Category Archive Revêtements

Comment choisir sa bâche de piscine ?

Vous avez décidé de faire construire une piscine dans votre jardin et les travaux sont presque terminés. Dès que celle-ci est construite, n’oubliez pas que vous devez vous mettre en conformité avec la loi en dotant votre bassin d’un dispositif de sécurité aux normes, ainsi que d’un moyen de protection pour garder l’eau parfaitement propre. Quoi de mieux qu’une bâche pour répondre à ces deux contraintes d’une manière efficace et économique. Afin de vous assurer d’avoir un produit de qualité, vous devez prendre en compte plusieurs critères au moment de choisir votre bâche de piscine. Mais avant de faire votre choix, vous devez tout d’abord savoir quels sont les différents types de bâches pour piscines présents sur le marché.

Les différents types de bâches pour piscine

On distingue cinq principaux types de bâches pour piscines :

– La bâche de sécurité

Comme nous le savons tous, la législation en vigueur impose que toutes les piscines doivent être équipées d’un dispositif contre la noyade. En effet, la sécurisation d’une piscine est fortement conseillée, surtout si vous avez des enfants en bas âge à la maison. Pour ce faire, plusieurs solutions s’offrent à vous : la barrière, l’abri, l’alarme ou encore la bâche. Pour la dernière solution, c’est-à-dire la bâche, vous devez vous assurer que celle-ci soit conforme à la norme NF P90-308. Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux laisser tomber.

– La bâche à bulles (très pratique pendant l’été)

Ce type de bâche pour piscine est généralement utilisé en été. L’explication est que sa structure limite la déperdition de chaleur. Ce qui limite l’évaporation de l’eau dans la piscine lorsque celle-ci n’est pas utilisée. De plus, la bâche à bulle assure une protection efficace du bassin contre les insectes. Ainsi, vous n’aurez pas à nettoyer la piscine trop souvent à cause des insectes qui s’y incrustent.

La bâche à bulle présente aussi d’autres avantages :
– Elle est légère et facile à installer.
– Elle est peu coûteuse par rapport aux autres types de bâches pour piscines.
Cependant, retenez que la bâche à bulle n’est pas un dispositif de sécurité. Donc, vous devez la compléter par un autre dispositif pour être conforme à la réglementation en vigueur concernant les bassins.

– La bâche d’hivernage
Il existe aussi des bâches de piscine spéciales pour l’hiver. Elles sont conçues pour protéger le bassin des impuretés, notamment des branches et des feuilles mortes, mais aussi pour protéger son revêtement. Habituellement en plastique ou en toile, ces types de bâches empêchent aussi la formation d’algues. Sachez que la plupart des modèles de bâche d’hivernage répondent à la norme NF P90-308.

– La bâche filet
Ce type de bâche est généralement constitué d’un maillage étroit en polyester. Le plus souvent, les bâches filets sont utilisées en hiver. Cependant, elles peuvent aussi très bien être utilisées pendant les autres saisons. Les principaux avantages de ces types de bâches, c’est qu’ils retiennent les impuretés et les débris. De plus, la bâche filet empêche aussi la formation de poche d’eau lorsqu’il pleut.

– La bâche pour piscines hors sol

Étant donné la structure un peu particulière de la piscine hors sol, il y a des bâches spécialement conçues pour ce type de bassin. Généralement, celle-ci est fabriquée en PVC.

ETS LAHAYE : votre spécialiste de la fourniture de bâche à Vihiers

Si vous recherchez un fournisseur fiable pour l’achat de bâche aux environs de Vihiers (Cholet, Angers, etc.), adressez-vous à l’ETS LAHAYE. Située au 3 Rue Simone Veil Zi De La Loge 49310 à Vihiers, cette entreprise assure la fourniture de tous types de bâches. Elle vous garantit des produits de qualité issus de fournisseurs réputés.

Tags, ,

revêtement de mur

Quel revêtement mural installer dans ses toilettes ?

Le revêtement mural est un élément crucial pour la décoration et l’esthétique d’une pièce. Voilà pourquoi, vous devez bien choisir celui qui répond le mieux à vos besoins. Cependant, le revêtement mural à installer dépend de la pièce concernée. Dans cet article, découvrez les différentes options en termes de revêtements muraux pour les toilettes.

Le papier peint

Le papier peint est l’une des nombreuses options qui s’offrent à vous en termes de revêtements muraux. Selon le style que vous recherchez, vous avez l’embarras du choix :

– les papiers trompe-l’oeil : ils apportent de l’originalité et un sentiment de grandeur dans vos toilettes. Ils donnent également un effet de livres dans une bibliothèque.

