Category Archive Rénovation

Des conseils pour rénover une petite cuisine

Vous souhaitez donner plus de charme à votre petite cuisine ? Bien faisable ! Voici quelques astuces de décoration pratiques qui vous aideront dans votre projet.

Un revêtement en mélaminé

Pour que votre petite cuisine devienne un lieu plus convivial et plus agréable, habillez les murs de mélaminé. Ce matériau « brut » donnera vie et chaleur à votre pièce. Tendance, d’un aspect lisse et disponible en plusieurs finitions, il permettra d’apporter un décor original à votre cuisine.

Une fenêtre de plus

Pour donner un peu d’ampleur à votre petite cuisine et optimiser l’espace, traitez-la comme une grande. Intégrez-y une fenêtre matérialisée par un cadre très foncé ! A la fois fonctionnelle et décorative (vue comme un tableau), elle permettra un regard vers l’extérieur.

Un coin bar agréable

Pour une cuisine plus accueillante, aménagez-y un espace bar. Au lieu d’installer une grande table envahissante, le bar est la solution. Design et pratique, il peut servir à la fois d’un coin détente et d’un espace snack et repas.

Place à la couleur !

Pour donner du caractère à votre petite cuisine et ne pas la laisser inaperçue, misez sur une jolie couleur. Si vous choisissez de peindre d’une seule et même teinte l’ensemble de votre cuisine, vous effacerez ses limites. Sol, murs et plafond ne feront plus qu’un, et vous aurez une toute autre perception de votre petite espace.

Le gris clair est préféré pour donner de la profondeur, mais vous pouvez également choisir le rouge, couleur gourmande par excellence qui ouvrira votre appétit.

Un éclairage bien clair

Pour apporter une plus-value esthétique à votre petite cuisine, pensez également à l’éclairage. Adoptez des luminaires blancs pour éviter un éclairage trop focalisé et trop agressif. Les plafonniers avec des spots encastrables à ampoules LED sont les solutions. Ils sont lumineux et aussi élégants allumés qu’éteints. Optez également pour des appliques murales ou des suspensions à fixer aux murs et au plafond.

Des rangements ouverts ou suspendus

Pour gagner encore plus d’espace tout en donnant plus d’effets décoratifs, faites place aux barres de rangements murales pour tout suspendre, aux étagères murales, aux placards vitrés, aux caissons en bois à fixer aux murs, à la crédence aimantée, aux paniers coulissants, etc.

Du mobilier 2 en 1

Pour profiter encore plus de place, les meubles « deux en un » sont très pratiques et de tendance. Sur le marché, il existe plus d’un modèle : la tablette qui se plie et se déplie selon vos envies, la table extractible, la table rabattable, les étagères et tables en même temps…

Tags, , ,

3 idées ingénieuses pour rénover votre maison

La décoration joue un rôle important en matière de rénovation. Il existe plusieurs manières de décorer la maison, en l’occurrence le recyclage. Celui-ci consiste à réutiliser les anciens objets en leur donnant un nouveau look. Nombreux sont les avantages que le recyclage vous présente. Il vous permet d’économiser un peu d’argent, et de préserver l’environnement. Voici quelques idées de recyclage qui faciliteront la rénovation de votre maison.

Recyclez les bouteilles en verre et en plastique

Les bouteilles en verre et en plastique sont des objets non-dégradables. Le fait de les jeter partout détruit de plus en plus notre environnement. Les recycler est alors un geste écologique que chacun de nous doit adopter.
Les bouteilles en verre peuvent être recyclées sous différentes formes. Vous pouvez les transformer en une magnifique vase ou en un bougeoir unique et personnalisé. Ces bouteilles peuvent aussi être transformées en un lustre pour habiller votre intérieur, en récipients pour la cuisine, etc. Les bouteilles plastiques, quant à elles, peuvent être transformées en serre verticale ou en pots suspendus pour votre fleur. Elles peuvent être réutilisées comme porte-bijoux ou encore comme balai. Vous pouvez aussi les réutiliser en tant que plafond pour votre garage ou bien en lampe de fleur en plastique, etc. Soyez créatifs et travailler votre imagination afin de rendre votre maison plus attrayante.

