Author Archive Michel Duprès

Les étapes clés de la rénovation d’une maison

Avec le temps, il est parfois nécessaire de recourir à la rénovation pour redonner une nouvelle image à la maison. Selon le type de travaux, elle peut se faire soit partiellement soit totalement. Toutefois, vous devez savoir qu’il est important de suivre quelques étapes pour qu’elle puisse se dérouler sans encombre.

La préparation des travaux

– Mise en place du bilan des travaux à réaliser

Avant de commencer les travaux, vous devez faire un bilan précis de ce que vous allez faire. Par exemple, si vous souhaitez changer la couleur d’une pièce, vous serez peut-être obligé de vérifier l’état de tous les autres équipements qui interfèrent dans votre mur comme les câbles, les raccords électriques et les ampoules.

Prévoir un budget

Il s’agit d’une étape assez difficile, car il est parfois impossible d’évaluer avec exactitude le montant des travaux à réaliser. En effet, il dépend du prix du matériel, des équipements et de la main d’œuvre. Voilà pourquoi, lorsque vous établissez un budget, vous devez toujours prévoir une marge d’erreur de 15 à 20 % afin d’être à l’abri de mauvaises surprises.

– Choisir un artisan

Pour avoir l’assurance que vos travaux se déroulent rapidement et sans encombre, vous devez les confier au meilleur des artisans. Vous trouverez le contact de plusieurs professionnels dans l’annuaire ou sur internet. Vous pouvez également en trouver de très bon en faisant confiance au bouche à oreille.

Les étapes de la rénovation proprement dite

Si vous ne voulez pas vous sentir dépasser au cours des travaux, le plus judicieux est de commencer par entreprendre les étapes les plus simples avant ceux qui sont plus difficiles.

. La démolition

Avant de poser de nouveaux matériaux, vous devez commencer par enlever ou détruire ceux qui sont dégradés ou détruits. Une étape qui nécessite beaucoup de minutie et de savoir-faire. En outre, vous pourrez avoir à porter des équipements de protection comme les masques et les lunettes.

. La pose de nouvelles cloisons et les travaux d’isolation

Si vous avez décidé d’installer de nouvelles cloisons dans votre maison, vous devez le faire juste après les travaux de démolition. En outre, vous pourrez profiter de cette étape pour renforcer l’isolation de votre maison.

. Les travaux électriques, la pose du chauffage et la plomberie
Il s’agit de trois points différents, mais tous très importants car ils permettent de garantir le confort dans la maison. Pour que ces étapes se fassent rapidement, le plus judicieux est de les confier à trois professionnels différents.

. La peinture
Bien qu’il ressemble à des travaux faciles à entreprendre, l’application d’une nouvelle peinture est une étape qui nécessite beaucoup de minutie. Vous pourriez avoir à passer par de nombreux points avant de poser la couche de peinture finale.

. La pose de nouveaux revêtements

Cette étape fait quelque peu partie des travaux de finition. Voilà pourquoi, vous devez l’entreprendre à l’approche de la fin du chantier. Vous pouvez trouver sur le marché différentes sortes de revêtement : les carreaux, les placo plâtres, etc. Vous devez choisir un revêtement dont les propriétés pourront parfaitement s’accorder à la pièce. Par exemple, si vous avez décidé de rénover votre salle de bain, vous devez y poser des revêtements capables de résister à l’eau comme les carreaux. Toutefois, ne vous méprenez pas, car il s’agit encore de travaux qui exigent de l’attention et de la minutie.

. Le nettoyage

Une fois la rénovation terminée, il est maintenant temps de réaliser le nettoyage du chantier. Vous pouvez vous charger de cette étape vous-même ou la confier à une entreprise de nettoyage. Toutefois, si vous les faites vous-même, pensez à trier vos déchets et à recycler ceux qui peuvent encore être réutilisés.

Tags, ,

Zoom sur l’isolation thermique par l’extérieur

De plus en plus plébiscitée, l’isolation thermique par l’extérieur ou ITE est un moyen efficace pour atteindre un haut niveau de performance en isolation. Mis à part les avantages qu’elle offre, il y a aussi d’autres points essentiels à savoir.

Les principes de l’isolation thermique par l’extérieur

Pour l’ITE, il faut placer la couche d’isolant comme le polystyrène expansé ou autre, et d’autres couches de matériaux de parements telles que l’enduit minéral ou organique, le PVC, la pierre, le bois. C’est cette enveloppe thermique formée qui va produire de satisfaisantes performances thermiques. En effet, elle va supprimer les ponts thermiques qui sont à l’origine de déperditions de chaleur.

La pose de l’ITE

Un chantier d’ITE doit être précédé de deux étapes indispensables :

  • Choix du type de pose de l’isolation
  • Choix de la technique de pose selon le diagnostic de l’environnement et du support

On compte 3 différentes techniques de pose qui sont : la pose collée, la pose calée-chevillée, la fixation mécanique par profilés.