– les papiers à rayures en noir et blanc : ils apportent du cachet.

– les papiers peints sous forme de géométries en noir et blanc.

Le bois

Pour les murs des toilettes, le bois est une bonne alternative. Pour donner un style scandinave, optez pour le bois clair. En revanche, si vous recherchez de l’originalité, choisissez du bois foncé. Pour ceux qui sont à la recherche de l’effet nature, privilégiez le papier peint effet bois.

D’autres options s’offrent également à vous : toilettes boisées, toilettes suspendues, etc.

Les carreaux de ciment

Pour les murs de vos toilettes, il n’y a pas mieux que les carreaux de ciment. Selon le style que vous recherchez et la décoration de votre salle d’eau, optez pour les carreaux de ciment en noir et blanc, en bleu, en gris et neutre ou en rouge.

La mosaïque

Pour donner de l’élégance à vos toilettes, choisissez la mosaïque. Vous pouvez choisir une mosaïque en forme de dalles de 30 x 30 ou de frises. Vous aurez également plusieurs types de finitions au choix : hydrofuges, joints classiques…

Selon vos besoins, choisissez une mosaïque avec dessin, avec motif ou un modèle uni. Dans tous les cas, ce revêtement mural supporte l’étanchéité et est résistant.

Le carrelage

Pour habiller les murs des toilettes, le carrelage est une autre alternative. Pour donner un style scandinave à la pièce, installez des carreaux blancs. Et pour apporter un look contrast à vos toilettes, choisissez un carrelage en noir et blanc.

En revanche, si vous recherchez un style classique, optez pour les petits carreaux blancs avec des joints en noir. Et enfin, pour apporter du cachet à vos toilettes, privilégiez un carrelage marbré.

La peinture

La peinture figure parmi les nombreuses solutions de revêtement mural pour les toilettes. Selon l’effet escompté, elle peut avoir une finition mate, brillante ou satinée. La peinture acrylique est la plus utilisée dans ce genre de pièce du fait de sa facilité d’application, de sa qualité inodore et lessivable. Dans certains cas, vous pouvez même utiliser une peinture dépolluante.

L’enduit

L’enduit décoratif est aussi parfait pour habiller les murs des toilettes. Il est disponible en plusieurs modèles : enduit à effet béton ciré, enduit à la chaux, enduit à effet tadelakt et enduit à effet stuc. Attention, pour réussir la pose de ce type de revêtement mural, n’oubliez pas de préparer le support.

Pour découvrir les autres options en termes de revêtements muraux à Plomeur, adressez-vous à une entreprise spécialisée telle que KERCHROM. Elle s’occupe de la pose de tous types de revêtements muraux : peinture, enduit, papier peint, plaquette de bardage, etc.

Elle vous propose également d’autres services tels que les travaux de second œuvre, d’isolation, de plâtrerie, l’application de chape liquide, la pose de faux plafond et de revêtements de sols. Pour répondre à vos demandes, l’établissement peut intervenir à Pont-l’Abbé et aux alentours.

Tags,

Quelle peinture pour mettre en valeur votre décoration intérieure ?

Souvent, lorsque l’on parle de décoration intérieure, on pense aux meubles, aux tissus d’ameublement, aux tentures murales et aux divers objets décoratifs. Il existe pourtant une solution plus facile de rajeunir votre intérieur, sans passer par des changements importants. Pour cela, vous pouvez tout simplement utiliser de la peinture. Celle-ci se décline en différentes couleurs et propriétés. Vous en trouverez facilement à votre goût. Afin de vous aider à choisir celle qu’il faut pour sublimer votre décoration intérieure, nous avons sélectionné pour vous différents types de peintures. Nous vous présenterons également leurs avantages.

La peinture laque ou lasure

La peinture laque possède un broyage très fin, ce qui fait d’elle un excellent moyen pour décorer les pièces de votre maison. Brillante la plupart du temps, la peinture laque peut également être satinée ou mate. Donnant un aspect lisse et parfait à toutes les surfaces, elle convient aussi bien pour repeindre le bois que le carrelage, le métal, le verre ou le plastique.

La lasure, quant à elle, est uniquement utilisée pour la finition du bois. Elle est à la fois esthétique et protectrice. Hydrofuge et microporeuse, elle prévient les infiltrations d’eau, sans empêcher le bois de respirer. Tout comme les autres types de peintures, la lasure se compose d’un liant et d’un solvant.

