Tag Archive charpente

LES SECRETS DE LA RÉNOVATION DE VOTRE LOGEMENT

  1. LA CHARPENTERIE

C’est un montage de pièces assemblées pour supporter la couverture et le plafond d’une habitation. Chaque élément de la charpenterie joue un rôle capital.

  1. LES DIFFÉRENTES CHARPENTES
  1. La charpente traditionnelle

Elle est conçue en fonction de la toiture et soutenue par les murs porteurs de l’édifice. Des liteaux posés sur des chevrons supportent la toiture. Les murs pignons épaulent les pannes.

Les fermes contiennent trois pièces fondamentales :

  • Les arbalétriers soutiennent les pannes et suivent la pente du toit.
  • L’entrait réunit les arbalétriers entre eux pour empêcher la déformation de la ferme.
  • Le poinçon supporte une partie du poids de la couverture et la communique à l’entrait.

Au milieu d’une charpente traditionnelle, vous pouvez aménager un comble suivant le volume de la pièce. Toutefois, prévoyez un plancher pour le plafond et des fondations solides. En plus, pour les toits à faible pente, montez des ouvertures de type « chien assis ».

  1. La charpenterie à fermette

C’est une ferme en forme de triangle de section assez faible. Des connecteurs métalliques inoxydables et à dents fixent l’assemblage des pièces. Elle est conçue pour soutenir la toiture et le plafond.

L’installation des fermettes nécessite un suivi de mise en œuvre rigoureux pour empêcher des éventuelles malformations.

Elle est très appréciée pour les charpenteries à deux versants telles que les pavillons. Malgré son prix relativement bas, la construction est pérenne et solide.

  1. LES DIFFÉRENTES FERMES

La ferme soutient les chevrons, le faîtage et les pannes. Elle est le dispositif fondamental de la structure pour supporter les combles.

  1. La ferme sur blochets

Des rehaussements en maçonnerie posés au-dessus du dernier plancher s’emboîtent dans un entrait retroussé. Des blochets fixent le pied des arbalétriers et les bloquent aux jambes de force. Celles-ci sont immobilisées dans les semelles du plancher.

  1. La ferme à la Palladio

Cette ferme se constitue de deux supports reliés aux arbalétriers. Un entrait retroussé fixé en deux endroits intermédiaires soulage sa charge.

  1. La ferme latine

Elle est constituée d’un poinçon, d’un extrait et de deux entraits relevés. La partie inférieure des arbalétriers est soutenue par des jambes de force fixées dans les semelles.

  1. La ferme boiteuse

Cette ferme est constituée de supports disposés sur des hauteurs différentes. Ou bien les pentes du comble ne sont pas de même hauteur.

  1. La ferme à la Polonceau

C’est une ferme utilisée fréquemment dans des édifices énormes comme les entrepôts, les stades.

  1. La ferme à la Mansart

Cette ferme est destinée aux combles de type Mansart. Elle peut être à âme pleine, en bois lamellé-collé ou triangulé.

  1. LA TOITURE

C’est la dernière étape durant la construction d’une maison. Elle protège la structure et les occupants des aléas climatiques. Elle empêche l’intrusion des personnes malintentionnées. Dans son rôle d’esthétique, elle rehausse la valeur financière de l’édifice. Ainsi, le choix des matériaux de toiture et sa maintenance sont indispensables pour garder ses qualités.

LES TYPES DE MATÉRIAUX DE TOITURE

  1. Toiture en zinc

Ces toitures sons durables et solides. Elles sont faciles d’entretien .

  1. Toiture en ardoise

Elle peut être fabriquée en synthétique ou en ardoise naturelle. Elle ne convient pas aux toitures plates ou arrondies, mais s’adapte parfaitement aux toitures en pente.

  1. Toiture en tuiles

Elle est réputée pour sa haute résistance et son étanchéité. Elle peut être fabriquée en terre cuite, en béton plat, en bois plat et en style romain.

  1. Toiture en chaume

Elle est très appréciée pour ses qualités écologiques. Vous pouvez la fabriquer avec des tiges de roseaux, de paille de bruyères, de blé ou de seigle.

L’Entreprise SN COUVERTURE, située au Chemin La Guissoune, Lieudit Guinson 31800 LA BARTHE-INARD, est spécialisée dans la charpente, la zinguerie et la rénovation de toiture. Elle effectue avec doigté les travaux de réfection ou de réparation de couverture. Elle intervient dans les zones de Saint-Sever-de-Rustan, Muret, Bordères-sur-l’Echez.

