HomeSol

Couloir : quel revêtement de sol choisir ?

Couloir : quel revêtement de sol choisir ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Le couloir est la partie la plus fréquentée de la maison, en quelque sorte un endroit de passage obligé pour passer d’une pièce à une autre. Souvent négligé, le couloir mérite néanmoins qu’on lui accorde une attention particulière. Il se doit d’être aménagé pour être élégant, plus attractif et plus vivant, avec des décorations et de la lumière.

C’est le sol du couloir qui est la partie subissant le plus d’agression dans une maison, avec les va-et-vient incessants des occupants. Il convient donc de choisir un matériau résistant pour le revêtement : un sol plus facile à nettoyer, résistant aux chocs, à l’humidité et aux autres agressions comme les rayures. Le choix est large. Les types de revêtements sont aussi intéressants les uns comme les autres. Pour vous guider dans votre choix, nous allons faire un tour d’horizon sur les revêtements du sol possibles pour votre couloir et essayer de voir quels sont, pour chaque type de revêtement, les avantages et les inconvénients.

Le revêtement du sol du couloir

Le revêtement du sol du couloir doit être plus résistant par rapport à celui des autres pièces de la maison.

Le carrelage

Le choix s’est porté facilement sur les carreaux. Il se décline en plusieurs formats, motifs et coloris et est résistant au choc et à l’épreuve du temps (les carreaux ne se ternissent pas). Les carreaux sont appréciés pour leur imperméabilité, pour leur résistance aux agressions (chocs et rayures) et aux produits d’entretien. Ils sont notés antidérapants, de classe A à C.

Le parquet

Le parquet, composé de lamelles de bois, est le revêtement noble par excellence. Il offre un charme particulier à l’entrée et au couloir, et donne une première bonne impression de l’intérieur de la maison. Il est également très résistant aux nombreuses agressions qu’il peut subir au fil du temps. On reproche néanmoins au parquet sa sensibilité aux variations hydrométriques et de température et à l’infiltration d’eau, autant choisir des essences qui ne craignent ni l’humidité ni la chaleur. Vous pouvez appliquer un produit (un vernis spécial qui protège de l’eau) au bois pour qu’il puisse tenir le coup.

On reproche au parquet son coût élevé. Le prix du mètre carré varie entre 50 et 130 euros, incluant le coût de la pose. Le teck, qui est le plus approprié pour le revêtement du couloir coûte 120 euros par mètre carré.

Le vinyle

Le vinyle est le matériau le plus approprié pour le revêtement du sol de l’entrée et du couloir. Il est adapté pour ce type d’endroit qui est très sollicité tout au long de la journée. Le vinyle est esthétique, facile à poser, à fixer avec de la colle spéciale. Il suffit de le dérouler, partez du centre vers l’extérieur en prévoyant des bords d’environ 10 centimètres sur le pourtour. Il existe d’autres types de vinyles en lames ou en dalles.

Le vinyle est un matériau durable, très résistant à l’humidité, aux chocs et aux rayures. Même l’entretien est facile. Il y a des solutions nettoyantes à utiliser à l’aide d’un chiffon doux ou d’une brosse à longue manche et à poils mous.

Le prix du vinyle est de 5 à 25 euros par mètre carré, selon la qualité du matériau. Le vinyle en dalle est le plus résistant, mais aussi le plus cher.

Le Ceramin

Il s’agit d’un revêtement minéral révolutionnaire, composé de minérale volcanique et de polymère, très résistant à l’eau. Il est recyclable et non polluant. Il se décline en plusieurs aspects, imitant le bois, le béton ou même le marbre. La surface du Ceramin est protégée par un vernis polyuréthane, ce qui le rend encore plus résistant et plus facile à entretenir. Vous pouvez acheter le mètre carré de Ceramin entre 30 et 93 euros.

%d blogueurs aiment cette page :