Category Archive Toiture

Fuites d’eau provenant du toit : comment y faire face ?

Sous l’effet du temps et des intempéries, l’étanchéité de la toiture s’affaiblit. Cela se traduit par la présence de fuites d’eau provenant du toit. Au-delà des désagréments, ces infiltrations peuvent causer des dégâts importants à l’intérieur de la maison. Voici donc un guide sur les bons gestes à adopter au cas où votre toiture fuirait.

Protégez les biens valeureux pour éviter toute dégradation

L’infiltration d’eau par la toiture est un problème à prendre au sérieux. En effet, les appareils électriques, le mobilier en bois, les murs et même la fondation résistent mal à l’eau. Dès que vous constatez des fuites, pensez donc à couvrir ces biens et structures fragiles. Il ne s’agit que d’une solution temporaire en attendant l’arrivée d’un professionnel de la toiture.

Faites appel à votre compagnie d’assurance

Vous avez souscrit à une assurance habitation couvrant les dégâts des eaux ? Si tel est le cas, contactez votre assureur pour lui informer de la situation. En fonction de l’origine de l’infiltration et des dégâts subis, la compagnie vous dira si les travaux de rénovation sont pris en charge. Une bonne nouvelle au cas où les réparations seraient couvertes.

Sollicitez les services d’un couvreur professionnel

En présence de fuites d’eau provenant du toit, il est parfois tentant de procéder aux rénovations soi-même. C’est une mauvaise idée. En effet, les travaux de toiture nécessitent un savoir-faire particulier. En essayant de remédier aux problèmes, vous pourrez ainsi aggraver la dégradation de la couverture. De plus, l’intervention est risquée en raison de la hauteur.

Pour plus de sécurité, il vaut mieux confier cette tâche à un couvreur professionnel. Seul ce dernier pourra réaliser un diagnostic précis de l’état de la toiture et de l’origine des fuites. En fonction des résultats constatés, il trouvera les meilleures solutions.

  • Le changement des couvertures endommagées est la solution retenue lorsque la fuite est localisée à un endroit particulier. C’est également l’option la plus avantageuse en termes de coût des travaux. Cependant, il se peut que le problème de fuites ne soit pas totalement éradiqué. En effet, l’infiltration d’eau peut survenir sur d’autres zones de la toiture. Notre conseil est donc de demander au couvreur de contrôler l’intégralité de la couverture. Cela permet d’anticiper les problèmes éventuels en matière d’infiltration d’eau.
  • La réalisation des travaux de zinguerie permet aussi d’améliorer l’étanchéité de la toiture. Ici, la tâche consiste à renforcer les joints au niveau de la couverture, des fenêtres, du pied de cheminée et d’autres zones sensibles. Parfois, un changement des réseaux d’évacuation d’eau s’avère nécessaire. En effet, l’infiltration d’eau peut survenir d’une gouttière endommagée.
  • La rénovation complète de la toiture est inéluctable lorsque les dégâts sont trop importants. Une mauvaise nouvelle car les dépenses relatives à ce type de travaux sont conséquentes. Cependant, avec un toit neuf, vous serez à l’abri des problèmes de fuites d’eau pour les années à venir.

Entretenez régulièrement votre toit

Les problèmes de fuites témoignent souvent du manque d’entretien de la couverture. Le mieux est donc de procéder au nettoyage régulier de la toiture. En effet, les mousses, les lichens et d’autres végétaux fragilisent la couverture, surtout en tuiles et en ardoises. L’application de produit hydrofuge augmente également l’imperméabilité de la couverture. Pour une toiture métallique (en bacs acier ou en tôles), il existe des peintures spécifiques. Ces produits protègent la couverture contre l’humidité et la rouille.

Dès que vous voyez des fuites d’eau provenant du toit, un écaillement de la peinture, un pourrissement de la charpente ou d’autres signes particuliers, faites immédiatement inspecter votre toiture par un professionnel.

Au final, les problèmes de fuites d’eau doivent être réglés rapidement. Cette réactivité permet de minimiser les dégâts si la couverture est endommagée. Il est aussi important de procéder au nettoyage régulier du toit. Ces entretiens garantissent l’étanchéité et la pérennité du support pour les années à venir.

Tags, ,

DES ASTUCES SUR LA COUVERTURE DE VOTRE HABITATION

La couverture protège votre édifice des intempéries et des agents extérieurs nuisibles, par exemple, les poussières, les intrusions malintentionnées. Elle évite également l’entrée des torrents de pluie, de la neige ou des vents violents.

Ainsi, une de ses principales fonctions consiste à collecter et diriger les eaux de pluie vers les caniveaux.

En outre, fabriquée avec des matériaux adéquats, elle contribue à votre confort et apporte de l’esthétique à votre bâtiment.

  1. LES TECHNIQUES DE POSE DE LA COUVERTURE

Les organismes officiels stipulent des normes et des règles, dans la conception et la pose de couverture. Parmi ces directives, deux lignes maîtresses sont indispensables à leur mise en œuvre.

  • La ligne de plus grande pente : l’eau de pluie suit cette direction par gravité.
  • La ligne de niveau.

Ces lignes assurent le départ de toutes les tracés pour la mise en œuvre des travaux. Toutes les pièces de la couverture les suivront lors de la pose.

