HomeRénovation

Quelles sont les étapes à suivre pour rénover un chien-assis ?

Quelles sont les étapes à suivre pour rénover un chien-assis ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Le chien-assis est une couverture de toit pouvant être aménagé dans le cadre d’une nouvelle construction ou d’une rénovation. Son installation requiert un certain savoir-faire de bricolage et l’intervention d’un professionnel aguerri en raison de sa complexité. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur ce modèle de fenêtre de toit « chien-assis » et sa rénovation.

Qu’est-ce qu’un chien-assis ?

Aussi appelé lucarne de toit ou lucarne retroussée, un chien-assis est une sorte d’ouverture de toiture visant à la transformer en double pente. Il s’agit également d’une fenêtre verticale à baie carrée, en forme de triangle, qui se détache du toit et protégée par un couvert en pente inverse de celle de la toiture. Son aménagement est notamment recommandé pour les maisons et les grands immeubles desservis de combles habitables dans le but d’y apporter, de façon particulière, de la lumière naturelle et de l’air frais grâce à une réduction conséquente de la quantité de chaleur et d’humidité transmises dans la pièce. En été comme en hiver, vous profiterez ainsi d’un confort optimal. L’installation de cette lucarne de toit permet également de vous protéger contre les rayons solaires ou UV. Afin d’optimiser sa position en saillie sur une pente de la toiture, il est indispensable de créer une nouvelle charpente pour supporter le poids de l’ensemble. C’est dans ce même concept qu’il faut aussi réaliser les travaux en rénovation, notamment lors des travaux d’aménagement de combles en une pièce à vivre. Avant d’y procéder, veillez à ce que la pente de votre toiture soit inclinée à 30° au minimum pour permettre et faciliter son installation. 

Quelles sont les conditions requises pour rénover un chien-assis ?

Une des principales raisons qui fait que le chien-assis soit très apprécié repose sur sa capacité de s’adapter à tous les styles et configurations de maisons. Il est néanmoins important de savoir que la rénovation d’un chien-assis n’est pas autorisée sur tout type de toiture. Plusieurs conditions sont à prendre en compte afin de déterminer la faisabilité de votre projet :

  • l’inclinaison de la pente de la toiture, qui doit être égale à 30° ;
  • la solidité et la résistance de la charpente existante pour pouvoir supporter la charge additionnelle ;
  • la création d’une charpente additionnelle pour supporter le poids de la nouvelle structure ;
  • la conformité des travaux de rénovation aux règles d’urbanisme établies sur votre territoire ;
  • le dépôt d’une déclaration préalable des travaux en mairie dans le cas d’une simple modification de la charpente ;
  • le dépôt d’une demande de permis de construire ou de construction auprès de la mairie pour éviter toutes contraintes administratives, notamment si les travaux ne sont pas autorisés dans la commune et nécessitent aussi un rehaussement d’une partie de la façade de la maison ;
  • la consultation du règlement de copropriété dans le cas d’une cohabitation en lotissement ou en appartement ;
  • l’anticipation d’une assemblée générale pour réunir les avis des colocataires et pour obtenir un accord à l’unanimité en faveur de votre projet avant de vous lancer dans les travaux ;
  • l’évaluation des coûts de travaux de rénovation pour pouvoir affiner votre budget et alléger vos factures.

Comment réaliser un chien-assis ?

En principe, la rénovation d’un chien-assis se fait en 6 étapes :

  • le choix et l’achat d’un chien assis de bonne taille ;
  • le sciage d’une partie de la toiture existante ;
  • la création d’une ouverture sur le toit et la pose des jouées ;
  • le montage de la charpente et l’isolation ;
  • l’habillage de la lucarne et la mise en couverture ;
  1. la réalisation d’une petite façade et l’installation de la fenêtre.
%d blogueurs aiment cette page :