Category Archive Non classé

Application de chape

Application de chape : laquelle faut-il choisir en neuf et en rénovation ?

2021-01-14 Commentaires fermés sur Application de chape : laquelle faut-il choisir en neuf et en rénovation ? By Thierry Lacroix

Le sol d’un logement est sujet à des irrégularités une fois que l’on n’y a pas posé une chape. Il est impossible, sans une chape, d’appliquer notamment le carrelage, car la chape lisse le sol avant d’installer les divers travaux. Couler une chape est donc destinée pour la création et la rénovation du sol. Le choix de la solution technique la plus efficace à découvrir dans cet article.

, Read More

Thermolaquage : redonnez une nouvelle jeunesse a votre grille d’entrée !

2020-12-03 Commentaires fermés sur Thermolaquage : redonnez une nouvelle jeunesse a votre grille d’entrée ! By Aubrey Leduc

Généralement, nous construisons nos maisons en fonction de nos envies et de nos goûts. De la décoration intérieure au choix des carreaux pour la douche, rien n’est laissé au hasard. Cependant, au fil du temps, il existe certaines parties de la maison qui sont souvent sollicitées et s’usent rapidement. C’est le cas des portails. En effet, garant de la mobilité des habitants de la maison, ceux-cise situent souvent à l’extérieur de nos demeures et doivent résister aux intempéries sans discontinuité avant de finir rapidement par perdre de sa splendeur. La solution ? Le thermolaquage !

Définition et principe

Également surnommée « « projection électrostatique » ou « poudrage électrostatique », le thermolaquage est une technique qui consiste à redonner une nouvelle vie au métal.

C’est un procédé de traitement de surface sans usage de solvant le rendant inoffensif au niveau sanitaire. Ce produit peut être appliqué en guise de protection pour les pièces métalliques en acier noir, galvanisé, électro-zingué ou aluminium brut, anodisé ou déjà laqué, afin d’éviter la détérioration rapide de ces matériaux.

Néanmoins, il est conseillé de prendre contact avec un spécialiste dans le thermolaquage et le traitement des surfaces métalliques lors des travaux de rénovation de ce genre afin d’avoir les meilleures garanties de résultat possibles.

Les étapes à suivre

Bien avant l’acte de thermolaquage en lui-même, il existe diverses étapes qui doivent être réalisées avec minutie pour préparer au mieux la surface à restaurer.

Le décapage:

Cette phase consiste à éliminer toute couche de matière déposée de manière volontaire ou non sur la surface de métallique de la grille. Il peut s’agir d’enlever :

  • Les couches de peintures;
  • Le verni ;
  • La cire ;
  • Les traces de corrosion.

Vous aurez un large choix de produits et/ou de méthodes décapantes sur le marché comme le sablage ou l’aérogommage. Gare cependant à ne pas les laisser à porter des enfants.

La métallisation :

Après avoir retiré les impuretés de votre grille grâce au décapage, il est maintenant temps de la revêtir d’une couche protectrice en zinc.

Pour cela, les professionnels vont faire fondre le zinc et le projeter sur la grille en petites particules à l’aide d’un pistolet à flamme. Durant le processus, les particules de métal fondu se lient entre elles et formeront une pellicule protectrice.

L’avantage est que ce mécanisme n’a aucune répercussion sur la surface à traiter.

Le thermolaquage :

Quelques instants après la métallisation, un revêtement en poudre thermoplastique sera également incorporé sur le métal à une température de 200 °C.

Quand tout sera froid et votre grille d’entrée prête pour une nouvelle aventure, un matériel de peinture sera utilisé afin de la peindre.

Sur ce dernier point, retrouvez des idées de peintures design et adaptées à la situation sur diverses plateformes de décoration. Il vous suffira de choisir celle qui assurera une meilleure longévité à votre grille d’entrée sans pour autant nuire à l’esthétisme de votre habitation.