Les pentes autorisées pour les couvertures sont inférieures à 89° et supérieures à 5°. Au-dessous de 5°, au lieu d’une couverture, on pose des terrasses. A l’intérieur des parois verticales, on couvre de bardage interposé d’isolant thermique.

  1. LES RIVES

Le versant est limité géométriquement par des lignes appelées rives. Elles s’incorporent facilement au versant, par exemple, dans la fenêtre de toit, dans la ventilation ou au passage de cheminée. Elles s’assimilent aussi au rattachement de deux versants.

La classification des rives suit leur disposition par rapport à la ligne de plus grande pente.

  • Les rives que fuit l’eau forment un angle aigu avec la ligne de niveau, par exemple, les arêtiers, le faîtage.
  • Les rives qui collectent l’eau forment un angle obtus avec la ligne de niveau, par exemple, les égouts.
  • Les rives qui dirigent l’eau sont parallèles à la ligne de plus grande pente. Elles sont aussi appelées rives droites.
  1. LES PROBLEMES FREQUENTS

Lors de la mise en œuvre des travaux, un problème capital réside dans la capillarité. Il consiste à la remontée des eaux entre les pièces. Déterminez judicieusement votre choix, pour assurer l’étanchéité de votre toiture.

L’autre problème majeur consiste aux perturbations amenées par les vents violents, la neige ou la glace. Ainsi, afin de les éviter, fixez solidement les supports.

D’autre part, l’incompatibilité électrochimique entre certains matériaux avec des métaux, la condensation, peuvent fragiliser des ouvrages. Ainsi, respectez les règlementations stipulées dans les Documents Techniques Unifiés. A défaut, suivez les Avis techniques édictés par les usines de fabrication.

  1. LES DIFFERENTES METHODES DE POSE

Des critères variables déterminent le choix de matériau de couverture. Souvent, en fonction des contraintes environnementales ou des besoins architecturaux, les Autorités Administratives imposent des types de toiture dans la région.

Deux variantes régissent la technique de pose de toiture :

  • Les toitures en grandes pièces, par exemple les plaques en fibrociment, les métaux en feuille, les bacs métalliques, etc. Pour les rendre étanche, on emploie le système de recouvrement, la pose de joint élastomère, l’agrafage, etc.
  • Les toitures en petites pièces, par exemple les bardeaux, les tuiles, l’ardoise, etc. Le système de recouvrement assure leur étanchéité.
  1. ÉTANCHÉITÉ AU VENT

Des besoins en isolation thermique déterminent la pose de supports continus ou de couche de film de sous-toiture. Ces films armés, microporeux sont étanches à l’eau mais perméables à la vapeur. Ainsi l’humidité à l’intérieur est supprimée.

La Société CHAUSSERON, située au Marcon, Route de Cerdon 45600 VILLEMURLIN, est spécialisée dans tous travaux relatifs à la couverture de bâtiment. Elle travaille sur tous types de toiture. Par exemple tuiles, tôles ondulées, ardoises, bardeaux, etc. Elle s’occupe également des réparations et des travaux d’étanchéité ou de désamiantage. Elle effectue aussi la maçonnerie, l’aménagement de combles, l’isolation, la charpente.

Elle intervient dans les communes aux alentours de Villemurlin, comme, Gien, Salbris, Orléans, etc.

Dotée d’une longue expérience et de savoir-faire exemplaire, elle assure des travaux soignés conformes à votre exigence.

Tags

Prenez le temps de bien vérifier l’isolation de vos combles

Saviez-vous que les combles peuvent être responsables d’une importante perte calorifique ? Si la toiture et la pièce sous-toiture ne sont pas bien isolées ou si les isolants ne sont plus conformes aux normes, de nombreuses calories s’y échapperont. D’après une étude menée par certains chercheurs spécialisés dans l’isolation thermique, le toit engendre parfois près de 30 % des déperditions énergétiques d’un foyer. C’est pourquoi il est primordial d’assurer l’isolation des combles et de la toiture. Comment choisir la technique et les matériaux adaptés à vos combles ? À qui faire appel pour assurer la qualité des travaux et ainsi optimiser la performance en isolation de vos combles ? Suivez l’article pour en savoir davantage.

Isoler les combles par l’intérieur ou par l’extérieur ?

Pour réussir l’isolation des combles, vous pouvez installer les isolants de deux manières différentes. Pour la première technique, vous avez la possibilité de les poser à l’extérieur du bâtiment. Cette opération est fortement recommandée lors d’une rénovation. La deuxième technique consiste à poser les matériaux isolants en intérieur. Aussi, il est très important de choisir le meilleur isolant, cela dans le but d’optimiser votre confort thermique. Pour trouver la meilleure option, il est préférable de faire appel au service d’un expert en isolation. Il vous donnera tous les renseignements nécessaires à propos des avantages et des inconvénients de chaque type d’isolation.

Que se passera-t-il si les combles sont mal isolés ?