Recyclez les palettes en bois

Les palettes en bois sont classées comme étant l’un des meilleurs objets de décoration. On peut ainsi fabriquer des chaises, des lits, des tables de jardin, etc. Vous pouvez également les transformer en mobilier design et tendance. Sachez que le recyclage des palettes en bois réduit le taux d’arbres coupés chaque année. Les palettes peuvent aussi être transformées en rangements pour chaussures, par exemple. Transformez-les en étagères pour vos livres ou pour vos plantes. Vous pouvez aussi l’utiliser comme escalier, canapé d’extérieur ou d’intérieur. Laissez votre imagination vous guider.

Recyclez les vieux pneus

Ne jetez pas vos vieux pneus, car ils sont utiles pour décorer votre maison. La récupération des pneus usés est vraiment à la mode.
En ce qui concerne l’extérieur de votre maison, vous pouvez transformer les pneus en puits de fleur, en table de jardin, en pots de fleurs, en garage pour les vélos, en balançoire pour vos enfants, en escalier de jardin, en jardinière en forme de tasse et en jardinière suspendue. Un jardin décoré avec des pneus recyclés apporte une touche originale à votre maison.
Pour l’intérieur, transformez-les en fauteuil, en porte-parapluie, en chaise, en tabouret, en table pour prendre le café, etc.

Tags, ,

Pourquoi choisir le carrelage adhésif en matière de rénovation ?

Il existe différents types de carrelages, à savoir le carrelage en pierre naturelle, le carrelage en terre cuite et le carrelage en grès. Mais un nouveau type de carrelage est apparu suite à l’évolution de la technologie. Il s’agit donc du carrelage adhésif. Celui-ci est devenu populaire, car il imite les vrais carreaux et valorise l’esthétique de votre foyer. Voici donc les bonnes raisons pour le choisir.

Le carrelage adhésif est facile à poser

Vous n’avez plus besoin de faire appel aux carreleurs pour poser vos carreaux, car ce type de carrelage est doté d’un autocollant. Ce que vous devez faire, c’est retirer l’opercule à l’arrière et le coller directement au sol ou sur les autres surfaces selon votre choix. Le carrelage adhésif se colle rapidement. N’oubliez pas de nettoyer les surfaces avant de se lancer dans ce travail.

Le carrelage adhésif est facile à entretenir

Pour nettoyer votre carrelage, vous avez seulement besoin d’eau, d’une éponge et du savon. N’utilisez pas d’éponges abrasives, car elles peuvent endommager le carreau.

Le carrelage adhésif est très résistant

Une des raisons pour choisir le carrelage adhésif est son caractère résistant. En effet, il supporte la chaleur et l’humidité. Vous pouvez donc décorer votre chambre, vos murs, votre salle de bain et votre sol avec ce type de carrelage. Il résiste aussi aux chocs.

Le carrelage adhésif est facile à enlever

Utilisez votre sèche-cheveux pour enlever le carrelage adhésif. Chauffez les angles pendant un long moment. Cela permet de ramollir l’autocollant. Ensuite, tirez-le en toute douceur. Une fois enlevé, nettoyez immédiatement les surfaces où il a été collé.

Le carrelage adhésif est peu coûteux

Vous n’avez pas besoin de dépenser plus d’argents pour rénover votre maison. Le prix du carrelage adhésif est abordable par rapport à celui des autres carreaux. Son coût varie en fonction de ses dimensions, de sa qualité, de son design et de sa marque. Mais en général, un lot de carrelage adhésif coûte 9,90 €.

Le carrelage adhésif donne un look parfait à votre maison

Décorer les diverses pièces de la maison avec du carrelage adhésif leur donne une touche originale et très tendance. Personnalisez votre foyer grâce à cet élément de décoration, car il vous présente un large choix. Vous pouvez choisir entre le carrelage à effet béton, le carrelage à imitation des faïences et le carrelage adhésif teinté. Ledit carrelage existe aussi sous différentes tailles.

Le carrelage adhésif est une décoration temporaire

Ce type de carrelage concerne surtout les gens qui changent régulièrement la décoration de sa maison. Il est aussi une meilleure solution pour les locataires afin de relooker leur appartement selon leur goût. Ils peuvent l’enlever en toute facilité quand ils vont partir. En effet, ils ne risquent pas d’abîmer le revêtement existant et peuvent le remettre à son état d’origine.

