HomeConseils

Cabine de sablage à surpression ou à dépression : laquelle choisir ?

Cabine de sablage à surpression ou à dépression : laquelle choisir ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Une cabine de sablage est une sableuse fixe que l’on utilise généralement pour des travaux de décapage. Cette machine permet d’avoir une meilleure précision et ne dégage pas de la poussière. Pour effectuer vos travaux de sablage, vous avez le choix entre la cabine de sablage à dépression et la cabine de sablage à surpression. Pour ne pas vous tromper, découvrez leurs diverses caractéristiques dans cet article.

Qu’est-ce que le sablage ?

Avant toute chose, il est utile d’avoir un peu de connaissances sur la technique de sablage. Utilisée sous haute ou basse pression, elle permet de décaper, ou nettoyer, différentes surfaces à l’aide d’une projection d’abrasifs. Les professionnels se servent d’une cabine de sablage en cas de :

    • décapage, désoxydation ou suppression d’une couche de peinture par exemple ;
    • Création d’une rugosité en vue de la pose d’un revêtement, lors d’un ravalement de façade entre autres ;
    • Gravage de vitre de voitures ou de pierre tombales ;
    • Modification de surface en vue d’obtenir un effet satiné à l’aide de microbilles…

En fonction des travaux à entreprendre, il est utile de choisir la cabine de sablage adaptée. Nous vous présenterons, ci-dessous, les deux types de cabine les plus couramment utilisés par les professionnels.

Cabine de sablage à surpression

Une cabine de sablage à surpression constitue une excellente option pour un travail de sablage qui ne prend pas trop de temps. Elle est plus rapide grâce à la vitesse de l’abrasif qui peut atteindre une vitesse de 200 mètres par seconde. Il est donc plus facile de se débarrasser des couches de peinture ou de corrosion. On peut en obtenir aussi une surface très rugueuse en seulement quelques heures.

Étant donné que la quantité de l’air comprimé utilisé est assez importante, il est plus prudent de laisser reposer la machine, environ, après 10 minutes de sablage. Ce laps de temps permettra au pot surpresseur de se remplir automatiquement. La plupart des modèles de cabine de sablage à surpression dispose d’une vanne de dosage. Ce dispositif permet d’obtenir une combinaison précise d’air comprimé et d’abrasif.

Bien que l’achat d’une cabine de sablage à surpression représente un investissement important, vous pouvez bénéficier de certains avantages pour le long terme. Elle est donc parfaitement adaptée aux travaux de sablage fréquents.

Cabine de sablage à dépression

Une cabine manuelle de sablage à dépression est plus indiquée pour des travaux de sablage moins intensifs. Elle est composée de deux tuyaux dont l’un est pour l’air comprimé et l’autre pour l’abrasif. La chambre de mélange se trouve à la base du cyclone et celle-ci est également dotée d’une vanne de réglage afin de mieux ajuster la quantité d’air comprimé et celle de l’abrasif. Le réglage permet de réduire la consommation d’abrasif d’une part et obtenir un sablage régulier au final, d’autre part. Le professionnel utilisera une quantité d’abrasif adaptée au résultat escompté.

Il faut savoir que les domaines d’application et d’utilisation d’une cabine de sablage par dépression sont assez vastes. On peut citer 

    • le nettoyage et le décapage de rouille ou de peinture ;
    • le dépolissage ;

Une sableuse à dépression permet un sablage en continu. Mais cela n’est possible que s’il y a une quantité suffisante d’abrasif. Étant donné que cette machine consomme moins d’air , les experts recommandent d’utiliser un compresseur de puissance pour que le débit d’air ne vient pas à manquer et interrompre le processus de sablage.

Contrairement à une cabine de sablage à surpression, un modèle à dépression est souvent utilisé pour des travaux moins intensifs. Malgré le fait qu’elle soit plus économique, le temps de sablage peut être assez long.

Vous pouvez trouver ces deux types de machines professionnelles auprès d’un fournisseur de sableuse attitré.

%d blogueurs aiment cette page :