Lorsque le toit et les combles ne sont pas bien isolés, votre maison présentera des défaillances thermiques. Elle sera énergivore, c’est-à-dire qu’elle consommera plus d’énergie pour le chauffage et la climatisation. De plus, le problème se fera ressentir au niveau de votre facture de consommation. Une maison mal isolée laissera s’échapper une importante quantité de calories. De ce fait, les appareils tels que les radiateurs et les pompes à chaleur devront doubler leur production de chaleur. Ce qui signifie qu’ils consommeront beaucoup de courant. Il en sera de même pendant l’été, la fraîcheur ne pourra pas être contenue dans votre foyer. Votre climatiseur n’arrivera pas à couvrir la totalité de votre habitation. C’est pourquoi il est important de ne jamais négliger les travaux d’isolation. Cependant, il n’y a pas que votre portefeuille qui en souffrira, vous sentirez l’inconfort petit à petit dans votre demeure. En optant pour une bonne isolation, vous bénéficierez d’une maison performante en économie d’énergie, d’un confort thermique et acoustique non négligeable, ainsi que d’un foyer chaleureux et convivial.

Faites appel à un professionnel en isolation

Êtes-vous un spécialiste de l’isolation ? Si vous l’êtes, vous n’aurez aucun mal à trouver le matériau qui répond le mieux à vos besoins. Dans le cas contraire, il est recommandé de confier l’intégralité des travaux à un professionnel indépendant ou à une entreprise spécialisée dans le domaine de l’isolation de combles. Vous trouverez dans votre commune ou dans les villes avoisinantes de nombreux prestataires qui seront ravis de vous donner un coup de main dans la réalisation de ce projet. Par ailleurs, il est conseillé de collaborer qu’avec un seul interlocuteur afin d’assurer le bon déroulement du projet. Située à Orange, l’entreprise ISOL’O2 est passée maître dans l’art d’effectuer toutes sortes de travaux d’isolation thermique. Que ce soit pour un projet d’isolation intérieure ou extérieure, ou encore pour l’isolation des combles, cette entreprise saura vous satisfaire avec un travail de qualité et des réalisations respectant les normes requises. Dotée d’un savoir-faire hors pair et d’une solide expérience, cette entreprise pourra concrétiser votre projet d’isolation de combles. En outre, n’oubliez pas de demander un devis avant de signer un contrat. Vous pouvez également comparer plusieurs devis afin de trouver le tarif le plus abordable.Par contre, il est nécessaire de choisir une entreprise expérimentée en isolation.

Tags

Parlons de la détérioration de la toiture

Garantir la sécurité, la protection contre les intempéries et l’isolation, sont les rôle de la toiture. Face à cela, les détériorations à cause de l’usage sont fréquentes. Perte d’étanchéité, cassures, découvrez ici les problèmes liés à la toiture pour pouvoir les corriger.

Le toit, un élément qui s’use rapidement

Les intempéries, le changement climatique et la vétusté des éléments sont les raisons qui peuvent mener à la dégradation du toit. Pour la plupart, sauf en cas d’accident, les matériaux usés sont les cas les plus communs.

La résistance des matériaux qui composent la toiture dépend de leurs natures. Les uns résistent mieux aux intempéries que d’autres . Les plus vulnérables sont les tuiles plates ou les ardoises. Elles s’usent rapidement et ont de temps en temps, besoin d’être contrôlées et vérifiées.

En revanche, les tuiles en béton sont les éléments qui résistent le mieux aux caprices du temps. Cette variété de tuiles a une durée d’utilisation qui peut atteindre 30 ans. Elle est cependant, difficile à installer et compliquée à rénover. Si vous projetez de rénover votre toiture en tuile en béton, il est conseillé de faire appel à un professionnel.

Les conséquences de la détérioration du toit

La détérioration de la toiture ne doit pas être pris à la légère. Il renferme en effet toute une structure comme l’ossature et une partie du système d’isolation thermique.

Si le toit est défaillant et qu’il manque d’étanchéité, les eaux de pluie s’infiltreront et pourriront les installations qui se trouvent directement en dessous. La moisissure, les fuites et la défaillance du système d’isolation s’en suivront alors.

Quelles solutions adapter pour rénover le toit ?

Les travaux de rénovation dépendent de la gravité et l’ampleur des dégâts. Si les dommages ne sont que superficielles, le propriétaire à condition de posséder les outils nécessaires, pourra lui-même réaliser les travaux. Ces derniers consistent à détecter la source des fuites et de remplacer les éléments défaillants.

D’abord, il convient de bien délimiter les travaux. Quelle parcelle vous devez rénover ? Allez-vous utiliser des matériaux neufs, usés ou encore mélanger les deux ? Si l’intérieur de la toiture est endommagé, les travaux ne se limiteront pas à changer quelques tuiles. Il peut être nécessaire de refaire toute la toiture. Dans ce cas, seul le professionnel pourra intervenir efficacement. La rénovation totale nécessite un savoir-faire spécifique et des outils adéquats. De ce fait, il est dangereux d’entreprendre ces travaux soi-même.

Si votre toiture est usée, il se peut que l’isolation le soit aussi. N’omettez jamais de faire un diagnostic avant toutes réparations. Vous pourrez, par la suite, avoir une idée du montant des travaux.

Tags, ,

3 points à connaître sur le démoussage de toitures

Il existe différentes méthodes pour entretenir un toit, parmi lesquelles le démoussage. Si vous disposez d’une toiture plate ou peu inclinée, vous pouvez le réaliser vous-même. En revanche, s’il s’agit d’une couverture en pente, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Dans tous les cas, voici quelques points à connaître sur le démoussage de toitures.

