vous aider dans votre choix.

Fonctionnelle et pratique, la douche est idéale pour les petits espaces et pour les personnes âges qui ont du mal à bouger. Elle permettra aux résidents de se doucher en toute aise, sans désagréments.

Vous disposez d’un grand espace ? La baignoire est faite pour vous. Elle est aussi parfaite si vous avez un nouveau-né chez vous. Elle vous permettra également de vous détendre en toute tranquillité après une longue journée de travail.

Tags, , , ,

Rénovation de maison : voici les 5 erreurs à éviter

La rénovation d’une maison est un travail que vous ne devez en aucun cas prendre à la légère. Pour redonner un coup de jeune à votre lieu de résidence, il est recommandé d’élaborer un plan et d’adopter de bonnes méthodes. Cependant, il y a des erreurs qu’il faut absolument éviter.

Erreur 1 : rénover une maison sans consulter un spécialiste

C’est vrai que vous n’avez pas besoin d’un permis de construire pour réaliser la rénovation de votre habitation. De ce fait, vous pensez que faire appel à un architecte n’est pas nécessaire. Cette décision est peut être une solution économique, pouvant diminuer le coût du projet. Mais c’est une grande erreur de votre part ! Les compétences d’un professionnel vous serontd’une grande aide, non seulement pour signer un permis de construire, mais aussi pour la réalisation des travaux de rénovation.

La présence d’un architecte est impérative pour :

  • effectuer le premier diagnostic de votre logement : pour trouver les failles ainsi que les travaux qui ne doivent pas attendre.

  • que la rénovation réponde à vos attentes, à vos besoins ainsi qu’à votre budget.

  • chiffrer et classer les travaux à réaliser.

Erreur 2 : sous-estimer le coût du projet de rénovation

Certaines personnes négligent l’importance de l’élaboration du budget. Parfois, vous prévoyez une enveloppe de départ, mais ne prenez pas en considération les moyens nécessaires jusqu’à la réalisation de tous les travaux. Cet état d’esprit vous conduira certainement dans un échec total. Rénover n’est pas une chose aisée et coûte très cher. Cela risque de vous ruiner, si aucune mesure n’est pas prise. Autrement dit, il est plus raisonnable de faire une rénovation totale que d’en réaliser étape par étape.

Heureusement, il existe une solution qui consiste à établir un plan général de financement pour la rénovation de la maison. Il est également important de mettre en valeur votre apport personnel ainsi que les aides auxquelles vous avez absolument droit. Aussi, le crédit immobilier est considéré comme l’une des meilleures solutions que vous puissiez adopter lors d’un projet d’achat et de rénovation de maison. Vous avez la possibilité d’emprunter un montant très élevé sur une longue durée. Mais pour bénéficier de ce crédit, la réalisation de devis est importante. Après son obtention, vous pouvez effectuer les travaux de rénovation jusqu’à une durée de deux ans. Par contre, les aides à la rénovation dépendent principalement de votre situation géographique, fiscale et familiale.

Erreur 3 : réaliser une réhabilitation sans effectuer de bilan énergétique préalable

L’énergie est une dépense inévitable dans une habitation et doit être entretenue régulièrement. La rénovation est l’occasion idéale pour remettre en état ou de remplacer tous vos équipements tels que les radiateurs et les chaudières. Mais avant de procéder au remplacement, il faut plutôt faire un état des lieux de vos possibilités et de vos besoins. L’énergie utilisée doit être celle qui consomme le moins possible. Néanmoins, vous devez prioriser les travaux permettant de diminuer cette consommation comme le remplacement de fenêtres, l’optimisation de l’isolation, de la ventilation, la pose de volets, etc.

Par la suite, l’énergie doit être choisie selon l’orientation, la surface et la localisation de la maison. De plus, il est fort conseiller d’opter pour des énergies écologiques comme l’énergie solaire. Pour cela, vous devez rénover et bien orienter votre toiture. Cela vous permet d’économiser jusqu’à 70 % et de baisser considérablement votre facture d’eau chaude. Cependant, faites-vous aider par un chauffagiste ou par des bureaux d’études thermiques, car ils sont les mieux placés pour vous conseiller à faire le bon choix.

Erreur 4 : l’oublie de la ventilation

Le système de ventilation est très important et l’air circulant dans votre logement doit être renouvelé. Négliger ce détail peut être une erreur fatale de votre part et peut apporter des conséquences néfastes sur la santé de tous les occupants. Si votre maison est ancienne, il est recommandé d’adopter une méthode d’étanchéité efficace. En effet, le système de ventilation naturelle, souvent dit « par défaut », n’est plus vraiment tenable. De plus, il est accompagné de déperditions énergétiques pouvant faire grimper la facture.

