Comment installer son faux-plafond ?

Comment installer son faux-plafond ?

Projetez-vous de relooker votre plafond ? Il est temps de donner du peps à votre espace de vie. Le faux-plafond est une solution originale qui vous permet de transformer votre intérieur en un véritable havre du bonheur et du confort. Voici quelques astuces sur l’installation d’un faux-plafond.

Le repérage de la hauteur

La mise au point de la hauteur de votre faux-plafond dépend de votre appréciation personnelle. Pour fixer la hauteur idéale, placez-vous, d’abord dans un angle auquel vous pouvez avoir accès à la vision globale de la pièce. Ensuite, indiquez sur le mur les points de repère du faux-plafond. Ce sont les premières orientations de votre projet d’installation de faux-plafond. Si vous avez opté pour le gypse, la combinaison du tracé de l’épaisseur de celui-ci avec sa surface inférieure (les premiers repères que vous venez de marquer) vous suffira à déduire la hauteur des fourrures à installer. Enfin, trouvez le centre de la pièce et placez-y votre niveau laser. Afin de déterminer la position exacte des fourrures, ajustez la projection du rayon de l’appareil au niveau de chaque point de repère. L’étape du repérage de la hauteur s’achève par le traçage de la ligne horizontale (limite de la hauteur du faux-plafond) sur les quatre cotés de la pièce. Cette méthode vous offre à la fois finesse et gain de temps.

Le choix et la pose des suspentes

La suspente est un cordage qui sert à supporter les lattes du plafond. Elle joue un rôle prépondérant en termes de constitution de l’ensemble du faux-plafond, car elle permet à chaque élément d’avoir un caractère solidaire. En effet, le choix des suspentes dépend de plusieurs critères. Parmi tant d’autres, nous pouvons citer la nature du plafond. S’il s’agit d’un recouvrement de solives en bois, vous devez choisir des suspentes ayant une longueur qui varie de 90 mm à 240 mm, tout en tenant compte de la distance qui sépare le sol et le plafond. Par ailleurs, l’installation des suspentes devra se faire à la rigueur. À chaque angle de votre pièce correspond une suspente. Elles vont, ensuite être imprégnées, puis vissées dans chaque solive, mais séparées du mur d’une distance de 10 cm au minimum. N’oubliez pas de vous conformer aux marquages muraux. Une fois, le nivellement réglé, appuyez le serrage de chaque suspente au niveau des solives. Notez que l’intervalle entre les suspentes le long d’une solive est de 60 cm au maximum, tandis qu’elles sont distantes d’au moins 120 cm entre les solives. Servez-vous d’un cordon nylon pour les aligner.

L’installation des fourrures

Les fourrures sont des pièces métalliques fabriquées suivant un profil déterminé (plus particulièrement en C.), puis galvanisez. Elles croisent perpendiculairement les intervalles de solives. Par ailleurs, ce sont les fourrures qui vont supporter la couche d’isolation et fixer le parement du faux-plafond (par exemple, les plaques de plâtre.). Toutes les versions standards ont une longueur de 3 m et de section de 45 x 18 mm. En effet, pour installer une fourrure, assemblez les moulures de celle-ci avec les cavaliers ou les pivots des suspentes d’une manière à pousser la barre métallique vers le haut jusqu’à entendre un petit claquement de la jointure. Dans le cas où il y a nécessité de raccorder deux fourrures, servez-vous des éclisses de raccordement.

L’installation des parements

C’est la face visible de votre faux-plafond. En général, les parements sont des plaques légères qui vont recouvrir les fourrures et la couche d’isolation à leur base. Lorsque vous allez poser une plaque, organisez une série de pose par rangée. Pour ce faire, levez soigneusement la première plaque puis réservez un espace de 5 mm au minimum (pour les joints) par rapport au mur et immobilisez un coté par une vis. Une fois l’ajustement terminé, continuez de visser le reste des côtés. Éloignez chaque vis d’une distance de 30 cm le long de chaque fourrure. Dans le cas où vous avez coupé quelques plaques, veuillez à ce que le bord ayant subi la coupe côtoie le mur.

Les joints

L’application des joints est l’étape finale de l’installation d’un faux-plafond. Il s’agit d’une opération qui consiste à mettre de l’enduit entre les plaques. Utilisez un couteau à induire pour lisser chaque couche enfoncée. Le mélange doit, en principe, être recouvert d’une bande de calicot pour optimiser son renforcement.

Pour finir, la mise en place d’un faux-plafond relève de la compétence exclusive d’un professionnel. L’entreprise SAS SICRAL Za De La Haute Borne est spécialisée dans des travaux de rénovation intérieure. Elle se trouve au 2 Rue Hélène Boucher 80136 RIVERY, France.

Comments are closed