Tags, ,

Les étapes à respecter pour rénover la maison

Lorsque l’intérieur de la maison perd petit à petit de son charme, le meilleur moyen de lui redonner un nouveau souffle est d’effectuer des travaux de rénovation. En plus, ces travaux participent également à l’entretenir et à assurer sa pérennité. À travers cet article, nous vous guiderons pour réaliser une rénovation facile et rapide.

Étape 1 : la préparation

Avant d’entreprendre les travaux de rénovation, vous devez commencer par évaluer les différentes parties qui méritent d’être changé.

Les points que vous devez vérifier sont :

– la performance de l’isolation

– l’étanchéité de la toiture

– l’état de la plomberie

– l’état des revêtements

– les différentes décorations et finitions que vous souhaitez apporter

Vous devez également noter si vous souhaitez faire des aménagements spéciaux et des extensions à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison.

De tous ces points dépendent la durée de vos travaux et le budget que vous devez prévoir.

Étape 2 : la démolition, l’enlèvement et la destruction

Une fois que vous avez réussi à cerner les points qui méritent d’être rénové dans la maison, vous pouvez passer à l’étape de la démolition. Commencez par décoller les anciens papiers peint, ensuite, vous pourrez détruire les cloisons, le plafond, etc.

Vous pouvez réaliser cette étape vous-même, mais, n’oubliez pas de porter des combinaisons et des appareils de protection comme les lunettes, les masques, et les chaussures appropriées.

Étape 3 : la rénovation du toit

Avec le temps, il n’est pas rare de constater que les performances d’isolation et d’étanchéité du toit soient détériorées. Cette dégradation est la source d’une grande déperdition énergétique.

Vous pouvez demander de le faire diagnostiquer par un professionnel comme la société Artprobat qui se trouve à Anneyron.

Outre l’analyse des points thermiques, elle peut se charger des travaux nécessaires pour les isoler. Pour cela, elle utilise uniquement des matériaux performants et adaptés. D’ailleurs la qualité de son travail lui a permis d’obtenir la certification RGE.

Étape 4 : rénovation de l’ensemble du système électrique et de la plomberie

La rénovation du circuit électrique et de la plomberie sont des prestations assez compliquées. L’idéal est de confier ces travaux à des artisans professionnels. De plus, leur réalisation doit être coordonnée afin d’éviter tout retard sur le chantier. L’électricien doit attendre que le plombier ait mis en place les circuits d’arriver et d’évacuation des eaux avant de placer ses prises.

Étape 5 : la rénovation du plafond

Les problèmes les plus souvent rencontrés sur le plafond sont les moisissures et les fissures. Pour y remédier, vous pouvez l’enduire avec un produit de lissage, installer une toile ou une voile de verre. Vous pouvez aussi y installer un faux plafond.

Étape 6 : la rénovation des murs

En cas d’usure ou de dégradation d’un mur, il doit être rénové.

La rénovation peut être un rafraîchissement de la finition ou la pose d’un nouveau revêtement.

Sachez toutefois, qu’un mur ne peut être rénové s’il n’est pas plat et lisse.

Voilà pourquoi, vous devez traiter les éventuelles dégradations avant d’entreprendre les travaux de rénovation.

Étape 7 : rénovez la cuisine et la salle de bain

Vous pouvez parfaitement réutiliser votre ancienne salle de bain et votre ancienne cuisine. Pensez simplement à lui redonner un nouveau souffle en la réaménageant. Vous trouverez des idées de rénovation facile sur Internet.

Étape 8 : posez de nouveaux revêtements sur le sol et sur les murs

Un revêtement est un matériel utilisé pour améliorer l’esthétique d’une surface. Il existe différents types de revêtement adapté à chaque type de pièce.

Sachez toutefois que pour une meilleure adhésion, la pose d’un nouveau revêtement doit être faite sur un chantier propre.

Tags, ,

5 signes qui prouvent que vous devez changer vos fenêtres

Avec les agressions extérieures et le temps, les menuiseries, notamment les fenêtres, commencent à se détériorer. Cependant, il est difficile de savoir à quel moment il faut les remplacer. Quels sont les signes qui ne trompent pas ? Afin de vous éclairer sur le sujet, voici un article regroupant les signes qui prouvent qu’il est temps de changer vos fenêtres.

Les buées sur les vitres

La présence de buées au niveau des vitrages de vos fenêtres prouve que le scellant est endommagé. De ce fait, l’humidité et l’air pénètrent et restent bloqués entre les deux vitres. Ce phénomène provoque la condensation. Celle-ci influe également sur l’efficacité énergétique du vitrage et augmente considérablement la consommation.

