Category Archive Rénovation

Rénovation de charpente en bois : les informations essentielles à savoir

Une charpente solide est gage de la stabilité du bâtiment. Or, au fil du temps, l’ossature en bois se fragilise. Il est donc important de procéder à un diagnostic régulier de l’ouvrage. En fonction du résultat, vous saurez exactement les travaux qui doivent être entrepris. Quels sont les signes précurseurs d’une charpente abîmée ? Quels sont les travaux de rénovation à effectuer ? À qui confier cette tâche ? Toutes les réponses dans cet article.

Focus sur les signes annonciateurs d’une charpente abîmée

La charpente en bois a une durée de vie moyenne de 50 ans. Cependant, il est important de bien entretenir l’ouvrage pour optimiser sa pérennité. Souvent, on a tendance à négliger de prendre soin de l’ossature, car elle est masquée.

L’humidité, les insectes et les champignons sont les principaux fléaux de la charpente en bois. Certains signes peuvent annoncer le mauvais état de l’ossature.

  • Une toiture sujette à des problèmes d’infiltration d’eau :

Lorsque le toit fuit, l’eau va s’infiltrer dans la charpente. Or, l’humidité accélère le vieillissement du bois. En cas d’infiltration d’eau, il ne suffit pas de changer les couvertures. Il se peut que la charpente soit également en mauvais état.

  • La présence d’insectes dans l’ossature

Les insectes (termites, capricornes, vrillettes, lyctus…) endommagent rapidement la charpente en bois. Si ces nuisibles sont nichés sur l’ossature, il est probable que certaines parties de l’ouvrage soient pourries. Pour minimiser les dégâts, ne tardez pas à réaliser les travaux de rénovation requise.

  • Des problèmes de stabilité du support

Lors de fortes intempéries, il se peut que la charpente ait du mal à rester stable. Ce signe doit être pris au sérieux. Cela montre qu’une bonne partie des éléments de l’ouvrage est abîmée.

Zoom sur les travaux à entreprendre

La rénovation de la charpente est une tâche assez complexe. En effet, l’ossature peut facilement s’effondrer. Une grande minutie est donc requise lors de la réalisation des travaux. En fonction de l’état support, il est possible de changer uniquement les éléments endommagés. L’idéal est de garder la structure originale afin de conserver l’authenticité de la toiture.

Lorsque la quasi-totalité des éléments de la charpente est abîmée, un remplacement de l’ensemble de l’ossature s’impose. Cette solution permet d’éviter les rénovations répétitives qui représentent une dépense onéreuse au final. Changer la structure vous apportera également plus de sérénités quant à la stabilité de l’ossature.

Tour d’horizon des traitements permettant de protéger le bois

Une fois les travaux de rénovation effectués, il est préférable de traiter et de protéger le bois. Le but est d’optimiser la résistance de l’ossature face aux intempéries, champignons et insectes.

  • Le traitement hydrofuge renforce l’imperméabilité de la charpente. Puisque l’eau aura des difficultés pour s’infiltrer dans l’ossature, le vieillissement du bois est ralenti.
  • Le traitement fongicide protège le bois contre les champignons et les moisissures. Le produit doit être appliqué avec minutie pour obtenir un résultat satisfaisant.
  • La pulvérisation d’insecticides permet également de protéger l’ouvrage des nuisibles.

En combinant ces 3 méthodes de traitement, vos bois de charpente auront plus de résistance face aux différents fléaux. La durée de vie de l’ossature est donc plus longue.

La rénovation de charpente : une tâche réservée aux professionnels

Pour tous travaux relatifs à la charpente, il vaut mieux contacter un professionnel qualifié. En effet, la modification d’un élément de l’ossature peut fragiliser l’ensemble de l’ouvrage. De plus, les tâches peuvent révéler certaines difficultés en fonction du type d’ossature. Pires-Martins dispose de 20 ans d’expérience dans les travaux de toiture. La pose et la rénovation de charpente n’ont donc plus de secrets pour ce professionnel. Cette entreprise se déplace rapidement partout en Auvergne-Rhône-Alpes principalement à Riom, Cournon-d’Auvergne et Montluçon.