Sachez aussi que la pose de systèmes d’isolation thermique par l’extérieur doit être réalisée conformément au Cahier des Prescriptions Techniques (CPT) 3035v2 du CSTB. La société TECHNISO BAT peut vous aider dans cette démarche. Son équipe met à votre disposition tous les moyens possibles pour vous fournir une prestation de qualité.

Les finitions à adopter

Il faut bien sélectionner la finition parce qu’elle va déterminer l’aspect extérieur du bâtiment.

  • Enduit de finition (mince ou hydraulique) : il sert de protection pour l’isolant polystyrène expansé qui est collé et figé sur le mur extérieur.
  • Enduit mince : il est la solution la plus courante en ITE pour sa facilité de pose et ses possibilités de finitions.
  • Enduit hydraulique : ou encore appelé enduit épais, confère une résistance accrue. C’est son épaisseur qui permet d’avoir une large gamme de finitions.
  • Les filières sèches (bardage, vêture, vêtage) :
  • La vêture est composée de différents éléments préfabriqués en usine dont un isolant PSE et un parement. Cet élément isolant utilisé lors de l’isolation thermique par l’extérieur est alors fixé sur une structure porteuse.

  • Dans le vêtage, on peut trouver un isolant en polystyrène expansé collé ou fixé sur la maçonnerie. De plus, il est revêtu d’un parement en plaques placé directement au niveau de la maçonnerie à l’aide de fixations mécaniques traversant l’isolant. Tout cela est sans ossature intermédiaire, ni lame d’air ventilée.

  • Le bardage ou façade ventilée est constitué d’une ossature bois (chevrons) ou métallique qui est posée devant l’isolant en polystyrène expansé sur lequel est fixé le revêtement extérieur. Lors de l’isolation thermique par l’extérieur, la mise en œuvre de l’ossature permet de ménager une lame d’air ventilée indispensable entre l’isolant et le revêtement.

Avantages de l’isolation thermique par l’extérieur

L’ITE offre plusieurs atouts à condition qu’elle soit correctement mise en œuvre. Les voici :

  1. Performances thermiques et acoustiques :
  • répondent aux exigences thermiques de la RT 2012 ainsi qu’aux exigences des bâtiments de basse consommation.
  • Assurent une bonne étanchéité à l’air
  • Améliorent l’isolation thermique
  • Servent à anticiper les évolutions de la réglementation thermique en satisfaisant les exigences des bâtiments passifs ou bien à bilan énergétique positif
  • Traitent les ponts thermiques de liaisons planchers, elles peuvent aussi refendre avec le mur extérieur

 

  1. Confort et économie d’énergie :
  • Un moyen de faire des économies d’énergie
  • Permet un gain de confort très ostensible en hiver et en été, en maintenant les murs extérieurs à une température constante avec l’atonie thermique

 

  1. Esthétique et durabilité du bâti :
  • protège et valorise le bâti
  • Offre un large choix architectural lors d’une rénovation des façades, avec une multitude d’aspects extérieurs disponibles, c’est-à-dire couleurs, textures, matériaux
  • Evite les phénomènes de condensation et l’apparition de moisissures en laissant circuler la vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur

Tags

Comment rénover un escalier abîmé ?

Si vous souhaitez donner un coup de jeune à vos escaliers avec un cirage, un vitrificateur ou une peinture, il faut tout d’abord le remettre en bon état. Pour cela, vous devez réaliser des rénovations et coordonner les travaux à effectuer. Découvrez dans cet article plus d’informations sur le sujet.

Demandez un permis de construire

Avant d’apporter une quelconque modification à vos escaliers, vous devez obtenir un permis de construire. Celui-ci est généralement délivré par votre commune. Effectivement, les travaux de rénovation d’un escalier doivent respecter les normes : mesures, angles, etc. Sur ce, vous devez contacter la mairie pour vous donner les informations concernant les règles en vigueur, afin que vous puissiez rénover votre escalier en toute tranquillité et en toute légalité.

Par contre, si vous souhaitez vous lancer dans des simples travaux de rénovation, vous devez suivre les étapes suivantes :

Étape 1 : enlever l’ancien revêtement

Avant de commencer les travaux, il faut enlever les anciens revêtements. Vous devez également retirer la moquette, la peinture ainsi que tous les autres éléments pouvant se trouver sur les contres-marches et sur les marches.

Étape 2 : il faut doubler le limon de l’escalier

Dans cette deuxième étape, vous pouvez recoller les futurs contres-marches ainsi que les marches sur les anciennes. Par contre, si votre escalier est constitué d’un seul limon, il est recommandé de le doubler.

Étape 3 : appliquer le nouveau revêtement

Pour ce faire, il faut avant toute chose, réaliser un gabarit. Prenez quelques morceaux de papiers, puis collez-les au niveau des angles, à l’aide d’un ruban adhésif. Une fois que le gabarit est réalisé, placez-le sur le revêtement et reportez la découpe. Ensuite, découpez « le revêtement du limon » en vous servant d’une scie sauteuse. Si vous pensez que celui-ci est réalisé aux dimensions exactes, alors collez-le.