La peinture à l’éponge

L’application de la peinture à l’éponge offre un effet différent de celle réalisée avec un pinceau ou un rouleau. Le passage de l’éponge laisse des motifs très originaux sur la surface du mur, des meubles ou de tout autre support de votre choix. C’est une autre manière d’apporter une touche personnelle à votre décoration intérieure.

Vous n’avez pas besoin d’un produit spécifique pour ce type d’application. N’importe quelle peinture fera l’affaire. Toutefois, vous aurez besoin d’une première couche de peinture normale, bien lisse, puisque l’application à l’éponge est un travail de finition.

La peinture avec du chiffon

Comme avec la peinture à l’éponge, celle avec du chiffon nécessite l’existence d’une première couche. Toutefois, vous n’avez pas besoin de corriger les défauts de la surface, puisque ce sont elles qui feront ressortir les motifs recherchés. En d’autres termes, la couche de peinture est uniquement laissée dans les creux et les défauts du support, faisant apparaître des motifs originaux et très décoratifs. Cette technique peut-être utilisée sur le bois ou le mur.

Utilisez de la peinture qui sèche plus longtemps, pour que vous ayez le temps de bien affiner le travail. Vous pourrez aussi facilement travailler les zones de raccord, ce qui est difficile avec une peinture à séchage rapide.

Le vernis intérieur

Pour rajeunir et protéger durablement vos meubles (étagères, chaises, tables, etc.), ainsi que vos menuiseries intérieures et extérieures (portes, fenêtres, rampe d’escalier, etc.) tout en leur apportant du style, optez pour l’application du vernis. Celui-ci adhère facilement au bois brut, peint ou mélaminé. Son application se fait à l’horizontale et à la verticale.

Le vernis gardera la teinte du support et la fera même ressortir. Avant l’application du produit, veillez à ce que la surface soit saine, lisse, propre et sèche. Pensez également à dégraisser le bois, sinon le vernis ne va pas adhérer à sa surface. Utilisez de l’acétone pour la graisse et poncez la surface pour enlever la peinture ou l’ancien vernis. C’est juste après que vous pourrez préparer le support (nettoyage, lissage, rebouchage, etc.).

La peinture décorative

Vous pouvez facilement utiliser la peinture pour décorer toutes les pièces de votre maison. Si avant, la décoration par la peinture passait par le mariage de couleurs, désormais, ce sont les peintures elles-mêmes qui constituent l’élément décoratif. Elles peuvent avoir un effet satiné, sablé, métallisé, nuancé, mat ou poudré. Elles peuvent même imiter la pierre comme le marbre et le granit, de quoi satisfaire toutes les envies décoratives.

Chez TECHNISOBAT, le spécialiste de la décoration intérieure à Ivry-sur-Seine, vous retrouverez différents types de peintures issues de grandes marques comme Valentine, Tollens, Gauthier et Sigma.

Tags, ,

Rénovez votre intérieur avec de la peinture biologique

Le bio s’invite dans de nombreux produits que nous utilisons au quotidien. Cela ne relève pas du hasard. En effet, les conséquences de l’utilisation massive de produits chimiques sur l’environnement, mais aussi sur notre santé, peuvent être désastreuses. C’est pourquoi ces dernières années, on retrouve non seulement le bio dans nos assiettes, mais aussi dans la peinture que nous utilisons pour décorer notre maison. Focus sur la peinture biologique !

Tags, , , , Read More

revêtement de sol

Conseils sur le choix de revêtements de sols

Afin d’embellir l’intérieur de votre maison, misez sur les revêtements de sols et de murs. Une multitude de possibilités s’offre à vous pour rénover votre habitat. Le choix des matériaux doit être fait en fonction de la pièce, du style de décoration, etc. Apportez un coup de jeune à votre espace de vie en remplaçant le sol de votre logement, selon vos envies. Quel que soit votre choix, donnez vie à votre projet pour faire de votre logement un cadre agréable et bien aménagé. Pour l’étude et la réalisation des travaux, laissez-vous accompagner par une entreprise spécialisée dans la pose et la rénovation de revêtements de sols et de murs à Saint-Rémy-de-Chargnat. Pour ce qui est des revêtements de sols, plusieurs options sont possibles. Il vous suffit de faire le bon choix.

