Home

Les erreurs à éviter lorsqu’on peint soi-même 

2020-09-10 Commentaires fermés sur Les erreurs à éviter lorsqu’on peint soi-même  By Michel Duprès

Réaliser ses travaux de peinture soi-même est une solution à la fois pratique et économique. Cependant, pour mener à bien les travaux, il faut prendre certaines précautions. Zoom sur les erreurs à éviter si vous envisagez de peindre votre espace intérieur vous-même.

Erreur n°1 : négliger la préparation de la surface à peindre 

Avant de se lancer dans des travaux de peinture, la première chose à faire est de bien préparer la surface à peindre. Par conséquent, il faut s’assurer qu’elle soit bien lisse et surtout bien propre. Ce n’est qu’ainsi que la peinture peut bien adhérer à la surface. De plus, si vous peignez un mur sale avec de la poussière, de la graisse et des tâches, elles vont se mélanger à la peinture et le résultat serait juste désastreuse. Une fois l’application finie, vous aurez des traces noires et des épaisseurs qui apparaissent.

Il faut donc s’assurer de nettoyer correctement la surface avant d’y appliquer de la peinture. Enlevez bien la poussière et les tâches qui y résident. Il ne faut pas non plus oublier les fissures, les traces d’humidité et les divers problèmes esthétiques.

Erreur n°2 : faire le mauvais choix de peinture 

Sachez que la finition ne sera pas du tout la même si vous choisissez des peintures différentes. En effet, il ne faut pas négliger le choix de la peinture à utiliser. Pour ce faire, il faut tenir compte de la nature de la surface à peindre. Choisissez par la suite une peinture adaptée. Pour cacher les petites imperfections sur vos murs, vous pouvez utiliser de la peinture mate. En revanche, elle est déconseillée pour les pièces humides car elle n’est pas lavable. Si par ailleurs, vous recherchez des peintures qui sont résistantes, optez pour les laques. Veillez cependant à ce que la surface à recouvrir soit irréprochable.

Le choix de la couleur est aussi très important car elle assure l’esthétique de votre intérieur. Les tons clairs agrandissent la pièce, ainsi, vous pouvez les choisir pour les petits espaces. Vous pouvez aussi choisir la couleur de vos peintures en fonction du style de décoration que vous souhaitez mettre en place.

Erreur n°3 : ne pas protéger le chantier 

Comme les peintures provoquent des tâches sur les meubles et le sol, il est impératif de bien les protéger. Pour ce faire, vous pouvez débarrasser la pièce de toutes les affaires qui peuvent être déplacées. Si certains objets ne peuvent pas être déplacés, vous pouvez les couvrir avec une bâche ou bien du papier journal. Il ne faut pas non plus oublier le sol car il est assez difficile d’enlever les traces de peinture sur le sol.

Erreur n°4 : négliger la préparation du matériel à utiliser pour les travaux 

Les travaux de peinture nécessitent un matériel de qualité. C’est pourquoi, afin de mener à bien toutes les interventions, il faut prendre le temps de réunir tous les outils et les équipements dont vous pouvez avoir besoin. Commencez par déterminer la quantité de peinture indispensable pour toutes les pièces, au risque de manquer de peinture en cours de route. Il faut également choisir des rouleaux et des pinceaux de qualité. Sachez que les équipements bas de gamme risquent de vous compliquer la tâche et vous feront perdre du temps.

Erreur n°5 : confondre la peinture à l’eau et la peinture à l’huile 

Il existe deux types de peinture : la peinture à l’huile ou glycéro et la peinture à l’eau ou acrylique. La peinture à l’huile est beaucoup plus complexe à manipuler. Toutefois, elle offre un bien meilleur résultat esthétique. La peinture acrylique quant à elle est plus facile à appliquer. De plus, contrairement à la peinture à l’huile, elle contient moins d’éléments néfastes à l’environnement. 

, ,

Rénovation : comment réduire le coût des travaux ?

2020-09-09 Commentaires fermés sur Rénovation : comment réduire le coût des travaux ? By Michel Duprès

Un bien immobilier nécessite d’être entretenu régulièrement pour éviter les dégradations et la perte de valeur. À défaut d’entretien, une maison demande des travaux de réparation. Quelles que soient les raisons pour lesquelles vous désirez rénover votre bâti, il existe de nombreuses astuces pour réduire le coût des travaux. Quelles sont-elles ? Réponse dans ces prochaines lignes.

Les aides à la rénovation

Le gouvernement propose des aides financières aux particuliers afin de lutter contre la pollution et de réduire les dépenses énergétiques. Vous pouvez donc faire une demande et obtenir des aides pour vos travaux de rénovation énergétique : isolation, changement de portes et de fenêtres, remplacement de système de chauffage (pour un appareil moins énergivore), installation de chauffe-eau solaire, etc.