Tags, , ,

Comment refaire sa salle de bain facilement ?

L’esthétique de votre salle de bain n’est-elle pas à votre goût ? Heureusement, cet article vous aidera à trouver des idées de rénovation très faciles à réaliser.

Quel revêtement choisir pour sa salle de bain ?

Le choix du revêtement mural (qu’il soit au sol ou mural) de votre salle de bain ne doit pas être fait à la légère. En effet, cette pièce est sujette à l’’humidité et pourrait causer des dommages importants aux matériaux. Il est donc préférable de rénover, plutôt que de s’engager dans des gros travaux comme la démolition.

De plus, avant de choisir, il faut prendre en compte la résistance et l’imperméabilité du revêtement. Il est également important de connaître ses propriétés antidérapantes. Il est également recommandé de choisir le matériau qui est le plus facile à installer et à entretenir.

Dans le cas, où vous voulez recouvrir le revêtement déjà existant, voici quelques idées ingénieuses :

Optez pour l’enduit ou la peinture

Cette méthode est la plus pratique, car elle est facile à appliquer. Si vous voulez lisser le revêtement mural de votre salle de bain, utilisez l’enduit de rénovation ou de masquage. Vous pouvez également opter pour une peinture spécial carrelage. D’ailleurs, il existe un large choix sur le type et la couleur adapté à tout ce dont vous avez besoin (du placoplatre au carrelage). Ces deux options sont toutes des recouvrements efficaces et simples à mettre en œuvre.

Le revêtement de sol en PVC et en vinyles

Tous deux sont des sols synthétiques parfaits pour recouvrir le revêtement en carrelage de votre salle de bain. Ils sont totalement imperméables et antidérapants. Il existe plusieurs types de revêtements en PVC tels que l’imitation carreaux de ciment, l’imitation parquet wagon ou l’imitation béton ciré. Cependant, quel que soit le type, sa résistance dépend principalement de son épaisseur. Effectivement, plus, le revêtement est épais, plus il est résistant.

Choisissez le parquet flottant stratifié

Choisir ce type de revêtement est économique et idéal pour toutes les pièces, surtout pour la salle de bain. D’ailleurs, il est beaucoup moins cher que celui en bois massif. Ce matériau résiste bien à l’humidité, aux rayures et aux chocs, même s’il est synthétique. Le parquet flottant stratifié est également facile à réaliser et démontable Le revêtement de sol en parquet imite de nombreux matériaux comme les carreaux de ciment et le béton ciré.

Refaire sa salle de bain : comment rénover sa baignoire ?

Autrefois, le rose saumon, le bleu des mers du sud, les nénuphars, le marron foncé ainsi que les coquillages étaient à la mode sur la baignoire et sur les murs. Actuellement, les résines de rénovation ont pris le dessus. Ainsi, il suffit d’en appliquer trois couches, dont la dernière est consacrée à la finition. Cependant, vous pouvez peindre l’extérieur de votre lavabo ainsi que votre baignoire. Pour ce faire, utilisez un rouleau, car c’est un outil souple et facile à manier. Le résultat sera étonnant, même si le temps d’application sera un peu long.

Refaire sa salle de bain : comment rénover les meubles ?

Acheter de nouveaux meubles vous ruinera sans doute. La meilleure solution est de procéder à la rénovation. Effectivement, vous pouvez les repeindre , grâce à une peinture spéciale PVC ou une peinture spéciale bois. Néanmoins, il en existe d’autres, qui n’ont pas besoin de ponçage comme le V 33. En outre, ce dernier est multisurface. Vous pouvez choisir entre les différentes couleurs comme le gris anthracite, la menthe à l’eau ou lE rose millenial. Sur ce, optez pour les coloris blancs ou bois, pour bénéficier d’un prix moins cher.

Tags, ,

Rénovez votre salle de bain sans enlever le carrelage

Votre carrelage est peut être abîmé et vous souhaiteriez lui donner un coup de neuf. La meilleure solution est de le rénover, sans vous lancer dans des gros travaux. Comment est-ce possible ? Découvrez la réponse dans cet article.