Le carrelage

C‘est un revêtement de choix, robuste, durable et disponible en plusieurs coloris et finitions. Vous pouvez le poser dans n’importe quelle pièce de la maison : chambres à coucher, cuisine, salle de bains… Vous pouvez même l’utiliser pour le revêtement de sols extérieurs. Choisissez parmi les déclinaisons disponibles sur le marché : le grès et ses dérivés. Le carrelage peut également prendre différents aspects tels que le bois, le béton, la pierre, le cuir, etc. Pour ce qui est des finitions, optez pour le grès cérame, le grès cérame émaillé, le grès cérame poli, la terre cuite, etc. Facile à poser et à entretenir, le carrelage est le revêtement à privilégier pour vos travaux de rénovation intérieure. Faites appel à ATOUT COULEURS pour réaliser votre projet.

Le sol PVC

Essentiellement utilisé dans le bâtiment, le PVC est pratique. Vendu sous forme de dalles, de rouleaux ou d’adhésif, le sol en PVC peut imiter différents essences de bois ou d’autres matières. Le sol en PVC se distingue par sa grande durabilité et sa facilité d’entretien. Il se décline en une large gamme de coloris, de styles…

Le béton ciré

C’est un revêtement particulièrement tendance et très prisé pour son style à la fois brut et élégant. Sobre, épuré et design, il apporte un véritable cachet à une pièce. Il garantit une agréable température en surface (grâce au quartz qui entre dans sa composition), et est extrêmement confortable sous des pieds nus !

Le parquet

Pour vous qui aimez l’ambiance chaleureux et authentique que dégage le bois, le parquet est votre revêtement de choix. Vous pouvez le poser dans toutes les pièces de la maison. Vous avez le choix entre 2 types de parquets : le parquet massif et le parquet contrecollé. Vous pouvez découvrir le parquet massif en différents aspects (teinté, brossé, blanchi…). Il peut également prendre des finitions au choix : ciré, huilé, vitrifié… Pour ce qui est du parquet contrecollé, il peut être réalisé dans un grand nombre d’essences de bois et de finitions.

Le sol stratifié

Nettement plus abordable qu’un parquet traditionnel, le sol stratifié permet d’obtenir un sol imitant parfaitement le bois. Il est fabriqué à partir de plusieurs couches de matériaux (résine, papier décor, et panneau de fibre de bois). Même s’il est moins résistant sur la durée et ne peut être rénové, il est très apprécié pour sa facilité de pose et d’entretien.

La moquette

Très populaire depuis des décennies, la moquette est le choix le plus pratique, à la mode et adapté pour embellir un plancher. C’est le meilleur choix que vous pouvez faire pour apporter de la chaleur à votre chambre, votre salon, et d’autres pièces de la maison. De plus, il réduit le bruit de surface de la circulation des piétons en absorbant le son dans l’air.

Bref, quel que soit votre choix de revêtement pour habiller vos sols, misez sur le côté esthétique et pratique du matériau.

Tags, ,

Un bon coup de peinture peut faire la différence

Tout le monde aime vivre dans une maison esthétique. La qualité de l’architecture et l’aménagement intérieur sont mieux mis en valeur avec une bonne peinture. Choisissez avec soin la couleur et la texture de la peinture que vous allez appliquer.

La qualité de la peinture

Utilisez de la peinture de qualité pour mettre en valeur votre maison, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Il existe différents types de peintures suivant l’effet souhaité : satiné, mât, sablé, etc. Chaque peinture diffère également par sa destination. Par exemple, la peinture du plafond est différente de celle des menuiseries et du sol. La texture et la technique utilisée pour l’application de la peinture garantissent le rendu esthétique de votre revêtement.

Le choix de la couleur est également important et dépend de vos goûts. Cependant, choisissez le même type de peinture pour un même support, sinon la différence risque d’apparaître une fois que les peintures sèchent. Uniformisez aussi la couche pour avoir la même texture sur l’ensemble de la surface à repeindre.

Mais avant de vous exécuter, ne négligez pas les travaux de préparation du support : nettoyage de la surface, réparation des petites imperfections, pose de l’enduit de lissage, enlèvement de l’ancienne couche si nécessaire, etc.

Compte tenu de la complexité des travaux et des choix à faire, il est préférable de les confier à des professionnels. CRISDECOR intervient dans ce domaine depuis une dizaine d’années.

Pour les éléments extérieurs

L’aménagement extérieur reflète votre mode de vie au regard des voisins et des passants. C’est pourquoi, vous devez toujours le soigner. La peinture à l’extérieur dure moins longtemps puisqu’elle subit diverses agressions comme les aléas climatiques : vent, pluie, grêle, neige, etc.