Pour vous aider, voici un petit aperçu des aides existantes avec les gains potentiels :

– Une prime de 1350 € pour tous les ménages qui effectuent des travaux de rénovation énergétique. Pour les foyers dont les revenus sont très bas, la prime peut monter jusqu’à 3000 €,

– Un crédit d’impôt développement durable, c’est-à-dire que l’État rembourse 30 % du coût TTC des travaux lors de la déclaration de revenus,

– Un éco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro : il s’agit d’un prêt accordé aux propriétaires de logements anciens pour financer leurs travaux de rénovation énergétique,

– Une TVA réduite à 5,5 % sur certains travaux (tout dépend de la commune).

Le choix du prestataire

Dans le cadre d’une rénovation, il est nécessaire de bien se renseigner avant de choisir un prestataire de confiance. Il faut également demander un devis auprès de plusieurs entreprises pour comparer facilement le coût des travaux.

Il existe des comparateurs de devis gratuits en ligne. Ceux-ci affineront votre recherche et faciliteront votre choix.

Ne manquez pas de vous informer auprès de vos proches. Ils pourront vous recommander l’artisan au meilleur prix pour vos travaux de rénovation.

Des travaux réalisés par soi-même

Pour les personnes qui ont une notion de bricolage et de rénovation partielle, il est possible de réaliser les travaux soi-même. C’est votre cas ? Rendez-vous sur internet pour découvrir des tutoriels sur la rénovation. Ceux-ci pourront vous aider à perfectionner le travail. N’hésitez pas à vous faire assister par un de vos proches expérimentés si besoin. En prenant en main les travaux de rénovation, vous conserverez un budget maîtrisé.

Une négociation du prix des matériaux

En effectuant les travaux vous-même, vous devez vous occuper de l’achat des matériaux. Pensez à négocier leurs prix pour limiter vos dépenses. Demandez également des réductions si cela est possible.

Vous pouvez aussi faire la chasse aux bons plans, à l’exemple des prix bradés sur les fonds de stocks des magasins. Les boutiques proposent des réductions pouvant aller jusqu’à 65 % par rapport aux prix de base.

Une location de matériel

Inutile d’acheter des équipements de professionnels. Pensez à louer certains outils et matériel dont vous n’aurez besoin que pour ces travaux de rénovation. C’est le cas pour la bétonnière, le marteau-piqueur, la caméra d’inspection, la cireuse, la décolleuse (à moquette ou à tapisserie), la carrelette, le pistolet pour la peinture, la ponçeuse de parquet, l’aspirateur pour ponçeuse de sol, la cloueuse, le chalumeau, l’appareil de soudure, la scie murale, la visseuse, etc.

Les démarches administratives

Il est important de savoir que la réussite des travaux de rénovation repose en partie sur le respect de la législation en vigueur. Pour une extension de plus de 150 m², un permis de construire est requis. Cet acte administratif peut être déposé par l’architecte en charge des travaux. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour découvrir les détails sur les services d’urbanisme.

, , , ,

Pourquoi choisir une toiture plate ?

2020-09-07 Commentaires fermés sur Pourquoi choisir une toiture plate ? By Michel Duprès

La forme du toit définit le style d’une maison. Elle peut être plate, ronde, convexe, cintrée, en pente, etc. La toiture plate est connue pour apporter un cachet plus contemporain à un bâtiment. Dans cet article, vous découvrirez d’autres raisons d’opter pour ce type de toit.

Une solution économique

La pose d’une toiture demande un budget plus ou moins conséquent suivant le matériau à utiliser et la complexité des travaux. Ceux-ci sont considérablement réduits pour la toiture plate, ce qui présente beaucoup d’avantages sur le plan économique. La charpente d’un toit plat sera légèrement inclinée pour permettre la circulation de l’eau de pluie. Toutefois, cette inclinaison est d’environ un à trois degrés seulement, réduisant tout de même le coût des travaux. En fonction du futur aménagement au-dessus du toit, choisissez une charpente solide. Le bois dur est idéal pour cela. Les travaux de couverture se limitent généralement à la conception d’une terrasse. Mais rien ne vous empêche d’utiliser des couvertures plus conventionnelles, même si elles se verront uniquement d’en haut.

N’ayant pratiquement pas de relief à leur surface, les toits plats sont plus faciles à nettoyer, ce qui réduit également le coût des travaux d’entretien et de rénovation.

Un aménagement pratique

Une toiture plate est idéale pour l’installation de divers aménagements. Commencez par installer un escalier pour y accéder plus facilement.

Tout comme avec une terrasse, vous pouvez y installer des meubles et un parasol en été. Lors des saisons de pluie, il suffit de les rentrer.

Pourquoi ne pas installer un véritable jardin au-dessus de votre toit ? Cela apportera davantage de charme à votre maison, tout en vous offrant un espace de détente et de bien-être. L’installation de plantes sur le toit vous donnera l’occasion de le visiter régulièrement. Ainsi, vous aurez également un œil sur tous les éventuels problèmes au niveau du toit. Agencez d’abord quelques pots de fleurs de part et d’autre pour égayer votre espace aérien.

Si vous souhaitez utiliser l’énergie solaire, ce type de toit est tout à fait indiqué pour cela. La pose des panneaux photovoltaïques y sera plus facile.

Pour augmenter la luminosité interne, mettez en place une fenêtre de toit. Ainsi, vous pourrez également admirer le ciel étoilé tout en restant à l’intérieur.