En outre, vous devez installer une ventilation mécanique pour rafraîchir correctement toutes les pièces de votre maison. La VMC double flux centralisés équipant la plupart des habitations nouvellement construites actuellement n’est pas très pratique. Ainsi, elle n’est pas adaptée à la rénovation.

Erreur 5 : aménager le logement sans prendre en compte votre mode de vie

De nos jours, de nombreuses personnes se préoccupent le plus sur les tendances déco que sur leurs goûts. En effet, il est vital de savoir si son lieu d’habitation est adapté à sa famille, à ses besoins ou à son mode de vie. Posez-vous donc les bonnes questions : est-il nécessaire d’installer une cuisine ouverte sur le salon ? Avez-vous besoin d’une douche dans la chambre ? Est-ce également idéal et confortable de placer la salle de bain de l’autre côté de la chambre ?

Vous pouvez commencer le projet de rénovation une fois que vos besoins seront bien déterminés.

Tags, ,

La crédence : des idées de design pour une cuisine sur mesure

Dans l’architecture de votre demeure, la cuisine tient une place importante. Sa spécificité réside dans sa fonctionnalité et dans son esthétique. De ce fait, beaucoup de décorateurs d’intérieur préconisent une étude approfondie et soignée sur son aménagement. En effet, l’agencement de votre intérieur ne doit pas être pris à la légère. Avec les innovations de nos jours, il est possible de conférer à votre cuisine une décoration selon vos envies. Aussi, que ce soit en neuf ou en rénovation, il est possible de redonner un coup de neuf à votre pièce de cuisine avec une crédence bien relookée.

Style de vie et cuisine

La cuisine appelle à l’appétit et au bonheur de vivre puisqu’elle sert particulièrement à préparer et à concocter vos petits plats pour faire plaisir à vos convives et à vous-même. Elle permet également de conserver la nourriture, les ustensiles, les réserves et autres. Ainsi, cette pièce sera utilisée à mainte reprise pour des nécessités au quotidien. Il est donc recommandé de l’embellir pour plus de confort et d’aisance.

Selon vos attentes, les architectes designers vous proposent différents types de cuisines en fonction de votre mode de vie. Il y a le style « maison de famille » qui invite à des réunions autour d’un bon repas. Il y a aussi le style « contemporain » qui s’harmonise avec des goûts modernes et l’élégance. Enfin, le style «classique » qui associe des coloris divers avec des rangements astucieux.

Nous comptons à ce jour une multitude d’astuces pour améliorer l’image d’une cuisine, parmi la plus tendance pour affiner un décor original est de choisir un bon revêtement pour votre crédence.

Crédence : élément de décoration à part entière

Équipez votre cuisine d’une crédence au top ! Apportez de la brillance et de la luminosité à cette pièce en y installant une crédence revêtue de façon authentique qui donnera du cachet à son aspect intérieur. Pour garantir des finitions impeccables et réussies, il est nécessaire de solliciter un professionnel miroitier qui saura vous conseiller sur le matériau idéal.

Différents matériaux pour le revêtement

La crédence permet de protéger vos murs de cuisine des projections qui risquent de laisser des tâches telles que la graisse, l’eau sale, etc. Elle simplifie l’entretien et le nettoyage de la pièce. Toutefois, cela dépend du matériau avec lequel elle a été réalisée.

  • La crédence en inox

Souvent utilisé dans les cuisines professionnelles, l’inox est reconnu pour ses vertus hygiéniques. De plus, il résiste à la chaleur et possède des finitions anti-taches.

  • La crédence en pierre

Vous pouvez décider un revêtement en brique ou en pierre naturelle pour accorder à votre cuisine un style plus rustique.

  • La crédence en marbre

Pour le chic et la pérennité, le marbre est un matériau choisi pour sa durabilité et son esthétique.

  • La crédence en carreaux

Le carrelage offre de nombreux avantages quant aux motifs et couleurs que les fournisseurs vous proposeront. De plus, il vous sera facile d’effectuer le nettoyage. Il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel pour s’assurer de la qualité du carreau que vous choisissez.

  • La crédence en verre

Avec ce type de revêtement, la surface sera lisse donc se nettoie aisément. Beaucoup de gens préfèrent ce matériau pour son côté pratique et sa disponibilité. Pour sa mise en œuvre, un professionnel doit être engagé pour que son étanchéité soit particulièrement soignée.

Un spécialiste à contacter

Travaillant le verre depuis 1979, la Vitrerie Alonzo intervient à Sarreguemines et dans de nombreuses autres villes en Moselle. Cette entreprise est à votre disposition pour la réalisation de tous les travaux de miroiterie, de vitrerie, d’encadrement, de gravure sur verre et de crédence de cuisine. N’hésitez pas à faire appel à ses services pour vous fournir une crédence adaptée à vos besoins.