Les derniers conseils

Le procédé de thermolaquage est long. Bien que moins coûteuse comparé à l’achat d’une nouvelle grille d’entrée, en ces temps difficiles où il vaut mieux économiser, la prévention reste la meilleure des armes. Il est donc impératif de prendre soin du matériel thermolaqué après sa finition.

Pour cela, il faudra :

  • Utiliser de l’eau tiède lors des nettoyages ;
  • Utiliser du détergent inerte vis-à-vis du revêtement
  • Rincer avec de l’eau propre et sans additif ;
  • Ne jamais utiliser d’éponges à poncer ou abrasifs ;
  • Eviter les jets sous pression.

En somme, faire plus attention aux petits détails pour pérenniser votre grille d’entrée et son nouvel aspect.

, , , ,

Comment rénover sa maison à moindre coût ?

2020-09-14 Commentaires fermés sur Comment rénover sa maison à moindre coût ? By Michel Duprès

Votre maison a besoin d’être remis en état ou vous souhaitez y apporter quelques modifications ? Nous vous expliquons ci-dessous comment faire pour rénover votre maison à moindre coût.

1 – Changer la décoration

La manière la plus économique de modifier l’aspect d’une maison, c’est de seulement changer de décoration. Vous n’aurez pas à installer de nouveaux revêtements de sol, modifier l’aménagement de la maison, etc. Par exemple, pour apporter un look contemporain à votre maison, appliquez des peintures, posez de nouveaux papiers peints, remplacez les anciens meubles par des nouveaux. En plus, vous passerez moins de temps à rénover.

2 – Garder le plus d’éléments possibles

Pour la conception de nouveau plan, limitez les changements de configuration des pièces. Effectivement, abattre et construire des murs peuvent coûter cher.
En outre, gardez le plus d’éléments possibles. Par exemple si votre carrelage n’a plus son aspect d’origine, appliquez dessus de la résine, gardez les escaliers et changez uniquement les marches, etc.
Par ailleurs, si vous envisagez de rénover complètement, sélectionner les éléments qui pourront encore être utilisés, cela peut être du carrelage, des planches de bois, etc. Vous pouvez vous en resservir dans d’autres parties de la maison. Vendez ceux que vous n’allez pas réutiliser.

3 – Comparer les prix des matériaux

L’achat de matériaux constitue une grande partie du budget de rénovation. Il faut donc réduire son coût le plus possible. Rendez-vous dans plusieurs magasins de bricolage pour comparer les prix des revêtements, des peintures, des menuiseries, etc. Consultez aussi les magazines et les sites web de magasin de bricolage pour vous informer sur les promotions et les soldes. Dès que vous trouvez des matériaux à bon prix, vous pouvez en acheter et stocker dans votre garage. Commencez les travaux une fois que vous avez réuni tous les matériaux.
Par ailleurs, sachez qu’il y a aussi des entreprises qui vendent des matériaux de récupération. Vous y trouverez du carrelage, des tuiles, des sanitaires, des portes, des fenêtres… Ils sont proposés à des prix avantageux.

4 – Faire une partie des travaux soi-même

Pour économiser de l’argent, faites les travaux vous-même, au moins une partie. Si vous connaissez un membre de votre famille ou un ami qui travaille dans le domaine du bâtiment, n’hésitez pas à lui demander conseils. Vous pouvez aussi suivez des tutoriels sur internet. Vous pouvez par exemple prendre en main la peinture, la pose des revêtements muraux et de sol, l’aménagement paysager.
Ainsi, vous n’aurez plus qu’à acheter des matériaux. Vous pouvez par exemple acheter du sable, des graviers, des gravillons et des granulats chez TRANSPORTS CRAPART à La Ferté-Gaucher. Cette entreprise propose la vente en détail et en gros. De plus, elle peut livrer dans un large rayon autour de son siège.
Toutefois, pour les travaux qui touchent les domaines à risques comme l’électricité, la plomberie ou la toiture, faites appel à des professionnels. Les erreurs peuvent vous coûter cher pour ces travaux.