Étape 4 : scier et coller le recouvrement

Dans cette étape, il faut scier le revêtement du recouvrement aux dimensions exactes. Aussi, vous devez le coller avant de fixer la « face avant » avec des clous.

Étape 5 : recouvrir les contres-marches et les marches

Vous devez, en premier lieu, recouvrir la première marche. Au lieu d’utiliser un gabarit papier à chaque marche, il est beaucoup plus pratique d’adopter un gabarit pour escalier ou une jauge d’escalier. Pour le sciage, une « scie circulaire » à table et une « scie sauteuse électrique » feront l’affaire. Concernant la finition, vous pouvez la réaliser avec du papier à poncer.

Étape 6 : réalisation des joints finaux et de la couverture du limon

Tout d’abord, la partie supérieure du limon de l’escalier doit être mesurée. Ensuite, collez le revêtement après l’avoir découpé aux bonnes dimensions. Néanmoins, il est fort recommandé d’utiliser un joint de scellement sur les bords.

Quel matériau choisir pour son escalier?

Vous devez savoir que votre escalier fait partie intégrante de votre maison. Dans ce cas, il est d’une importance capitale, qu’il puisse s’harmoniser avec votre décoration, ainsi qu’au style général de votre lieu d’habitation. Toutefois, les escaliers sont faits avec du bois très dur, notamment le frêne, le chêne ou l’érable. Ce sont tous des matériaux d’excellent choix, si vous pensez repeindre ou redécorer votre escalier intérieur.

Qui doit faire les travaux de rénovation de votre escalier ?

Il est tout à fait possible que vous effectuez vous-même les travaux. Mais, la meilleure solution est de faire appel à un professionnel. En effet, celui-ci est capable de vous aider et de vous conseiller dans les prises de décisions. Aussi, les escaliers intérieurs sont souvent très utilisés alors, les travaux doivent être bien réalisés. Ils doivent également être construits de façon très solide.

Tags, ,

Tout savoir sur le ravalement de façade

La façade de votre maison est la structure la plus exposée aux intempéries (vent, pluie…), à la pollution, aux UV, et, au fil du temps, elle se dégrade de manière naturelle.

Le ravalement consiste à limiter ces dégradations, à redonner un coup de neuf à vos murs, à renforcer l’étanchéité et à optimiser l’isolation de votre habitat. Zoom sur le sujet.

Comment se déroule un ravalement de façade ?

  • Diagnostic de l’état des murs

Avant de commencer le ravalement, il est important d’évaluer l’ensemble des problèmes sur votre façade (propreté, porosité, dureté, etc.). Cela permet, en premier lieu, de trouver leurs causes et ensuite d’adopter les solutions appropriées pour corriger les murs et éviter de nouvelles dégradations à l’avenir.

  • Installation du matériel

Une fois le diagnostic effectué, il va falloir préparer tout le matériel afin que tout se déroule dans de bonnes conditions, d’autant plus que le travail se fait en hauteur. On procède à l’installation de l’échafaudage et à la vérification de tous les outils et équipements nécessaires.

  • Nettoyage de la surface

Lorsque tout est prêt, on entame le premier travail : nettoyage en profondeur de votre façade pour enlever toutes les saletés (champignons, moisissures, mousses, etc.). Selon l’état de celle-ci, on procède à un simple nettoyage avec un karcher ou bien il faudra réaliser des opérations de sablage, ponçage, nettoyage haute pression, traitement hydrofuge, chimique, peeling…

  • Réparation de tous les défauts

En fonction des problèmes, on se met aux travaux de réparation et de rénovation.

La plus classique reste l’apparition des fissures. Dans ce cas, il faut reboucher ces dernières avec de l’enduit adapté à un usage extérieur. (On creuse chaque fissure en V puis on débarrasse tous les éléments qui peuvent se détacher facilement, après on applique le mastic dans les trous et enfin on lisse avec le couteau pour donner la forme du support.).

Les autres types de réparation dépendent du matériau de votre façade.

  • Sur un mur en béton, elles pourront concerner la rénovation des joints et l’application de produits anti-pollution.
  • Sur un mur en bois : traitement antifongique, traitement contre les termites et autres insectes, application d’une lasure.
  • Sur un mur en briques ou en pierres : changement de ces revêtements, application d’un hydrofuge.

C’est aussi l’occasion de procéder à des travaux d’isolation ou bien à la réparation des gouttières.

