Tag Archive rénovation toiture

Comment rénover la toiture ?

2020-07-22 Commentaires fermés sur Comment rénover la toiture ? By Michel Duprès

Vous remarquez des taches d’humidité sur le plafond ? Votre facture de chauffage augmente sans que vous n’ayez pas changé de mode de consommation ? Ne cherchez pas plus loin, vos toitures ont besoin d’une sérieuse réfection. Mais comment faire pour réparer les toitures ? À qui s’adresser ? Quelles mesures faut-il tenir compte avant de rénover les toits de la maison ? La suite de cet article vous fournit quelques conseils indispensables.

Quand faut-il rénover les toits ?

La rénovation des toitures est une opération délicate. Elle doit être effectuée au moins tous les dix ans (vingt ans pour les toits plats en bitume). Étant l’ouvrage le plus exposé aux intempéries, le toit se dégrade plus rapidement que les autres structures de la maison. Sa rénovation est sollicitée pour réparer les détériorations, redonner un nouvel aspect à l’ouvrage et accroître la valeur marchande du bien. Il peut aussi vous arriver de changer les toits pour des raisons écologiques, même si elles ne présentent aucun signe de détérioration. Les travaux concerneront, dans ce cas, la pose de matériaux écologiques, l’aménagement de toiture végétalisée ou la pose de panneaux solaires.

Les bricoleurs aguerris peuvent très bien se débrouiller pour rénover partiellement la toiture. Rien de plus facile que de remplacer une tuile brisée ou de colmater un trou à l’aide d’un ruban adhésif de goudron. Pour réparer la structure tout entière, l’intervention d’un couvreur est toutefois recommandée. Vous pouvez profiter de l’occasion pour lui confier la rénovation de toute la couverture, c’est-à-dire des revêtements, des bâches d’étanchéité, des ouvrages de zinguerie (gouttières, chéneaux, etc.) et des pièces de la charpente.

Les conditions de travail en hauteur et l’utilisation d’outils adaptés peuvent aussi faire obstacle au bricoleur. Sachez qu’un travail qui vous prend 2 jours ou plus peut être achevé par un professionnel en seulement une demi-journée. Vous trouverez des entreprises de couverture près de chez vous dans les pages jaunes. Avant d’engager un prestataire, demandez plusieurs devis et faites une comparaison de prix. Cela vous permettra d’économiser sur votre budget.

Quelques conseils à ne pas négliger

L’ampleur des travaux dépendra de vos attentes, mais aussi de la configuration de l’ouvrage (toit en pente ou plat, difficulté d’accès, etc.). Pour réparer des petites détériorations comme l’infiltration d’eau, vous pouvez conserver les mêmes caractéristiques du toit, c’est-à-dire les mêmes revêtements et les mêmes formes. Il suffit de changer les matériaux vétustes et d’appliquer des enduits de protection sur toutes les structures. En cas de grandes fissures, d’oxydation du matériau ou d’effondrement des structures porteuses, le remplacement complet de la couverture est recommandée. Pour réussir la rénovation des toits, vous devez aussi miser sur les travaux de finition. Cette opération garantit l’esthétique de l’ouvrage. Vous pouvez, entre autres, poncer les matériaux, appliquer des peintures antirouille, poser des joints d’étanchéité ou nettoyer la surface de la couverture.

L’intervention d’un couvreur reste la meilleure option pour rénover efficacement la toiture de votre maison. Il en va de l’esthétique et de la durabilité de l’ouvrage. Les prestataires de services ne manquent pas dans les annuaires de professionnels.

Pour réaliser des travaux de couverture à Toulouse, Muret, Blagnac et alentour, confiez votre projet à BM TOITURE. Cette entreprise familiale, forte de plusieurs années d’expérience, saura vous apporter des solutions fiables pour réparer et entretenir vos toits. Parmi ses prestations figurent la pose et la réparation de couverture, la fabrication d’ouvrages de zinguerie et la rénovation de la charpente. Pour plus d’informations ou pour demander un devis, n’hésitez pas à visiter le site internet de l’entreprise. Un formulaire de contact vous est réservé pour poser vos questions.

, ,

Pourquoi rénover sa toiture ?

2020-05-29 Commentaires fermés sur Pourquoi rénover sa toiture ? By Michel Duprès

La rénovation d’une toiture est synonyme d’importants et dangereux travaux. L’intervention d’un professionnel est fortement conseillée pour assurer leur réussite. Le budget requis pour ce projet varie généralement entre 650 et 3500 €. Cela dépend des matériaux utilisés, de la superficie à couvrir, de la complexité des tâches, ainsi que du coût de la main d’œuvre dans la région concernée.

Rénover la toiture est indispensable pour assurer la sécurité et la durabilité d’un patrimoine immobilier. Découvrez dans cet article les différentes raisons d’investir dans ce projet.