Un toit facile à isoler

Avec un toit avec des reliefs, vous devez choisir entre une isolation par l’intérieur et par l’extérieur. L’un et l’autre vous coûteront cher, vu la surface à traiter et la complexité de l’opération. Un toit plat, en revanche, vous facilite la tâche, d’autant plus si le toit est accessible par un escalier. Une membrane élastomère assurera à la fois l’isolation et l’étanchéité de la toiture. Elle est facile et rapide à poser, ce qui réduira vos dépenses et vous fera gagner du temps. Étant donné que l’accès est facilité par l’escalier, vous pouvez tout à fait réaliser cette opération vous-même. Mais en cas de doute, faites intervenir un professionnel comme l’entreprise GILOT située à Entrammes (53). Depuis de nombreuses années, elle est spécialisée dans la pose et l’isolation de tous types de toitures.

Un style personnalisable

Reconnus pour couvrir les bâtiments industriels, les toits plats gagnent en popularité auprès des foyers. Désormais, il existe différentes manières de personnaliser une maison dont la toiture est plate. Pour protéger les menuiseries extérieures, le toit peut être muni d’une saillie ou d’un débord plus ou moins important selon le style que vous souhaitez. Pour jouer sur l’esthétique, harmonisez la couleur ou le matériau de vos menuiseries au débord du toit.

On rencontre de plus en plus de toitures végétalisées. Elles augmentent le charme d’une maison et réduisent en même temps leur empreinte carbone.

Puisque le toit engage moins de dépenses, vous avez l’occasion de travailler davantage l’architecture de votre maison. Vous pouvez également installer une véranda pour donner plus de charme à votre demeure.

, ,

Comment choisir une toiture en tuile ?

2020-09-02 Commentaires fermés sur Comment choisir une toiture en tuile ? By Michel Duprès

L’esthétique et la durabilité de la toiture en tuile séduisent de nombreux propriétaires et professionnels du bâtiment. Comment choisir une toiture en tuile ? Entre les tuiles classiques en terre cuite, les tuiles mécaniques, les tuiles en béton ou en Fibrociment, ainsi que les nouvelles générations de tuiles, le choix n’est pas toujours facile. Qu’il s’agisse d’une installation en neuf ou d’une rénovation, il est important de bien choisir votre matériau de couverture de bâtiment. Afin de vous aider à réussir votre projet, apprenez davantage sur les toitures en tuile.

Les différents types de tuiles proposés sur le marché

Les tuiles en terre cuite, en ardoise et en béton figurent parmi les tuiles traditionnellement utilisées dans la couverture de bâtiment. Pour choisir le matériau adapté à votre projet, découvrez les spécificités de ces trois types de tuiles.

Les tuiles classiques en terre cuite

D’une couleur rouge, orange, ocre, rose ou amarante, la terre cuite figure parmi les matériaux de construction les plus anciens. Naturellement robustes, les tuiles en terre cuites sont réputées pour leur grande résistance aux chocs et au vent. Les toits fabriqués avec la terre cuite possède aussi une excellente capacité d’isolation thermique et acoustique, ainsi qu’une bonne imperméabilité. Toutefois, le plus grand atout des tuiles en terre cuite se trouve dans leur élégance naturelle, ce qui les places d’ailleurs parmi les toits polyvalents pouvant s’adapter à n’importe quelle forme architecturale. Grâce aux avancées des techniques et équipements de fabrication, les tuiles en terre cuite sont de plus en plus résistantes et dotées d’une longévité exceptionnelle.

L’esthétique naturelle des tuiles en ardoise

L’ardoise est un matériau naturel utilisé depuis longtemps dans la construction. Sa coloration grise bleuâtre fait tout son charme et s’adapte à n’importe quel style de couverture de bâtiment. Depuis toujours, les tuiles en ardoise ont le suffrage de nombreux professionnels du bâtiment à cause de leur grande résistance aux lichens et aux mousses. Ce type de toit en tuiles est aussi un bon isolant thermique. Le seul inconvénient de l’ardoise est son poids. Ainsi, la construction d’une charpente adaptée ou la consolidation d’un ouvrage existant est une étape incontournable avant d’envisager une couverture en tuiles d’ardoise. Vous pouvez aussi opter pour des tuiles d’ardoise synthétiques, plus légères, mais d’une longévité moyenne par rapport aux tuiles extraites des mines d’ardoise.

L’étanchéité parfaite des tuiles en béton

Relativement récentes sur le marché, les tuiles en béton n’ont pas eu du mal à s’imposer comme étant une alternative de choix aux tuiles en terre cuite. Solides, très résistantes au gel et aux rayons ultraviolets, les tuiles en béton sont recommandées pour couvrir des bâtiments situés dans des zones géographiques exposées aux intempéries. Pour couvrir un bâtiment de façon étanche, les tuiles en béton constituent un choix idéal. Le grand inconvénient du béton est qu’il facilite la prolifération des mousses et lichens. Il faut donc s’attendre à des travaux de nettoyage et de démoussage réguliers si vous optez pour ce type de matériau. Cet inconvénient est toutefois largement compensée par sa durée de vie pouvant s’étaler sur plusieurs dizaines d’années.