  • Travaux de finition

Quand tout sera terminé, les travaux de finition constituent la dernière phase. Ceci est essentiel pour garantir la protection, l’imperméabilité et la décoration de votre façade. Ils consistent en la pose d’un nouveau revêtement : l’enduit. Elle se fait en trois étapes :

  • L’application du gobetis : première couche qui assure l’accrochage de l’enduit au support)
  • L’application du sous enduit ou corps d’enduit qui va permettre de corriger les irrégularités, combler les trous par exemple et de rendre la surface plane.
  • L’application de l’enduit de finition qui apportera la touche décorative à votre façade. Vous avez ici l’embarras du choix parmi l’enduit coloré à l’aspect taloché, gratté ou ribbé, le crépi, la peinture de finition, etc.

Faire appel à un professionnel

Comme vous l’avez certainement remarqué, le ravalement de façade est une opération assez délicate et difficile qui requiert un certain savoir-faire. L’intervention d’un professionnel tel que l’entreprise MKS est donc vivement recommandée. En ayant recours au service de ce spécialiste en ravalement de façade à Vedène, vous avez l’assurance d’un travail impeccable. Avec un matériel complet et performant, l’équipe saura :

  • réaliser un diagnostic fiable et précis,
  • utiliser le bon produit de traitement pour un nettoyage efficace,
  • mener à bien toutes les réparations nécessaires,
  • garantir des finitions de qualité.

Tags, , ,

Tout savoir sur les monte-escaliers

D’après les sites officiels, la plupart des maisons en France comportent au moins 1 étage. À la construction, nous aménageons le logement en pensant surtout à la surface habitable, au confort du moment. Au fil des années, les besoins changent. Des changements s’imposent.

Pour bien vieillir chez soi, il est nécessaire de procéder à quelques modifications dans la maison. L’adaptation du domicile peut passer par un réaménagement (ex : création de douche à l’Italienne, aménagement d’une chambre au rez-de-chaussée, etc.) ou par l’ajout d’équipements dédiés. À l’instar des solutions domotiques, les rampes d’accès…, les monte-escaliers s’inscrivent sur la liste des accessoires utiles aux personnes âgées. Avec l’âge, les problèmes de mobilité apparaissent peu à peu. Pour bénéficier de plus de confort au quotidien, c’est le moment propice pour s’aider d’équipements tels que le monte-escalier.

Le saviez-vous ?

L’ancêtre du monte-escalier, le « stairthrone », a été utilisé par le roi Henri VIII au 16ᵉ siècle. L’homme avait des difficultés à se déplacer, à cause de l’obésité et à cause d’une ancienne blessure. À l’époque, le monte-escalier lui fut d’une grande aide.
Ce n’est qu’en 1923 qu’est apparu le premier monte-escalier moderne. Depuis, les inventeurs et ingénieurs d’un peu partout dans le monde n’ont de cesse d’améliorer le concept. Aujourd’hui, vous pouvez trouver des montes-escaliers pour tous types d’escaliers :

  • monte-escalier droit

  • monte-escalier en colimaçon

  • monte-escalier tournant

  • monte-escalier tournant 1/4

  • monte-escalier tournant 2/4

Comment choisir un monte-escalier ?

Hormis les modèles caractéristiques des types d’escaliers, on parle également de :

  • monte-escalier fauteuil,

  • monte-escalier debout,

  • plateforme,

  • mini-ascenseur, etc.

Quel que soit le modèle choisi, la fonction première d’un monte-escalier ne change pas. Seulement, vous devez tenir compte de quelques critères pour justifier un bon investissement. L’équipement idéal devra être en parfaite adéquation avec le style de votre escalier, ses dimensions, le revêtement des marches, l’espace disponible, etc.

En plus du rail, du siège et du bloc moteur, d’autres éléments non négligeables peuvent constituer un monte-escalier. Il est ici question des accessoires améliorant la sécurité et le confort de l’utilisateur. Un fournisseur de monte-escalier peut vous proposer plusieurs options qui peuvent vraiment être intéressantes, à savoir :

— l’option verrouillage (arrêt automatique en cas de mouvement),

— l’option stop d’urgence,

— l’option détection d’obstacles,

— la ceinture de sécurité,

— l’option siège pivotant,

— siège repliable,

— télécommande portable, etc.

À qui s’adresser pour l’achat de monte-escalier ?

Vu l’espérance de vie des Français, il est normal que le marché du monte-escalier dans l’hexagone soit assez dynamique. Faites des recherches et vous verrez ! Google peut vous référer plusieurs entreprises spécialisées dans ce domaine. Néanmoins, il vous faut choisir le bon interlocuteur, car faire installer un tel équipement représente un gros investissement. Il est primordial d’être sûr de la qualité du produit acheté. N’hésitez pas à comparer les offres et à vous renseigner davantage. Si possible, la meilleure option est de faire appel à une entreprise proposant à la fois, la vente, l’entretien et le dépannage de montes-escaliers. Un tel professionnel sera le plus à même d’assurer la qualité et la longévité de l’équipement. Par exemple, ceux qui habitent à Vienne et alentour peuvent s’adresser à la société ASCENSEURS MELUSINS. C’est également une entreprise experte dans l’installation d’ascenseurs privés.