Pour éviter la surconsommation et les problèmes d’humidité, vérifiez donc les rebords de vos fenêtres. Lorsque ceux-ci s’embuent, il est important de changer les fenêtres dans de brefs délais.

L’infiltration de l’air

Chaque ouvrage est doté de barrières séparant l’intérieur et l’extérieur : les coupe-froids. Ceux-ci ont pour rôle de lier les cadres d’une fenêtre avec un vitrage thermos. Une fois que cette installation est vieillie par le temps, l’air et le froid pénètrent facilement et directement dans la maison. Si vous sentez un coup de froid à l’intérieur de votre habitation ou près du cadrage de vos fenêtres, il est indispensable de les remplacer.

Des fenêtres qui ont du mal à s’ouvrir

Les fenêtres font partie des éléments les plus approuvés d’une maison. Elles subissent les agressions extérieures, les intempéries et les effets du temps. Lorsqu’il est difficile de les ouvrir ou de les fermer, il se pourrait qu’elles soient usées. Il est également possible que leur mécanisme soit défectueux ou que leur cadrage ait bougé. Dans tous les cas, il faudra les changer ou faire appel à un menuisier expérimenté pour les réparer.

La présence d’humidité et de mites sur les cadres

Lorsque les fenêtres sont vieilles, elles n’assurent plus leur rôle de protection. Elles laissent entrer l’humidité qui détruit les rebords en bois des vitres. Une fois que le bois est pourrit, les mites et les moisissures commencent à se former. En conséquence, l’air qui entre devient néfaste pour la santé.

Les peintures qui jaunissent

La peinture qui jaunit est un signe que la fenêtre prend de l’âge. Il est donc nécessaire de la repeindre si elle n’est pas totalement endommagée. Toutefois, pensez à bien vérifier chacun des recoins de votre ouvrage pour éviter l’amplification des dégâts.

La Fermeture Moderne, un spécialiste de la menuiserie

La Fermeture Moderne à Moulins est spécialisée dans la menuiserie intérieure et extérieure. Elle propose un service clé en main incluant la fabrication de volets battants et roulants, de portes de garage, de stores et de portails sur mesure. Elle s’adapte à toutes vos demandes que vous ayez une préférence pour le bois, l’aluminium, le PVC ou autre matériau. Par ailleurs, elle conçoit des charpentes à ossature bois.

Usant d’une grande créativité, son équipe intervient sur différents projets. Efficace et polyvalente, elle est en mesure d’assurer votre satisfaction. D’ailleurs, elle vous propose des conceptions uniques et personnalisées. Elle travaille également dans le respect des délais annoncés.

La Fermeture Moderne, c’est également un professionnel de la menuiserie intérieure. Elle intervient aussi bien en neuf qu’en rénovation. Elle réalise des portes intérieures, des escaliers et des placards en tout genre.

Munie d’outils et de matériel adéquat, son équipe réalise un travail rapide, soigné et esthétique. Grâce à ses années d’expérience et à son savoir-faire, elle vous garantit des ouvrages conformes aux normes européennes. Sans plus tarder, confiez votre projet à cette entreprise de référence, quelle que soit son ampleur.

Tags, , , ,

10 points à connaître sur la rénovation de sous-sol

Pour gagner plus d’espace dans votre logement, procédez à la rénovation du sous-sol. Avant de vous lancer dans ce projet, voici quelques points à considérer.

La hauteur

Pour aménager un sous-sol, il doit avoir au moins une hauteur de 2,4 m. Dans le cas contraire, prévoyez un décaissement de terrain afin d’obtenir plus de hauteur ou de créer une dalle plus profonde que les fondations.

L’accès

Pour accéder à votre sous-sol, la meilleure solution est d’installer un escalier. Veillez à ce que la hauteur des marches varie entre 17 et 21 cm et la taille du giron oscille entre 21 et 27 cm. La largeur de l’escalier ne doit pas être en dessous de 70 cm, surtout si vous envisagez d’y entreposer des meubles. Pour que la lumière puisse entrer dans cette nouvelle pièce, préférez un escalier ouvert.