Les différentes méthodes

Le démoussage de toitures peut s’effectuer sans nettoyant. En principe, il faut utiliser une fraise de crasse. Elle élimine facilement les mousses et les immondices. Si celles-ci persistent, faites usage d’un jet en forme V. Afin d’éviter l’infiltration de l’eau sous les fermetures, assurez-vous de toujours nettoyer en direction descendante.

Il est aussi possible de démousser une toiture avec nettoyant. Pour ce faire, il faut d’abord nettoyer votre couverture à haute pression. Puis, placez le nettoyant en n’oubliant pas d’installeur un arroseur de mauvaises herbes. Cela peut prendre quelques heures, voire une journée. Ensuite, il faut nettoyer de nouveau votre toit. Cette méthode de démoussage est très prisée sur les toits en ardoise, les vielles toitures et les toiles.

Quelle que soit la méthode que vous avez choisi, les étapes de démoussage sont les mêmes.

Les différentes phases

Le démoussage de toitures se réalise en plusieurs étapes. Il commence par le nettoyage des gouttières qui consiste à enlever tous les débris à l’aide d’un sécateur. Utilisez une échelle pour accéder aux gouttières.

Puis, le travail continue par le nettoyage à la brosse et à l’eau. Ce sont les parties les plus sales et celles avec des taches qu’il faut frotter rigoureusement. Ne vous servez pas de l’eau de javel parce que celle-ci peut décolorer votre toit.

Ensuite, le démoussage de toitures passe l’application de fongicide. Pour ce faire, servez-vous d’un pulvérisateur manuel. Pour que cela soit efficace, commencez par le haut en continuant vers le bas. Si nécessaire, mettez une deuxième couche en n’oubliant aucune zone. Laissez agir le produit anti-mousse.

Après, passez au rinçage. Seul le traitement fongicide à action rapide nécessite ce lavage. Sur les toits en tuiles et en ardoises, préférez un nettoyeur à basse pression. Si vous ne disposez pas de ce matériel, une brosse dure et un tuyau d’arrosage feront l’affaire.

Enfin, passez à l’application d’un hydrofuge à l’aide d’un pulvérisateur. Ce produit empêche la réapparition des mousses. De plus, il n’est pas nécessaire de le rincer.

Le prix

Le prix d’un démoussage varie selon plusieurs facteurs : le type, l’état et la taille de la toiture ainsi que l’artisan qui prend en charge l’opération. Pour la réalisation des travaux, vous avez le choix entre faire appel à un professionnel qualifié et les réaliser vous-même. Bien sûr, si vous vous en occupez, cela reviendra moins cher. Cependant, pour bénéficier d’un démoussage respectant les normes, il est préférable de prendre contact avec un technicien. Dans le cas d’un démoussage de toitures avec hydrofuge, prévoyez entre 1 050 et 1 400 euros pour un toit de 70 m². S’il s’agit d’un démoussage sans hydrofuge, cela s’élève entre 420 et 700 euros. Pour être sûr du coût à payer, demandez un devis.

Si vous comptez démousser votre toit à Lisieux, adressez-vous à l’entreprise RUFFIN COUVERTURE. Elle vous propose un traitement à sec ou à haute pression pour éliminer les mousses. Pour éviter la prolifération des mousses, elle vous suggère également des traitements anti-mousses. En outre, des travaux de dépigeonnage vous sont proposés afin de limiter les dégâts provoqués par des volatiles sur votre toit. Pour satisfaire les besoins de ses clients, l’entreprise offre d’autres prestations telles que le ramonage de cheminées, les travaux d’étanchéité de toiture, la désinsectisation et la création de terrasses.

Tags

Rénovation d’étanchéité des toitures terrasses

La rénovation de l’étanchéité des toitures terrasses s’avère indispensable lorsque celle-ci n’assure plus la mise hors d’eau. Ces travaux permettent aussi de bénéficier d’une réduction d’impôt tout en améliorant le confort.

Les produits d’étanchéité des toitures terrasses

La bitume

C’est la solution la plus répandue et la mieux maîtrisée à l’heure actuelle. Il s’agit d’une membrane bitumineuse couverte de polyester résistant. Elle est vivement conseillée pour les terrasses- toitures en béton bicouche ou monocouche, mais peu recommandée aux toits terrasses à ossature bois. C’est une solution durable et résistante : aux UV, aux pressions mécaniques et aux variations climatiques.

La monocouche synthétique PVC

La monocouche synthétique en PVC ou TPO est une solution sans plastique adaptée à plusieurs types de toitures. Elle est préférée pour sa pose facile et sa durabilité. Elle permet de récupérer idéalement les eaux de pluies. De plus, elle ne fuite jamais si la monocouche synthétique est posée avec soin.

La résine liquide

Le SEL ou système d’étanchéité liquide est une solution d’étanchéité innovante, composée essentiellement de résine synthétique. C’est le produit recommandé aux toitures terrasses pourvues de conduits de cheminée ou de lanterneaux.

Cette membrane renforcée résiste même si le support se fissure. Son armature est à la fois étanche et solide.

La solution pour les toitures végétalisées

Pour les toitures végétales, il faut opter pour une solution d’étanchéité drainante, avec agents anti-racines et sans produits chimiques. Si l’on souhaite ajouter une touche de modernité, celle-ci est à combiner avec des plots ou panneaux solaires intégrés.