La résine décorative : idéale pour les carrelages vieillots

Peut être que vous avez effectué quelques changements, comme installer de nouveaux meubles ou changer le rideau dans votre salle de bain. Malgré cela, cette dernière n’est pas toujours à votre goût. Le carrelage vieillot ne vous aide pas vraiment à donner de l’éclat à l’ensemble. Ne vous inquiétez pas ! La résine décorative est parfaite. D’ailleurs, c’est la meilleure solution pour recouvrir ce vieux carrelage. De plus, c’est l’un des revêtements de sol les plus résistants.

Le carrelage adhésif

Celui-ci est un matériau qui imite la forme d’un carrelage classique. Sa facilité d’application et de découpe, le rend très pratique. Aussi, il n’a besoin que peu d’entretien. Mais il est recommandé de bien préparer la surface avant de procéder à la pose de l’adhésif.

Les stickers

Ceux-ci sont également un moyen très efficace pour recouvrir votre carrelage vieillot. D’ailleurs, c’est un matériau prêt à poser, ce qui facilite son installation. Mais vous pouvez aussi commander un modèle uni ou à motif, si les tailles standards ne conviennent pas à votre salle de bain.

Tags, ,

Rénover sa maison en 5 étapes

Envisagez-vous de rénover votre espace de vie, mais vous avez du mal à parvenir à une bonne organisation ? Sachez alors que la préparation en amont demeure le point clé de la réussite de votre projet. Voici 5 étapes qui vous aideront à mener à bien votre programme.

  1. La définition des tâches à réaliser

Définissez d’une manière générale tous les travaux qui vont vous conduire à la réalisation des projets de vos rêves. Répondez aux questions suivantes : quelles sont les parties concernées par la réhabilitation ? Par quels moyens le programme va être concrétisé ? Quand est-ce que les travaux vont commencer et s’achever ? Par ailleurs, après avoir déterminé tout cela, dressez sur un papier le plan de votre projet. C’est une représentation graphique et simplifiée de la pièce à créer, à élargir ou bien à relooker, de la toiture à isoler ou de la façade à ravaler. La conceptualisation via un plan 3D des projets constitue à l’heure actuelle une technique innovante plus efficace pour gagner plus de précisions sur les détails de la maquette. Dans ce cas, il vous suffira de trouver les bons logiciels.

  1. Les contraintes budgétaires et extrabudgétaires

Des contraintes peuvent très bien peser sur votre projet de rénovation bâtiments. Ainsi, il vous appartient seulement de les déterminer à l’avance afin d’en trouver des solutions.

D’une part, il y a les contraintes budgétaires. Elles regroupent toutes les dépenses directement ou indirectement liées à l’accomplissement des tâches. C’est la raison pour laquelle, vous devez obtenir avant tout des devis détaillés de la part de votre entrepreneur (architecte ou entreprise spécialisée en rénovation de maison.).

D’autre part, il y a les contraintes extrabudgétaires. Autrement dit, ce sont les contraintes légales. En effet, il s’agit des règles d’urbanisme propres à votre municipalité. Celles-ci prévoient aussi bien des activités de construction permises que non autorisées. Sont concernés par ces dispositions légales : les élévations, les marges de recul et les parements de façade. Déposez votre demande de permis de construire auprès de l’administration publique compétente.

  1. L’ordre : une règle d’or

Ceci est une recommandation. Vous devez établir un ordre sur toutes les successions de vos tâches. Veuillez commencer par les gros œuvres, puis les second-œuvres. Classiquement, le rang de vos activités va se présenter comme suit :

S’il y a lieu des bâtis à démolir, il vaut mieux le faire avant toute construction. Puis, remettez tout ce que vous avez démoli en leur état (la réhabilitation proprement dite). Installez, ensuite les circuits de plomberie et de conducteurs électriques après avoir obtenu votre attestation d’électricité aux normes de la part de l’autorité locale. Toutefois, celle-ci n’est exigée que lorsqu’il y a eu coupure de compteur. Par ailleurs, procédez au ravalement de votre façade. Isolez votre toiture bien avant l’achèvement du plafonnement. Posez les chapes et les revêtements de sol. Assurez le revêtement de vos murs. Enfin, installez les menuiseries permanentes tels que les escaliers et peignez votre maison.