Les différentes formes de tuiles

Le choix de la forme de tuile doit répondre à des impératifs divers : le climat, la géographie, les contraintes d’urbanisme, etc. Ainsi, pour choisir entre les tuiles plates, canal, romanes, à emboîtement, losangées, gironnées et les autres types de tuiles, il est important d’avoir l’avis d’un professionnel. Vous devez aussi vous renseigner auprès de votre mairie afin d’apprendre davantage sur les réglementations en vigueur. Pour vos travaux de toiture dans la Haute-Garonne, faites appel à l’entreprise CB Rénovation située à Auterive. Ce professionnel est spécialisé dans la rénovation des toitures en tuile.

, ,

Pourquoi opter pour des sols en résine ?

2020-08-31 Commentaires fermés sur Pourquoi opter pour des sols en résine ? By Michel Duprès

Revêtement indémodable pour les sols des bâtiments professionnels (bureaux, commerces, industries, parkings…), la résine a tout pour séduire. Elle est solide, durable et facile à poser. Les sols en résine sont esthétiques, étanches et simples à entretenir. Pour en savoir plus, faisons un tour d’horizon sur les avantages de ce type de sol.

Les principaux atouts des sols en résine

Étanchéité

Les sols en résine sont, avant tout, appréciés pour leur côté étanche. Composés de plusieurs couches, la résine ne craint pas les tâches. Elle supporte également l’eau ou les liquides élevés, car la résine ne peut les absorber.

Solidité

Qu’ils soient en résine époxy ou résine polyuréthane, les sols en résine sont hautement résistantes grâce à la souplesse du revêtement. Ils résistent bien aux fissures, aux déchirures et aux agressions quotidiennes. Ils conviennent donc parfaitement à toutes les pièces à fort passage.

La résine époxy, quant à elle, est particulièrement résistante aux UV grâce à la présence du vernis. Elle est recommandée pour les espaces extérieurs.

Conductivité thermique

Les sols en résine conviennent aussi aux bâtiments avec chauffage par le sol. Élastique, fine et résistante, la résine, notamment, en polyuréthane favorise le passage de la chaleur. Pour bénéficier d’un intérieur chaleureux et bien isolé, choisissez les sols en résine.

Esthétique

 

Les sols en résine peuvent se décliner en une multitude de couleurs et d’aspects : satinée, « soft touch », brillante, ultra-brillante et même pailletée ! Si l’on souhaite apporter une ambiance à la fois moderne et personnelle à des pièces, les sols en résine sont recommandés.

Ils peuvent, par ailleurs, devenir un élément décoratif original, puisqu’à l’intérieur de la résine peut être inséré des objets de la nature, tels que des feuilles, des pierres et du bois.

Facilité d’entretien

 

De par leur étanchéité, les sols en résine ont l’avantage de ne pas retenir les tâches. Ainsi, ils n’ont nul besoin d’un soin spécifique pour retrouver tout leur éclat. Leurs surfaces lisses et sans joints permettent, entre autres, de faciliter leur entretien. En extérieur comme à l’intérieur, un simple coup de serpillière ou bien un lavage à grandes eaux suffit pour les nettoyer. Toutefois, faites attention à l’usage des produits acides et corrosifs et des objets de type éponges grattoirs, afin d’éviter les rayures.

Simplicité de pose

Sur un sol bien propre, plan et sec, la résine se pose en seulement 2 étapes faciles et rapides.

La première couche est appliquée au rouleau ou au pinceau.

Le coulage de la résine se fait, ensuite, en se munissant :

– d’un rouleau ou d’un pinceau, si on veut une couche fine,

– d’une truelle (taloche) ou encore d’une spatule crantée si on veut une couche épaisse dépassant les 4 mm.

NB : la réalisation des finitions se fait avant le coulage de résine en saupoudrant le sol avec les ingrédients de votre choix (paillette, calcaire, mica, etc.).

Pour obtenir un résultat parfait, mieux vaut confier la pose à un professionnel tel que LGL à Lyon. Depuis 2009, l’entreprise a développé un savoir-faire pointu dans la mise en œuvre de revêtement en résine, pour les sols de bâtiments professionnels. Vous pouvez compter sur l’équipe pour effectuer un travail soigné et garantir des finitions irréprochables. Pour de plus amples informations, contactez-la.

Un petit plus

On peut appliquer la résine directement sur n’importe quel type de sol (brut, carrelage…). Nul besoin d’effectuer une dépose ou de gros travaux de démolition. Les sols en résine constituent, ainsi, une solution intéressante en termes de rénovation ou de décoration.

, , ,

L’essentiel à savoir sur la maison passive Les maisons passives sont des bâtiments à haute efficacité éner

2020-08-31 Commentaires fermés sur L’essentiel à savoir sur la maison passive Les maisons passives sont des bâtiments à haute efficacité éner By Michel Duprès

Les maisons passives sont des bâtiments à haute efficacité énergétique. Ainsi, ils fournissent aux utilisateurs un niveau de confort élevé et une excellente qualité de l’air 24 heures sur 24. Afin d’aider les personnes à tirer le meilleur parti de leurs maisons passives, voici quelques conseils et astuces simples.

