La zinguerie : l’une des différentes étapes de la rénovation de toiture

https://www.couverture-rambervillers.com/

La zinguerie : l’une des différentes étapes de la rénovation de toiture

Si vous souhaitez avoir une toiture parfaite, que ce soit sur le point esthétique ou technique, il faut mettre en valeur la zinguerie. En effet, cette dernière permet également de parfaire la rénovation d’une maison. Pour en savoir plus, lisez cet article.

La zinguerie : c’est quoi au juste ?

La zinguerie est généralement l’étape qui précède celle de la finition durant la réalisation des travaux de couvertures. Comme son nom l’indique, elle est constituée de zinc. Ce dernier est plus résistant aux intempéries, comparé à d’autres matériaux.

Mais cela n’empêche pas l’utilisation d’autres matériaux tels que :

  • Le PVC : qui est généralement dédié aux gouttières ;

  • Le cuivre ;

  • Le plomb ;

  • L’aluminium.

L’aplomb ainsi que l’étanchéité de la toiture dépendent d’une grande partie de la zinguerie. De plus, celle-ci contribue à son esthétisme et à l’apparence extérieure de la maison tout entier.

La zinguerie : comment procéder ?

Quand on parle d’étanchéité et de résistance en termes de toiture, la zinguerie est toujours incluse. Plusieurs étapes sont nécessaires pour que votre toit soit bien étanche et résistant. En premier lieu, il faut effectuer une soudure ou un brassage de la toiture (seulement si nécessaire). En second lieu, pour que les résultats soient optimisés, il faut décaper toutes les parties à souder. Néanmoins, cette deuxième étape doit être réalisée par des professionnels tels que M.Masson, une entreprise spécialisée dans les travaux de rénovation et de construction(maçonnerie, charpente, couverture, isolation et zinguerie). Située à Sainte-Hélène, elle intervient dans les Vosges.

Les travaux de zinguerie

En général, la zinguerie regroupe plusieurs opérations liées à l’isolation et à la finition de la toiture, notamment la pose de chéneaux, de gouttières, etc. Cependant, les travaux ne doivent pas être pris à la légère, car une petite erreur suffit pour engendrer des fuites d’eau.

La pose de gouttières

L’évacuation de la fonte de neige et des eaux pluviales nécessite l’installation de gouttières. Leur mise en place est donc impérative. Mais avant de commencer à les installer, vous devez connaître certains points importants.

En effet, sachez que la gouttière est directement fixée sur le toit. Celle-ci peut être une gouttière pendante, carrée, anglaise ou même lyonnaise. Il existe également différentes sortes d’outils spécifiques utilisés pour réaliser les travaux, comme des clous, une scie, un fil à plomb et un mètre.

La pose de chéneaux

Les chéneaux permettent de canaliser toutes les eaux de pluie, sans avoir à retoucher la façade de la maison. Leur mise en place permet également d’éviter un entretien régulier. Ils ont une largeur très épaisse que celle des gouttières, et leur forme limite l’obstruction.

Quelle couverture choisir ?

Généralement, votre toiture peut être recouverte de différents types de matériaux. Mais votre choix doit être en fonction du toit lui-même, du climat et de la région où votre maison est située. Vous devez savoir que dans certaines régions, l’ardoise ainsi que la lauze sont considérées comme les meilleures couvertures. Par contre, les couvertures à tasseaux et les tuiles de terre cuite sont beaucoup plus pratiques dans les autres régions.

L’entretien de la zinguerie est-elle nécessaire ?

Pendant la période de forte pluie et à cause des intempéries, les éléments en zinc ainsi que les gouttières peuvent se dégrader. Cette dégradation ne touche pas non seulement ces éléments de la zinguerie, mais les murs, la menuiserie et l’étanchéité de la toiture également. Dans ce cas, celle-ci doit être entretenue régulièrement, pour qu’elle puisse rester fonctionnelle.

Comments are closed