  1. Le devenir de la maison : comment y penser ?

Sachez que votre maison sera ultérieurement habitée par des générations successives. Ainsi, plusieurs modifications seront envisageables. Afin de ne pas endommager quelques parties de la maison, réservez, par exemple, un espace suffisant pour le garage ou pour la servitude de passage lorsque vous vous trouvez au premier plan (près de la voie publique) par rapport au fond dominant (la propriété de votre futur voisin).

  1. La nécessité de l’intervention d’un pro

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour valider votre plan de rénovation. En effet, il appartient à votre entrepreneur de faire un diagnostic préalable (tel que le constat des lieux et l’étude thermique) puis de valider votre plan de projet avant d’entamer les travaux. L’entreprise JONILELI est une entreprise de bâtiment spécialisée en rénovation et construction de maison. Elle souhaite vous accompagner en tant que votre interlocuteur unique. Elle se trouve au 81 Rue Route Ancienne 97233 SCHOELCHER, département de la Martinique.

Tags

6 astuces pour rénover sa cuisine

Avez-vous projeté de rénover votre cuisine, mais vous avez du mal à trouver le bon plan ? Ne vous y perdez pas la tête. Il vous suffira de faire une bonne préparation et une organisation bien soignée. Cette rubrique a pour objet de vous conduire à faire un tour d’horizon sur les étapes fondamentales de votre projet de réhabilitation.

  1. L’établissement d’un plan détaillé

Cette première étape est caractéristique de tout projet de rénovation qu’elle soit intérieure ou extérieure. En effet, c’est une façon de réaliser une vue d’ensemble de l’espace à réhabiliter. Pour ce faire, dresser sur un papier une représentation simplifiée de la nouvelle structure de la pièce ainsi que ses éventuelles composantes fixes (les allées, l’emplacement des portes et fenêtres, le circuit de la plomberie, le réseau des fils électriques, etc.). Ensuite, répertoriez les mobiliers que vous souhaitiez relooker (accessoires muraux, anciens articles électroménagers…). Enfin, n’oubliez pas de définir le budget qu’exigeront vos travaux de rénovation de maison.

  1. Le choix de la couleur murale

Sachez que chaque couleur a son propre sens. Cependant, vous êtes libre de choisir celle qui vous procure un optimum de confort visuel, puisque rien de tel que de se sentir à l’aise dans son espace de vie. Par ailleurs, certaines couleurs claires (notamment le blanc ou le beige), grâce à un effet trompe-l’œil, créent une illusion de grandeur de la pièce dans laquelle elles sont appliquées. Cette alternative est conseillée à tous ceux qui ont des petits espaces. Par ailleurs, soyez également en phase avec la tendance actuelle. Il existe plusieurs types de couleurs spéciales cuisines. Parmi tant d’autres, nous pouvons citer le vert canard, le vert sapin, le bleu canard et le jaune.

  1. Les revêtements de sol : comment en choisir ?

Les revêtements de sol jouent un rôle à part entière en termes d’embellissement d’une cuisine. En effet, c’est le principal élément qui va supporter les mobiliers de cuisine (la table de cuisine, le garde-manger…) et les équipements électriques (les cuisinières, le réfrigérateur ou le four électrique). Par conséquent, vous devez choisir les types de revêtements de sol étanches et résistants aux chocs. Après le carrelage (en pierre naturelle telle que le marbre et la pierre calcaire ou en ciment), il y a également les sols en PVC et les sols en bois. Ces derniers sont légers et faciles à installer.

  1. Qu’en est-il des anciens meubles ?

Oubliez cette idée de vous débarrasser des meubles vétustés. Rien ne se perd, tout se construit. En effet, vous allez rajeunir tous les mobiliers de cuisine qui vous seront encore utiles. Ainsi, procédez à leur nettoyage intensif par l’intervention de produits spécifiques comme les détartrants. Vous pouvez repeindre ou appliquer de l’antirouille sur les meubles métalliques. Par ailleurs, vous pouvez procéder à un vernissage de tous les mobiliers en bois. Servez-vous des vernis bois couleur (acajou, chêne foncé ou ébène) ou des vernis incolores.

