HomeConseils

Comment réparer une gouttière cassée ?

Comment réparer une gouttière cassée ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Les gouttières jouent un rôle primordial dans les habitations puisqu’elles permettent d’évacuer l’eau pendant la saison pluvieuse. De cette façon, elles favorisent la protection des maisons en empêchant l’infiltration. Cependant, le manque d’entretien, l’usure ou la mauvaise installation peuvent entrainer une casse ou une dégradation précoce de cette dernière. Si votre gouttière se retrouve dans de pareilles situations, voici comment faire pour la réparer.

La gouttière en PVC

Une gouttière en PVC ne se répare pas en principe. Lorsqu’elle est cassée, abimée ou fissurée, il est recommandé de changer carrément la partie qui laisse couler l’eau. Toutefois, il existe plusieurs méthodes de réparation que vous pourrez essayer. Mais vous devez savoir que ces techniques ne garantissent pas forcément un fonctionnement de la gouttière réparée sur une longue durée.

Ainsi, lorsque la fuite de la gouttière est légère, trois méthodes peuvent être utilisées :

  • La première consiste à procéder au colmatage du trou en utilisant du mastic. Pour ce faire, il va falloir dégraisser en premier lieu la partie du profilé de la gouttière en PVC à réparer. Après cette étape, vous étalerez le mastic. Après cette étape, vous devez lisser avec le doigt. D’autres bricoleurs appliquent du ruban de réparation pour recouvrir la fuite après usage du mastic.
  • La deuxième solution quant à elle vise à refaire une nouvelle étanchéité de la gouttière. À ce niveau, il faut utiliser du spray bitumeux qu’il faudra vaporiser à 20 cm de celle-ci. Cependant, dans l’application de ce spray, il est important de faire assez attention à ne pas créer une surépaisseur.
  • En dehors des deux premières méthodes, il est également possible d’utiliser une bande bitumeuse autoadhésive pour le colmatage de la gouttière en PVC cassée. Ces bandes sont généralement vendues à froid en rouleaux. Avant d’appliquer la bande bitumeuse adhésive, il faut s’assurer de bien nettoyer et dépoussiérer la partie de la gouttière qui présente la fuite. Ce n’est qu’après avoir réalisé ce procédé qu’il faut poser la bande tout en évitant les plis.

Vu que le colmatage d’une gouttière en PVC est délicat à réaliser, il est recommandé de contacter un professionnel de la réparation de gouttière pour ce type de réparation.

La gouttière en aluminium, en acier ou en zinc

Les gouttières en aluminium, en acier ou encore en zinc sont connues pour leur solidité et pour l’esthétique qu’elles offrent. Cependant, il peut arriver que celles-ci se cassent pour provoquer des fuites. Pour ces types de gouttières, la méthode de réparation est généralement plus complexe puisqu’elle exige la maitrise du soudage.

Pour ces trois gouttières, cela se résumera par une soudure avec de l’étain. Pour ce faire, il faudra prendre un fil d’étain que vous allez souder au niveau du trou préalablement poncé et décaper au moyen d’un abrasif. Pour ce qui est du décapage avant réparation, vous aurez la possibilité d’utiliser un acide fort tel que le HCL ou de l’alcool à bruler. Par ailleurs, pour les gouttières en zinc, il est conseillé d’utiliser un décapant moins fort.

Aussi, il faudrait qu’il soit possible de faire une réparation de sa gouttière en utilisant un ruban ou un joint de silicone non perméable. Cependant, il faut noter que ce type de colmatage n’est pas souvent efficace et ne dure pas. En plus de cela, l’utilisation de ruban ou de silicone n’est pas aussi adaptée aux supports en métal.

Lorsqu’ils sont utilisés à l’extérieur, ils vieillissent rapidement. De ce fait, le colmatage n’est habituellement pas parfait puisque quelques semaines après, les fuites peuvent réapparaitre. En matière de réparation de gouttières, il faut retenir que lorsque le colmatage n’est pas possible, il est préférable de remplacer simplement le profil qui présente les fuites.

 

%d blogueurs aiment cette page :