5 – Rencontrer plusieurs entrepreneurs et comparer les devis

Vous souhaitez confier des travaux à des prestataires ? Divisez les travaux en plusieurs lots. Par exemple un lot pour les travaux de toiture, un pour la rénovation des revêtements, un autre pour la menuiserie, etc. Ensuite, faites appel à plusieurs entreprises, au moins 3. Rencontrez-les pour discuter des travaux à réaliser, ils vous soumettront ensuite des devis pour chaque lot. Après cela, comparez les devis et les services. Puis, vous allez choisir quelle entreprise vous allez attribuer les travaux de toiture, de menuiserie, etc. Il se peut que vous fassiez plus d’économie en confiant les travaux à plusieurs entreprises qu’à une seule.

, ,

Les erreurs à éviter lorsqu’on peint soi-même 

2020-09-10 Commentaires fermés sur Les erreurs à éviter lorsqu’on peint soi-même  By Michel Duprès

Réaliser ses travaux de peinture soi-même est une solution à la fois pratique et économique. Cependant, pour mener à bien les travaux, il faut prendre certaines précautions. Zoom sur les erreurs à éviter si vous envisagez de peindre votre espace intérieur vous-même.

Erreur n°1 : négliger la préparation de la surface à peindre 

Avant de se lancer dans des travaux de peinture, la première chose à faire est de bien préparer la surface à peindre. Par conséquent, il faut s’assurer qu’elle soit bien lisse et surtout bien propre. Ce n’est qu’ainsi que la peinture peut bien adhérer à la surface. De plus, si vous peignez un mur sale avec de la poussière, de la graisse et des tâches, elles vont se mélanger à la peinture et le résultat serait juste désastreuse. Une fois l’application finie, vous aurez des traces noires et des épaisseurs qui apparaissent.

Il faut donc s’assurer de nettoyer correctement la surface avant d’y appliquer de la peinture. Enlevez bien la poussière et les tâches qui y résident. Il ne faut pas non plus oublier les fissures, les traces d’humidité et les divers problèmes esthétiques.

Erreur n°2 : faire le mauvais choix de peinture 

Sachez que la finition ne sera pas du tout la même si vous choisissez des peintures différentes. En effet, il ne faut pas négliger le choix de la peinture à utiliser. Pour ce faire, il faut tenir compte de la nature de la surface à peindre. Choisissez par la suite une peinture adaptée. Pour cacher les petites imperfections sur vos murs, vous pouvez utiliser de la peinture mate. En revanche, elle est déconseillée pour les pièces humides car elle n’est pas lavable. Si par ailleurs, vous recherchez des peintures qui sont résistantes, optez pour les laques. Veillez cependant à ce que la surface à recouvrir soit irréprochable.

Le choix de la couleur est aussi très important car elle assure l’esthétique de votre intérieur. Les tons clairs agrandissent la pièce, ainsi, vous pouvez les choisir pour les petits espaces. Vous pouvez aussi choisir la couleur de vos peintures en fonction du style de décoration que vous souhaitez mettre en place.

Erreur n°3 : ne pas protéger le chantier 

Comme les peintures provoquent des tâches sur les meubles et le sol, il est impératif de bien les protéger. Pour ce faire, vous pouvez débarrasser la pièce de toutes les affaires qui peuvent être déplacées. Si certains objets ne peuvent pas être déplacés, vous pouvez les couvrir avec une bâche ou bien du papier journal. Il ne faut pas non plus oublier le sol car il est assez difficile d’enlever les traces de peinture sur le sol.

