Tag Archive aménagement intérieur

Tout savoir sur les monte-escaliers

D’après les sites officiels, la plupart des maisons en France comportent au moins 1 étage. À la construction, nous aménageons le logement en pensant surtout à la surface habitable, au confort du moment. Au fil des années, les besoins changent. Des changements s’imposent.

Pour bien vieillir chez soi, il est nécessaire de procéder à quelques modifications dans la maison. L’adaptation du domicile peut passer par un réaménagement (ex : création de douche à l’Italienne, aménagement d’une chambre au rez-de-chaussée, etc.) ou par l’ajout d’équipements dédiés. À l’instar des solutions domotiques, les rampes d’accès…, les monte-escaliers s’inscrivent sur la liste des accessoires utiles aux personnes âgées. Avec l’âge, les problèmes de mobilité apparaissent peu à peu. Pour bénéficier de plus de confort au quotidien, c’est le moment propice pour s’aider d’équipements tels que le monte-escalier.

Le saviez-vous ?

L’ancêtre du monte-escalier, le « stairthrone », a été utilisé par le roi Henri VIII au 16ᵉ siècle. L’homme avait des difficultés à se déplacer, à cause de l’obésité et à cause d’une ancienne blessure. À l’époque, le monte-escalier lui fut d’une grande aide.
Ce n’est qu’en 1923 qu’est apparu le premier monte-escalier moderne. Depuis, les inventeurs et ingénieurs d’un peu partout dans le monde n’ont de cesse d’améliorer le concept. Aujourd’hui, vous pouvez trouver des montes-escaliers pour tous types d’escaliers :

  • monte-escalier droit

  • monte-escalier en colimaçon

  • monte-escalier tournant

  • monte-escalier tournant 1/4

  • monte-escalier tournant 2/4

Comment choisir un monte-escalier ?

Hormis les modèles caractéristiques des types d’escaliers, on parle également de :

  • monte-escalier fauteuil,

  • monte-escalier debout,

  • plateforme,

  • mini-ascenseur, etc.

Quel que soit le modèle choisi, la fonction première d’un monte-escalier ne change pas. Seulement, vous devez tenir compte de quelques critères pour justifier un bon investissement. L’équipement idéal devra être en parfaite adéquation avec le style de votre escalier, ses dimensions, le revêtement des marches, l’espace disponible, etc.

En plus du rail, du siège et du bloc moteur, d’autres éléments non négligeables peuvent constituer un monte-escalier. Il est ici question des accessoires améliorant la sécurité et le confort de l’utilisateur. Un fournisseur de monte-escalier peut vous proposer plusieurs options qui peuvent vraiment être intéressantes, à savoir :

— l’option verrouillage (arrêt automatique en cas de mouvement),

— l’option stop d’urgence,

— l’option détection d’obstacles,

— la ceinture de sécurité,

— l’option siège pivotant,

— siège repliable,

— télécommande portable, etc.

À qui s’adresser pour l’achat de monte-escalier ?

Vu l’espérance de vie des Français, il est normal que le marché du monte-escalier dans l’hexagone soit assez dynamique. Faites des recherches et vous verrez ! Google peut vous référer plusieurs entreprises spécialisées dans ce domaine. Néanmoins, il vous faut choisir le bon interlocuteur, car faire installer un tel équipement représente un gros investissement. Il est primordial d’être sûr de la qualité du produit acheté. N’hésitez pas à comparer les offres et à vous renseigner davantage. Si possible, la meilleure option est de faire appel à une entreprise proposant à la fois, la vente, l’entretien et le dépannage de montes-escaliers. Un tel professionnel sera le plus à même d’assurer la qualité et la longévité de l’équipement. Par exemple, ceux qui habitent à Vienne et alentour peuvent s’adresser à la société ASCENSEURS MELUSINS. C’est également une entreprise experte dans l’installation d’ascenseurs privés.

À noter que ceux qui peuvent se le permettre peuvent également opter pour l’installation d’un ascenseur privatif à la place ou en complément du monte-escalier.