 

Assurer l’étanchéité de la toiture

Tel un bouclier, la toiture est la première protection d’une maison. L’exposition prolongée aux intempéries, ainsi que l’usure, entraînent un glissement, un décollement ou une détérioration des matériaux de couverture. La toiture est alors sujette à des infiltrations d’eau qui pourrissent la charpente et entraînent des fissures dans les murs.

À moyen terme, un entretien régulier aide à préserver l’étanchéité du toit. Il permet de prolonger la durée de vie des matériaux et de maintenir leur performance. Mais au bout de quelques dizaines d’années, ils ne pourront plus résister et doivent être remplacés. Cela afin que la toiture puisse continuer à accomplir convenablement sa fonction de protection.

La rénovation devient urgente lorsque le toit est arraché ou abîmé par une catastrophe naturelle.

 

Préserver l’esthétisme de la maison

Du point de vue esthétique, la couverture d’une maison est l’un des éléments extérieurs les plus imposants. L’état de la toiture affecte indéniablement l’apparence de l’habitation. Pour valoriser votre patrimoine immobilier, pensez à remplacer la couverture amochée par les épreuves du temps et les intempéries. La pose de matériaux neufs donnera un coup de jeune à votre maison.

Vous pouvez également modifier la forme de votre toit et lui donner une allure moderne dans le cadre d’une rénovation.

 

Faire des économies d’énergie

La toiture est la principale zone de déperditions thermiques d’une maison. Elle laisse s’échapper jusqu’à 30 % de la chaleur d’une demeure lorsqu’elle est mal isolée. Pour baisser votre consommation en énergie, rénovez la toiture et profitez de ce moment pour travailler sur les systèmes d’isolation de celle-ci.

Une toiture peut être isolée de l’intérieur ou par l’extérieur. L’isolation par l’intérieur consiste à poser des panneaux isolants au-dessous des pentes du toit. Ceux-ci seront ensuite recouverts d’un film d’étanchéité, puis d’une plaque de plâtre. Quant à l’isolation par l’extérieur, elle consiste à poser les panneaux isolants au-dessus de la charpente avant d’installer les éléments de couverture.

Sachez que depuis le 1er janvier 2017, lorsque vous remplacez au moins 50 % de la couverture de votre habitation, vous êtes dans l’obligation de réaliser des travaux d’isolation.

 

Aménager les combles

La rénovation de la toiture est une bonne occasion pour aménager vos combles et agrandir ainsi votre espace de vie. La surélévation de la charpente permet de rendre la pièce accessible et viable. Vous pouvez également créer des chiens-assis, des fenêtres ou des lucarnes de toit pour laisser la lumière pénétrer dans la pièce. Ces derniers apportent en même temps de l’originalité à la toiture.

 

La rénovation de la toiture consiste généralement à remplacer les matériaux de couverture, la zinguerie et la charpente. Cependant, d’autres travaux peuvent être entrepris tels que la pose d’isolants, l’aménagement des combles et la modification de la forme de la toiture. Investissez dans la rénovation de votre toiture pour assurer la pérennité de votre patrimoine immobilier et lui donner du cachet. Où que vous soyez à Angers et alentour, sachez que l’entreprise DENIAUD est à votre disposition pour tous travaux de toiture en neuf et en rénovation. Son équipe possède près de 40 années d’expérience dans le domaine de la couverture. Elle s’occupe également de travaux de maintenance.

, ,

Couverture et zinguerie : deux éléments indissociables pour la rénovation de la toiture

2020-05-22 Commentaires fermés sur Couverture et zinguerie : deux éléments indissociables pour la rénovation de la toiture By Michel Duprès

La toiture, cette cinquième façade de la maison, est exposée au soleil, au vent, à la pluie, à la grêle, à la neige. Des mousses, des lichens et des débris de végétaux s’y installent. Viennent également les fuites, les problèmes d’isolation et d’étanchéité. Au fil du temps, le toit perd sa beauté, sa résistance, son imperméabilité et sa durabilité.

Avoir une toiture solide, étanche et en parfait état est d’une importance capitale. Il en va du confort et de la sécurité des habitants, du bon état de la charpente, des façades et de la bâtisse en général. D’où l’intérêt de passer par sa rénovation.

La couverture et la zinguerie jouent un rôle capital et complémentaire. La zinguerie va de pair avec la couverture toiture. Les deux font partie intégrante de la toiture. L’envergure des travaux dépend de leur état.

  • La couverture

Dans le cadre d’une rénovation de toiture, les travaux de couverture à réaliser sont diversifiés. Poser de nouvelles tuiles (remplacement de tuiles cassées, par exemple). Changer totalement de couverture. Réparation de la couverture fissurée ou endommagée, etc. Tout se résume à remettre en état le toit. Petites réparations ou gros travaux, tous doivent être effectués suivant les normes. Il faut, au final, une couverture solide, bien étanche, durable et esthétique.