La formation des moisissures

Avant d’effectuer la rénovation du sous-sol, tenez compte des risques d’infiltration d’eau. Pour cela, vous pouvez soit drainer le sol autour de votre maison, soit créer une barrière imperméable. Pour protéger vos parois extérieures, appliquez également un revêtement étanche. Vous pouvez aussi opter pour une injection de résine afin d’éliminer les remontées capillaires.

Le système de ventilation

Un système de ventilation est indispensable lorsque vous envisagez de rénover votre sous-sol. L’installation de la ventilation mécanique contrôlée est la plus appréciée dans ces circonstances. Assurez-vous de camoufler ses gaines dans un faux plafond ou dans l’épaisseur des doublages des murs.

L’éclairage

Pour mieux éclairer votre sous-sol, vous pouvez augmenter les entrées de lumière dans la pièce en agrandissant les ouvertures existantes. Dans le cas où votre sous-sol ne comporte pas encore d’ouvertures, installez d’une cour anglaise. Si votre espace est limité, créez un puits de lumière entre le sous-sol et le rez-de-chaussée.

L’isolation

Pour bien isoler un sous-sol non construit sur un vide sanitaire, utilisez des plaques isolantes permettant de recevoir le revêtement de sol tel que le parquet, la moquette ou le carrelage. En ce qui concerne l’isolation des murs réguliers, installez des panneaux de doublages en plaque de plâtre ou isolants. Si vos parois sont irrégulières, utilisez plutôt des isolants en laine que vous renforcerez avec des plaques de plâtre.

Le chauffage

Le système de chauffage à installer dans votre sous-sol dépend de l’installation existante. Si vous disposez déjà d’un chauffage central, il suffit de raccorder votre sous-sol à ce réseau. En revanche, si votre logement ne comporte pas encore de système de chauffage, il vous est recommandé de mettre en place des radiateurs électriques, des convecteurs, des radiateurs à inertie ou rayonnants. Pour que votre pièce soit bien chauffée, installez un radiateur tous les 15 m².

L’électricité

Pour assurer un maximum de confort à votre entourage, prévoyez l’installation d’un système électrique au sous-sol. N’oubliez pas de poser des prises, des lumières, un chauffage électrique, un chauffe-eau, etc. Pour que la pièce offre un bon rendu visuel, camouflez les fils dans l’épaisseur des murs.

Le budget

Avant de prévoir un budget pour la rénovation de sous-sol, assurez-vous que ce projet est réalisable sur votre logement. Pour cela, faites appel à un professionnel comme Rénovation Janeiro. S’il est possible de réaliser cet aménagement, prévoyez un budget pour l’achat des matériaux, la décoration, les frais des entrepreneurs, etc.

Les réglementations

Dans certaines communes, l’aménagement de sous-sol est interdit. Pour éviter d’être sanctionné, renseignez-vous auprès de votre commune. La rénovation de sous-sol requiert également le dépôt d’une déclaration des travaux pour un espace entre 10 et 20 m². S’il s’agit d’une copropriété, vous devez obtenir l’accord de tous les membres.

Tags

Rénover sa cuisine en 5 étapes

La cuisine est l’une des pièces maîtresses de votre maison. Il est donc conseillé de la rénover si vous voulez y apporter plus de cachet. Si vous comptez la réaliser vous-même, voici les étapes à suivre.

1/ Démolissez tout

Enlevez d’abord les portes des armoires. La majorité sont fixées au mur à l’aide de vis.

Enlevez soigneusement les portes et les fenêtres en faisant glisser un couteau à mastic à côté des clous et en tirant doucement. Coupez ensuite le courant et retirez les appareils électroménagers et d’éclairage. Couvrez les fils exposés avec des écrous métalliques.

Lorsque vous démolissez votre cuisine, veillez à le faire le plus proprement possible afin de récupérer certains équipements. C’est également l’occasion de jeter tout ce qui est inutile. Si vous n’avez pas assez d’expérience dans le domaine, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel comme Les Entreprises Lebire.

2/ Remplacez la plomberie et l’éclairage

Un vieux système de plomberie s’endommage facilement et peut devenir une source de fuites. De plus, la plomberie et les divers systèmes qui s’y rapportent a fait l’objet d’innovations. De ce fait, vous devez veiller à ce que la vôtre soit en adéquation avec les nouvelles normes. Aussi, gardez les seaux à portée de main pour recueillir l’eau. Remplacez également les vannes et installez une nouvelle conduite de gaz. Installez un boîtier de vanne d’arrêt pour le réfrigérateur. En outre, remplacez tous les équipements de plomberie sous l’évier s’ils sont obsolètes. Intégrez aussi de nouveaux systèmes d’éclairage. Pour cela, optez pour un système encastré, des ampoules suspendues ou autres. Vous avez à votre disposition une gamme de modèles d’ampoules fluorescentes ou hallogènes.