Tags, , , ,

Rénovation de charpente en bois : les informations essentielles à savoir

Une charpente solide est gage de la stabilité du bâtiment. Or, au fil du temps, l’ossature en bois se fragilise. Il est donc important de procéder à un diagnostic régulier de l’ouvrage. En fonction du résultat, vous saurez exactement les travaux qui doivent être entrepris. Quels sont les signes précurseurs d’une charpente abîmée ? Quels sont les travaux de rénovation à effectuer ? À qui confier cette tâche ? Toutes les réponses dans cet article.

Focus sur les signes annonciateurs d’une charpente abîmée

La charpente en bois a une durée de vie moyenne de 50 ans. Cependant, il est important de bien entretenir l’ouvrage pour optimiser sa pérennité. Souvent, on a tendance à négliger de prendre soin de l’ossature, car elle est masquée.

L’humidité, les insectes et les champignons sont les principaux fléaux de la charpente en bois. Certains signes peuvent annoncer le mauvais état de l’ossature.

  • Une toiture sujette à des problèmes d’infiltration d’eau :

Lorsque le toit fuit, l’eau va s’infiltrer dans la charpente. Or, l’humidité accélère le vieillissement du bois. En cas d’infiltration d’eau, il ne suffit pas de changer les couvertures. Il se peut que la charpente soit également en mauvais état.

  • La présence d’insectes dans l’ossature

Les insectes (termites, capricornes, vrillettes, lyctus…) endommagent rapidement la charpente en bois. Si ces nuisibles sont nichés sur l’ossature, il est probable que certaines parties de l’ouvrage soient pourries. Pour minimiser les dégâts, ne tardez pas à réaliser les travaux de rénovation requise.

  • Des problèmes de stabilité du support

Lors de fortes intempéries, il se peut que la charpente ait du mal à rester stable. Ce signe doit être pris au sérieux. Cela montre qu’une bonne partie des éléments de l’ouvrage est abîmée.

Zoom sur les travaux à entreprendre

La rénovation de la charpente est une tâche assez complexe. En effet, l’ossature peut facilement s’effondrer. Une grande minutie est donc requise lors de la réalisation des travaux. En fonction de l’état support, il est possible de changer uniquement les éléments endommagés. L’idéal est de garder la structure originale afin de conserver l’authenticité de la toiture.

Lorsque la quasi-totalité des éléments de la charpente est abîmée, un remplacement de l’ensemble de l’ossature s’impose. Cette solution permet d’éviter les rénovations répétitives qui représentent une dépense onéreuse au final. Changer la structure vous apportera également plus de sérénités quant à la stabilité de l’ossature.

Tour d’horizon des traitements permettant de protéger le bois

Une fois les travaux de rénovation effectués, il est préférable de traiter et de protéger le bois. Le but est d’optimiser la résistance de l’ossature face aux intempéries, champignons et insectes.

  • Le traitement hydrofuge renforce l’imperméabilité de la charpente. Puisque l’eau aura des difficultés pour s’infiltrer dans l’ossature, le vieillissement du bois est ralenti.
  • Le traitement fongicide protège le bois contre les champignons et les moisissures. Le produit doit être appliqué avec minutie pour obtenir un résultat satisfaisant.
  • La pulvérisation d’insecticides permet également de protéger l’ouvrage des nuisibles.

En combinant ces 3 méthodes de traitement, vos bois de charpente auront plus de résistance face aux différents fléaux. La durée de vie de l’ossature est donc plus longue.

La rénovation de charpente : une tâche réservée aux professionnels

Pour tous travaux relatifs à la charpente, il vaut mieux contacter un professionnel qualifié. En effet, la modification d’un élément de l’ossature peut fragiliser l’ensemble de l’ouvrage. De plus, les tâches peuvent révéler certaines difficultés en fonction du type d’ossature. Pires-Martins dispose de 20 ans d’expérience dans les travaux de toiture. La pose et la rénovation de charpente n’ont donc plus de secrets pour ce professionnel. Cette entreprise se déplace rapidement partout en Auvergne-Rhône-Alpes principalement à Riom, Cournon-d’Auvergne et Montluçon.

Tags, , ,

Comment refaire sa salle de bain facilement ?

L’esthétique de votre salle de bain n’est-elle pas à votre goût ? Heureusement, cet article vous aidera à trouver des idées de rénovation très faciles à réaliser.

Quel revêtement choisir pour sa salle de bain ?

Le choix du revêtement mural (qu’il soit au sol ou mural) de votre salle de bain ne doit pas être fait à la légère. En effet, cette pièce est sujette à l’’humidité et pourrait causer des dommages importants aux matériaux. Il est donc préférable de rénover, plutôt que de s’engager dans des gros travaux comme la démolition.