  • La zinguerie

Travailler la zinguerie est la solution pour une excellente étanchéité de la toiture. Cela permet de renforcer les éléments qui constituent la couverture. Généralement, il peut s’agir de la rénovation, de la réparation ou du changement des gouttières, des chéneaux, de descentes d’eau de pluie, des rives de toit, des plateformes en zinc, etc. Ces différents éléments sont indispensables pour imperméabiliser la toiture. Ils offrent à la toiture une petite touche esthétique.

L’intervention d’un couvreur-zingueur

Comme il s’agit des travaux en hauteur, il faut l’intervention d’un expert du domaine. Cela limitera les risques d’accidents et chutes, les mauvaises surprises… On est certain de gagner plus de temps et d’avoir un résultat à la hauteur de nos attentes. Le couvreur-zingueur est formé pour entreprendre les travaux sur les toitures des maisons et des bâtiments. Il dispose des qualifications et certifications requises qui témoignent ses compétences, son expertise et son savoir-faire. Il mène à bien tous les travaux de pose, de nettoyage, d’entretien, de réparation et de rénovation de la couverture et des éléments de la zinguerie. Il est équipé du matériel indispensable pour une intervention sans danger et en toute efficacité. Aussi, il réalise un travail soigné et de qualité. Cet artisan en bâtiment est amené à réaliser tous les travaux en bonne et due forme. Il propose différentes prestations, qu’il adapte en fonction des demandes et des besoins du client.

FÉRON à Médan est spécialiste des travaux de couverture et de zinguerie, en neuf et en rénovation. Depuis 1997, la société propose : le nettoyage et l’entretien des toitures (en bois, en tuile mécanique, en tuile mécanique aspect plat, en ardoise, en zinc…), la réfection de toiture en tuiles mécaniques, la reprise de toiture, les travaux de bâchage de toiture suite à un sinistre, le changement de l’ensemble des éléments de zinguerie, etc. Elle est titulaire de la qualification RGE.
La société est également une prestataire de confiance en matière d’isolation, d’ornements, de désinfection (guêpes et frelons), de secourisme des animaux coincés dans des lieux insolites ou en hauteur…

Retenez ses services pour toute intervention dans un rayon de 15 km autour de Médan, notamment à Orgeval, Villennes-sur-Seine et leurs environs. Vous bénéficiez des conseils avisés. Tout le travail se fera dans le respect de l’environnement. Toutes les réalisations sont couvertes par une garantie décennale. Les devis sont personnalisés et gratuits. Les délais d’intervention impartis sont respectés.

, , ,

Fuite de toiture : recherche et réparation

2020-04-23 Commentaires fermés sur Fuite de toiture : recherche et réparation By Michel Duprès

Sous le poids des années, la toiture d’un bâtiment présente des signes de vieillesse dont certains sont visibles à l’œil nu tandis que d’autres nécessitent une recherche plus poussée pour être révélés. C’est le cas des fuites provoquées par la perte d’étanchéité. Quels que soient les matériaux de fabrication d’une toiture, il faut s’attendre à l’apparition des fuites lorsque la durée de vie de celle-ci dépasse plus de dix ans. Une infiltration au niveau du toit risque de causer d’importants dégâts sur votre bâtiment. D’où l’intérêt de faire appel aux compétences d’un professionnel pour établir un diagnostic sur l’état de votre toiture. Quels sont les signes qui doivent vous alerter sur l’état de la couverture de votre bâtiment ? Quelles sont les techniques utilisées pour détecter les fuites ? Quels sont les travaux de réparation à entreprendre ? Pour obtenir les réponses à ces questions, suivez la suite de l’article.

Les signes avant-coureurs d’une perte d’étanchéité de la toiture

Le plus souvent, l’infiltration d’eau au niveau du toit d’un bâtiment n’est pas détectée que lorsqu’elle produit des dégâts visibles. Néanmoins, il est possible de déceler les fuites en vérifiant l’origine des traces d’humidité et de moisissure ainsi que les gouttelettes et les auréoles sur le plafond. En fonction de la structure de votre toiture, il est souvent nécessaire de faire une recherche plus pointilleuse pour trouver les fuites. C’est le cas lorsque vous devez inspecter chaque mètre carré de votre comble afin de détecter d’éventuelles fuites. Il faut prendre le temps de vérifier chaque élément de la charpente. Lorsqu’une infiltration a duré durant un certain moment, l’apparition de fissures sur les murs devra vous alerter. Sachez que la fuite pourra venir du toit, mais également d’autres éléments comme la faîtière, les gouttières, etc.