En guise de conclusion

Si comme la plupart des seniors, vous voulez rester chez vous au lieu d’aller dans les centres d’accueil spécialisés, le monte-escalier est un équipement à acquérir. Faites appel à une entreprise spécialisée et expérimentée dans ce domaine pour vous orienter vers le modèle idéal qui vous aidera à surmonter le défit des escaliers.

Tags, , ,

Tout sur les cloisons

La réorganisation intérieure s’impose souvent pour diverses raisons. Vous aurez de grands travaux à réaliser si vous optez pour les murs porteurs. Ils sont en même temps massifs et engagent des espaces. Les cloisons sont alors sollicitées. Les séparations se feront dans un court délai et les travaux ne sont pas vraiment de taille. Il est possible par exemple de séparer une chambre en deux sans effort conséquent. Vous pouvez vous-même cloisonner une pièce de la maison si vous disposez de tous les outils nécessaires. Il est cependant conseillé de faire appel à un professionnel afin d’avoir un résultat optimal.

Les avantages des cloisons

Recourir aux cloisons vous procure divers avantages. D’abord, la mise en œuvre des cloisons est simple et rapide. Bâtir un mur de séparation prendra du temps et salira l’intérieur. Cependant, la pose d’une cloison se fait en quelques étapes.

Par ailleurs, il existe un large choix sur le matériau à utiliser pour le cloisonnement d’une pièce. Vous pouvez choisir la cloison alvéolaire, le carreau de plâtre ou la plaque de plâtre. Ces matériaux ont été conçus pour répondre aux critères d’une séparation idéale. Ils sont à la fois légers et performants. Ni l’incendie ni l’humidité ne peut les attaquer.

Pour ceux qui ont un budget assez limité, les cloisons constituent une bonne option. En effet, si vous montez une séparation en briques ou en parpaings, l’achat des matériaux et la main-d’œuvre vous coûteront une petite fortune. Si vous vous penchez sur les cloisons, vous allez vous rendre compte de leurs prix nettement attractifs.

Si à un moment donné, vous désirez effectuer un aménagement intérieur, il vous sera facile de vous débarrasser des cloisons.

Les matériaux à utiliser pour les cloisons

Nombreux sont les matériaux mis sur le marché pour le cloisonnement. Demandez à un professionnel comme SARL Peinture Guix pour vous conseiller sur le type de matériaux de cloisonnement convenable. Il vous accompagnera tout au long de la conception du projet et mettra en œuvre son savoir-faire pour vous satisfaire.

  • Les plaques de plâtre : La pose est très facile. Il suffit de les visser sur des supports métalliques. Ces plaques se présentent sous différentes épaisseurs et peuvent être à simple, à double ou à triples parements. Les plaques de plâtre vous garantissent un bon isolement phonique et thermique.

  • Les panneaux alvéolaires : Si vous désirez apporter une touche esthétique à votre cloison, les panneaux alvéolaires sont idéaux. Ils vous seront aussi utiles pour concevoir des endroits dédiés au rangement. Les panneaux alvéolaires appartiennent à la liste des matériaux les plus prisés lors de la réalisation d’un cloisonnement vu leur robustesse et la facilité de coupe. Si vous n’envisagez pas de dépenser une fortune pour votre cloison, optez pour les panneaux alvéolaires. Il existe même des parements préimprimés prêts à être peints sans sous-couche. Cependant, les panneaux alvéolaires ne vous assurent pas une isolation acoustique optimale.

  • Les carreaux de plâtre : Ces matériaux s’utilisent beaucoup dans les travaux d’aménagement intérieur. Que cela soit pour une séparation, un bar ou un placard, vous pouvez toujours recourir aux carreaux de plâtre. Ils se présentent sous forme alvéolée ou pleine. Ils sont dotés d’un système de rainure qui facilite la pose. À la fois massifs et robustes, les carreaux de plâtre répondent aux besoins en matière de cloisonnement. Un des grands avantages de ces matériaux réside aussi dans sa taille. Présentés en petites dimensions, les carreaux de plâtre s’adaptent à toutes situations, surtout dans les espaces réduits. Il en est de même pour les accès difficiles. Entre autres, une version hydrofugée existe. Ainsi, ces carreaux de plâtre ne craignent guère l’humidité.

Tags