De plus, avant de choisir, il faut prendre en compte la résistance et l’imperméabilité du revêtement. Il est également important de connaître ses propriétés antidérapantes. Il est également recommandé de choisir le matériau qui est le plus facile à installer et à entretenir.

Dans le cas, où vous voulez recouvrir le revêtement déjà existant, voici quelques idées ingénieuses :

Optez pour l’enduit ou la peinture

Cette méthode est la plus pratique, car elle est facile à appliquer. Si vous voulez lisser le revêtement mural de votre salle de bain, utilisez l’enduit de rénovation ou de masquage. Vous pouvez également opter pour une peinture spécial carrelage. D’ailleurs, il existe un large choix sur le type et la couleur adapté à tout ce dont vous avez besoin (du placoplatre au carrelage). Ces deux options sont toutes des recouvrements efficaces et simples à mettre en œuvre.

Le revêtement de sol en PVC et en vinyles

Tous deux sont des sols synthétiques parfaits pour recouvrir le revêtement en carrelage de votre salle de bain. Ils sont totalement imperméables et antidérapants. Il existe plusieurs types de revêtements en PVC tels que l’imitation carreaux de ciment, l’imitation parquet wagon ou l’imitation béton ciré. Cependant, quel que soit le type, sa résistance dépend principalement de son épaisseur. Effectivement, plus, le revêtement est épais, plus il est résistant.

Choisissez le parquet flottant stratifié

Choisir ce type de revêtement est économique et idéal pour toutes les pièces, surtout pour la salle de bain. D’ailleurs, il est beaucoup moins cher que celui en bois massif. Ce matériau résiste bien à l’humidité, aux rayures et aux chocs, même s’il est synthétique. Le parquet flottant stratifié est également facile à réaliser et démontable Le revêtement de sol en parquet imite de nombreux matériaux comme les carreaux de ciment et le béton ciré.

Refaire sa salle de bain : comment rénover sa baignoire ?

Autrefois, le rose saumon, le bleu des mers du sud, les nénuphars, le marron foncé ainsi que les coquillages étaient à la mode sur la baignoire et sur les murs. Actuellement, les résines de rénovation ont pris le dessus. Ainsi, il suffit d’en appliquer trois couches, dont la dernière est consacrée à la finition. Cependant, vous pouvez peindre l’extérieur de votre lavabo ainsi que votre baignoire. Pour ce faire, utilisez un rouleau, car c’est un outil souple et facile à manier. Le résultat sera étonnant, même si le temps d’application sera un peu long.

Refaire sa salle de bain : comment rénover les meubles ?

Acheter de nouveaux meubles vous ruinera sans doute. La meilleure solution est de procéder à la rénovation. Effectivement, vous pouvez les repeindre , grâce à une peinture spéciale PVC ou une peinture spéciale bois. Néanmoins, il en existe d’autres, qui n’ont pas besoin de ponçage comme le V 33. En outre, ce dernier est multisurface. Vous pouvez choisir entre les différentes couleurs comme le gris anthracite, la menthe à l’eau ou lE rose millenial. Sur ce, optez pour les coloris blancs ou bois, pour bénéficier d’un prix moins cher.

Tags, ,

Rénovez votre salle de bain sans enlever le carrelage

Votre carrelage est peut être abîmé et vous souhaiteriez lui donner un coup de neuf. La meilleure solution est de le rénover, sans vous lancer dans des gros travaux. Comment est-ce possible ? Découvrez la réponse dans cet article.

La résine décorative : idéale pour les carrelages vieillots

Peut être que vous avez effectué quelques changements, comme installer de nouveaux meubles ou changer le rideau dans votre salle de bain. Malgré cela, cette dernière n’est pas toujours à votre goût. Le carrelage vieillot ne vous aide pas vraiment à donner de l’éclat à l’ensemble. Ne vous inquiétez pas ! La résine décorative est parfaite. D’ailleurs, c’est la meilleure solution pour recouvrir ce vieux carrelage. De plus, c’est l’un des revêtements de sol les plus résistants.

Le carrelage adhésif

Celui-ci est un matériau qui imite la forme d’un carrelage classique. Sa facilité d’application et de découpe, le rend très pratique. Aussi, il n’a besoin que peu d’entretien. Mais il est recommandé de bien préparer la surface avant de procéder à la pose de l’adhésif.

Les stickers

Ceux-ci sont également un moyen très efficace pour recouvrir votre carrelage vieillot. D’ailleurs, c’est un matériau prêt à poser, ce qui facilite son installation. Mais vous pouvez aussi commander un modèle uni ou à motif, si les tailles standards ne conviennent pas à votre salle de bain.

Tags, ,