Les différentes techniques de détection de fuites de toiture

Pour rechercher les fuites de toiture de façon précise, il est recommandé de faire appel à un technicien spécialisé. Ce dernier est doté d’outils dédiés à la recherche de fuites à l’intérieur et à l’extérieur de tous types de bâtiments, qu’il s’agisse d’une habitation ou d’un local à usage professionnel. Avant de lancer sa recherche, le technicien s’informe au préalable sur l’historique du bâtiment. Cela lui permet de déterminer l’âge de la toiture et les différentes rénovations ou réparations qui ont été effectuées. La recherche commence toujours par une analyse visuelle sans recourir à l’utilisation d’un appareil spécifique. Toutefois, l’inspection à l’œil nu pourrait ne pas suffire pour déceler les défauts d’étanchéité. Dans ce cas, l’utilisation d’un fumigène, d’un gaz traceur ou d’une sonde électro-acoustique peut être recommandée.

Les travaux de réparation des fuites de toiture

Après avoir déterminé l’origine d’une fuite de toiture, il est important de procéder aux travaux de réparation dans les plus brefs délais. Cela permet de circonscrire les dégâts et de limiter les dépenses. L’ampleur des travaux à effectuer dépend toutefois du nombre des fuites et de la nature des matériaux de fabrication de votre toit. Une fuite sur une toiture en tuiles pourrait être facile à réparer que celle apparue sur un toit en bac acier. S’il s’agit d’une infiltration localisée à quelques endroits, la réfection de l’étanchéité pourra résoudre le problème. En revanche, si les fuites proviennent de plusieurs sources, il faut envisager le remplacement de la toiture. D’ailleurs, la rénovation de la toiture est une option à étudier afin de garantir la performance de l’étanchéité. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour réaliser les travaux.

L’entreprise de couverture GARRIC TOITURE située à Antibes est spécialisée dans la pose d’isolation et d’étanchéité de toiture. Forte d’une expérience de plusieurs années dans le métier, son équipe de couvreurs qualifiés se déplace sur votre chantier afin de diagnostiquer l’état de votre toiture. Vous pouvez aussi faire appel à son savoir-faire pour tous travaux de nettoyage et de démoussage de toiture.

, ,

Rénovation de toiture : les différents matériaux

2020-03-18 Commentaires fermés sur Rénovation de toiture : les différents matériaux By Michel Duprès

La rénovation de toiture consiste en la remise en état d’une couverture. Généralement, cela ne nécessite pas le changement complet par du neuf. Il s’agit juste de quelques réparations ou de remplacements d’une partie de la toiture. Le but est d’améliorer l’étanchéité ou l’aspect esthétique de celle-ci.

Au moment de choisir de quelle couverture se parera votre toiture, vous devrez faire face à de nombreux choix, notamment celui des matériaux. Tuiles canal, bois, zinc … En construction comme en rénovation de toiture, les possibilités de couverture sont nombreuses.

L’ardoise naturelle

C’est un matériau de couverture sain, écologique et adaptée à tous les projets architecturaux. D’une grande durée de vie, elle est esthétique et résistante à la fois. Elle présente des reflets bleus argentés ou verts en fonction des lieux d’extraction. Sollicitez les services d’un couvreur à Cabriès pour réaliser vos travaux de couverture. CLEMENT ARMAND est le spécialiste qu’il vous faut.

La tuile en terre cuite

Produit déclinable à l’infini, la tuile offre une large palette de modèles, de formes et de coloris. Elle possède également de nombreuses qualités notamment en termes d’esthétisme, de résistance et d’efficacité. Sa durée de vie est similaire à celle de l’ardoise. La tuile en terre cuite est idéale sur des pentes fortes, supérieures à 85 %, et faibles allant jusqu’à 21 %. Elle peut être utilisée sur des toitures complexes ou bien en façade.

La tuile en béton

Présentée de différentes couleurs, elle peut s’adapter à tout type de toit. C’est une solution de couverture de toiture avec un bon rapport qualité/prix. Étant un matériau composite, elle se compose de calcaire, de sable, d’argile et de pigments minéraux. Elle profite donc d’une grande durabilité et est très solide, à l’image du béton. Comme la surface des tuiles en béton est lisse, cela limite la prolifération des mousses et des moisissures. Elle offre une résistance exceptionnelle face aux UV, au gel, au vent salin, à la pollution, etc.

Les toitures en métal

Elles sont utilisées pour les toits de garage ou les bâtiments de ce genre. Il y en a de différents types comme les toitures en acier inoxydable, en aluminium, en étain, en zinc, en cuivre, etc. Elles sont très prisées pour leur résistance notamment face aux vents violents et autres intempéries. Très malléables, elles facilitent le travail des couvreurs.

Les toitures végétalisées

C’est la solution de couverture la plus écologique qui confère une grande isolation à votre maison. Dans un environnement urbain bétonné, les toits végétalisés offrent un espace de verdure et ressemblent beaucoup au jardin suspendu. C’est non seulement magnifique mais favorise également la présence d’insectes et d’oiseaux. Ils présentent l’avantage d’améliorer l’isolation thermique et phonique de l’habitat. Ils retiennent non seulement la chaleur ou le froid à l’extérieur, mais atténue aussi les bruits de fond incommodants, comme ceux de la circulation. Néanmoins, les toitures végétalisées ne s’adaptent que sur les toits à pentes faibles.