  1. Accessoirisez votre cuisine

Après avoir travaillé sur les éléments permanents de la pièce, passez maintenant à l’étape suivante. Équipez et décorez votre cuisine d’une manière qualitative et selon vos inspirations personnelles. Installez sur vos murs des mobiliers de rangement mural (porte-épice murale, étagères, barres de crédence, étagères, panneaux magnétiques et racks). Toutefois, mettez en sorte que les objets fréquemment utilisés soient facilement accessibles ou placés à une hauteur bien convenable. Prenez des précautions, tout en éloignant les appareils électriques des sources d’humidité permanente.

  1. L’adoption d’un style personnel

Au moment même de l’arrangement de vos accessoires de cuisine, pensez déjà au style que vous allez adopter à votre pièce adorée. Vous avez le choix entre les styles : urbain, traditionnel, contemporain et vintage. Regroupez dans un petit carnet la liste de vos modèles préférés afin que votre interlocuteur puisse vous en proposer les meilleurs. L’entreprise Rénov Confort Zi De Fetan est spécialisée en rénovation intérieure et extérieure de maison. Elle est prête à être à votre disposition et à vous procurer un maximum de service de qualité. Elle se trouve à TRÉVOUX.

Tags

Réalisez une maison de rêve en 3 étapes

Projetez-vous de construire un nouveau bâtiment ou d’aménager votre chez vous ?

Le sol constitue une base importante pour assurer le confort dont vous rêvez pour votre chez vous. Découvrez ce qu’il faut faire en suivant les 3 étapes ci-dessous.

Étape n° 1 : réinventez votre intérieur

N’ayez pas peur de réinventer votre intérieur. Choisissez des produits de qualités pour concrétiser vos souhaits, que ce soit en construction ou en rénovation.

Le travail doit être méticuleux pour assurer la réalisation de chaque étape avec qualité, homogène, bien nivelée et lisse. Que ce soit en béton ou en ciment, choisissez le matériau qui vous convient.

La création de terrasses est également une autre option. Que vous soyez un particulier ou une société, il faut choisir un carrelage de la qualité pour habiller votre terrasse. Créez ou aménagez votre espace extérieur afin de le transformer en un endroit plaisant, de détente. Des qualités professionnelles en sont le respect du timing de livraison selon vos besoins et exigences.

Aussi, privilégiez la pose de mosaïque et de galets ainsi que des douches à l’Italienne.

Etape n°2 : profitez de l’art du pose carrelage

Voulez-vous rénover votre intérieur comme la cuisine, la salle de bain. La pose carrelage est la solution idéale pour vous. Elle est très efficace pour donner à votre sol une allure et un style unique. De cette manière, vous donnerez à votre pièce un aspect moderne, esthétique et originale. Donnez une impression de grandeur à votre intérieur.

Assurez-vous de la qualité des installations, notamment sur le carrelage, les mosaïques, les pierres naturelles, les murs et les sols ainsi que le bac de douche. Il est à noter que la garantie des installations citées ci-dessous est d’une durée de 10 ans.

Etape n°3 : confiez la finition de la maison de rêve à un professionnel

Carrelag’issime est celui qu’il vous faut pour vous accompagner dans la concrétisation de vos rêves. Très sympathique, le service exclusif à faire est le forfait « entretien » : lorsqu’une fois que vous avez fait appel à son service. Il peut revenir pour entretenir le carrelage afin de maintenir son originalité. C’est pourquoi, il met à votre disposition, une équipe dynamique et réactive pour répondre à vos besoins en SAV si nécessaire. N’hésitez donc pas à la contacter en prenant rendez-vous par téléphone. Elle est disponible du lundi au vendredi, de 8h à midi puis de 13h à 18h. Elle est peut intervenir chez vous pour apporter les solutions à vos soucis liés au carrelage, les joints défectueux ou autres… Les conseils qu’elle offre sont uniques et parfaits pour tout un chacun, adaptés et précis selon vos besoins particuliers. Ainsi, une fois que vous serez content et satisfait de son service, parlez-en à vos amis, afin de devenir parrain. Quel avantage d’être parrain dans ce cas ? Vous gagnerez un cadeau exceptionnel, comme une tablette ou un smartphone ou même un week-end gastronomique. Alors surtout, ne manquez pas d’en parler à vos proches. N’hésitez surtout pas à les contacter au 6 Rue Des Juifs 67380 Lingolsheim – France ou aux 09 74 56 47 20. Vous pourriez également consulter ses réalisations sur carrelagissime.fr. De nombreux modèles y figurent pour inspirer la version unique de votre chez vous, tout ce dont vous avez besoin pour assurer une finition parfaite de votre logis.

