HomeRénovation

Ravalement traditionnel : comment appliquer un enduit ?

Ravalement traditionnel : comment appliquer un enduit ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Qui parle de ravalement traditionnel dit forcément enduit de façade. Les enduits manuels permettent de rénover la façade d’une maison, ceci sous plusieurs aspects. Qu’il s’agisse d’une façade en béton, en pierre ou en brique, le rôle principal d’un enduit est de protéger la maison. Vous souhaitez appliquer manuellement un enduit, mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Découvrez dans cet article les étapes clés de l’application d’un enduit.

Quels sont les avantages à poser un enduit de façade ?

On appelle enduit de façade une couche de mortier destiné à être posé au mur extérieur. Son application sur l’édifice présente plusieurs avantages à savoir :

  • servir de décoration de façade, car il permet d’habiller le mur ;
  • offrir un aspect protecteur en rendant imperméable la façade ;
  • permettre de cacher les irrégularités d’un mur, d’où son aspect décoratif.

En plus de ces avantages, son application n’est pas trop technique. Autrement dit, elle est à la porter de tout le monde. Toutefois, si vous n’êtes pas capable de faire votre enduit, il est recommandé de faire appel à un spécialiste de la construction et de la rénovation. Ce dernier vous offrira un travail de qualité irréprochable.

Les différentes étapes de l’application d’un enduit traditionnel

Composé d’un liant de charge minérale, l’application d’un enduit traditionnel s’effectue en trois couches :

  • le gobetis, encore appelé couche d’accroche ;
  • le corps d’enduit ;
  • l’enduit de finition.

Cependant, si vous souhaitez obtenir un bon résultat, vous devez respecter scrupuleusement chacune des étapes suivantes :

Préparer la surface

La première des choses à faire est de rendre propre la surface destinée à recevoir la couche d’enduit. Vous devez rendre l’espace sain. Il faut aussi dépoussiérer la surface. Si vous négligez ce principe, votre enduit n’adhérera pas. Cela dit, vous devez débarrasser votre mur de tout résidu. Si possible, laver la surface à l’aide d’une éponge ou d’un vaporisateur d’eau. N’oubliez surtout pas de garnir les joints du mur, afin de vous garantir une application bien régulière. La préparation du mur est une étape à ne pas négliger. Faites donc le nécessaire.

Appliquer le gobetis

C’est la première étape de l’application de l’enduit. Cette étape consiste à créer une couche d’accroche afin d’accueillir la couche suivante. Comment ça marche ?

Vous allez d’abord préparer un mortier liquide que vous allez ensuite étaler sur le mur sur une épaisseur de 5 mm. Surtout, évitez de trop étaler le gobetis. Votre mur a juste besoin d’être rugueux de sorte à rendre plus facile l’accrochage de l’enduit.

Appliquer le corps d’enduit

Après avoir appliqué le gobetis, l’étape suivante, consiste à l’application du corps d’enduit. Ladite application est une phase très importante, car elle représente non seulement la deuxième couche, mais aussi l’épaisseur de votre enduit. Cette couche doit être appliquée sur une épaisseur de 10 à 15 mm, c’est-à-dire deux passes de truelle. Ensuite, à l’aide de votre règle de maçon vous essayerez de le dresser de sorte que l’épaisseur de ces deux premières couches soit comprise entre 15 et 20 mm. De grâce, il faut être assez prudent afin que le corps de l’enduit ne soit pas trop lisse afin de faciliter l’accrochage de la troisième couche.

Appliquer la couche de finition

Troisième et dernière couche d’enduit. Elle s’applique 7 à 10 jours après l’application du corps de l’enduit et mesure 5 mm d’épaisseur. À cette étape, il existe plusieurs manières pour appliquer une couche de finition :

  • enduit taloché : comme l’indique son nom, la couche de finition est appliquée à la taloche. En optant pour cette méthode, vous obtiendrez à la fin un enduit lisse ;
  • enduit lissé : la couche de finition est appliquée à l’aide d’une lisseuse ce qui donne un enduit parfaitement lisse ;
  • enduit gratté : il s’agit d’un enduit taloché et ensuite gratté. On obtient un enduit avec un léger relief.

En définitive, c’est à vous de voir la méthode qui répond le mieux à vos besoins. Toutefois, nous vous recommandons d’opter pour le talochage, car elle est facile à appliquer et offre un rendu irréprochable.

%d blogueurs aiment cette page :