Conseils d’entretien

Prenez soin du système d’étanchéité à l’air

La couche étanche à l’air se trouve généralement sur la surface intérieure des murs extérieurs (membrane, plâtre). Il est préférable de la percer le moins possible. Vous pouvez aussi trouver des moyens d’accrocher des tableaux sans clous. Si vous devez percer les murs, veillez à bien refermer les trous restants une fois les fixations retirées.

Remplacer le système de ventilation

Tout comme pour un aspirateur, vous devez remplacer les divers filtres de votre maison une fois par an. Cela permettra de s’assurer que l’unité de ventilation est propre et maintient efficacement la qualité de l’air intérieur. Vous devez également favoriser la circulation de l’air frais dans la maison en maintenant dégagées les ouvertures de débordement des portes et des vannes d’extraction/alimentation. Vous pouvez faire appel à un expert en construction de maisons passives pour vérifier l’équilibre entre le volume d’air extrait et volume d’air fourni

Réduisez votre consommation d’énergie

Ouvrez vos fenêtres pour la ventilation lorsque les températures extérieures et les niveaux d’humidité sont proches du climat intérieur souhaité. N’oubliez pas de remettre en marche l’unité de ventilation lorsque les conditions extérieures changent.

Si vous trouvez l’air trop sec pendant les périodes de froid en hiver, réduisez le débit d’air. Vous pouvez compléter cette mesure en accrochant le linge à l’intérieur et en conservant les plantes d’intérieur. Pour vous faciliter la vie, conservez tous les réglages et positions initiaux des soupapes ou demandez à un expert comme MCCMI en Midi Pyrénées avant d’effectuer des changements.

Optimisez les systèmes de vitrage et d’ombrage

Laissez le soleil chauffer votre espace gratuitement en veillant à ce que l’ombre extérieure soit ouverte pendant les périodes hivernales. La lecture d’un écran d’ordinateur devient plus confortable avec un écran anti-éblouissement intérieur en place. Lorsque la température intérieure augmente au-delà de votre niveau de confort, utilisez simplement l’ombrage.

Vérifiez le système de chauffage

Dans les maisons passives, les systèmes de recul nocturne (systèmes automatiques qui abaissent la température des pièces la nuit pour économiser sur les frais de chauffage) sont peu efficaces. Vous n’avez besoin que d’un peu de puissance de chauffage qui peut être fournie sans interruption ou de radiateurs sous vos fenêtres.

En matière de refroidissement, il n’y a pas de problèmes de charge de pointe dans les maisons passives. Grâce à leur grande inertie, la demande de refroidissement est faible et presque constante. Utilisez cependant l’ombrage extérieur avec soin.

Les avantages d’une maison passive

Sécurité

La structure en bois, grâce à son élasticité, assure une excellente résistance aux événements sismiques. Il limite donc les dommages au niveau de la structure elle-même.

En outre, la maison passive, qui nécessite des ressources très limitées pour le chauffage, peut être construite sans aucun système de gaz. Cela signifie que les risques de fuite ou d’explosion sont exclus. Cela réduit également les risques d’incendie dans la cuisine, puisqu’il n’y a pas de flamme nue pour la cuisson des aliments.

Écologique

La maison passive, grâce à sa très faible perte de chaleur, nécessite très peu d’énergie et réduit l’émission de CO2. La petite énergie nécessaire est produite grâce à l’énergie solaire, et donc de manière totalement écologique et renouvelable. Même le bois utilisé pour sa construction est, bien sûr, renouvelable et recyclable.

Economique

Les avantages susmentionnés sont également synonymes d’économies. L’absence du système de gaz entraîne une réduction des coûts de construction et d’utilisation quotidienne. Pour la même raison, même le coût d’une éventuelle assurance habitation pour couvrir les incendies et les explosions est inférieur.

Une salle de cinéma à la maison : comment réussir ce projet ?

2020-08-28 Commentaires fermés sur Une salle de cinéma à la maison : comment réussir ce projet ? By Michel Duprès

Les nouvelles technologies ont permis à tout un chacun de concrétiser un rêve : comme celui d’avoir une salle de cinéma chez soi. Dorénavant, beaucoup de foyers peuvent s’offrir ce luxe à leur façon et suivant leurs moyens. La salle de cinéma est pour toute la famille. Enfants et parents y passent des moments agréables autour d’un bon film, qu’ils soient cinéphiles ou non. Les gamers y trouvent également leur compte lors des soirées de jeux vidéo.

Planifiez !

Comme tout projet, tout commence par une planification. L’aménagement de cette pièce de divertissement demande de mûres réflexions. Quels sont vos besoins ? Quelles sont vos aspirations ? Quelle pièce fera office de salle de cinéma privée ? Quel style préférez-vous pour votre home cinéma ? Projecteur ou téléviseur ? La pièce sera-t-elle uniquement réservée à la famille ou pensez-vous y inviter régulièrement des amis ? Quel est le budget ?