Les travaux de rénovation de l’étanchéité des toits plats

En principe, la réfection consiste à rénover le complexe d’étanchéité de la toiture ainsi que de l’isolant.

Les produits utilisés varient donc en fonction du type de toiture. Pour le toit plat, on utilise généralement un complexe d’étanchéité constitué d’une dalle béton, d’un pare-vapeur et d’un Isolant en mousse de polyuréthane ou en laine de roche. Il peut aussi se composer d’une étanchéité bi-couche ou d’une protection en gravillons.

Les travaux sont généralement réalisés en dalles sur plots. Avant le début du chantier, il est utile de faire un état des lieux de la terrasse et du plafond du dernier étage de l’immeuble concerné.

Ensuite, il faut poser le nouveau pare-vapeur sur lequel les panneaux d’isolant seront collés. Après, on procède aux travaux d’étanchéité bi-couche qui consiste :

  • soit à mettre en place une étanchéité avec protection gravillon

  • soit à installer une étanchéité auto-protégée.

La rénovation de l’étanchéité d’un toit plat implique également le remplacement des sorties de ventilations, des entrées d’eaux pluviales et des bandes de rives.

Le changement des lanterneaux peut aussi s’avérer nécessaire si celles-ci sont défectueuses ou si l’on met en conformité le système de désenfumage. Après la finition, le couvreur devrait procéder à une mise en eau de la terrasse à noter dans un procès-verbal.

Les intérêts de rénover l’étanchéité d’une toiture terrasse ou toit plat

Comme tous travaux d’isolation par l’extérieur, la rénovation de l’étanchéité permet de bénéficier d’une aide, des subventions ainsi que d’un certain crédit d’impôt transition énergétique appelé CITE. La seule condition est que les travaux soient réalisés par un professionnel qualifié Qualibat RGE (Reconnus Garants de l’Environnement) tel que le spécialiste BATI ETANCHE IDF. Par ailleurs, les travaux d’amélioration de la performance énergétique permettent de réduire les déperditions et d’améliorer le confort de l’habitation.

La hauteur de la subvention peut toutefois dépendre du résultat obtenu ainsi que du type d’élément utilisé. Les panneaux isolants peuvent être du polystyrène extrudé, de l’ expansé du polyuréthane ou encore de la mousse phénolique. La laine minérale est aussi admise dès lors qu’elle permet d’obtenir une performance énergétique d’au moins 35% par rapport à l’ancienne. De tels taux sont attendus sur la rénovation de l’étanchéité des immeubles anciens.

Tags

Tout sur la toiture : choix de type de toiture, rénovation et isolation

La toiture est l’un des éléments de la maison en contact direct avec l’extérieur. Dans ce cas, elle doit être solide et résistante. L’attention doit particulièrement se porter sur la charpente et le revêtement. Bien entendu, l’isolation de la toiture devrait être une priorité pour le confort des occupants.

Critères pour choisir la toiture

La charpente constitue d’abord un élément à considérer. C’est l’élément porteur qui devrait supporter l’ensemble de la toiture. Il n’y a pas trop de contrainte par rapport à sa résistance puisque les charges permanentes sur cette structure sont assez légères. Néanmoins, elle doit être résistante au feu et surtout durable. Dans le cas d’une charpente en bois, il est nécessaire d’évaluer le risque lié au développement des champignons et l’invasion des nuisibles.

Il existe différents types de charpente dont l’option la plus choisie est celle dite à fermette. De par sa conception, elle peut supporter la couverture du toit et le plafond de plâtre. La charpente en lamellé collé est à privilégier pour les constructions assez étendues. Par ailleurs, elle est plus adaptée aux travaux architecturaux complexes. Les charpentes traditionnelles sont parfaites pour ceux qui veulent aménager les combles.

Place ensuite au choix du revêtement de la toiture. Le choix est assez vaste mais l’idéal est de miser sur un élément qui conjugue esthétique et durabilité. C’est par exemple le cas pour l’ardoise qui, malgré sa lourdeur, résiste à toute épreuve et incombustible. Peu choisie, la tuile en bois constitue également un choix intéressant pour apporter du cachet à la maison. Sinon, la tuile en béton s’avère être la moins coûteuse et s’adapte mieux à l’inclinaison de la toiture. Cependant, elle a une durée de vie limitée et se colore parfois suite à l’exposition au soleil.

Les toitures en métal sont aussi en vogue. Elles sont constituées d’aluminium, de plomb, de zinc ou de cuivre. Par ailleurs, elles profitent d’une excellente longévité et sont faciles à entretenir. La pose de feutre tendu en laine de verre est recommandée pour le confort thermique lors de l’isolation toiture  métallique à faible pente. Enfin, la toiture en tuile est certainement celle qui confère le plus de l’authenticité à une maison. En plus d’être solide, elle est durable et esthétique. Pour le style, possibilité de choisir entre des tuiles avec ou sans emboîtement ou en forme de demi-cercle.

Réussir la rénovation de la toiture

Les travaux de rénovation peuvent répondre à différents objectifs. C’est par exemple une étape incontournable lorsque les dommages sur la toiture sont importants. En effet, cet élément s’abîme avec le temps. Lorsque la couverture est de mauvaise qualité, la toiture ne résiste pas non plus aux intempéries. Rénover la toiture permet aussi d’augmenter la valeur de la maison, notamment en cas de projet de vente.