La toiture en bois

Elle est généralement composée de tuiles ou encore de bardeaux de bois. Elle a la capacité d’assurer la protection de votre habitation face aux intempéries et aux mauvaises conditions climatiques extérieures. La toiture en bois massif est la meilleure option afin d’apporter à votre habitation une réelle valeur ajoutée en termes d’esthétique. C’est également un très bon isolant thermique et acoustique, idéal pour optimiser votre confort de vie. La toiture en bois présente une longévité impressionnante pouvant aller de 30 jusqu’à 120 ans, selon la nature des essences choisies.

Bref, pour vous décider, il faut définir la solution de couverture la plus adaptée et la plus avantageuse pour votre projet. Afin de trouver le matériau à adopter, de nombreux paramètres sont également à considérer notamment le budget disponible, le style à adopter, etc. Bien plus qu’une question de confort et de sécurité, la rénovation de toiture donne un nouveau charme à votre maison.

, ,

https://www.belangersarl.com/zinguerie.php

Que faut-il savoir sur la pose de zinguerie ?

2020-03-16 Commentaires fermés sur Que faut-il savoir sur la pose de zinguerie ? By Michel Duprès

La zinguerie est généralement une étape incontournable de la réparation, de la rénovation ou même de la nouvelle construction. De plus, l’étanchéité d’une habitation en dépend totalement. Cependant, sa pose nécessite du professionnalisme et du savoir faire, afin d’éviter toutes infiltrations d’eau. Cet article vous servira de guide dans la pose de la zinguerie.

La zinguerie : c’est quoi exactement ?

Ce terme englobe tous les travaux de finition qui concernent la toiture d’une maison, notamment les gouttières et les chéneaux. La zinguerie rassemble également toutes les activités de couverture de toitures et d’isolation, permettant d’évacuer les eaux pluviales. Aussi, elle permet de rendre le toit très étanche, en plaçant des éléments entre la toiture et la maçonnerie.

Comme son nom l’indique, la zinguerie utilise le zinc comme matériau principal, car celui-ci résiste aux intempéries. De ce fait, on peut dire que la zinguerie contribue d’une grande partie à l’esthétisme de la toiture et de la maison toute entière.

Néanmoins, l’usage d’autres matériaux, tels que le cuivre, l’aluminium, le plomb ou même le PVC s’avère nécessaire pour les gouttières.

La pose de la zinguerie

Afin que la toiture soit parfaitement étanche et bien isolée, il faut impérativement poser les chéneaux et les gouttières.

La mise en place des chéneaux

Afin de canaliser les eaux pluviales sans avoir à dénaturer la façade de la maison ou à faire des entretiens réguliers, la pose de chéneau est impérative. En effet, ce dernier a pour rôle d’assurer un écoulement beaucoup plus facile. Aussi, sa largeur est largement supérieure à celle des gouttières. Mais même si la pose de chéneaux est obligatoire, cela reste une tâche assez difficile, qui nécessite le savoir-faire d’un professionnel dans ce domaine. Si vous souhaitez réaliser des travaux liés à la zinguerie, n’hésitez pas à contacter l’entreprise BELANGER, située à Artannes-sur-Thouet. Elle est également spécialisée dans les travaux de toiture et d’aménagement intérieur et extérieur.

L’installation des gouttières

Les gouttières servent à maîtriser l’évacuation des eaux pluviales, ainsi que la fonte des neiges sur le toit. Elles jouent également un rôle essentiel pour la protection de l’habitat. Mais contrairement aux chéneaux, celles-ci sont beaucoup plus légères et plus fines, et sont directement fixées sur la toiture.

Cependant, la mise en place de gouttières ne s’improvise pas. En effet, il faut avoir en sa possession des outils adéquats, mais il faut aussi suivre les étapes de montage à la lettre. De plus, il faut prendre en compte des règles de sécurité élémentaires. Dans ce cas, il vaut mieux confier cette tâche à un expert de la zinguerie, car il sera capable d’entreprendre efficacement les travaux.

La zinguerie : les plateformes en zinc

Les plateformes en zinc peuvent être adoptées par différentes couvertures de toit, car elles sont généralement connues pour leur souplesse et leur facilité d’entretien. Une plateforme de toit associée à un revêtement très étanche permettent aussi d’apporterr un cachet supplémentaire à la maison.

Ces plateformes en zinc sont toutefois utilisées pour l’extension de maison, afin de profiter du soleil et aussi pour la couverture de véranda.

Comment entretenir la zinguerie ?

Le zinc est principalement facile à entretenir. D’ailleurs, sa durabilité ainsi que sa résistance sont exceptionnelles. En général, l’entretien de gouttières se fait en deux étapes biens distinctes :

Étape n° 1 : nettoyer les profilés de gouttières : consistant à enlever les branches, les feuilles mortes, ainsi que les autres matières pouvant empêcher l’écoulement de l’eau.

