Isolation sous bardage : en quoi consiste cette solution d’isolation de maison ?

Isolation sous bardage

Isolation sous bardage : en quoi consiste cette solution d’isolation de maison ?

2021-01-14 Commentaires fermés sur Isolation sous bardage : en quoi consiste cette solution d’isolation de maison ? By Thierry Lacroix

Afin d’optimiser la performance thermique de votre habitation sans changer l’aspect de vos murs, il est astucieux d’opter pour l’apposition de bardage. Cette méthode d’Isolation Thermique par l’Extérieur vous donne particulièrement la possibilité de gagner en commodité tout en améliorant le charme de votre façade. Découvrez ici en quoi consiste cette technique.

Isolation sous bardage : qu’est-ce que c’est ?

L’isolation de maison par bardage consiste à recouvrir les murs extérieurs de votre logement d’un manteau isolant. Il s’agit d’une procédure qui a pour but d’installer un isolant sur la façade qui sera par la suite couverte d’une seconde structure en métal ou en bois. Elle doit être réalisée par professionnel en pose de bardages.

Cette technique d’ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) présente de nombreux bénéfices, dont une performance thermique supérieure. En effet, la mise en place d’un bardage permet de consolider l’isolation de la maison et de diminuer les ponts thermiques. En conséquence, vous pourrez jouir d’un confort optimal tout réduisant vos dépenses énergétiques.

En outre, le bardage se révèle comme la solution parfaite pour esthétiser votre façade sans réaliser de gros travaux. Cependant, il est indispensable que l’ITE sous bardage soit entretenue au plus tous les 5 ans, ce qui peut engendrer des dépenses plus ou moins considérables. Nonobstant, le bardage a le privilège d’être solide et d’offrir une protection optimum contre les inclémences.

Les divers matériaux pour l’isolation sous bardage

Le choix du bardage est tributaire par exemple de l’esthétique que vous avez envie de fournir à vos façades. Le bois est particulièrement très prisé pour son aspect naturel, sa performance énergétique de même que son coût plus ou moins abordable. Ce matériau est aussi imperméable et bénéficie d’une résistance par excellence aux intempéries.

Vous avez également la possibilité d’opter pour les bardages en métal qui présentent un rendu plus contemporaine, ou les PVC, déclinés sous de nombreux coloris. Grâce au bardage en pierre, vous pouvez encore améliorer les performances thermiques de votre habitation tout en procurant un côté élégant à la façade.

Outre ces matériaux, on retrouve aussi des revêtements en bardage à base de lamelles collées, de contreplaqué, de béton, d’ardoise, de terre cuite, de tôle, etc. Comme isolant utilisable pour l’isolation sous bardage, on distingue le liège expansé, la fibre de bois, le polystyrène expansé ou la laine de roche.

Comment barder les murs extérieurs ?

La pose d’un bardage sur les murs extérieurs passe par plusieurs phases. Tout d’abord, vous devez évaluer la surface à couvrir pour relever avec précision la quantité des matériaux à employer. Ensuite, il faut procéder à la pose d’un pare-pluie en sectionnant des lés dans la grandeur de la façade. Toutefois, veillez à laisser un écart de 10 cm sur les bouts, et placez les lés en conservant en soubassement un espace libre de 20 cm.

Dès que le pare-pluie est apposé, passez à l’installation de l’armature en bois. Il faut que la structure soit très bien fixée afin d’assurer une excellente résistance aux intempéries et au vent. Une fois finie, mettez la grille anti-rongeur en place à la base de la charpente. Il est enfin possible de poser le bardage sur la façade de votre logement en fonction de la technique de votre choix : pose oblique, pose verticale ou pose horizontale.

En somme, l’isolation sous bardage est la solution d’isolation de maison la plus efficace. Elle consiste à couvrir les murs de l’habitation à l’aide d’un manteau isolant. Grâce à ce procédé, le logement est enveloppé d’un revêtement qui peut être en différents matériaux. L’isolation sous bardage permet d’augmenter de façon considérable les performances thermiques entières de la résidence, sans pour autant limiter la superficie habitable.

Comments are closed