Les lambris : un revêtement toujours en vogue

Les lambris : un revêtement toujours en vogue

2020-02-28 Commentaires fermés sur Les lambris : un revêtement toujours en vogue By Michel Duprès

Le lambris peut être un isolant acoustique et thermique idéal, afin d’optimiser le confort de votre maison. Actuellement, il existe plusieurs modèles tels que  le lambris PVC, le lambris bois et le lambris revêtu. Découvrez, dans cet article, toutes les informations concernant ce revêtement.

Le lambris : c’est quoi au juste ?

C’est un revêtement mural souvent utilisé à l’intérieur d’une maison. Il peut être réalisé en différents matériaux et se présenter sous différentes formes : souvent en lames. Ces dernières sont assemblées pour donner une apparence chaleureuse et vivante à votre pièce. Comme les parements muraux, les lambris peuvent également être utilisés en rénovation et à des fins décoratives.

En matière de décoration, ce type de revêtement ne se limite pas seulement à un esprit chalet. En effet, le lambris privilégie l’ambiance scandinave et peut aussi s’associer à différentes sortes de matériaux.

Quels sont les différents types de lambris ?

Il y a au moins 3 différents types de lambris, notamment le lambris bois, le lambris PVC et le lambris revêtu.

Le lambris bois

Celui-ci est généralement constitué de lames en bois massif :

  • De teintes claires : comme le sapin, le frêne, le pin ou le châtaignier.

  • De teintes sombres : comme le chêne, le teck, le cèdre rouge ou le sapelli.

Parmi ces lambris bois, celui en sapin et en pin restent les plus utilisés. Aussi, ils sont proposés dans plusieurs modèles : avec des nœuds ou sans nœuds.

Le lambris revêtu

Celui-ci est généralement constitué d’un support préfabriqué. Il est également composé de papiers mélaminés qui reproduisent l’aspect exact du bois. Cependant, le lambris revêtu n’est pas vraiment adapté à toutes les pièces humides.

Le lambris PVC

Contrairement au lambris revêtu, le lambris PVC s’adapte aux espaces humides, notamment les salles de bains, les cuisines. De plus, il ne se détériore pas facilement, même au contact des projections d’eau. Outre le fait d’être utilisé sur les murs, vous pouvez l’appliquer au plafond ou sur n’importe quel support abîmé.

Néanmoins, vous devez savoir que le lambris PVC n’est pas adapté aux pièces humides, car sa résistance face à l’eau est limité. Par contre, il est apprécié dans les couloirs et dans les chambres d’enfants.

Le lambris PVC peut avoir l’aspect de bois, d’ardoise, de marbre, etc. Aussi, il est disponible dans plusieurs coloris, comme les couleurs « flashy » ou pastel. De ce fait, ce modèle est adapté à tous les types de décorations.

Le lambris : un élément décoratif

Nombreuses personnes voient le lambris comme un revêtement dépassé, peu esthétique et démodé. Pourtant, en jouant avec la taille des lames qui le composent, les couleurs, ainsi que les aspects, on peut facilement créer un décor original. Mais, pour y parvenir, voici quelques règles de base à suivre :

  • Éviter le déséquilibre : cela concerne l’utilisation d’un lambris sur un soubassement qui ne doit pas recouvrir toute la hauteur du mur.

  • Le sens des lames : si vous souhaitez mettre un lambris sur le plafond et les murs d’une même pièce, il ne faut pas placer les lames dans le même sens.

Lambris : technique de poses

Pour la pose de lambris, les professionnels peuvent utiliser 3 méthodes différentes :

  • La pose horizontale : celle-ci est parfaite pour l’agencement d’un grenier, car elle optimise l’espace disponible dans une pièce.

  • La pose verticale : cette technique est nécessaire pour repousser les limites de la salle.

  • La pose en chevrons : on peut aussi l’appeler « la pose en oblique ». Celle-ci est la meilleure option si vous voulez donner un aspect moderne à votre pièce .

Comments are closed