Toutes ces questions sont requises pour tout anticiper et connaître exactement ce qu’il vous faut.

Il faut savoir distinguer l’urgent de l’important, les priorités des caprices.

Misez sur le sur-mesure !

Pour la salle de cinéma, les demandes sont variées. Tout naturellement, les budgets sont différents. Les exigences en termes de qualité et d’ergonomie sont départagées. C’est pourquoi, le sur-mesure est la solution pour votre projet.

Équiper entièrement un cinéma privé n’est pas une simple affaire. Déborder d’idées est une chose. Mais les mettre en œuvre en est une autre.

Avant tout chose, il faut déterminer la taille de la pièce et sa configuration. De cette étape dépendra la majorité des actions : le choix du nombre de sièges, la disposition des différents éléments pour plus de confort (vis-à-vis de la porte, de la fenêtre, de l’écran / du téléviseur…), etc.

À noter, toutefois, qu’il vous faudra au moins un espace de 15 m² pour mettre sur pied ce genre de projet.

Préférez la qualité !

Pour votre cinéma maison, exigez la qualité ! Invitez chez vous la HI-FI, et vous frôlerez le haut standing. Pour cela, il faut avoir un matériel haut de gamme, un bon équilibre du son et du visuel.

Face à la diversité des offres sur le marché, les systèmes de cinéma maison haut de gamme sont nombreux et de plus en plus accessibles. Désormais, tout se joue sur la qualité des appareils, leur performance, leur coût, la renommée de la marque, etc.

Par la suite, il faudra faire les bons réglages et positionner les enceintes de manière optimale. Si besoin, mieux vaut passer par l’insonorisation de la pièce et l’amélioration de l’acoustique.

En outre, l’éclairage de la pièce tient un rôle important. L’idéal est de l’avoir assez discret, en optant pour de petits spots encastrés, par exemple.

Faites-vous accompagner par un pro !

La mise en place d’un cinéma maison est incontestablement une affaire de professionnels. Tout entreprendre seul est assurément une erreur. Il faut l’intervention de techniciens, d’artisans et d’autres professionnels pour la conception du projet, la réalisation des travaux (rénovation, électricité…), la fabrication ou la fourniture du mobilier, l’aménagement et la décoration de la pièce en général.

Installée à Laval, la société ONYX AUDIO propose la vente et l’installation d’équipements audio et vidéo. Depuis plus de 20 ans, ce prestataire maîtrise les systèmes audio et vidéo multi-pièces. Il apporte sa contribution et ses conseils pour que tout projet de salle de cinéma à domicile soit une réussite. Des techniciens qualifiés et compétents assurent l’intégration du système choisi dans les meilleures conditions. Ils travaillent suivant les directives des clients. Ceux qui souhaitent faire de leur logement une maison intelligente peuvent également contacter son équipe pour tous travaux relatifs à la domotique. Les services sont proposés sur tout le territoire québécois.

, , , ,

Comment choisir son escalier parmi les différents matériaux et formes possibles ?

2020-08-24 Commentaires fermés sur Comment choisir son escalier parmi les différents matériaux et formes possibles ? By Michel Duprès

L’escalier fait partie intégrante de notre décoration intérieure. Pour personnaliser l’aménagement de votre maison, trouvez le type et la forme d’escalier qui répond à vos goûts et à vos budgets. Votre choix sera défini en fonction de la configuration et de la surface de la pièce. Lorsque vous êtes à la recherche d’un escalier à installer chez vous, évitez de vous perdre dans la multitude de choix qui s’offrent à vous. Il y a différents types d’escaliers, de matériaux et de revêtements possibles. En principe, c’est un élément de décor qui nécessite peu d’accessoires. Pour transformer un escalier trop simple, vous pouvez par exemple peindre les contremarches, et exposer quelques cadres photo dans la montée d’escalier pour harmoniser l’ensemble… Plusieurs formes d’escalier sont envisageables, en fonction de l’emplacement et de l’espace au sol dont vous disposez.

L’escalier droit

C’est une forme d’escalier très classique, qui ne suit qu’un seul et même axe. Il est très facile à concevoir et à installer. Toutefois, il nécessite beaucoup d’espace au sol, et ne convient donc pas aux petits intérieurs. D’un réel confort d’utilisation, il est généralement plus abordable que les autres types d’escaliers. Pour optimiser votre espace, vous pouvez facilement aménager un bureau ou une bibliothèque, sous votre escalier droit.

L’escalier à quart tournant

Cette forme d’escalier est très esthétique et apporte du cachet à un intérieur. De plus, elle permet de gagner beaucoup de place, tant en largeur qu’en longueur. Pour faciliter le passage, les marches en angle seront plus étroites à l’intérieur qu’à l’extérieur.

L’escalier deux quarts tournants

Appelé aussi escalier demi tournant, ce type d’escalier se compose de deux angles et trois volées de marches. Il apporte un gain de place considérable, et réduit l’espace utilisé au sol puisqu’il peut se placer dans le coin d’une pièce. De plus, il est très confortable à l’utilisation.