À noter que ceux qui peuvent se le permettre peuvent également opter pour l’installation d’un ascenseur privatif à la place ou en complément du monte-escalier.

En guise de conclusion

Si comme la plupart des seniors, vous voulez rester chez vous au lieu d’aller dans les centres d’accueil spécialisés, le monte-escalier est un équipement à acquérir. Faites appel à une entreprise spécialisée et expérimentée dans ce domaine pour vous orienter vers le modèle idéal qui vous aidera à surmonter le défit des escaliers.

Tags, , ,

Les revêtements muraux tendances pour la chambre à coucher

La chambre à coucher est une pièce dédiée au repos, à l’intimité. Avoir une chambre à coucher apaisante, chaleureuse et bien rangée, c’est avoir la garantie de pouvoir se détendre et bien dormir. Il faut accorder de l’importance à la luminosité, à la qualité de la literie ainsi qu’à la propreté du linge. Le revêtement des murs peut, aussi, favoriser ou perturber le sommeil. Heureusement, il existe de nombreuses options pour les habiller.

  • La peinture

À l’eau, à l’huile, acrylique, glycéro… La peinture est le revêtement le plus prisé. Les finitions peuvent être mates ou satinées. Les teintes et les nuances, minutieusement sélectionnées, contribuent à l’atmosphère de la chambre. Les couleurs phares sont : le blanc, le gris clair, le beige, le taupe, le vert, le bleu, le violet, le mauve, le rose…

Le mariage de couleurs est, également, devenu tendance. Le principe est de jouer avec deux ou trois couleurs. Généralement, il y en a une dominante, et une ou d’autres complémentaires.

Il faut de la créativité, du bon goût, pour que la personnalisation soit réussie.

  • Le carrelage mural

Grâce à la diversité des imprimés, des effets, des textures, des formats et des finitions, le carrelage mural s’adapte à tous les goûts et à toutes les ambiances. Ce revêtement se distingue par son esthétisme, sa résistance aux chocs, son imperméabilité, sa facilité d’entretien et son coût abordable.

Avec un bon choix de la matière et une bonne pose, le rendu sera harmonieux et agréable.

  • Le papier peint

Tendance et apprécié de tous, le papier peint répond à toutes les envies. Les motifs vont des plus originaux aux plus sophistiqués. Actuellement, le marché propose toute une sélection de papiers peints pour les chambres à coucher : en papier traditionnel, en velours, à imprimés, à imitation bois ou pierre, intissé, vinyle, paille japonaise, expansé, métallisé, panneau, etc. Ce revêtement peut être posé sur tous les murs, sur un pan du mur, en tête de lit…

  • Les stickers muraux

Les stickers muraux s’invitent, également, dans la chambre à coucher. Ces autocollants, imprimés ou découpés à la forme, apportent leur touche d’originalité. Ce qui garantit un décor unique, le relooking recherché. Ils sont très pratiques et accessibles. Les dessins, les frises et les possibilités de personnalisation sont infinis. Il y a les gammes en citation, en phrase, en motifs design. Vous aurez l’embarras du choix.

Peu importe la tendance, le choix dépendra de votre style et de vos aspirations. Laissez libre cours à votre imagination et faites-vous plaisir !

Tags, , , ,

La rénovation de l’appartement : plus qu’une simple nécessité

L’appartement, quelle que soit sa surface, c’est aussi une valeur sûre. Vous vous y êtes investi, parce que vous en aviez besoin… Parce que c’était votre coup de cœur… Vous y passez vos jours comme vos nuits. Bref… C’est l’endroit où vous habitez, où vous recevez vos proches et amis.

Au fil de temps, il est nécessaire d’entreprendre certains travaux pour plus de confort et de design. C’est immanquable, étant donné les besoins qui évoluent, la famille qui s’élargit, le papier peint qui se décolle, les fenêtres qui sont en mauvais état… Et nous en passons.

Une simple touche de décoration peut suffire. Oui, sublimer le décor est toujours un réel plaisir. De beaux pots de fleurs, de nouveaux rideaux et nappes de tables, des tableaux design pour le couloir, des bibelots originaux, des rangements personnalisés, de magnifiques lampes, une jolie moquette pour le salon, un tissu tendu pour le plafond, un beau linge de maison, une étagère customisée avec du papier adhésif…

Un agencement plus simple et un aménagement ingénieux feront, assurément, l’affaire. Aménager un petit coin repas, décloisonner, restructurer l’ensemble pour un nouveau look, réorganiser chaque pièce pour un espace de vie plus fonctionnel et agréable…

Parfois, des travaux plus complexes sont de rigueur. Refaire la peinture, rénover le carrelage ou le parquet, créer un mur porteur ou une ouverture, poser une cloison, remplacer le bac de douche, installer une nouvelle cuisine, mettre aux normes les installations électriques…

La rénovation peut être totale ou ne concerner que le petit salon, la chambre ou juste le couloir.

Il faut faire un état des lieux.