Erreur n°4 : négliger la préparation du matériel à utiliser pour les travaux 

Les travaux de peinture nécessitent un matériel de qualité. C’est pourquoi, afin de mener à bien toutes les interventions, il faut prendre le temps de réunir tous les outils et les équipements dont vous pouvez avoir besoin. Commencez par déterminer la quantité de peinture indispensable pour toutes les pièces, au risque de manquer de peinture en cours de route. Il faut également choisir des rouleaux et des pinceaux de qualité. Sachez que les équipements bas de gamme risquent de vous compliquer la tâche et vous feront perdre du temps.

Erreur n°5 : confondre la peinture à l’eau et la peinture à l’huile 

Il existe deux types de peinture : la peinture à l’huile ou glycéro et la peinture à l’eau ou acrylique. La peinture à l’huile est beaucoup plus complexe à manipuler. Toutefois, elle offre un bien meilleur résultat esthétique. La peinture acrylique quant à elle est plus facile à appliquer. De plus, contrairement à la peinture à l’huile, elle contient moins d’éléments néfastes à l’environnement. 

, ,

Quels sont les matériaux à privilégier pour une cuisine design ?

2020-07-22 Commentaires fermés sur Quels sont les matériaux à privilégier pour une cuisine design ? By Michel Duprès

Pour vous qui rêvez d’une cuisine design, cet article est fait pour vous. Vous trouverez ci-après quelques conseils sur l’agencement, les couleurs et les matériaux pour une cuisine à la fois pratique et esthétique. Quels sont les critères à prendre en compte ? Quels sont les matériaux tendance à privilégier pour concevoir et aménager une cuisine design ? Sachez que la tendance tend vers le grand mix des matériaux. Qu’il s’agisse du bois, du verre, du béton… Les matériaux les plus divers s’invitent désormais en cuisine et permettent toutes les possibilités et tous les effets.

Pour l’aménagement de la cuisine, le mélange des matières et des couleurs est une mode qui commence à avoir sa place. Le but est de confronter les textures, les effets afin de mieux révéler les atouts des uns et des autres. Le plus souvent, on choisit un matériau pour le plan de travail et la crédence, et un autre pour les façades. Il est aussi possible d’alterner les matériaux sur les façades, soit pour l’ensemble de la cuisine, soit en choisissant un matériau pour les meubles. Cela apporte de la variété, et de l’ambiance. De plus, mêler les matériaux évite la sensation de monotonie. Voici donc quelques idées pour un espace cuisine réinventé.

Béton

C’est l’un des matériaux les plus prisés du moment en cuisine. Le béton peut avoir plusieurs effets : clair, foncé, taloché, en façade, en plan de travail… Il confère un côté brut, authentique, qui séduit les amateurs d’ambiances industrielles. Associé au métal et au verre, il permet d’exprimer un côté loft. Il se marie parfaitement aussi au bois.

Bois

Grâce à sa palette d’essences et d’effets, le bois est le matériau de prédilection et le plus versatile en cuisine. Plusieurs teintes sont également disponibles, du plus clair au plus foncé. Vous avez aussi le choix entre plusieurs traitements de surface : brossé, brut de sciage, vernis… Le bois peut être associé à la pierre ou à la céramique. Cela lui apporte un côté très authentique. Le mélange du bois clair ou blond et du blanc fonctionne en outre très bien : naturel, il évoque le calme et l’esprit scandinave. Si vous optez pour l’union du bois et du noir mat, cela offre un univers élégant, masculin, et chic. Bref, plus le bois est présent en cuisine, plus celle-ci prend des allures chaleureuses.

Verre

Ce matériau est privilégié car il offre de la luminosité, de l’éclat, de la brillance à votre intérieur. Bien qu’il soit fragile, il est parfaitement compatible avec l’usage intensif auquel il peut être soumis dans une cuisine. On peut le retrouver partout : en crédence, en façade et même sur les plans de travail. Vous avez le choix entre une large palette de coloris et d’effets (poli, brossé, sablé…). Il est utile dans une cuisine sombre parce qu’il capte bien la lumière. Vous pouvez l’associer à du métal pour obtenir un aspect ultra-professionnel, ou à du bois pour réchauffer l’ambiance.