3/ Peignez les murs et le plafond de la cuisine

Il est préférable de peindre les murs avant l’installation des armoires. Pour cela, utilisez de la peinture et du matériel de qualité. Achetez de la peinture semi-brillante pour les murs et le plafond, car elle est facile à essuyer et ne retient pas l’humidité. Mais pour que votre peinture soit efficace, une bonne préparation des supports est de mise. Bouchez les trous et poncez bien. Deux couches de peinture sont obligatoires pour garantir un résultat efficace.

4/ Installez le plancher de la cuisine et les plinthes

La tendance actuelle est de privilégier les matériaux de construction écologiques. Vous avez le choix entre divers produits comme le liège et le bambou. Il existe également des moquettes qui sont faites à partir de produits recyclés. Elles se déclinent sous plusieurs couleurs et ont l’avantage de durer longtemps.

Comme revêtement, vous pouvez opter pour le linoléum fabriqué à partir de matières premières naturelles telles que l’huile de lin, les produits en bois renouvelables, le calcaire broyé et le jute, une fibre végétale. Les sols en linoléum résistent aux taches, n’absorbent pas l’eau et sont biodégradables.

5/ Installez les armoires de cuisine

En général, une cuisine est constituée d’armoires murales (qui sont fixées au mur et ne touchent pas le sol) et d’armoires de base (qui se fixent au mur et touchent le sol). Elles sont, non seulement, reliées les unes aux autres, mais doivent être au même niveau. Pour mieux les choisir, vous devez prendre en compte les moulures et les accessoires qui serviront à couvrir les espaces entre le mur et les armoires.

L’ installation d’armoires lors d’une rénovation de cuisine ne devrait pas prendre plus d’une journée. Si vous la faites vous-même, voyez le mode d’installation dans les moindres détails. Sachez également que les armoires ne seront pas alignées avec le plafond ni les angles, car aucune pièce n’est parfaitement carrée. Cela implique que vous devez calfeutrer les espaces et effectuer quelques retouches qui vont dans ce sens.

Rénover sa cuisine en 5 étapes

La cuisine est l’une des pièces maîtresses de votre maison. Il est donc conseillé de la rénover si vous voulez y apporter plus de cachet. Si vous comptez la réaliser vous-même, voici les étapes à suivre.

1/ Démolissez tout

Enlevez d’abord les portes des armoires. La majorité sont fixées au mur à l’aide de vis.

Enlevez soigneusement les portes et les fenêtres en faisant glisser un couteau à mastic à côté des clous et en tirant doucement. Coupez ensuite le courant et retirez les appareils électroménagers et d’éclairage. Couvrez les fils exposés avec des écrous métalliques.

Lorsque vous démolissez votre cuisine, veillez à le faire le plus proprement possible afin de récupérer certains équipements. C’est également l’occasion de jeter tout ce qui est inutile. Si vous n’avez pas assez d’expérience dans le domaine, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel comme Les Entreprises Lebire.

2/ Remplacez la plomberie et l’éclairage

Un vieux système de plomberie s’endommage facilement et peut devenir une source de fuites. De plus, la plomberie et les divers systèmes qui s’y rapportent a fait l’objet d’innovations. De ce fait, vous devez veiller à ce que la vôtre soit en adéquation avec les nouvelles normes. Aussi, gardez les seaux à portée de main pour recueillir l’eau. Remplacez également les vannes et installez une nouvelle conduite de gaz. Installez un boîtier de vanne d’arrêt pour le réfrigérateur. En outre, remplacez tous les équipements de plomberie sous l’évier s’ils sont obsolètes. Intégrez aussi de nouveaux systèmes d’éclairage. Pour cela, optez pour un système encastré, des ampoules suspendues ou autres. Vous avez à votre disposition une gamme de modèles d’ampoules fluorescentes ou hallogènes.

