HomeMatériaux

Tout ce qu’il y à savoir sur les caillebotis

Tout ce qu’il y à savoir sur les caillebotis
Like Tweet Pin it Share Share Email

Les caillebotis sont des dalles ou des panneaux qui sont constitués de lames assemblées en planche. Ils appartiennent à la famille des dalles de sol, et sont placés aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur d’une maison. Mais dans quel but sont-ils utilisés et quelles sont leurs différentes caractéristiques ? Il est donc important de tout savoir sur les caillebotis.

Les types de caillebotis

Au nombre des différents types de caillebotis, nous pouvons en citer quatre. Il s’agit notamment des caillebotis en bois, des caillebotis en caoutchouc, des caillebotis métalliques et des caillebotis en plastique. Il existe ainsi différents fabricants de caillebotis comme le NICEO COMPOSITES SAS qui fournit des caillebotis variés et de qualité.

Les caillebotis en bois

Ils conviennent à un usage extérieur, car ils ne se dégradent pas et ne se décomposent pas, même pendant les intempéries. Ils peuvent être prêtés à la réalisation de votre allée de jardin ou à la réalisation de votre terrasse. Les caillebotis en bois sont utiles en intérieur, dans les salles de bain pour les sorties de baignoires ou les sorties de douches.

Ils sont constitués de diverses lames de bois qui sont vissées sur des tasseaux. Cela permet d’assurer le bon écoulement de l’eau.

Les caillebotis en matière caoutchouc

Ils sont utilisables en extérieur comme en intérieur et présentent deux formes. Il s’agit des caillebotis qui présentent de plus grosses cavités et de ceux à petites perforations. Les caillebotis à grosses cavités sont plus communs sur le marché et ceux à petites perforations sont antidérapants. Cela protège les personnes à mobilité réduite d’une mauvaise chute.

Les caillebotis métalliques

Les caillebotis métalliques sont un assemblage d’entretoises et de plats porteurs, formant alors une forme de maille. Les plats porteurs ont pour but de résister en flexion et les entretoises assurent une légère répartition de la charge sur les différents plats porteurs.

Le caillebotis en plastique

Il est parfait pour plusieurs travaux et est généralement utilisé dans le revêtement des sols industriels. Il jouit d’une excellente longévité et est facile à mettre en place, sans oublier qu’il s’accorde parfaitement à tous les types de sols.

Par ailleurs, il existe des caillebotis composites qui sont souvent en fibre de verre. Ils sont résistants face aux corrosions et ne nécessitent aucun entretien au préalable.

Le mode de fonctionnement ou les principes des caillebotis

Les caillebotis sont différents des autres types de revêtement de sol. En effet, ils s’assemblent souvent dans le but de former plusieurs dalles pour construire un espace ou un chemin. Ensuite, ils sont posés avec des vis sur une structure de lambourdes qui est installée au sol à l’aide de méthodes simples.

Ils peuvent être aussi posés sur des plots. Vous trouverez donc des modèles pouvant se régler en hauteur. Ce sont donc des solutions innovantes pour la prévention des stagnations d’eau.

L’entretien des caillebotis

Après la réalisation de ces ouvrages sur mesures, il est important de les entretenir afin qu’ils restent en bon état. Nous avons donc déniché pour vous les meilleures idées pour l’entretien des caillebotis en bois. Ainsi, pour un entretien courant des caillebotis en bois, vous pouvez passer votre balai-brosse avec de l’eau qui sera au préalable mélangée au savon noir.

Il donnera de la brillance et de l’éclat à votre caillebotis. Pour garder la couleur du bois, vous pouvez utiliser du dégriseur. Cependant, n’utilisez pas des nettoyeurs haute pression qui sont supérieurs à 40 bars, car ils risquent de détériorer le bois. L’entretien des caillebotis en métal est pratiquement inexistant. En effet, ce sont des matériaux qui sont :

  •         inoxydables ;
  •         résistants aux attaques des produits chimiques ;
  •         et résistants à l’humidité.

Les caillebotis en plastique quant à eux sont des matériaux qui s’entretiennent facilement. Un petit coup de serpillère ou un simple jet d’eau suffisent pour les nettoyer.

%d blogueurs aiment cette page :