Différents facteurs sont à prendre en compte lors de la rénovation. La complexité de l’opération dépend ainsi des caractéristiques de la toiture. Par exemple, le remplacement d’une toiture en fibrociment ne devrait être exécuté que par des professionnels. Cette obligation est due à la présence d’amiante, une substance nocive, dans ce matériau. Les travaux de rénovation devraient également respecter la réglementation en vigueur. Ainsi, l’article R.111-23-4 du Code la construction et de l’habitation détermine les performances acoustiques de la toiture. Dans les zones exposées au bruit, l’isolation acoustique devient obligatoire depuis 2017.

De même, l’ampleur des travaux dépend des besoins et attentes du propriétaire. L’opération sera moins complexe s’il faut conserver les mêmes caractéristiques pour la toiture. L’envie de modifier l’esthétique générale de la toiture peut ainsi amener à réaliser des travaux coûteux. La rénovation peut aussi être entreprise dans l’objectif d’améliorer l’isolation toiture. Dans tous les cas, il est mieux de confier les travaux à une entreprise spécialisée dans la rénovation toiture. Cela permet de garantir la qualité de l’opération et sa pérennité.

Certains propriétaires négligent parfois l’isolation lors de la rénovation du toit. La toiture-terrasse, les combles perdus ou isolés sont souvent peu ou pas isolés. Pourtant, cette intervention permet de réaliser une importante économie d’énergie si elle est bien faite. Il faut savoir que 25 à 30% de la perte d’énergie se fait par le toit.

Bien choisir l’isolation pour sa toiture

Le polyuréthane est le matériau par excellence pour l’isolation toiture. Il peut être utilisé sous forme de mousse pour les joints de calfeutrement ou en panneaux. La mousse est privilégiée pour isoler le grenier ou la toiture. Pour les panneaux, ils sont appréciés pour isoler les chapes et l’extérieur. Bien qu’il soit un matériau synthétique, le polyuréthane compte de nombreux avantages. Il propose en effet une meilleure capacité d’isolation acoustique et thermique. De plus, ce matériau affiche une excellente résistance à l’humidité. A ces qualités s’ajoute sa résistance mécanique élevée.

La laine de roche et la laine de verre sont sur le même pied d’égalité en termes d’avantages. La première est obtenue à partir de la fusion de la fibre de roche basaltique. A l’issue des procédés, les fibres se transforment en matelas de laines enchevêtrées. La laine de roche est disponible sous forme de panneaux et de rouleaux. Elle propose bon rapport isolation thermique/isolation phonique. Par ailleurs, cette matière est ininflammable. La laine de verre compte aussi de nombreux atouts même si elle est très irritante lors de la pose. Cette matière est facile à manier et à poser. De plus, elle est imputrescible et également ininflammable. Par ailleurs, elle réduit fortement la transmission des bruits de chocs.

Le polystyrène extrudé s’adresse à ceux qui veulent isoler à moindre coût la toiture. A base de pétrole brut, ce matériau offre une excellente performance en isolation. Il est très léger et facile à travailler et propose une résistance mécanique intéressante. Etant cher, il est dorénavant concurrencé par le polystyrène expansé. Ce dernier est proposé sous forme de panneaux, ce qui le rend plus pratique pour isoler la sous-toiture ou le comble. Il présente les mêmes avantages que le polystyrène extrudé.

Enfin, l’ouate a de plus en plus de succès auprès des adeptes de l’éco-construction. Ce matériau convient parfaitement pour l’isolation des espaces creux. Il est généralement proposé en rouleaux ou en panneaux. En plus d’offrir une isolation acoustique correcte, l’ouate possède une excellente inertie thermique. A ne pas oublier toutefois qu’il est légèrement inflammable par rapport aux autres isolants.

Coût isolation de la toiture

Plusieurs facteurs déterminent le prix de l’isolation de la toiture. Le matériau utilisé et l’épaisseur de celle-ci sont parmi les critères importants. Par exemple, le coût ne sera pas le même pour l’isolation avec du polystyrène extrudé et le polystyrène expansé. Le premier est beaucoup plus cher mais les deux offrent un résultat presque identique. La surface à isoler constitue un autre facteur déterminant pour les travaux. Plus la surface à isoler est grande, cher sera le coût.

Le prix de l’isolation toiture par m² tient également compte de la méthode utilisée. A titre d’information, il faut compter entre 25 et 35 euros pour isoler le grenier avec de la mousse de polyuréthane. L’isolation par l’extérieur de la toiture plate s’estime autour de 110 euros, finition comprise. Pour la toiture plate, l’isolation par l’intérieur sans finition coûte entre 30 et 40 euros. Pour la toiture inclinée, l’isolation par l’extérieur coûte entre 40 à 60 euros sans finition. Si le procédé se fait par l’intérieur, il faudra payer entre 20 et 50 euros, sans finition.

Bien entendu, il est possible de réaliser une importante économie en réalisant soi-même l’isolation de sa toiture. Cela n’est pourtant conseillé qu’aux bricoleurs avertis ayant des connaissances sur l’isolation. Dans le cas contraire, il vaut mieux faire appel à un professionnel pour isoler le toit et les murs. Cette option présente plusieurs avantages, notamment l’assurance pour la qualité des travaux. Elle ouvre droit aussi à des primes et autres avantages financiers dont la réduction du TVA.