L’application d’une peinture apporte de la fraîcheur à votre maison et la met en valeur. La façade est la première partie concernée. Les peintres en bâtiments s’occupent de la peinture sur les murs, le balcon et les menuiseries extérieures. Leurs compétences leur permettent de réaliser des travaux soignés quel que soit le type de support : bois, PVC, métal, béton, etc. Il existe également des peintures pour le toit et la terrasse.

Pensez à refaire la peinture de la clôture et du portail quand vous voyez qu’elle commence à se dégrader. Les ouvrages de maçonnerie dans votre jardin, comme les murets, le dallage, l’entourage de la piscine et les escaliers en béton, ont aussi besoin d’un coup de fraîcheur. Vous pouvez les repeindre avec une peinture spéciale ou faire couler un enduit de finition pour les sublimer.

Pour les travaux d’intérieur

La peinture est un véritable atout pour la décoration intérieure. Choisissez une peinture de qualité pour mettre en valeur votre aménagement.

Le blanc est la couleur la plus utilisée pour les murs et le plafond. Elle se marie avec tout et met en valeur aussi bien un aménagement moderne qu’un style traditionnel. Cependant, les autres couleurs peuvent être utilisées. Afin de ne pas vos tromper, commencez par choisir des teintes douces près du blanc. Ainsi, vous gardez également une bonne luminosité chez vous.

La peinture de sols est la tendance déco ces derniers temps. Que vous ayez un sol en bois, en béton, en carreaux ou autres, vous pouvez désormais trouver la peinture qu’il vous faut. L’entreprise CHRISDECO est à votre service pour tous les travaux de peinture de sols aux alentours du Coteau. Ses professionnels vous conseilleront sur le type de peinture à utiliser pour chacune des pièces de votre maison.

La peinture du mur, du sol et du plafond doit être en harmonie avec celle des menuiseries intérieures et des meubles.

Bref, l’application d’une peinture requiert du savoir-faire. Le choix de la texture et de l’harmonie des couleurs nécessitent du goût et de la créativité. Habitués à ces travaux, les peintres en bâtiment vous seront d’une grande aide pour mettre en valeur votre maison, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Tags, ,

plancher flottant

Zoom sur le plancher flottant

Le plancher flottant est un un revêtement constitué de plusieurs parquets qui sont fixés les uns aux autres. Il figure parmi les matériaux les plus plébiscités en matière de revêtement de sol. Découvrez, dans cet article, tout ce qu’il y a à savoir sur le plancher flottant.

Qu’est-ce qu’un plancher flottant ?

Le plancher flottant est un revêtement qui se pose de façon flottante sur un matériau déjà existant. Les parquets sont contrecollés les uns aux autres pour former un plancher flottant. Sa mise en place ne nécessite pas de fixation, que ce soit avec de la colle ou des clous. Le parquet est généralement constitué de trois couches de bois dont :

-une de parement et qui est située au-dessus ;

-une couche intermédiaire ;

-et une qui est en contact avec le sol.

Les parquets pour le plancher flottant se déclinent en plusieurs variétés

Il y a trois types de planchers pour la pose flottante.

-Le stratifié

Le plancher stratifié résulte de la composition de plusieurs lames de bois composite. Le sol stratifié est installé sur le support en base flottante. De cette façon, le plancher peut se dilater et se contracter face aux variations de température et de l’humidité. Le plus souvent, le sol stratifié est composé de 4 couches :

-la première est composée de plusieurs couches spécialement traitées, qui permet d’assurer la protection de la structure contre l’usure

-la deuxième est une couche décorative qui confère au sol stratifié son aspect esthétique

-la troisième couche est appelée noyau composite

-la quatrième est une couche étanche qui permet de stabiliser la structure et qui lui sert de barrière contre l’humidité

-Les lames en vinyle

Cette variété de plancher est composée essentiellement de PVC. Comme le précédent, ce plancher est également composé de 4 couches.

-Le plancher en bois d’ingénierie

Les lames de ce parquet sont composées de plusieurs couches de bois authentique. L’avantage avec ce processus de fabrication est que le noyau créé est doté d’une grande stabilité qui lui permet de se contracter et de se dilater face à l’humidité. Les parquets d’ingénieries peuvent, de ce fait, servir sans problème de revêtement de sol dans les pièces qui sont souvent exposées à l’humidité comme la salle de bain.

Comment poser les parquets flottants ?