Mais comment faire pour allier ce besoin de changement à son accomplissement ?

Il faut l’accepter. Quel que soit le contexte, la rénovation vous permet de disposer d’un bel appartement plus moderne, adapté à vos goûts et à vos besoins. Vous gagnerez en confort et en bien-être. Vous ferez de considérables économies énergétiques, donc une baisse pour la facture énergétique. Votre logement sera plus facile à louer et à vendre à d’intéressants prix.

Si vos moyens ne vous permettent pas de réaliser tous les travaux, vous pouvez retrousser les manches et vous en charger. Toutefois, certains travaux requièrent l’intervention d’un professionnel. Aussi bricoleur que vous soyez, il est plus prudent que vous passiez par des artisans qualifiés pour l’électricité, la plomberie, l’isolation (acoustique et thermique), l’installation de gaz, le chauffage, etc.

Vous êtes locataire ou propriétaire ? Mettez toutes les chances à vos côtés, pour que ce projet soit une réussite.

Tags, , ,

Les étapes à suivre pour réussir la rénovation d’un appartement

Il existe plusieurs facteurs qui rendent la rénovation d’un appartement plus complexe par rapport à la rénovation d’une maison. Tout dépend toutefois de l’ampleur des travaux à effectuer. Les obligations nées de la copropriété, le timing des travaux, les accès aux chantiers et autres contraintes font que la rénovation d’un appartement nécessite une bonne préparation du projet. L’exécution de ce dernier doit respecter plusieurs étapes afin de rénover dans les meilleures conditions. Pour quelles raisons vous devez envisager la rénovation de votre appartement ? Quelles sont les étapes à suivre ? À qui faut-il s’adresser pour mener à bien les travaux ? Découvrez les réponses à ces questions dans la suite de l’article.

Pourquoi rénover votre appartement ?

Lorsque vous ne trouvez plus votre appartement à votre goût, la rénovation est une meilleure alternative que le déménagement. C’est d’ailleurs la manque d’aspects pratiques et de confort dans un appartement qui conduit bon nombre de propriétaires à se lancer dans la rénovation. Vous pouvez aussi rénover votre appartement avant de le vendre afin de stimuler l’achat. En revanche, vous pouvez aussi être amené à rénover après l’achat d’un nouvel appartement parce que l’état général de celui-ci ne vous convient pas. Pensez également à la rénovation et à la mise aux normes de votre appartement avant de le proposer en location.

Quelles sont les étapes de la rénovation d’un appartement ?

Comme nous avons dit précédemment, la rénovation d’un appartement n’a rien à voir avec celle d’une maison. Il est ainsi important de bien préparer chaque chantier en amont afin d’éviter les mauvaises surprises. Afin d’y parvenir, le recours aux services d’une entreprise spécialisée dans la rénovation immobilière ne serait pas une mauvaise chose. Seul un professionnel saura vous conseiller sur les meilleures façons de coordonner les travaux de rénovation. Dans tous les cas, la rénovation va passer par plusieurs étapes.

Listez les travaux à réaliser

Plusieurs types de travaux sont à réaliser pour réussir la rénovation complète d’un appartement. C’est pourquoi l’établissement d’une liste des travaux est une étape incontournable. Vous pouvez commencer votre liste par les rénovations les plus simples comme le remplacement des revêtements et la peinture que vous pouvez réaliser vous-même ou qui ne nécessitent pas l’intervention d’un professionnel. Par contre, vous devez lister aussi les gros travaux qui requièrent des moyens matériels et humains importants comme l’aménagement intérieur, l’installation électrique, la plomberie…

Délimitez votre budget

Combien vous êtes prêt à mettre dans vos travaux de rénovation d’appartement ? Il faut absolument fixer votre budget avant même de planifier les travaux. Pour ce faire, le mieux serait de demander le devis des gros travaux et les rénovations les plus urgentes. Cela vous permettra de définir une fourchette. Prenez aussi le soin de demander plusieurs devis pour chaque type de travaux afin de choisir le professionnel proposant le meilleur rapport qualité-prix. Prévoyez une marge de 10 % à votre budget afin de pallier les éventuels imprévus.

Choisissez les matériaux adaptés

Dans la rénovation d’un appartement, le choix des matériaux est souvent assez limité parce qu’il faut respecter le mode constructif de l’immeuble. Les obligations liées à la copropriété pourraient même vous imposer l’utilisation d’un tel ou tel matériau dans le cadre de la rénovation. Dans tous les cas, pensez à optimiser votre budget. Profitez aussi des travaux de rénovation pour améliorer le confort et la consommation énergétique de votre appartement.

À qui faut-il s’adresser pour réussir la rénovation d’un appartement ?

Pour définir votre projet de rénovation d’appartement, dessiner les plans et établir les devis, il est recommandé d’avoir affaire à une entreprise spécialisée. Pour mener à bien vos travaux de rénovation aux environs de Versailles, faites appel à la société SANITAIRE CHAUFFAGE située à Garches. Son équipe est à votre disposition pour mener à bien tous travaux de rénovation immobilière. Ce professionnel intervient aussi dans tous travaux de plomberie et de chauffage.

