HomeRénovation

Rénovation de salle de bain : pourquoi déclarer les travaux aux impôts ?

Rénovation de salle de bain : pourquoi déclarer les travaux aux impôts ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Lorsque votre salle de bain commence à vieillir, il ne répond plus forcément à vos besoins. Il faudra donc penser à la remettre à neuf. La rénovation de la salle de bain peut être aussi réalisée pour faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite (personnes âgées, handicapés). Découvrez dans ce contenu, pourquoi il faut déclarer aux impôts les travaux de rénovation de salle de bain.

Pourquoi faut-il déclarer aux impôts les travaux de rénovation de salle de bain ?

La rénovation d’une pièce comme la salle de bain peut nécessiter beaucoup de moyens. Il est possible de bénéficier de crédit impôt et d’aides pour réaliser certains travaux de salle de bain. De plus, les personnes âgées, handicapées ou à mobilité réduite peuvent être éligible au crédit d’impôt de 25 % pour rénover leurs salles de bains. Il est donc important de déclarer aux impôts les travaux d’aménagement de sa salle de bain pour bénéficier d’une possible aide. Pour plus d’informations, vous pouvez demander conseil à un spécialiste de travaux de chauffage.

Qu’est-ce que le crédit d’impôt pour la salle de bain ?

La salle de bain peut rapidement mettre en danger une personnes âgée ou handicapée, lorsqu’elle n’est pas adaptée. Il est donc important d’effectuer des aménagements avec des équipements spécifiques installé par un professionnel.

Le crédit impôt au profit de l’aide aux personnes est applicable pour ce type de travaux. Il vient couvrir le montant investir dans les travaux avec une réduction fiscale de vos impôts sur le revenu. L’avantage fiscal est de 25 % du montant TTC des dépenses investies pour l’acquisition du matériel et l’installation. La main d’œuvre est donc incluse dans la couverture fiscale du crédit d’impôt.

Mais pour bénéficier du crédit d’impôt, vous devez avoir recours à un artisan professionnel. Les 25 % du montant engagé seront donc retirées de vos impôts. Mais si vous n’êtes pas imposable, la somme vous est remboursée par le centre des impôts. Toutefois, les dépenses retenues sont plafonnées comme pour toutes les mesures fiscales.

Pour une personne seule, veuve ou divorcée, le plafond s’élève à 5 000 euros. Pour un couple marié ou pacsé, le montant s’élève à 10 000 euros, mais avec une majoration de 400 euros par personne à charge. Cette augmentation est divisée en deux pour les enfants en garde alternée. Pour finir, le crédit d’impôt ne couvre que l’installation de matériel spécifique indiqué sur une liste précise édité par les services fiscaux.

Qui peut bénéficier du crédit d’impôt pour l’aménagement de la salle de bain ?

Pour commencer, seule votre résidence principale est concernée par les travaux d’aménagement éligible au crédit d’impôt. Cet avantage fiscal est applicable aux personnes à mobilité réduite (propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit). Les travaux d’aménagement peuvent être réalisés dans une maison ancienne comme neuve.

Le crédit d’impôt prend aussi en compte le cas particulier des sociétés immobilières non soumis à l’impôt sur les sociétés avec un bien en location. S’ils ont pris en charge les dépenses de l’aménagement, chacun des associés pourra le déclarer sur sa feuille d’imposition. La somme totale de la facture des travaux est répartie entre chaque associé au prorata de sa participation dans le capital de l’entreprise.

Quelles sont les démarches à réaliser pour en bénéficier ?

Pour profiter du crédit d’impôt salle de bain, il faut déclarer les dépenses éligibles dans la case équivalente sur votre déclaration. La facture livrée par le professionnel qui a réalisé les travaux représente votre justificatif pour l’avantage fiscal. Toutefois, vous devez vérifier que la facture comporte bien le montant des matériels achetés et la main d’œuvre.

Une facture générale ne sera pas prise en compte. Il faut nécessairement une facture détaillée qui porte la mention « acquittée ». Il est préférable de confier la réalisation complète des travaux à un spécialiste qui maîtrise le crédit impôt pour aménagement de salle de bain. Il utilisera le matériel éligible et vous fournira une facture adéquate pour que vous puissiez bénéficier de cet avantage fiscal.

%d blogueurs aiment cette page :