Inox

C’est le matériau de la cuisine par excellence. On le retrouve dans la plupart des établissements des grands chefs. Très pratique, il résiste à tout, se nettoie facilement, offre une hygiène irréprochable… L’inox est également un matériau très esthétique. On peut le marier à de la pierre, du marbre, etc.

Pierre

Toute une variété de pierres naturelles s’offrent à vous pour décorer votre cuisine : marbre, granit, ardoise… La pierre apporte divers aspects et couleurs, mais aussi de la noblesse, de l’authenticité et une solidité à toute épreuve.

Bref, pour réussir votre projet d’aménagement de cuisine, ayez recours au service d’un menuisier expérimenté à Bordeaux. Les MENUISERIES TABUTEAU MICHAËL vous proposent leur expertise en agencement intérieur (placard, dressing, cuisine, etc.).

, ,

5 points à connaître sur le démoussage de toits

2020-03-20 Commentaires fermés sur 5 points à connaître sur le démoussage de toits By Michel Duprès

Les travaux de démoussage est une tâche ayant pour but de garantir l’esthétisme et la longévité de la couverture.

Pourquoi faut-il démousser sa toiture ?

Avec le temps, les débris végétaux et les mousses se déposent sur votre toit. Cela provoque des dégâts sur vos tuiles. Les mousses empêchent également la bonne circulation des eaux de pluie. Le problème, c’est que les racines s’enfoncent en profondeur et créent des microfissures. L’eau commence à stagner et entre dans les tuiles, et c’est pour cette raison que celles-ci deviennent poreuses. Les tuiles sont alors plus fragiles et risquent d’être facilement infiltrées.

Quand faut-il démousser votre toiture ?

Le démoussage dépend de plusieurs critères comme :

  • L’orientation de votre toiture : la mousse prolifère plus en l’absence du soleil
  • La proximité d’arbres : les arbres sont porteurs d’une flore qui se transmet facilement sur vos tuiles
  • Le degré d’inclinaison  et la rétention d’humidité : les mousses s’installent plus vite lorsque la pente est moins raide

Quels sont les étapes à suivre pour un démoussage ?

Etape 1 : réalisez sur le toit un démoussage de toiture par de l’eau à basse ou à haute pression. Il est également conseillé de faire un brossage manuel.

Etape 2 : procédez à l’assainissement des gouttières et des chéneaux.

Etape 3 : quand tout est propre, procédez à un traitement antimousse par pulvérisation ou par brossage.

Etape 4 : faîtes un traitement hydrofuge adapté pour imperméabiliser. Faîtes-le en plusieurs couches si besoin.

Quels sont les traitements à utiliser pour démousser votre toiture ?

Il y a :

  • L’eau de javel : c’est le plus basique des nettoyages. Elle est très efficace contre les algues et les mousses, mais peut être nocive pour les matériaux utilisés pour la couverture.
  • La solution hydrofuge : c’est un traitement de prévention contre l’humidité. Elle lutte contre les infiltrations d’eau et tout autre problème d’humidité que votre toiture peut subir. Le produit s’applique en plusieurs couches en utilisant une brosse ou bien par pulvérisation.
  • Le produit anti-mousse : il est conseillé d’appliquer ce produit sur votre toiture juste après son nettoyage. Cela va limiter le retour de ces mauvaises herbes. Il peut s’appliquer par pulvérisation et être rincé après ou non.
  • La pose de fils de cuivre : l’apparition des mousses peut être éliminée grâce à l’oxydation du cuivre provoquée par l’eau. Il faut seulement placer le fil de cuivre sur le haut et au ras de la toiture. L’oxydation permet d’éviter que la mousse et le lichen poussent. N’oubliez pas tout simplement de changer de fils de cuivre tous les 5 ans.
  • Le nettoyeur à haute pression : il est utilisé pour enlever les mousses et les tâches incrustées sur votre toit. Pour que cela soit efficace, il faut le réaliser avec beaucoup de précaution, car cet appareil est très puissant et pourrait abîmer votre toit s’il est mal utilisé.
  • L’utilisation de brosse : si vous n’avez pas les moyens d’acheter des produits, une brosse peut suffire à enlever tous les champignons s’incrustant sur le toit. Ensuite, il suffit de le rincer, du haut vers le bas de la toiture.