Étape n° 2 : contrôler le fonctionnement des gouttières : cette démarche consiste à vérifier la présence des fuites d’eau sur la longueur des profilés et au niveau des raccords.

, ,

https://www.entreprise-jeanmaire.fr/

Le toit en ardoise : que des avantages

2020-03-09 Commentaires fermés sur Le toit en ardoise : que des avantages By Michel Duprès

Avant de choisir la toiture parfaite pour sa maison, il faut toujours faire une étude des différents matériaux pouvant être utilisés. En général, vous pouvez opter pour un toit en tuiles, en zinc et en ardoise. Ce dernier est adapté à toutes les toitures en pente. Pour en savoir plus sur la toiture en ardoise, lisez cet article.

Quelles sont les caractéristiques d’un toit en ardoise ?

La toiture en ardoise est une excellente couverture pour votre maison. De plus, elle est appréciée par tout le monde, surtout les Français. Elle est disponible sous différentes formes.

Les matières utilisées pour fabriquer une toiture en ardoise

La toiture en ardoise est généralement faite de « schiste », une roche très solide et résistante. Celle-ci a également une durée de vie très impressionnante, car le toit fabriqué avec cette matière, peut facilement tenir jusqu’à 100 ans. Sans oublier que cette toiture est peu onéreuse.

La toiture en ardoise : côté esthétique

La toiture en ardoise est disponible en différents coloris, mais les plus utilisés restent les couleurs sombres. En effet, cette enluminure donne à votre toit un aspect très noble et esthétique. Aussi, vous disposez de de nombreux styles de toitures en ardoise .

La toiture en ardoise : côté écologique

Ce modèle de toiture respect l’environnement, vu qu’il est fabriqué avec une matière naturelle. Le plus étonnant est qu’il n’a pas besoin d’un entretien régulier ou l’utilisation des produits chimiques. En effet, le schiste est une roche recyclable et constitue un parfait isolant. Ainsi, la toiture en ardoise permet de réduire vos dépenses en chauffage.

Quels sont les différents types de toitures en ardoise ?

Il existe plusieurs sortes de toitures en ardoise :

  • Les toitures extra-fortes ou « les anglaises » : leur épaisseur fait au moins 3, 5 mm, avec un format de 250 x 200 x 330 mm. Celles-ci sont généralement dédiées à des toitures en pente moyenne et faible. Elles résistent à la grêle, ainsi qu’à la neige.

  • Les « traditionnelles » ou « les françaises » : qui ont une épaisseur entre 2,7 et 3,5 mm, dont le format est compris entre 220 x 160 et 325 x 220 mm. Ce type de toiture est recommandé à toutes les toitures, dont les pentes peuvent atteindre jusqu’à 40 %.

  • Les toitures en ardoise « historiques » : leur format est compris généralement entre 270 x 180 mm et 300 x 200 mm. Aussi, leur épaisseur peut varier entre 4 et 7 mm. Vous pouvez les trouver sur les bâtiments « rustiques à l’ancienne », les monuments historiques ou même les bâtiments de grand standing.

Les ardoises synthétiques : c’est quoi ?

Elles sont principalement constituées d’additifs d’origine minérale, de ciment, de l’eau et de fibres organiques de qualité. Elles sont également fabriquées de façon à ce qu’elles représentent, au final, les mêmes caractéristiques d’isolation et de résistance que la toiture en ardoise faite de schiste (ardoise naturelle).

Pourtant, les ardoises synthétiques ont une durée de vie largement inférieure à celle des ardoises en roche. Néanmoins, elles sont beaucoup moins chères. Aussi, elles sont disponibles en plusieurs coloris.

Cependant, vous devez savoir qu’une ardoise a deux faces. Celle appelée biseautée doit être toujours orientée vers le haut, lors de sa mise en place.

Ainsi, si vous voulez réaliser la rénovation de votre toiture ou poser un toit en ardoise, faites appel à l’entreprise Jeanmaire, basée à Maisons-Laffitte. Elle est également spécialisée dans les travaux de toitures, en rénovation ou en neuf.

, ,

https://www.couverture-rambervillers.com/

La zinguerie : l’une des différentes étapes de la rénovation de toiture

2020-02-29 Commentaires fermés sur La zinguerie : l’une des différentes étapes de la rénovation de toiture By Michel Duprès

Si vous souhaitez avoir une toiture parfaite, que ce soit sur le point esthétique ou technique, il faut mettre en valeur la zinguerie. En effet, cette dernière permet également de parfaire la rénovation d’une maison. Pour en savoir plus, lisez cet article.

La zinguerie : c’est quoi au juste ?

La zinguerie est généralement l’étape qui précède celle de la finition durant la réalisation des travaux de couvertures. Comme son nom l’indique, elle est constituée de zinc. Ce dernier est plus résistant aux intempéries, comparé à d’autres matériaux.