Les parquets flottants ressemblent aux pièces d’un puzzle. En effet, pour avoir un plancher flottant, il est indispensable de contrecoller les lames unes par unes. Mais avec l’apparition des lames encliquetables, la technique de pose a considérablement évoluée, un atout qui facilite également son démontage en cas de déménagement. Cependant, pour ceux qui ne possèdent pas le talent de bricoleur, le mieux est de faire appel à un professionnel. L’entreprise Denis Rénove, qui est située à Trois-Rivières, QC G8T 7S8, est spécialisée dans la pose de planchers flottants. Vous pouvez vous adresser à elle pour la réalisation de votre projet.

Par ailleurs, la pose de ce type de parquet demande une certaine préparation de la surface qui va l’accueillir. Le sol doit être parfaitement lisse, régulier mais également très propre. Si ce n’est pas le cas, vous devez avant tout procéder à son ragréage.

Les avantages de choisir un plancher flottant

Côté avantage, il faut dire que le plancher flottant en a plusieurs. En premier lieu, c’est un matériau qui peut s’adapter à tous les espaces. Les lames sont toutes dotées de plusieurs couches dont l’une est parfaitement conçue pour pouvoir résister à l’humidité et aux variations de température, ce qui leur offre la capacité de s’intégrer dans toutes les pièces de la maison. En second lieu, le parquet flottant est accessible à tous. Le budget est un critère important dans le choix d’un matériau. Et pour le cas du parquet flottant, le prix varie en fonction de l’épaisseur de la lame utilisée. Plus elle fine, plus le prix diminue. En dernier lieu, le parquet flottant est un matériau facile à entretenir. Son entretien n’a rien de contraignant, car il ne conserve pas les saletés. Il suffit d’un coup de balai et de chiffon humide pour le nettoyer. En revanche, pour venir à bout des taches les plus tenaces, le savon noir est la meilleure solution. Par ailleurs, évitez les produits agressifs et les aspirateurs, car ils risquent d’endommager le parquet.

Tags, ,

carrelage

Carrelage : avantages, types et techniques de pose

Auparavant, l’homme posait des pierres et les regroupait afin de former un sol. La mise en place du carrelage n’est autre qu’une amélioration de ces méthodes ancestrales. À l’heure actuelle, ce type de revêtement, que ce soit mural ou au sol, séduit de nombreuses personnes grâce aux nombreux avantages qu’il offre.

Quels sont les avantages du carrelage ?

Un entretien facilité

Le nettoyage et l’entretien du carrelage sont très simples par rapport à ceux du bois. En fait, les risques d’incrustation de la saleté sont moindres. De plus, le lavage ainsi que le séchage de ce type de revêtement se font rapidement. Presque tous les produits de nettoyage sont permis. Cependant, il faut éviter d’utiliser des substances très acides. Afin d’assurer la bonne résistance du carrelage, il faut aussi prêter attention à la qualité de sa fabrication et de sa pose. En outre, le remplacement du carrelage est très facile.

Sa robustesse

L’un des principaux avantages du carrelage est sa robustesse. En fait, il résiste bien à la casse, aux taches ainsi qu’aux rayures. Ce type de revêtement ne change pas au fil du temps, même s’il est soumis à une variation de températures, aux taches et à l’humidité. Cependant, un minimum de précautions doit être pris pour que le carrelage ne perde pas tout son éclat et qu’il ne se brise pas facilement. En outre, il est le choix par excellence pour la cuisine grâce à sa propriété ininflammable.

Un vaste choix de matériaux

Le carrelage est la meilleure option pour personnaliser au mieux un espace. En fait, il offre un large choix de matériaux comme la terre cuite, le ciment, la faïence, la céramique, le grès ou encore le marbre. De ce fait, il est possible de sélectionner la matière, la couleur, les motifs qui conviennent le mieux à son goût pour créer le style et l’effet voulu pour son sol. Il existe également des illustrations sérigraphiées et des ornements permettant de parfaire votre carrelage. C’est donc un revêtement intemporel qui fournit la liberté dont on a besoin afin d’agrémenter et de bien décorer la maison, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Quels sont les différents types de carrelages ?

Le carrelage constitue un élément essentiel pour décorer la maison. Il se présente sous plusieurs types sur le marché. Pour faire le bon choix, il faut tenir compte de certains critères. D’une manière générale, il existe quatre grandes catégories de carrelage, à savoir :

Le carrelage en grès

Le carrelage en grès est catégorisé en grès cérames pleins masse, en grès cérames émaillés et en grès émaillés, selon leurs familles. Ce type de carrelage est très sollicité pour son excellente résistance et également pour son prix.