Tags, ,

Point sur le nettoyage après sinistre

Les maisons, les bâtiments et les immeubles ne sont pas à l’abri des caprices de mère nature. Après la survenue d’un sinistre (incendie, inondation, effondrement ou courts-circuits causés par une pluie diluvienne, un cyclone, une tempête, un ouragan ou une autre catastrophe naturelle.), il est donc nécessaire de réparer les dégâts au plus vite. C’est là que les professionnels du nettoyage après sinistre entrent en scène. À l’instar du nettoyage incendie, de la démolition, de la décontamination et du nettoyage en fin de chantier, le nettoyage après sinistre est, elle aussi, une prestation atypique et complexe. Pour tout savoir sur cette activité, lisez cet article.

Ce qu’il faut faire après un sinistre

Après la survenue d’un sinistre, il est nécessaire de contacter votre assurance afin d’obtenir des informations sur la prise en charge du nettoyage et de la reconstruction de votre maison ou de votre bâtiment. En principe, le nettoyage après sinistre devrait être inclus dans votre contrat d’assurance. Néanmoins, pensez à vous renseigner sur la faisabilité du nettoyage auprès de votre assurance ou des services concernés.

En quoi consiste le nettoyage après sinistre ?

Le nettoyage après sinistre est un ensemble d’activités destinées à remettre en état une propriété résidentielle, commerciale, industrielle ou institutionnelle ayant subi des dommages importants à la suite d’une catastrophe naturelle ou d’un incident. C’est une prestation réglementée réservée aux professionnels et aux entreprises spécialisées comme la compagnie Groupe Nettoyage AS, située à Bécancour, au Québec. Elle consiste généralement à remettre un bâtiment ou une maison sur pied par le biais de divers services :

  • Arrêt de l’électricité et du réseau d’eau ;
  • Déblaiement des débris et des déchets ;
  • Évacuation des biens récupérables et non récupérables ;
  • Assainissement de la totalité des biens mobiliers et immobiliers sinistrés ;
  • Lavage de vêtements, de linge de maison et d’objets décoratifs ;
  • Élimination des moisissures ;
  • Décapage et cirage de planchers ;
  • Élimination de mauvaises odeurs ;
  • Décontamination des sols, des plafonds, des toitures, des murs et des façades ;
  • Pompage des eaux résiduelles ;
  • Assèchement technique de l’intérieur et de l’extérieur des maisons et des locaux ;
  • Remise en état des peintures ;
  • Traitement anticorrosion ;
  • Nettoyage des suies (après incendie).
  • Désinsectisation et dératisation
  • Etc.

Les travaux ne débutent qu’après accord du client et suivant les protocoles mis en place pour chaque cas de sinistre. Le prestataire prépare une fiche d’intervention dans laquelle est mentionnée le devis.

Les avantages de faire appel à une entreprise de nettoyage après sinistre

En faisant appel à une entreprise spécialisée dans le nettoyage après sinistre, vous aurez la certitude et la garantie que votre maison ou vos locaux feront l’objet d’une restauration totale. De plus, certaines sociétés peuvent entrer en contact à votre assurance et entamer les démarches à votre place. Celles-ci peuvent même défendre vos intérêts et tenter d’obtenir un dédommagement pour les préjudices subis. Mais ce n’est pas tout, en sollicitant les services d’une entreprise spécialisée, vous bénéficierez de conseils avisés sur les techniques de restauration de votre maison de votre local. Des professionnels vous éclaireront sur les matériaux à privilégier ainsi que les astuces à adopter en cas de sinistre. Outre ces avantages, sachez que les entreprises de nettoyage après sinistre possèdent la main-d’œuvre nécessaire pour remettre votre propriété en bon état. Parmi les matériels, les produits et les équipements qu’ils utilisent, on peut citer :

  • Les nettoyeurs à haute pression ;
  • Les nettoyeurs à vapeur ;
  • Les aspirateurs ;
  • Les autolaveuses ;
  • Les monobrosses ;
  • Les balayeuses ;
  • Les canons à mousse ;
  • Les chariots de lavage ;
  • Les injecteurs extracteurs ;
  • Les insecticides, les raticides et les fongicides ;
  • Les lustreuses ;
  • Etc.

Tags,

Guide complet sur l’ouverture d’un mur porteur

Souhaitez-vous réaliser un projet d’ouverture d’un de vos murs porteurs pour de bonnes raisons ? Aimeriez-vous installer une verrière, une porte, une fenêtre ou tout simplement pour agrandir une pièce ? Cela semble être une idée ingénieuse. Cet article vous servira de guide sur la réalisation des travaux.

Le mur porteur ; c’est quoi exactement ?