Mais cela n’empêche pas l’utilisation d’autres matériaux tels que :

  • Le PVC : qui est généralement dédié aux gouttières ;

  • Le cuivre ;

  • Le plomb ;

  • L’aluminium.

L’aplomb ainsi que l’étanchéité de la toiture dépendent d’une grande partie de la zinguerie. De plus, celle-ci contribue à son esthétisme et à l’apparence extérieure de la maison tout entier.

La zinguerie : comment procéder ?

Quand on parle d’étanchéité et de résistance en termes de toiture, la zinguerie est toujours incluse. Plusieurs étapes sont nécessaires pour que votre toit soit bien étanche et résistant. En premier lieu, il faut effectuer une soudure ou un brassage de la toiture (seulement si nécessaire). En second lieu, pour que les résultats soient optimisés, il faut décaper toutes les parties à souder. Néanmoins, cette deuxième étape doit être réalisée par des professionnels tels que M.Masson, une entreprise spécialisée dans les travaux de rénovation et de construction(maçonnerie, charpente, couverture, isolation et zinguerie). Située à Sainte-Hélène, elle intervient dans les Vosges.

Les travaux de zinguerie

En général, la zinguerie regroupe plusieurs opérations liées à l’isolation et à la finition de la toiture, notamment la pose de chéneaux, de gouttières, etc. Cependant, les travaux ne doivent pas être pris à la légère, car une petite erreur suffit pour engendrer des fuites d’eau.

La pose de gouttières

L’évacuation de la fonte de neige et des eaux pluviales nécessite l’installation de gouttières. Leur mise en place est donc impérative. Mais avant de commencer à les installer, vous devez connaître certains points importants.

En effet, sachez que la gouttière est directement fixée sur le toit. Celle-ci peut être une gouttière pendante, carrée, anglaise ou même lyonnaise. Il existe également différentes sortes d’outils spécifiques utilisés pour réaliser les travaux, comme des clous, une scie, un fil à plomb et un mètre.

La pose de chéneaux

Les chéneaux permettent de canaliser toutes les eaux de pluie, sans avoir à retoucher la façade de la maison. Leur mise en place permet également d’éviter un entretien régulier. Ils ont une largeur très épaisse que celle des gouttières, et leur forme limite l’obstruction.

Quelle couverture choisir ?

Généralement, votre toiture peut être recouverte de différents types de matériaux. Mais votre choix doit être en fonction du toit lui-même, du climat et de la région où votre maison est située. Vous devez savoir que dans certaines régions, l’ardoise ainsi que la lauze sont considérées comme les meilleures couvertures. Par contre, les couvertures à tasseaux et les tuiles de terre cuite sont beaucoup plus pratiques dans les autres régions.

L’entretien de la zinguerie est-elle nécessaire ?

Pendant la période de forte pluie et à cause des intempéries, les éléments en zinc ainsi que les gouttières peuvent se dégrader. Cette dégradation ne touche pas non seulement ces éléments de la zinguerie, mais les murs, la menuiserie et l’étanchéité de la toiture également. Dans ce cas, celle-ci doit être entretenue régulièrement, pour qu’elle puisse rester fonctionnelle.

, ,

Choisir et installer des toitures en bardeaux

2020-02-26 Commentaires fermés sur Choisir et installer des toitures en bardeaux By Michel Duprès

Les toitures mal-étanches sont à l’origine des infiltrations d’eau, des problèmes d’humidité et de la déperdition de chaleur pendant l’hiver. La perte d’étanchéité des toits peut aussi endommager l’esthétique de la couverture. Pour rénover sa toiture, le changement des tuiles et l’application de quelques couches de peinture antirouille ne suffisent plus. Pour bénéficier d’un ouvrage plus esthétique et plus résistant aux intempéries, la solution est la pose de bardeaux. Ne manquez pas la suite de cet article pour en savoir plus sur cette technique.

Qu’est-ce qu’un bardeau ?

Un bardeau est une sorte de tuile (en bois ou en asphalte) que l’on pose sur les solives de la charpente, en dessous de la couverture. Son rôle est d’isoler et de protéger l’intérieur de la maison contre les infiltrations d’eau, les intempéries et les coups de vents qui peuvent détacher les autres matériaux de la couverture. Certains modèles de bardeaux se posent en dessus de la couverture, tandis que d’autres sont conçus pour la façade. La pose en extérieur (ou en finition) est donc préconisée pour apporter une touche de modernité à votre maison. N’hésitez pas à choisir des bardeaux d’asphalte pour obtenir un rendu plus esthétique. Sachez tout de même que les bardeaux, qui sont assez robustes, ne peuvent pas remplacer les revêtements d’isolation tels que les mousses polyéthylène ou les laines de verre.

