Tag Archive décapage

Qu’est-ce que le décapage ?

2020-06-24 Commentaires fermés sur Qu’est-ce que le décapage ? By Michel Duprès

Même les enfants savent ce que c’est que la peinture. Mais savez-vous qu’avant de peindre un support qui a déjà été peint, il est indispensable de passer par le décapage ? Mais quelle est donc cette opération ? Pour tout savoir sur ce sujet, lisez cet article.

Enlever pour mieux peindre

Tel est le but de cette opération. Pour enlever l’ancienne peinture d’un support, les experts en usinage industriel et les artisans ont recours à 3 techniques de décapage : le décapage chimique, le décapage mécanique et le décapage thermique.

– Le décapage chimique

Ce procédé consiste à décaper ou à désagréger la peinture via un solvant très puissant sans endommager le support. En quelques minutes, le décapant va faire décoller la peinture. Il est possible de répéter plusieurs fois l’opération afin de retirer définitivement les différentes couches. Cette méthode est notamment utilisée pour décaper la peinture terne et usée des moulures. En raison de la complexité de cette intervention, il est plus prudent et plus sage de la confier à un professionnel comme lentreprise Cadécap Industrie située à Lisieux. En principe, cette opération se déroule en 6 étapes :

  • Les résidus de peinture superficiels sont retirés à l’aide d’une spatule et d’un pinceau en nylon ;
  • Le décapant est appliqué uniformément sur toute la surface ;
  • Au bout de 10 minutes, la peinture commence à se boursoufler et à se détacher progressivement du support ;
  • Le spécialiste se servira d’un couteau de peintre et d’une spatule pour gratter la surface ;
  • Une fois terminé, il rincera le support avec de l’eau claire pour retirer le produit chimique ;
  • En guise de finition, le professionnel grattera de nouveau la surface avec du papier de verre fin pour obtenir une belle finition.

– Le décapage mécanique

Cette deuxième technique est assez simple et n’exige pas nécessairement l’intervention d’un professionnel. Elle est préconisée pour le décapage de petites surfaces en bois dur et en métal. C’est une méthode qui consiste à décaper une surface avec un abrasif pour retirer lentement les résidus de peinture. Elle est donc entièrement faite à la main. Comme vous vous en doutez, le décapage mécanique produit beaucoup de poussière et demande un effort continu. Contrairement au ponçage, cette opération ne vise qu’a enlever la couche de peinture. Elle ne sert ni à corriger les aspérités ni à lisser une surface. Voici les étapes pour faire un décapage mécanique :

  • Couvrir les meubles et les objets qui se trouvent près du support à décaper d’une bâche de protection ;
  • Retirer les gros résidus de peinture avec un grattoir triangulaire et une spatule;
  • Frotter énergiquement la surface avec du papier de verre à gros grains (pour ne pas gaspiller trop d’énergie, il est possible d’utiliser une ponceuse électrique) ;
  • Laver la surface pour éliminer les petits résidus.

– Le décapage thermique

Comme le décapage chimique, il est préférable de confier cette opération à un professionnel. Elle vise à enlever l’ancienne peinture d’un support à l’aide d’un jet d’air chauffé à haute température (entre 500 et 600°C). Sous l’effet de l’air chaud, la peinture va se ramollir, se cloquer, puis se fondre. Après quelques minutes, elles se décollera du support. Il ne reste alors plus qu’à la retirer à l’aide d’une spatule en métal, d’un couteau de peintre ou d’un grattoir triangulaire. Le matériel utilisé à cet effet dépend du type de support à traiter. Les experts en travaux de décapage utilisent généralement un décapeur thermique (pistolet à air chaud) ou un chalumeau. Dans certains cas, ils peuvent aussi utiliser un enduit de lissage.

,

Meubles en bois : comment les rénover ?