L’escalier hélicoïdal

Appelée également escalier en colimaçon, cette forme d’escalier offre le plus grand gain de place puisque les marches s’organisent autour d’une colonne centrale. Vous pouvez l’installer partout dans un espace intérieur puisqu’il ne requiert pas d’appui contre un mur. Toutefois, l’escalier en colimaçon est moins confortable que les autres types d’escaliers. En effet, il vous sera impossible d’y transporter des objets volumineux. Il est souvent utilisé comme escalier secondaire et non comme escalier principal.

Parmi les différents types d’escaliers, votre choix sera défini en fonction de vos contraintes d’espace, de sécurité…

L’escalier suspendu

C’est un modèle très moderne, épuré et très tendance. Il est conçu avec à un système de marches autoportées, fixées de manière invisible. Vous pouvez opter pour celui qui est dépourvu de contremarche. Cela va permettre à vos pièces de rester bien lumineuses. Pour une finesse optimale, optez pour un escalier suspendu en métal. Vous n’avez aucun souci à vous faire en termes de sécurité, car ce type d’escalier supporte des charges élevées pareillement aux escaliers classiques.

L’escalier à limon central

Il est conçu sur un seul et même support. Fabriqué à partir d’un seul et même morceau, il peut être droit, à quart-tournant, ou deux-quarts tournant. Il ne dispose pas non plus de contremarches, et est donc aussi très aérien, léger, pour un design très contemporain.

L’escalier à pas japonais

Appelé « escalier à pas alternés » ou « escalier à pas décalés », ce type d’escalier est souvent présenté comme une solution au manque de place et utilisé comme escalier secondaire. Ce type d’escalier est très original, et abordable.

Pour créer et aménager vos escaliers, faites appel à une entreprise spécialisée dans le domaine. MONSIEUR BENOIT LASCANO, à Ayherre est le professionnel qu’il vous faut pour la conception et la réalisation d’escaliers. Il se charge de fabriquer comme il se doit les marches, les gardes-corps, les paliers, etc.

, ,

Top 8 des idées d’aménagement 

2020-08-20 Commentaires fermés sur Top 8 des idées d’aménagement  By Michel Duprès

Il arrive que l’on a envie de changer son intérieur. Les meubles semblent vieillots. L’aménagement ne convient plus à la situation. Il est temps de renouveler l’agencement intérieur ou extérieur pour faciliter la circulation dans la maison. Voici 8 idées pour aménager au mieux l’espace de votre maison.

1- Aménager des espaces de rangement dans les coins

Il y a dans la maison plein d’espaces inexploités. Les coins des murs par exemple peuvent accueillir une petite bibliothèque pour vos livres. L’espace sous lit peut être utilisé pour ranger des vêtements. Il suffit d’un tiroir, d’une caisse, de boîte en plastique ou de panier en rotin. Dans la salle de bains, de petites étagères ou des niches sur les murs peuvent servir à mettre certains objets.

2- Les verrières

La verrière a l’avantage de laisser la luminosité tout en séparant deux pièces. Elle est moderne et donne de l’originalité à un espace intérieur. En plus, elle s’intègre à toute pièce : cuisine, salle de bains, salon… La verrière s’accorde avec tout style de décoration intérieure : rustique, industrielle ou contemporaine. Elle constitue une séparation subtile. Elle délimite sans réduire le volume de la pièce.

3- Aménager les combles

Les combles sont une solution idéale pour avoir une pièce en plus. Les possibilités sont multiples : salle d’eau en plus, salle de jeu, bureau… Les combles aménageables constituent un atout pour une maison. Les combles perdus nécessitent des travaux sous charpente. Si vous vous lancez dans ce projet, profitez-en pour isoler cet espace. Pour la réussite de votre projet, faites-vous aider par un professionnel. Art et Travaux G. Damette met à votre disposition une équipe expérimentée.

4- Ajouter un espace de détente extérieur

Le coin détente à l’extérieur est pratique pour profiter de vos soirées ou après-midi à la maison. Un canapé sur le balcon peut faire l’affaire. Une table basse, des chaises et quelques objets décoratifs peuvent agrémenter l’extérieur. D’ailleurs, un espace extérieur bien aménagé valorise votre propriété ou une remise à neuf de la façade. Des lumières bien placées suffisent à redynamiser l’extérieur de la maison. Avant de changer la peinture de la façade, il faut voir le plan d’urbanisme.

5- Exploiter le sous sol

Pour les amateurs de vin, une maison avec un sous-sol représente une aubaine. Les passionnés de cinéma y trouvent également leur compte. Le sous-sol peut servir aussi de salle de loisir, de sport ou comme suite parentale. Bien aménagé, cet espace apporte une plus-value certaine à une maison. Cet espace a besoin d’un système d’aération fonctionnel en plus d’une bonne isolation.

6- Mélanger les styles vintage et moderne

Le mix vintage/moderne donne de la personnalité à un intérieur. Cette association rend un décor unique et attrayant. Les objets rétro ont leur place dans un salon au style contemporain. Le mélange de style offre de multiples possibilités. Le plus important est de trouver l’équilibre entre éléments rétro et les créations tendances. En effet, le mieux est de composer l’aménagement à partir d’un élément.