3/ Peignez les murs et le plafond de la cuisine

Il est préférable de peindre les murs avant l’installation des armoires. Pour cela, utilisez de la peinture et du matériel de qualité. Achetez de la peinture semi-brillante pour les murs et le plafond, car elle est facile à essuyer et ne retient pas l’humidité. Mais pour que votre peinture soit efficace, une bonne préparation des supports est de mise. Bouchez les trous et poncez bien. Deux couches de peinture sont obligatoires pour garantir un résultat efficace.

4/ Installez le plancher de la cuisine et les plinthes

La tendance actuelle est de privilégier les matériaux de construction écologiques. Vous avez le choix entre divers produits comme le liège et le bambou. Il existe également des moquettes qui sont faites à partir de produits recyclés. Elles se déclinent sous plusieurs couleurs et ont l’avantage de durer longtemps.

Comme revêtement, vous pouvez opter pour le linoléum fabriqué à partir de matières premières naturelles telles que l’huile de lin, les produits en bois renouvelables, le calcaire broyé et le jute, une fibre végétale. Les sols en linoléum résistent aux taches, n’absorbent pas l’eau et sont biodégradables.

5/ Installez les armoires de cuisine

En général, une cuisine est constituée d’armoires murales (qui sont fixées au mur et ne touchent pas le sol) et d’armoires de base (qui se fixent au mur et touchent le sol). Elles sont, non seulement, reliées les unes aux autres, mais doivent être au même niveau. Pour mieux les choisir, vous devez prendre en compte les moulures et les accessoires qui serviront à couvrir les espaces entre le mur et les armoires.

L’ installation d’armoires lors d’une rénovation de cuisine ne devrait pas prendre plus d’une journée. Si vous la faites vous-même, voyez le mode d’installation dans les moindres détails. Sachez également que les armoires ne seront pas alignées avec le plafond ni les angles, car aucune pièce n’est parfaitement carrée. Cela implique que vous devez calfeutrer les espaces et effectuer quelques retouches qui vont dans ce sens.

Tags

Pourquoi pencher pour les vérandas en kit ?

Pour personnaliser le look de votre maison, pourquoi pas une véranda ? Les marques rivalisent actuellement en ingéniosité et en style pour vous assurer une entière satisfaction. Sur les plateformes dédiées, vous avez même des vérandas en kit se déclinant en plusieurs formes et qui font davantage l’unanimité aux yeux des propriétaires et des spécialistes de l’aménagement d’extérieur. Focus.

La facilité de montage

La veranda en kit  séduit surtout pour sa facilité de montage. Comme son nom l’indique, elle est livrée sous carton. Chaque armature et chaque vitrage seront parfaitement préservés pour vous permettre une installation rapide de votre nouvel espace de vie. Vous pouvez en choisir librement l’emplacement. Un conseil toutefois, choisissez un endroit parfaitement exposé pour assurer une bonne isolation et garantir le confort des lieux.

Il faudra procéder par étape pour le montage de ce type de véranda. Vous commencerez bien évidemment par les 4 piliers de l’accessoire. Après quoi, vous allez mettre en place la toiture avant de fixer les parois vitrées. Le tout ne sera pas compliqué à faire. Les armatures en métal de l’accessoire se présentent sous forme de rail. Il vous suffit de positionner chaque paroi et de le faire glisser jusqu’à son emplacement. Vous ne serez pas trop de deux pour faire les travaux.

Plusieurs modèles à portée de clic

Contrairement aux idées reçues, la véranda en kit peut vous aider à personnaliser votre espace extérieur. Les grandes marques proposent en effet plusieurs modèles pour ce faire. Les accessoires se déclinent en différentes tailles et formes. Le choix dépendra de vos goûts, mais également de l’architecture générale de votre maison. Pour une propriété traditionnelle par exemple, on préconise davantage les vérandas modernes avec une toiture plate. Et si le noir ne vous séduit pas, évitez-vous les tracas d’un autre chantier de peinture en optant pour les vérandas de couleur plus claire comme le blanc.

Selon vos envies certaines vérandas en kit peuvent être surélevées. Cela permet d’apporter un peu plus de chic à l’aménagement. Pour ce faire, vous devez donc créer une base en brique ou en béton avant de mettre en place les parois de l’accessoire. Dans ce cas, l’intervention d’un artisan professionnel ne serait pas un luxe.

Un prix à la portée de tous les budgets

En moyenne, un véranda en kit coute entre 2 000 et 15 000 euros. Tout dépend du matériau avec lequel elle est faite, de l’épaisseur du vitrage, de la taille de la véranda, etc., vous devriez investir le maximum pour un accessoire de qualité. Mais vous pourriez négocier un meilleur prix aussi en négociant sur la superficie disponible dans la véranda.