 

Travaux toiture : comment trouver un dépanneur rapidement ?

Vous avez besoin d’un spécialiste de la toiture en toute urgence et vous criez SOS ? Il est possible de trouver un artisan couvreur près de chez vous. Avec les moyens mis à disposition des clients, trouver un pro de la toiture devient extrêmement facile.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

La toiture est l’une des parties de la maison les plus sensibles. De par le fait qu’elle assure l’étanchéité et la sûreté de tout ce qui se trouve à l’intérieur de vos quatre murs, la toiture est vitale pour toute la structure du bâtiment. C’est pour cette raison qu’il est important de faire appel à un professionnel au moindre problème ou pour un entretien de routine.

Surtout si vous avez besoin d’un travail fait en urgence, vous pouvez faire appel à un artisan capable de se déplacer immédiatement. Il est alors primordial que vous contactiez une entreprise qui fait du dépannage toiture 24h par jour et 7 jours par semaine. Dans ce type de situation, il n’est absolument pas conseillé d’entreprendre les travaux soi-même.

Dans quels cas appeler un spécialiste de la toiture ?

De par son titre de dépanneur, l’artisan couvreur effectue les travaux d’urgence relatifs à la toiture. Il s’agit des fuites dans le toit et les effets du délabrement du matériau comme les tuiles ou les ardoises à cause de sa vétusté. Face à des problèmes plus graves comme le passage d’un cyclone ou l’impact de la chute d’un arbre, vous pouvez solliciter un artisan professionnel pour évaluer les dégâts.

Par moment, il devient urgent de démousser ou de nettoyer la toiture. Quand la mousse ou les particules déposées par le vent s’amassent sur le toit, leur poids peut être dangereux pour la structure de la maison. Il faut donc s’en débarrasser. Outre le toit, le dépannage toiture s’occupe des parties annexes comme la gouttière, la réparation de la cheminée ou de la corniche, etc.

Et pour l’entretien ?

Lorsqu’aucune dégradation n’est à déplorer, vous pouvez toujours faire appel à un dépanneur spécialisé en toiture pour les travaux d’entretien. De cette manière, le travail peut être effectué plus rapidement que d’habitude. L’avantage d’un dépanneur est qu’il est possible de jouir des services d’un spécialiste du dépannage toiture selon votre disponibilité à tout instant.

Pour l’entretien de la toiture, le dépanneur toiture peut effectuer le démoussage du toit, un nettoyage simple ou en profondeur de la toiture, l’inspection de l’étanchéité, la vérification de l’état des tuiles ou des ardoises. Si cela a lieu d’être, l’expert en toiture va effectuer le renforcement ou la révision du toit afin d’anticiper les impacts des saisons à venir.

Comment trouver le meilleur couvreur dépanneur ?

Vous pouvez trouver le meilleur artisan dépanneur simplement en posant la question à vos proches. Si vous connaissez une personne qui s’est récemment offert les services d’un dépanneur, vous pouvez lui demander son avis. Si cela est impossible, vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie de la ville, vous y trouverez une liste d’artisans dépanneurs.

Par ailleurs, si vous préférez contacter un professionnel de votre domicile, optez pour internet. Différents prestataires de services toiture y sont présentés, le plus souvent, illustré par des notes conférées par les internautes ayant déjà fait appel à ces professionnels. Ces notes vont efficacement vous aider à orienter votre choix.

Trouver le bon moment pour refaire ou remplacer sa toiture

Au cœur d’une demeure, la toiture constitue l’élément essentiel qui garantit la sécurité et le confort dans une maison. En effet, cette structure endosse de grands rôles de protection des occupants d’une maison. D’ailleurs, elle assure la sécurité contre le froid, la chaleur insupportable ou autre intempérie. Toutefois, à cause de ces facteurs de la météo, le toit se dégrade petit à petit. De même que s’il est mal installé lors des travaux de construction, des fuites apparaissent en période de pluie. À cet égard, pour s’assurer d’une toiture fonctionnelle et de bonne qualité, penser à son remplacement est la solution. Mais à quel moment prévoir des travaux de rénovation de son toit ? Focus !

Commencer par l’inspection de sa toiture

Pour savoir le moment opportun afin de prévoir des travaux de rénovation de toiture, il faut commencer par l’inspection. En effet, inspecter les lieux permet de s’assurer qu’un remplacement est nécessaire. De plus, pour une maison confortable, l’inspection est exigée chaque année. Toutefois, si le logement se trouve proche de quelques arbres ou plusieurs, cette mission se fait deux fois par an. En effet, il est donc primordial de penser à inspecter annuellement sa toiture. Cette tâche a pour objectif de déceler les possibles fissures ou autres problèmes sur le toit.

Le drain, l’isolation, la ventilation de toiture, la colonne de plomberie sont également surveillés de près lors d’une inspection. Ces éléments peuvent souvent être affectés après des intempéries. Mais pas seulement, leur vieillissement peut aussi survenir. Sachez qu’ils ne sont pas éternels. Tôt ou tard, l’isolation ou la colonne peut se dégrader à cause de l’usure.

