La pose d’une fenêtre : les démarches à suivre

La pose d’une fenêtre : les démarches à suivre

2020-02-21 Commentaires fermés sur La pose d’une fenêtre : les démarches à suivre By Michel Duprès

Êtes-vous enfin décidé à renouveler votre maison ? Commencez par changer de fenêtre ! D’ailleurs, vous pouvez effectuer le travail vous-même. Mais comment s’y prendre ? Laissez-vous guider par cet article, afin de connaître toutes les démarches à suivre sur la pose d’une fenêtre.

Avant de procéder à l’installation de fenêtres

Une fois que vous avez choisi le modèle de fenêtre, vous pouvez passer à l’étape suivante : la pose. Néanmoins, vous devez être équipé du matériel et des outils nécessaires, tels qu’un marteau, des chevilles, une masse, un isolant, des clous, une scie à métaux, un burin, du mastic, des cales de bois, une perceuse et un niveau à bulle.

  • Étape 1 : pour commencer, il faut prendre les mesures précises des anciennes fenêtres, notamment, la distance entre les deux rainures, le fond, la largeur extérieure, etc. Cette démarche est essentielle, car la pose des nouvelles fermetures doit être effectuée dans les règles de l’art.

  • Étape 2 : enlevez les clous qui fixent les fenêtres aux cadres. Faites la même chose avec les paumelles, mais cette fois-ci, commencez par celles du bas. Une fois le travail terminé, retirez les vantaux, à l’aide d’un marteau ou d’un pied-de-biche. Il faut également enlever le calfeutrage qui les entoure.

  • Étape 3 : procédez à l’enlèvement des cadres et de ses fixations, en utilisant un burin. Si vous avez besoin de couper quelque chose, une scie à métaux sera utile.

  • Étape 4 : une fois que vous avez réalisé ces 3 premières étapes, il faut mesurer les feuillures. Mais ces dernières doivent mesurer entre 40 et 50 mm. Ensuite, assurez-vous que tout est bien horizontal et surtout en équilibre.

L’installation de la nouvelle fenêtre

En premier lieu, il faut visser toutes les pattes de scellement, et cela, sur le dormant. Cette démarche est impérative, avant de les ancrer dans le mur et de les plier. En second lieu, creusez deux trous sur chaque côté des pattes de scellement. Pour y parvenir, utilisez une masse ou un burin. Ensuite, mettez du mastic sur l’appui de la fenêtre et sur le dormant également. En troisième lieu, posez-y des cales en bois.

En quatrième lieu, installez la fenêtre, et vérifiez si elle est bien horizontale. Puis, procédez au scellement des pattes et placez des « chutes d’agglo » entre le cadre et le mur.

Quels sont les différents types de pose ?

Avant d’installer une nouvelle fenêtre, vous devez connaître les différentes sortes de pose. Tout d’abord, il y a :

  • La pose en applique : cette méthode est très pratique. D’ailleurs, elle est plus fréquente de nos jours, parce qu’elle intègre une mise en place d’une isolation. Ainsi, la fenêtre doit être installée contre le mur extérieur. Ce procédé et idéal pour avoir un maximum de surface vitrée.

  • La pose en rénovation : en général, la nouvelle fenêtre à poser doit s’adapter à la dimension du bâti déjà existant. Dans ce cas, elle doit être posée sur l’ancien dormant. Cependant, la taille de ce dernier doit être mesurée aussi bien à la verticale qu’à l’horizontale.

  • La pose en tunnel : cette technique de pose consiste principalement à installer la fenêtre dans l’épaisseur du mur.

Quelques conseils importants

Vous devez être armé de vigilance durant la réalisation des travaux d’installation d’une nouvelle fenêtre. Effectivement, la pose des menuiseries doit être conforme au DTU 36.1. Cela implique, que la tâche doit être effectuée par des professionnels dans ce domaine, comme ASTOFERM, une entreprise située à Bagnolet. Elle est spécialisée dans la pose de fenêtres, stores, volets roulants et portes, et est aptes à répondre à vos attentes.

Comments are closed