HomeSalle de bain et toilettes

Voici comment procéder à une rénovation sanitaire

Voici comment procéder à une rénovation sanitaire
Like Tweet Pin it Share Share Email

Si vous pensez à entamer des travaux de rénovation dans votre salle de bain, cet article fait le point pour vous. Pour mener à bien votre projet, vous devez vous poser les bonnes questions : prix des équipements, tarif des artisans, coût des matériaux. Voici donc les étapes clés d’une rénovation de sanitaire réussie.

Rénovation sanitaire : la question du budget

Plusieurs dépenses sont à prévoir avant de commencer les travaux. Le coût d’une rénovation peut varier selon :

    • La taille de la salle de bain,
    • Les modifications à faire : réseau de plomberie et évacuation,
    • L’ampleur du projet : rénovation partielle ou totale,
    • Le remplacement des revêtements : sol, murs,
    • L’achat de nouveaux équipements,
    • Le prix de la main-d’œuvre.

Les imprévus dans une rénovation sanitaires sont imprévisibles, plusieurs facteurs entrent en jeux. Cependant, les travaux peuvent être catégorisés en deux types : la rénovation partielle et la rénovation complète. 

1- Coût d’une légère rénovation

Les modifications sont partielles et consistent seulement à donner un coût de jeune à votre salle d’eau ou à insuffler un coût de fraîcheur. Ce type de rénovation réside souvent au niveau des équipements : baignoire, lavabo, douche, carrelage etc.

Il suffit que vous fassiez des recherches sur les nouvelles tendances en matière de décoration et d’adapter le style qui vous convient.

Produits de milieu de gamme : comptez autour de 600 euros le mètre carré. 

Durée : une intervention comprise entre 3 et 5 jours.

2- Coût d’une rénovation complète

Les travaux entrepris sont en profondeur, un changement est fait à tous les niveaux : circuits de plomberie, électricité, menuiseries, isolement etc.

Budget : entre 1 000 et 3 000 euros le mètre carré. Mais ce prix peut augmenter en fonction de l’ampleur du chantier et du choix des équipements.

Durée : 10 jours de travaux en moyenne. Comptez jusqu’à 15 jours pour les grosses œuvres.

Rénovation sanitaire : les questions à se poser

 

1- Est-ce que vous possédez déjà une salle de bain ?

Si la réponse est oui, il vous faut entreprendre des travaux de démolition et l’enlèvement des anciennes structures avant de vous projeter.

2- Voulez-vous garder certains équipements et matériaux ou tout remplacer ?

Si oui, faites un tri de ceux que vous voulez garder et une liste de ceux que vous voulez changer. Assurez-vous que les matériaux soient toujours en excellent état.

3- Votre projet part-il d’une pièce totalement vide ?

C’est un avantage de commencer à partir d’un espace vide. Vous pouvez réaliser vos envies et imaginer toute la décoration : menuiseries, couleurs et autres détails esthétiques. En ce qui concerne les détails techniques, il est conseillé de vous en remettre à un professionnel.

Rénovation sanitaire : les dimensions d’équipements

Les aménagements doivent tenir compte de certaines contraintes techniques et mesures de sécurité. Néanmoins pour vous donner une idée sur les dimensions des équipements se trouvant sur le marché, voici quelques références standard utiles :

    • Baignoire de forme rectangulaire : 170 x 70 cm ou 180 x 80 cm,
    • Baignoire en forme d’angle : 140 x 140 cm,
    • Lavabo : 60 x 50 cm et 90 x 50 cm,
    • Meuble avec vasque : 60 x 50 cm, 90 x 50 cm,
    • Modèle à double vasque : 120 x 50 cm,
    • Receveur de douche carré : 70 x 70 cm, 80 x 80 cm ou 90 x 90 cm,
    • Receveur de douche rectangulaire : 120 x 80 ou 140 x 90 cm,
    • Sèche-linge : 60 x 60 cm,
    • Toilette : 40 x 70 cm.

Distances réglementaires

  • Distance devant votre baignoire : au moins 55 cm.
  • Distance devant un lavabo ou une douche : un dégagement de 70 cm.
  • Distance des toilettes : espace de circulation de 60 cm x 100 cm.
  • Toilette à proximité d’une salle d’eau : 80 cm x 130 cm.
%d blogueurs aiment cette page :