2020-03-04 Commentaires fermés sur Meubles en bois : comment les rénover ? By Michel Duprès

Utilitaires ou décoratifs, anciens ou neufs, les meubles en bois offrent toujours un rendu visuel magnifique à notre intérieur. Au fil des années, des détériorations peuvent apparaître. Il peut s’agir de fentes, de parties manquantes, de vieillissement du bois, de fissures, d’écaillements de teintes, de patines d’usure, etc. Fans de déco et passionnés de meubles en bois, maîtrisez les techniques de base en termes de réparation afin de réussir votre rénovation.

Le décapage

C’est l’une des techniques les plus prisées pour rénover les meubles en bois. Lorsque leur vernis est abîmé ou leur peinture est très âgée, vous devez procéder à cette méthode. Ainsi, les anciennes finitions seront supprimées.

Pourquoi faire le décapage ?

Le décapage permet d’offrir une seconde vie à vos meubles en bois. De ce fait, un nouveau look sera conféré à votre intérieur.

En outre, cette méthode est efficace pour éliminer les insectes xylophages.

Préparation avant le décapage

Il faut prendre en considération les points suivants avant de décaper vos meubles en bois :

  • Le décapage doit être effectué dans un endroit frais et bien aéré.
  • Munissez-vous de gants, de lunettes de sécurité ainsi que d’un masque, car le contact direct avec le produit est déconseillé.
  • Veillez à ce que les clous et les vis ne surpassent pas le bois. Démontez également vos meubles afin de faciliter votre travail.
  • Les parties à ne pas décaper doivent être protégées à l’aide d’un ruban adhésif.

Quelles sont les techniques de décapage des meubles en bois ?

En général, il existe 4 techniques de décapage. Chacune d’elles nécessite des outils spécifiques.

Le décapage par aérogommage

Pour un résultat impeccable, il est conseillé d’opter pour cette technique. Sa réalisation nécessite des outillages tels que la sableuse pneumatique ou aérogommeuse, compresseur, pistolet de sablage et sable. N’oubliez pas de mettre un casque, des lunettes de protection et un masque.

Autrement appelé sablage, le décapage par aérogommage permet de décaper facilement tous les recoins comme les corniches, les angles, les sculptures sur bois, les moulures, etc. Pour réaliser cette opération, il faut un grand local bien aéré. Vous pouvez aussi la réaliser à l’extérieur. Pour terminer le travail, utilisez un abrasif à grains fins.

Le décapage par décapeur thermique

Cette technique est très efficace, et surtout écologique. Le choix de la buse du décapeur thermique se fait en fonction de la surface à décaper. De ce fait, le temps de pause du décapeur doit être raisonné pour éviter le noircissement du bois. Son action est, en outre, associée au passage d’une spatule à ergonomie combinée sur l’étendue de la surface à décaper. Pour vous aider au mieux, choisissez la feuille de laurier pour le décapage des angles creux et la spatule plate et large pour celui des surfaces planes.

Quant aux outillages, un grattoir, un décapeur thermique, une spatule et un chiffon sont indispensables.

Le décapage au produit décapant ou chimique

Le décapage d’un meuble en bois à l’aide d’un décapant est très efficace. Pourtant, cela requiert beaucoup de temps. Cette opération doit aussi être effectuée avec une brosse en nylon, et ce, dans un local aéré. Une bâche de protection ou un papier journal doit protéger le sol. Le décapant doit être appliqué suivant les consignes du fabricant. L’application de ce produit doit être en proportion du nombre de couches de peinture sur votre meuble. La réalisation de ce procédé nécessite des outillages comme les racloirs, le décapant, le pinceau, le chiffon et la protection de sol.

Le décapage par ponçage

Cette technique est la plus répandue. Pourtant, il faut que la couche de peinture soit épaisse pour que ce procédé soit pertinent. Une ponceuse orbitale, excentrique ou vibrante est indispensable pour effectuer le ponçage. La première ponceuse est destinée aux galbes tandis que la deuxième aux surfaces planes de taille moyenne. La troisième ponceuse est, par contre, idéale pour les grandes surfaces planes.

, ,