HomeTravaux d'isolation

Réussir l’isolation de vos combles : quelles sont les différentes aides d’Etat ?

Réussir l’isolation de vos combles : quelles sont les différentes aides d’Etat ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Selon une étude de l’Agence Nationale de l’habitat, 1/3 des pertes d’énergie ont lieu au niveau de la toiture. L’isolation des combles est donc utile pour réduire les charges énergétiques et vivre confortablement. Pour aider les populations, l’État a ainsi mis en place certains dispositifs, afin d’alléger le montant des travaux d’isolation des combles.

Le pacte énergie solidarité

Ce dispositif a été mis en place pour faciliter l’isolation des combles aux propriétaires et locataires de maisons individuelles modestes. Il suggère que la quasi-totalité des travaux d’isolation des combles seront pris en charge par le fournisseur de carburant et le fournisseur d’énergie. Le client prendra en charge seulement 1 euro par m² de comble isolé.

Ici, l’isolation des combles devra se faire en 2 ou 3 heures par la technique de soufflage de laine. Les combles seront donc isolés par le plancher du grenier. Tout cela peut paraitre compliqué. Il est donc préférable de demander conseil à un spécial dans ce cas et dans tous les autres d’ailleurs.

Toutefois, certaines conditions liées aux ressources régissent le pacte énergie solidarité. Il s’agit pour les personnes vivantes seules en province d’avoir un revenu annuel minimal de 14 308 euros. Ceux qui vivent seuls en Ile de France devront avoir un revenu de 19 803 euros. Les couples devront avoir un revenu annuel de 20 925 euros en province et 29 066 euros en Ile de France.

Le crédit impôt

Le Crédit Impôt sur la Transition Energétique (CITE) est une déduction fiscale mise en place depuis 2008 pour soulager les propriétaires et les locataires dans le cadre des travaux d’isolation. En effet, il permet de retrancher de vos impôts, 30 % du coût des travaux toutes taxes comprises.

Toutefois, l’Etat a prévu certaines limites à ce dispositif. La somme maximale valable pour qu’un couple profite de ce dispositif est de 16 000 euros. Dans le cas d’un individu seul, cette somme est de 8 000 euros avec une majoration de 400 euros pour chaque individu additionnel à charge.

Parmi les travaux d’isolation, seuls ceux-ci sont éligibles à ce dispositif :

  • L’isolation des plafonds des combles perdus ;
  • L’isolation des rampants de toiture ;
  • L’isolation des planchers de combles perdus.

Certaines conditions obligatoires doivent être respectées pour profiter de ce dispositif. La première est le choix des matériaux respectant des critères énergétiques prédéfinis. Il s’agit de :

  • Toiture-terrasse avec R≥ 4.5 m². K/W ;
  • Planchers de combles perdus avec R≥ 7 m². K/W ;
  • Murs en façade ou en pignon avec R≥ 3.7m². K/W ;
  • Planchers bas sur sous-sol, sur passage ouvert ou sur vide sanitaire avec R≥ 3m². K/W ;
  • Rampants de toiture et plafonds de combles avec R ≥ 6m². K/W.

La seconde condition est de faire exécuter les travaux d’isolation des combles par une entreprise ayant la certification RGE (Reconnu garant de l’environnement). La liste des entreprises certifiées par ce label est disponible sur le renovation-info-service.gouv.fr.

Eco-prêt à Taux Zéro

L’éco-prêt à taux zéro est un dispositif qui permet de financer vos travaux d’isolation de combles par un prêt sans intérêt. Pour bénéficier de l’éco-prêt, veuillez mettre vos travaux d’isolation de comble dans un bouquet de travaux (tous éligibles).

Vous devez également prendre d’autres dispositions pour réduire votre consommation énergétique de foyer. Il peut s’agir d’une installation de chauffe-eau solaire, d’une pompe à chaleur, etc.

De plus, assurez-vous que les travaux d’isolation soient conseillés par une entreprise spécialisée à l’issue d’une étude thermique. Elle pourra ainsi vous guider sur les travaux complémentaires susceptibles de favoriser de meilleures performances énergétiques et surtout de bénéficier de l’éco-prêt.

L’éco-prêt permet de financer de nombreux travaux d’isolation à savoir :

  • L’isolation des planchers bas sur sous-sol ;
  • L’isolation de la toiture ;
  • L’isolation des murs.

Grâce au décret du 19 aout 2019, les montants applicables par l’éco-prêt ont été modifiés. Tenant comptes des travaux d’isolation de combles que vous réalisez, vous pourrez bénéficier de prêt allant de 15 000 euros à 30 000 euros. Il est important de noter que la durée maximale de remboursement est de 15 ans.

%d blogueurs aiment cette page :