Comment entretenir votre toit pour éviter les mousses et les algues ?

Pour garantir la propreté et la bonne tenue de votre toiture, vous devez la nettoyer au moins une fois par an. Les lichens et les autres champignons peuvent se déposer vite sur le toit durant les saisons qui se succèdent. Il est donc recommandé de procéder au nettoyage le plus souvent possible.

Bref, l’entreprise TOIT 78 est à votre disposition pour vos travaux de charpente et de couverture. Elle peut également vous aider dans le démoussage de vos tuiles pour qu’elles redeviennent neuves.

La rénovation de l’appartement : plus qu’une simple nécessité

2020-01-16 Commentaires fermés sur La rénovation de l’appartement : plus qu’une simple nécessité By Michel Duprès

L’appartement, quelle que soit sa surface, c’est aussi une valeur sûre. Vous vous y êtes investi, parce que vous en aviez besoin… Parce que c’était votre coup de cœur… Vous y passez vos jours comme vos nuits. Bref… C’est l’endroit où vous habitez, où vous recevez vos proches et amis.

Au fil de temps, il est nécessaire d’entreprendre certains travaux pour plus de confort et de design. C’est immanquable, étant donné les besoins qui évoluent, la famille qui s’élargit, le papier peint qui se décolle, les fenêtres qui sont en mauvais état… Et nous en passons.

Une simple touche de décoration peut suffire. Oui, sublimer le décor est toujours un réel plaisir. De beaux pots de fleurs, de nouveaux rideaux et nappes de tables, des tableaux design pour le couloir, des bibelots originaux, des rangements personnalisés, de magnifiques lampes, une jolie moquette pour le salon, un tissu tendu pour le plafond, un beau linge de maison, une étagère customisée avec du papier adhésif…

Un agencement plus simple et un aménagement ingénieux feront, assurément, l’affaire. Aménager un petit coin repas, décloisonner, restructurer l’ensemble pour un nouveau look, réorganiser chaque pièce pour un espace de vie plus fonctionnel et agréable…

Parfois, des travaux plus complexes sont de rigueur. Refaire la peinture, rénover le carrelage ou le parquet, créer un mur porteur ou une ouverture, poser une cloison, remplacer le bac de douche, installer une nouvelle cuisine, mettre aux normes les installations électriques…

La rénovation peut être totale ou ne concerner que le petit salon, la chambre ou juste le couloir.

Il faut faire un état des lieux.

Mais comment faire pour allier ce besoin de changement à son accomplissement ?

Il faut l’accepter. Quel que soit le contexte, la rénovation vous permet de disposer d’un bel appartement plus moderne, adapté à vos goûts et à vos besoins. Vous gagnerez en confort et en bien-être. Vous ferez de considérables économies énergétiques, donc une baisse pour la facture énergétique. Votre logement sera plus facile à louer et à vendre à d’intéressants prix.

Si vos moyens ne vous permettent pas de réaliser tous les travaux, vous pouvez retrousser les manches et vous en charger. Toutefois, certains travaux requièrent l’intervention d’un professionnel. Aussi bricoleur que vous soyez, il est plus prudent que vous passiez par des artisans qualifiés pour l’électricité, la plomberie, l’isolation (acoustique et thermique), l’installation de gaz, le chauffage, etc.

Vous êtes locataire ou propriétaire ? Mettez toutes les chances à vos côtés, pour que ce projet soit une réussite.

, , ,