7- Connecter l’intérieur et l’extérieur

La mise en place d’une baie vitrée et d’une terrasse permet d’avoir une vue sur l’extérieur. La terrasse fait le lien entre l’espace intérieur et un jardin. Elle permet de gagner en surface. Une terrasse avec véranda permet de profiter de l’extérieur en toute saison.

8- Utiliser la hauteur sous plafond

Aménager revient aussi à jouer sur les volumes. Pour une surface au sol limitée, l’utilisation de la hauteur s’avère une solution judicieuse. D’un autre côté, pour les intérieurs spacieux, la hauteur offre une variété de choix dans l’aménagement. Une estrade peut servir de séparation, de rangement. Si la hauteur sous plafond le permet, aménager une mezzanine est une solution idéale.

,

Les points à prendre en compte avant de rénover sa maison

2020-08-17 Commentaires fermés sur Les points à prendre en compte avant de rénover sa maison By Michel Duprès

La rénovation d’une maison vise à améliorer son esthétique, sa valeur et le confort des habitants. Le coût du projet peut être plus ou moins important suivant les interventions nécessaires. Prenez le temps d’analyser votre maison afin de déterminer les travaux à réaliser et le budget nécessaire.

L’isolation de la maison

La qualité de l’isolation a des incidences sur le confort des habitants et sur les dépenses énergétiques. Dans une maison mal isolée, vous avez plus souvent recours au chauffage en hiver et à la climatisation en été. Lorsque vous augmentez le chauffage de 1 °C, vous haussez également votre facture d’énergie de 6 % à 11 %. Inversement, le baisser de 1 °C vous fait économiser environ 7 %. D’ailleurs, mieux votre maison est isolée, moins vous aurez besoin d’ajuster la température.

Choisissez l’isolation par l’extérieur pour garder le même espace de vie à l’intérieur. De plus, cela vous permet de rénover votre façade. Mais si vous voulez garder votre façade comme elle est, optez pour l’isolation par l’intérieur.

L’état des menuiseries

Les menuiseries extérieures garantissent la sécurité d’une maison. Elles sont pourtant très sensibles aux agressions du temps. Les portes et les fenêtres vieillissent différemment suivant le matériau avec lequel elles ont été fabriquées, ainsi que la fréquence et la qualité de leur entretien. Remplacez celles qui montrent des signes de vieillesse (dégradation du matériau, ouverture et fermeture difficile, perte d’étanchéité, etc.).

Les menuiseries extérieures contribuent également à l’esthétique d’un bâtiment. Généralement, elles sont déjà assorties entre elles. Mais vous pouvez les rénover pour mieux soigner l’apparence de votre maison : un coup de peinture, remplacement du vitrage, ajout de stores…

Accordez aussi de l’attention aux menuiseries intérieures. Elles sont moins fragiles, mais sont importantes pour votre décoration intérieure.

Les défauts des revêtements

La rénovation des revêtements est une manière plus économique, mais toute aussi efficace pour rajeunir une maison ou lui donner un nouveau style.

Les murs peuvent s’habiller de toutes les couleurs. Il existe d’ailleurs divers types de peintures suivant leur effet : mat, satiné, brillant, métallisé, etc.

Pour une rénovation facile, pourquoi ne pas choisir du placo plâtre ? Sa pose est rapide et il est très esthétique. D’ailleurs, il convient aussi bien au doublage des murs qu’à la rénovation du plafond.

Disponibles en différentes couleurs, formes et techniques de pose, le carrelage continue de séduire. Mais le parquet et les sols souples sont également très esthétiques.

Depuis de nombreuses années, l’entreprise ARMAN est spécialisée dans les travaux de rénovation dans le haut-Rhin. Elle prend en main tous les travaux de revêtement.

L’agencement des pièces

Entreprendre des travaux de rénovation est une excellente manière de repenser l’aménagement intérieur. Le cloisonnage d’une grande salle pour avoir deux pièces distinctes donne l’impression de vivre dans une maison plus spacieuse. Vous pouvez ainsi séparer la cuisine et la salle à manger, le salon et la bibliothèque, les chambres d’enfants, etc.

Mais au lieu de séparer les pièces, vous pouvez aussi les réunir. Une cuisine ouverte sur le salon est très tendance et offre plus de convivialité dans une maison. De même, avoir des chambres communicantes apporte plus de tranquillité quand on a des enfants en bas âge.

Le budget prévu

Normalement, ce sont les travaux à réaliser et le but de la rénovation qui déterminent le coût de la rénovation d’une maison. Mais si vous avez des restrictions de budget, relevez les travaux les importants. L’amélioration de la qualité de l’isolation figure parmi les priorités, car elle offre du confort et réduit la facture du chauffage. N’hésitez pas à consulter divers prestataires afin de comparer leurs devis et leurs prestations.

Le rafraîchissement de la peinture est également important, surtout si vous allez revendre votre maison ou la mettre en location. Cela augmentera sa valeur.

, ,