Comment monter un muret de parpaing ?

Comment monter un muret de parpaing ?

2020-11-16 Commentaires fermés sur Comment monter un muret de parpaing ? By Michel Duprès

De nos jours, l’utilisation de parpaings est plus pratique et simple par rapport à celle de briques. Leur montage est, en effet, simple, mais nécessite une bonne technique.

Cet article vous montre comment procéder au montage d’un muret de parpaing.

ETAPE 1 : la délimitation de l’implantation du muret

Avant d’implanter votre muret, il faut délimiter son emplacement par l’utilisation d’un cordeau de traçage. Vous pouvez également planter un piquet en bois aux extrémités de votre muret et les relier à l’aide de ce cordeau. N’oubliez pas de marquer le sol le long de la corde à l’aide d’un traceur de chantier. Cette étape est importante pour la suite de votre montage.

ETAPE 2 : la préparation du mortier

Mélangez du sable et du ciment en respectant le dosage de trois unités de sable pour une unité de ciment. Concernant les matériaux, choisissez du sable lavé et du ciment artificiel.

ETAPE 3 : le coulage de la fondation

Coulez le béton de propreté à 4 centimètres d’épaisseur et laissez sécher durant une journée. Puis, installez des semelles de ferraille en les surélevant de petites cales de plastique. Ensuite, faîtes-les relier à l’aide du fil recuit et procédez au remplissage des fondations. Attendez une semaine avant de procéder au montage de votre muret.

ETAPE 4 : la pose de la première rangée

Étalez une couche de mortier de un à trois centimètres d’épaisseur pour la première pose. Posez d’abord les parpaings du coin extrême pour qu’ils servent de référence et pour qu’ils guident le cordeau. Puis, plantez les piquets suivant la distance couverte. Ensuite, tirez le cordeau d’un piquet à un autre, tendez-le entre les parpaings extrêmes et alignez vos parpaings intermédiaires en laissant un centimètre entre eux. Parfois, il est nécessaire d’ajuster votre dernier parpaing à l’espace restante.

ETAPE 5 : la jointure des parpaings

Remplissez de mortier l’espace laissé entre les parpaings en évitant tout débordement sur les côtés.

ETAPE 6 : la vérification de l’aplomb, de l’alignement et du niveau

Grâce à un cordeau, un fil à plomb et un niveau à bulle, procédez à la vérification de votre première rangée. Elle doit être bien droite, à niveau et d’aplomb. Vous pouvez également employer une équerre pour vérifier que vos parpaings soient biens droits. Cette étape doit se faire régulièrement durant le montage de votre muret.

ETAPE 7 : la mise en place du reste des rangées

Après avoir déposé la première rangée, placez une autre couche de mortier sur le dessus et commencez à placer les parpaings du deuxième rangée et ainsi de suite.

ETAPE 8 : la mise en place des ferraillages verticaux

Ces ferraillages sont utilisés pour raidir votre mur. Lorsque le montage touche à sa fin, faîtes-les glisser dans les parpaings d’angle et coulez le béton afin que votre muret soit bien rigide.

ETAPE 9 : la réalisation des ouvertures

Pour faire les ouvertures, n’oubliez pas les linteaux. Utilisez les parpaings en U.

ETAPE 10 : la réalisation de l’arase

D’abord, laissez durcir une semaine votre mortier avant de faire l’arase. Puis, faîtes un coffrage à l’aide de quelques planches placées sur le dessus de la dernière rangée pour pouvoir couler le béton. Pendant le coulage, répartissez bien à la truelle et lissez l’arase à l’aide d’une règle en s’appuyant au coffrage. Il ne reste plus qu’à attendre que l’arase durcisse.

ETAPE 11 : la finition

Votre muret peut être recouvert d’enduit et de peinture si vous voulez un rendu plus esthétique.

Ainsi, monter un muret de parpaing demande de la technique et de la concentration. Il est donc conseillé de faire appel à un professionnel pour le réaliser. L’entreprise M. Masson est là pour vous satisfaire.

Comments are closed