La pose n’est pas comprise. Comme susmentionné, et comme son nom l’indique, la véranda en kit est prête à être installer. Vous n’aurez pas besoin de l’aide d’un professionnel pour sa mise en place, mais uniquement de quelques bases en bricolage. Les éléments de l’infrastructure sont prédécoupés. Il ne vous reste plus qu’à les fixer les uns contre les autres. Les vices sont fournis avec l’accessoire.

Aménagez correctement vos combles grâce aux conseils des experts

L’aménagement des combles permet de gagner quelques mètres carrés et d’agrandir votre espace de vie. Pour un résultat impeccable, ce projet requiert une bonne préparation. En effet, la surélévation ou la transformation de la charpente doit être précédée d’une étude approfondie. Il en est de même pour le choix des matériaux de construction, des isolants, de la décoration… À moins d’être un expert, il est préconisé de confier l’aménagement des combles à un spécialiste en la matière.

La première étape : la charpente et le plancher

Avant de commencer les travaux d’aménagement des combles, vous devez faire un état des lieux. Durant cette étape, il faut examiner les matériaux qui serviront de support à la nouvelle ossature. Avant de supprimer certains éléments de la charpente, demandez à un professionnel de faire un diagnostic.

L’étendue des travaux dépendra en grande partie de la nature de la charpente. Une structure industrielle sera composée de fermettes de combles. Ainsi, elle sera plus difficile à aménager. Ce qui n’est pas le cas de la charpente traditionnelle. Cette dernière est la plus facile à exploiter.

Afin de pouvoir supporter la nouvelle ossature, le plancher des combles doit être solide. Il est aussi conseillé de veiller à sa planéité. N’oubliez pas de vérifier l’isolation phonique de cette partie de la maison. Il est primordial que les bruits de pas ne nuisent pas aux personnes qui se trouvent dans les pièces inférieures. Enfin, en ce qui concerne le poids supporté par le plancher des combles, les normes imposées sont de 150 kg/m².

Prévoyez-vous de transformer ou de surélever la charpente ?

Pour rendre les combles habitables, vous avez le choix entre les deux options suivantes. D’une part, il y a la transformation de la charpente. Cette solution permet de ne pas modifier l’aspect extérieur du toit. Cependant, vous ne pouvez pas transformer la charpente si la pente de la toiture est inférieure à 30 degrés. En d’autres mots, la hauteur sous faitage doit être supérieure à 180 cm.

D’autre part, on retrouve la surélévation de la charpente. Si vous avez des combles perdus, vous serez contraint de renforcer les parties à conserver, puis d’enlever les poutres qui gênent avant de surélever l’ensemble. Cette option est fortement recommandée si la pente de toit ne dépasse pas les 30 degrés.

Afin de savoir s’il est préférable de transformer ou de surélever la charpente lors de l’aménagement des combles, demandez des conseils aux experts de la compagnie BELANGER SARL. Ces derniers restent les mieux placés pour vous venir en aide.

La luminosité des combles, à ne pas négliger

C’est l’un des éléments les plus importants lors de l’aménagement des combles. Qu’il soit direct ou indirect, l’éclairage impacte l’aspect esthétique de la pièce. Pour réduire la consommation énergétique de votre maison, il est préférable de maximiser le nombre de fenêtres de toit. Il est aussi indispensable de bien choisir leur emplacement pour optimiser la quantité de rayons solaires qui entre dans les combles. Le recours à des puits de lumière et/ou aux lampes électriques est également une solution envisageable.

L’isolation et la déco des combles, pour un confort optimal

Il est crucial de rappeler que près de 30 % des pertes calorifiques d’une habitation proviennent de la toiture. De ce fait, l’isolation des combles doit être une priorité lors des travaux d’aménagement. N’oubliez pas que les courants d’air froid (en hiver) et la surchauffe (en été) nuisent considérablement au confort de la pièce.

En ce qui concerne la décoration, vous pouvez laisser faire votre imagination ou demander des conseils à un spécialiste de ce domaine. Vous pouvez transformer les combles en chambre parentale, en chambre d’ado, en bureau ou en salle de jeu. Le choix dépendra essentiellement de vos besoins.

Tags