Le carrelage en pierre naturelle

Parmi les différents types de carrelages en pierre naturelle, le marbre et le granit sont les plus connus. Le premier peut être transformé de diverses manières, et ce, avec un nombre considérable de finitions. Le second, quant à lui, est très résistant et offre une grande durabilité.

Le carrelage en terre cuite

Il est généralement constitué d’argile rouge. Il faut traiter le carrelage en terre cuite avec de la paraffine ou de l’huile de lin. En fait, ces carreaux ont tendance à se patiner avec le temps.

La faïence

Elle est particulièrement utilisée dans la salle de bains et sur les surfaces verticales.

Quelles techniques de pose choisir pour son carrelage ?

Pour la pose du carrelage, il est recommandé de contacter un expert. Cela garantit la pérennité de votre structure. En général, on compte deux techniques de pose de carrelage qui ont chacune leurs spécificités :

la pose traditionnelle

Elle est également connue sous le nom de pose scellée. Elle consiste à bien coller les carreaux sur un revêtement flottant qui contient du gravier. Cette technique est destinée aux carreaux ayant de grandes dimensions.

La pose collée

C’est la technique la plus utilisée actuellement. Selon les professionnels comme APIC78 au Mesnil-Saint-Denis, la pose collée est très efficace et facile à réaliser.

Tags, ,

pose de carrelage

Les équipements et les techniques à utiliser pour poser un carrelage

Parmi les travaux de rénovation intérieure, poser des carreaux n’est pas une tâche très difficile. Vous avez juste besoin des bons outils et de la bonne technique pour y procéder. Cependant, pour avoir un meilleur rendu, il faut être méticuleux et méthodique lors de la pose. Pour les carrelages de type mosaïque, faire appel à un professionnel peut s’avérer utile, surtout en ce qui concerne le traçage des repères et la découpe des matériaux à utiliser. Pour ce qui est de la plupart des carreaux classiques, vous pouvez faire vous-même la mise en place.

Les outils nécessaires

Bien évidemment vous devez utiliser de nouveau carrelage, même pour un recouvrement de sol déjà carrelé. Il faut aussi du mortier-colle pour faire les fixations et un mortier de joint pour la finition. Les croisillons (des petites croix) sont également nécessaires pour garder un bon espace entre les dalles.

Pour la manipulation des matériaux, une truelle, une spatule dentée et un maillet de caoutchouc sont primordiaux. Pour vous assurer que rien ne dépasse lors du travail, un mètre, une règle de maçon, du crayon et un niveau à bulle sont d’usage.

Les étapes à suivre pour la pose de carrelage

Travailler le sol

La préparation du sol est une étape qui ne doit pas être négligée, car c’est en fonction de celle-ci que dépendra la fixation des matériaux. Un support poussiéreux et taché n’est pas approprié pour un mortier-colle, du fait qu’il se décollera facilement. Il faut alors procéder au nettoyage, c’est-à-dire passer l’aspirateur, frotter et enlever les graisses avec du produit alcalin comme la lessive Saint Marc ou un produit spécial ciment.

Pour les types de sols poreux, il faut appliquer au préalable du mortier-colle en utilisant de la brosse, puis le laisser reposer pendant quelque temps avant de procéder à la pose.

Le traçage des repères

Ce plan consiste surtout à donner de l’esthétique au niveau de l’emplacement des carreaux. Ainsi, pour éviter que des matériaux découpés apparaissent sur les surfaces les plus visibles, une bonne préparation est nécessaire.

Pour ce faire, l’axe de pose est un moyen d’assurer la bonne disposition des carreaux. Il faut procéder à la délimitation de deux lignes perpendiculaires, puis placer les matériaux au croisement de ces deux axes.

Les professionnels de la rénovation intérieure comme l’entreprise Barbini Rénovation choisissent en général trois types de pose en fonction de la surface :

  • En partant de l’axe de la porte

C’est la méthode la plus utilisée, car elle consiste à tracer une ligne perpendiculaire à la porte et à mettre en place les dalles des deux côtés de l’axe. Une fois cela fait, un second point de repère, perpendiculaire au premier, doit aussi être délimité. Aussi, lorsque vous entrez dans la maison, vous ne verrez que des carreaux entiers.

L’utilisation préalable de croisillons permet aussi de définir précisément la position du second axe.

  • En partant du centre

Ici la coupe de carrelage par une machine est nécessaire pour les contours de la surface.

Le travail consiste à tracer deux diagonales au centre de la pièce, puis à faire un axe qui passe par le centre et est perpendiculaire au mur de la porte. Un autre axe doit aussi traverser le même centre, mais perpendiculaire au premier.