Conseils de pose

Les travaux en hauteur font toujours l’objet d’intervention d’un professionnel. Seuls les couvreurs peuvent réaliser des travaux délicats et dangereux. En engageant un couvreur expérimenté, vous n’aurez pas à vous soucier de l’efficacité de son intervention. Un vrai professionnel sera en mesure de vous garantir un travail de qualité et réalisé dans les meilleurs délais. Si vous pensez toutefois être à la hauteur de la tâche, assurez-vous de disposer de tout le matériel nécessaire et d’achever les travaux jusqu’à la fin. Les tutoriels et les astuces de pose de bardeaux ne manquent pas dans les sites internet dédiés au bricolage.

, ,

Optez pour des éléments écologiques pour la rénovation de votre toit

2020-02-13 Commentaires fermés sur Optez pour des éléments écologiques pour la rénovation de votre toit By Michel Duprès

Pour le toit de votre ancienne ou nouvelle maison, choisissez une solution écologique. Voici quelques exemples de revêtements biologiques les plus prisés.

  • Toiture en métal

Ce type de toit est dur mais très léger. Il est facile à entretenir. Il est très résistant et peut tenir plus de 50 ans. Il peut supporter les forts coups de vent, les pluies et même le feu. Il est possible de repeindre ce type de toiture. Son prix est abordable. De plus, il est recyclable.

Seulement, son problème est le bruit perturbant lors des jours de pluie et de grêle.

  • Les toits végétalisés

Les toits en végétal intensif contribuent beaucoup à l’écologie. Ils peuvent empêcher les rayons ultra-violets du soleil de pénétrer dans la maison. Ce sont aussi de bons isolants thermiques et sonores. Ainsi, ils permettent de régulariser la température. Par ailleurs, les toits végétaux augmentent la valeur de votre bâtiment.

Son installation est complexe.. Vous devez l’accompagner d’un système de drainage pour l’eau, de la terre, d’une membrane, etc. Ce qui signifie que ce type de toit demande beaucoup d’entretien. D’ailleurs, sa longévité dépend de l’entretien que vous choisirez. Ce qui fait que ce type de toit est très coûteux.

  • Les tavaillons

Ce sont des tuiles dont la fabrication est à base de différentes sortes de bois. Mais, le type de bois pour sa réalisation doit répondre à quelques critères : il doit être imperméable à l’eau et traité contre les insectes nuisibles, supporter la grêle, résister au vent brutal, etc.

En outre, l’installation de cette toiture prend beaucoup de temps. Pour l’entretien, elle a besoin d’être repeinte après quelques années d’utilisation. Cependant, avec une bonne maintenance, elle peut durer jusqu’à 30 ans. Mais faites attention, elle est sensible au feu.

  • Toit composite

C’est un toit obtenu grâce à un montage de diverses matières comme des vieux pneus et d’autres substances naturelles. Cette composition n’est pas homogène mais les éléments qui la constituent sont complémentaires. Ce toit est robuste, très léger et souple. Il en existe plusieurs types : toit en composites recyclées, fibrociment, les panneaux sandwich, etc.

Ces toits n’ont pas besoin d’entretien et durent jusqu’à 50 ans. Mais, leur installation prend beaucoup de temps.

  • Toit en EPDM

Ces toitures sont faites à partir des caoutchoucs plats très durs qui sont les EPDM ou éthylène-propylène-diène monomère. Ce sont des toits qui sont imperméables et résistants à l’attaque des insectes. Leur longévité va jusqu’ à 35 ans.

Les toits en EPDM n’ont pas besoin d’être entretenus, mais leur installation doit être effectuée par un professionnel.

  • Toiture en TPO

Le TPO ou thermoplastique polyoléfine est issu du pétrole. Ce toit est donc composé de pétrole et d’autres matières recyclées. Les joints qui les constituent sont thermosoudés c’est-à-dire que leur soudure est faite à l’air chaud. Même si elle ne présente qu’une seule couche, cette toiture est très résistante contre les facteurs perturbateurs comme les moisissures, les rayons UV. Cependant, elle tolère moins les forts chocs naturels. Elle dure environ 30 ans.

  • Toiture en bitume modifié

Ce type de toit classique est surtout utilisé au Canada. Il est constitué d’une double couche, ce qui le rend très résistant. De plus, son installation est très facile.

Cependant, il a un grand risque de prendre feu lors de son montage puisqu’il faut utiliser une torche. Par ailleurs, ce type de matière peur être recyclé.

  • Toit en bardeaux d’asphalte

Il existe deux types de toit en bardeaux d’asphalte: l’organique et celui en fibre de verre. Le bardeau organique est fabriqué à partir de recyclage de papiers. Il est souple et son installation est très facile. Celui en fibre de verre est léger et très résistant. Le toit en bardeaux d’asphalte est rentable économiquement et énergétiquement. Il s’adapte aux températures extrêmes et peut durer jusqu’à 20 ans. En revanche, il n’est pas recyclable et est en contact avec le soleil, il émet des substances nuisibles à l’air.