Si vous observez que ces éléments se dégradent, n’hésitez pas à contacter une entreprise de toiture à Wavre. D’ailleurs, l’intervention d’un professionnel dans ce domaine est vraiment pratique.

Penser à refaire ou remplacer sa toiture en fonction de la saison

Le temps qu’il fait est un facteur déterminant du bon moment pour refaire ou remplacer sa toiture. En effet, les travaux de rénovation du toit dépendent énormément de la saison. D’ailleurs, seules les périodes du printemps et de l’automne sont favorables à ce genre de projet. Le temps est clément durant ces saisons.

En hiver, le toit est recouvert de neige. Cela gêne énormément la réalisation de travaux de toiture. De plus, il fait tellement froid que les ouvriers auront du mal à réaliser leurs tâches.

En été, c’est tout le contraire. La chaleur est presque insupportable durant les périodes de canicule. De même que les travaux ne peuvent pas se faire, car le toit est trop chaud. Si vous prévoyez de poser des bardeaux d’asphalte en été, il s’agit de mission impossible. Ils risquent de ne pas être installés correctement et de se détacher facilement.

C’est pourquoi l’automne et le printemps sont des saisons plus propices au remplacement de sa toiture. Le temps n’est pas un ennemi durant ces périodes.

Travaux de toiture, mieux vaut prévenir que guérir

Quand il est question de travaux de toiture, il est préférable d’anticiper que de subir les éventuels dommages. Par conséquent, tout propriétaire qui se respecte se doit de planifier des travaux d’entretien pour garder la toiture de sa maison ou local professionnel en bon état.

1) De temps en temps, pensez à nettoyer la couverture (ardoise naturelle ou artificielle, tôle, tuiles, etc.).

Il n’y a pas de règle générale quant au moment idéal pour nettoyer une toiture. Mais, l’avis d’un professionnel aguerri sera toujours le bienvenu. Un couvreur sera à même de diagnostiquer rapidement l’état d’une toiture et d’en déterminer la nécessité ou non d’un nettoyage à haute pression. Néanmoins, comme ce professionnel, vous pouvez vous baser sur les signes d’alertes (présence de lichens, parasites, algues, mousses, etc.) pour prendre une décision. Dans la plupart des cas, le nettoyage de la toiture se fait 1 fois par an au minimum, tous matériaux de couverture confondus. Néanmoins, libre à vous de consulter l’avis d’un artisan couvreur afin d’adopter une fréquence de nettoyage plus adaptée à votre toiture.

2) Ayez l’œil, remarquez toutes les imperfections.

Faire nettoyer le toit ne suffit pas pour l’entretenir convenablement. Pensez à faire faire un diagnostic minutieux afin de détecter toutes les petites imperfections. Le problème est que certaines irrégularités au niveau de la toiture peuvent facilement s’empirer sous l’effet des intempéries. Ceci aura pour suite logique une planification de petits ou de gros travaux de réparation.

3) Procédez aux réparations si nécessaire.

Mal entretenu, le toit d’un bâtiment se détériore rapidement. Même si les dégâts sont minimes, il faut immédiatement entreprendre les travaux de réparation. Mais là, encore faut-il savoir détecter et déterminer l’origine des problèmes afin d’appliquer les solutions adaptées. Pour information, voici les signes apparents associés à un problème d’étanchéité : taches d’humidité sur les plafonds, la charpente, dans les combles ou sur l’isolant, présence de fissures à l’intérieur de la maison. En cas de constatation d’infiltrations ou de fuites, ayez à l’idée qu’il est fort probable qu’une ou plusieurs tuiles soient abîmées ou cassées. Cela peut également venir d’une gouttière en mauvais état (bouchée ou percée). Sans être un professionnel, vous pouvez aussi interpréter la présence de moisissure sous la couverture, dans les combles. Cela est peut-être causé par une infiltration due à une forte porosité de la couverture. C’est souvent un fait qui incite à la réalisation de grands travaux.

4) En dernier recours, envisagez la rénovation.

Couverture en piteux état, moisissures intérieures, fuites multiples sous les combles… Certains cas ne vous laissent pas le choix. Quand il faut rénover, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise spécialisée dans la remise à neuf de toitures. Pensez toujours à comparer les devis et à demander l’avis de proches ou de connaissances ayant déjà effectué de tels travaux. Privilégiez les professionnels expérimentés. Ceux qui habitent à Perpignan et alentour peuvent par exemple s’adresser à l’ENTREPRISE GOURGUES TOITURE (plus de 12 années d’expérience). Un tel professionnel saura vous dire avec exactitude s’il faut rénover partiellement ou totalement votre toiture.

5) Traitez le toit afin qu’il soit durable.

Vous aurez le choix entre plusieurs traitements :

  • Traitement hydrofuge. Idéal pour optimiser relativement la durabilité d’un toit, ce traitement vise à réduire la porosité de la couverture. Cette solution permet aussi à la couverture de garder plus longtemps sa couleur d’origine.

  • Traitement anti mousse. C’est une solution à la fois préventive et curative. Cela permet de freiner la prolifération de végétaux qui sont une source d’accumulation d’eau sur la toiture.

  • Traitement fongicide. Plutôt curatif, le traitement fongicide consiste en l’application d’un produit chimique afin d’éliminer toute forme de végétation indésirable qui prend place sur un toit.

Tags, , , ,