Soucieux de la sécurité des clients, elle effectue des travaux conformément aux normes en vigueur.

Ses techniciens hautement qualifiés et très expérimentés, réalisent des finitions très soignées.

Tags

La meilleure charpente pour votre maison

La charpente constitue l’ossature supportant le toit et les différentes parties de votre construction. Le choix de la charpente est primordial et 2 paramètres importants sont à considérer: le type de charpentes et les matériaux . Suivez le guide.

  1. Les types de charpentes

On distingue plusieurs de types de charpentes. Les plus couramment utilisée sont :

  • La charpente à fermettes

Ce type de charpente est appréciée pour ses capacités à transmettre les pressions des couvertures et des toits vers les murs porteurs. Très résistante, elle est spécialement adoptée pour soutenir les lourds plafonds de plâtres et les toitures des domiciles. Montée à partir de planches en bois, la charpente à fermettes est assemblée sous presses de manière à supporter une forte pression et de lourdes charges.

Pré fabriquée industriellement, la charpente à fermettes est vendue à des prix abordables. De plus, son installation nécessite très peu de temps. Pesant pas plus de 150 kg au mètre carré, la charpente à fermettes offre un bon rapport résistance/légèreté. Ce type de charpente permet aussi une bonne isolation. Mais son utilisation implique de se priver des combles.

  • La charpente traditionnelle

Ce type de charpente est une ossature formée par l’assemblage d’une multitude de pièces de bois. Liée par des boulons ou des broches, la charpente traditionnelle constitue un support robuste pour les toitures et les couvertures d’une maison. Elle permet une meilleure exploitation ds combles et de dégager plus d’espace par la même occasion.

Au-delà de ses multiples avantages, la charpente traditionnelle est cependant plus coûteuse. En effet, elle coûte e 200 Euros de plus par m2 que la charpente à fermettes. Il s’additionne à ce coût le frais d’aménagement des combles.

  • La charpente en lamellé collé

La charpente en lamellé collé est un assemblage de bois lamellés et collés pour soutenir la couverture d’une construction. Ces pièce de bois lamellé set collés sont renforcés par des matières métalliques ou du bois massifs.

L’usage de la charpente en lamellé collé est beaucoup moins fréquent. En effet, ce type de charpente est limité à des constructions importantes. Pouvant être modelé de façon à obtenir une courbe, la charpente en lamellé collé est adaptée aux constructions architecturales ambitieuses.

  1. Les matériaux de charpente

Les matériaux de charpente les plus courants sont :

  • Le bois

Le bois est la matière la plus utilisée pour la fabrication de charpente. Solide et isolant, il résiste aux charges les plus lourdes. Son inconvénient reste sa sensibilité à l’humidité, aux champignons et aux insectes. Ainsi, la charpente en bois nécessite un contrôle strict et des travaux d’entretien réguliers.

Généralement, les bois des charpentes en Europe sont : le chêne, le douglas, le châtaignier, le pin, l’orme, l’épicéa… Et en adoptant la charpente traditionnelle vous aurez un large choix sur toutes ces espèces. Par contre, si vous optez pour la charpente à fermette, vous aurez moins de choix car elles sont préfabriquées.

  • Le béton

En vogue, le béton est de plus en plus apprécié pour pour la construction de charpentes. Grâce à ce matériau, , la charpente de votre domicile est très solide et acquiert une grande souplesse. Elle résiste encore plus à de lourdes pressions . Le béton permet aussi une bonne isolation thermique et acoustique. Pourtant très avantageux, le fer rond donnant sa souplesse au béton rouille et cède sous une humidité excessive.

  • Le métal

Concurrent du bois, le métal possède toutes les qualités pour façonner une bonne charpente. En effet, il est léger, solide et résiste aux plus lourdes charges. De plus, les moisissures et les insectes n’ont aucun d’effet sur ce matériau. l. Sous forme inoxydable ou en usant de certaines astuces comme la couverture avec une peinture inoxydable, la charpente en métal résiste à l’humidité. Le seul inconvénient est la soumission du métal à la dilatation.

En bref, c’était une petite aperçu des types et des matériaux de charpente, mais pour plus de détails contacter des professionnels de la charpente tels que l’entreprise GILOT à Entrammes.

Tags