  • En partant du mur 

C’est le moyen le plus facile, mais qui ne répond à l’esthétique que vous préconisez, car la disposition des carreaux ne sont pas ordonnée.

La pose des carreaux

Avant la pose des carreaux, il faut assembler les matériaux dont les teintes se ressemblent.

Au niveau de l’encollage, le mortier-colle doit être étalé avec la truelle. Puis servez-vous de spatule dentée pour marquer la couche de colle afin d’avoir l’épaisseur finale.

Pour terminer, fixez les carreaux dans colle à l’aide d’un maillet et attendez 24 h pour mettre le mortier de joint et 1 jour de plus avant d’emménager la pièce.

Les lambris : un revêtement toujours en vogue

Le lambris peut être un isolant acoustique et thermique idéal, afin d’optimiser le confort de votre maison. Actuellement, il existe plusieurs modèles tels que  le lambris PVC, le lambris bois et le lambris revêtu. Découvrez, dans cet article, toutes les informations concernant ce revêtement.

Le lambris : c’est quoi au juste ?

C’est un revêtement mural souvent utilisé à l’intérieur d’une maison. Il peut être réalisé en différents matériaux et se présenter sous différentes formes : souvent en lames. Ces dernières sont assemblées pour donner une apparence chaleureuse et vivante à votre pièce. Comme les parements muraux, les lambris peuvent également être utilisés en rénovation et à des fins décoratives.

En matière de décoration, ce type de revêtement ne se limite pas seulement à un esprit chalet. En effet, le lambris privilégie l’ambiance scandinave et peut aussi s’associer à différentes sortes de matériaux.

Quels sont les différents types de lambris ?

Il y a au moins 3 différents types de lambris, notamment le lambris bois, le lambris PVC et le lambris revêtu.

Le lambris bois

Celui-ci est généralement constitué de lames en bois massif :

  • De teintes claires : comme le sapin, le frêne, le pin ou le châtaignier.

  • De teintes sombres : comme le chêne, le teck, le cèdre rouge ou le sapelli.

Parmi ces lambris bois, celui en sapin et en pin restent les plus utilisés. Aussi, ils sont proposés dans plusieurs modèles : avec des nœuds ou sans nœuds.

Le lambris revêtu

Celui-ci est généralement constitué d’un support préfabriqué. Il est également composé de papiers mélaminés qui reproduisent l’aspect exact du bois. Cependant, le lambris revêtu n’est pas vraiment adapté à toutes les pièces humides.

Le lambris PVC

Contrairement au lambris revêtu, le lambris PVC s’adapte aux espaces humides, notamment les salles de bains, les cuisines. De plus, il ne se détériore pas facilement, même au contact des projections d’eau. Outre le fait d’être utilisé sur les murs, vous pouvez l’appliquer au plafond ou sur n’importe quel support abîmé.

Néanmoins, vous devez savoir que le lambris PVC n’est pas adapté aux pièces humides, car sa résistance face à l’eau est limité. Par contre, il est apprécié dans les couloirs et dans les chambres d’enfants.

Le lambris PVC peut avoir l’aspect de bois, d’ardoise, de marbre, etc. Aussi, il est disponible dans plusieurs coloris, comme les couleurs « flashy » ou pastel. De ce fait, ce modèle est adapté à tous les types de décorations.

Le lambris : un élément décoratif

Nombreuses personnes voient le lambris comme un revêtement dépassé, peu esthétique et démodé. Pourtant, en jouant avec la taille des lames qui le composent, les couleurs, ainsi que les aspects, on peut facilement créer un décor original. Mais, pour y parvenir, voici quelques règles de base à suivre :

  • Éviter le déséquilibre : cela concerne l’utilisation d’un lambris sur un soubassement qui ne doit pas recouvrir toute la hauteur du mur.

  • Le sens des lames : si vous souhaitez mettre un lambris sur le plafond et les murs d’une même pièce, il ne faut pas placer les lames dans le même sens.

Lambris : technique de poses

Pour la pose de lambris, les professionnels peuvent utiliser 3 méthodes différentes :

  • La pose horizontale : celle-ci est parfaite pour l’agencement d’un grenier, car elle optimise l’espace disponible dans une pièce.

  • La pose verticale : cette technique est nécessaire pour repousser les limites de la salle.

  • La pose en chevrons : on peut aussi l’appeler « la pose en oblique ». Celle-ci est la meilleure option si vous voulez donner un aspect moderne à votre pièce .

Tags, ,