En général, le mur porteur est un pilier d’une maison, qui a pour mission d’assurer la stabilité de l’édifice. Autrement dit, il soutient une grande partie des structures de l’habitation. De ce fait, il doit être situé à l’intérieur même de la maison. Il est créé avec des matériaux hyper-résistants comme le béton cellulaire, le parpaing, la pierre, les briques. Ce mur peut être également réalisé avec du bois. Cependant, il doit avoir au moins 15 cm d’épaisseur, car son rôle est de supporter de lourdes charges.

Comment peut-on reconnaître si un mur est porteur ?

Cette étape est indispensable avant de procéder aux travaux de démolition de mur, afin d’agrandir l’espace intérieur de son habitation. La faisabilité du projet et l’estimation du budget de la rénovation en dépendent énormément. Sur ce, quelques éléments doivent obligatoirement être analysés, pour reconnaître si le mur est vraiment porteur par rapport à une cloison :

  • Le bruit émis par le mur : en effet, en tapant dans le mur porteur, le son émis doit généralement être profond et sourd. Néanmoins, certains de ces murs émettent des bruits creux, s’ils sont recouverts de plusieurs couches d’enduit. Dans ce cas, vous ne devriez pas vous contenter de cette technique.

  • Le mur est dit porteur si celui-ci porte un plancher, une charpente ou un autre mur. Aussi, le mur de la façade de la maison est porteur.

  • Il est reconnu grâce à son épaisseur. Effectivement, il y a de forte chance qu’un mur est porteur, s’il a au moins 15 cm d’épaisseur.

  • Il faut vérifier le plan de l’habitation : en effet, un trait beaucoup plus épais qu’une simple cloison représente un mur porteur su ce plan. D’ailleurs, cette méthode et la plus fiable pour reconnaître rapidement et pour s’assurer qu’il s’agit vraiment d’un mur porteur.

Casser un mur porteur : une demande d’autorisation est-elle nécessaire ?

Pour réaliser des travaux d’ouverture d’un mur porteur dans votre maison, vous devez obtenir une autorisation. Cette dernière dépend en grande partie de votre logement (s’il s’agit d’ un appartement ou d’une maison).

Dans le cas d’un appartement

Vous pouvez avoir le feu vert dans votre projet d’ouverture d’un mur porteur qu’une fois après sa validation pendant l’assemblée générale de copropriété. Cela est envisageable si vous êtes l’un des copropriétaires bien sûr. Avant d’obtenir l’autorisation, les plans d’exécution du BET (Bureau d’Études Techniques), le rapport, le devis de réalisation des travaux, les plans architecturaux ainsi que les plans d’exécution doivent être transmis auprès de l’assemblée.

Ainsi, deux options s’offrent à vous :

  • Soit attendre l’assemblée qui aura lieu une fois par an, tout en mettant le projet à l’ordre du jour.

  • Soit, demander et convoquer une assemblée extraordinaire, qui sera facturée par le syndic.

Dans le cas d’une maison

Avant de procéder directement aux travaux, il faut d’abord faire une déclaration préalable au service d’urbanisme de votre commune. Sur ce, présentez toutes les notes de calculs. Cette démarche n’est pas obligatoire que si vous comptez effectuer des modifications sur l’aspect extérieur de votre lieu d’habitation, comme créer une fenêtre, une baie vitrée ou une porte.

Le mur porteur mitoyen

Ce mur design celui entre deux appartements ou deux maisons. Dans ce cas, y créer une ouverture nécessite la réalisation d’un état de lieu contradictoire via un huissier. Celui-ci pourra constater s’il existe des dommages avant même le début des travaux. Ce procédé permet également d’éviter toute tentative de réparation des dommages, que votre voisin pourrait profiter durant la réalisation des travaux.

À qui faire appel pour casser un mur porteur ?

Ouvrir un mur porteur n’est pas une mince affaire. En effet, le travail nécessite un savoir-faire et une forte expérience dans le domaine. Pour cela, vous avez besoin d’un expert ou d’une entreprise de maçonnerie pour réaliser l’abattement du mur. Mais assurez-vous que cette dernière dispose d’une assurance décennale appelée « béton armé démolition ».

Faites appel à un architecte et au BET

Les compétences d’un architecte sont d’une aide précieuse dans la réalisation de votre projet d’ouverture de mur porteur. D’ailleurs, il est la seule personne habilitée et capable de vérifier la faisabilité des travaux. Si par exemple, vous souhaitez remplacer le mur par une porte, vous devez prendre en compte quelques soucis. Demandez-vous la question : comment assurer le remplacement des éléments et des matériaux essentiels de la structure démolie ? Comment peut-on faire tenir les parties restantes du mur à la porte nouvellement créée ? Seul l’architecte a les solutions face à ces obstacles.

Le rôle du BET est de déterminer toute la procédure de l’ouverture du mur porteur. Aussi, il est celui qui choisi les matériaux et les éléments de soutien idéal à mettre en place.

Tags, ,