Confiez la réalisation de la maison de vos rêves avec un sol impeccable entre les mains des professionnels, des artisans-carreleurs expérimentés dans ce domaine depuis des années. Vous serez surpris de voir la perfection de leurs prestations.

Tags

Fabrication de marquise, l’art du ferronnier

Autrefois, afin de donner un côté esthétique à leurs portes d’entrée, les propriétaires installaient des marquises. Une mode qui revient en force, aujourd’hui. Toutefois, les modèles ont évolué pour pouvoir s’adapter aux styles des maisons actuelles. De plus, elles deviennent de plus en plus pratiques.

L’utilité des marquises

Les marquises sont des auvents installés au-dessus des portes d’entrée. Elles servent surtout à protéger la maison contre la pluie et les intempéries. Ainsi, vous pourrez facilement vous y abriter pour ouvrir votre porte quand il pleut. De plus, elles peuvent revêtir différents styles et formes. Elles sont donc aussi très utiles pour ajouter de l’esthétisme à la maison.

Le type de matériau en fonction du style de la maison

Les marquises dont l’armature est fabriquée en fer forgé sont surtout adaptées aux maisons anciennes. Pour les maisons modernes, par contre, vous pouvez opter pour les marquises en aluminium et en PVC. Mais, le bois est également un matériau très sollicité, car il est capable d’apporter beaucoup de contraste à une construction moderne. Une marquise peut revêtir des formes variées : elles peuvent être en pyramides, rondes, carrées, etc. De plus, la plaque peut être transparente, en verre, ou colorié en noir, en blanc, en jaune.

La dimension idéale des marquises

L’auvent de votre porte doit être proportionnel à la dimension de celle-ci. En principe, la largeur d’une marquise est comprise entre les 150 et 200 cm, et elle peut atteindre jusqu’à 40 cm de haut.

Toutefois, puisque les dimensions des portes de chaque maison sont différentes, l’idéal est de construire une marquise sur-mesure. Toutefois, vous devez impérativement contacter un ferronnier pour cette prestation. Vous pouvez, par exemple, contacter l’Entreprise Pizette qui se trouve à Chartres. Elle travaille dans le secteur de la métallerie et de la ferronnerie depuis plus de 49 ans. Vous pouvez lui confier toutes vos attentes concernant la forme, la dimension et le matériau à utiliser pour la construction de votre auvent. Une équipe qualifiée et compétente se chargera de l’ensemble de la fabrication. À part les marquises, vous pouvez également la contacter pour la construction de tous types de menuiseries comme les portes, les fenêtres et les vérandas.

Les étapes de la pose d’une marquise

Vous pouvez entreprendre la pose de votre auvent vous-même. Pour cela, vous devez vous munir de plusieurs outils et équipements comme un mètre, un crayon, une perceuse. Commencez par poser tous les joints de fixation sur votre support mural. Ensuite, percez le mur pour pouvoir y introduire les chevilles de l’auvent. Fixez ensuite le tasseau sans oublier les potences avec la clé à pipe. Une fois qu’elles sont solidement installées sur le mur, glissez la barre de support, en avant, afin de pouvoir insérer la couverture du toit. Enfin, clipsez les tringles sur le tube avant et vissez la tige. Pour que la pose soit faite rapidement et de façon esthétique, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un professionnel.

Quel est le prix d’une marquise de porte ?

Le prix d’une marquise varie en fonction du type de matériau utilisé ainsi que de sa dimension. Pour un modèle standard, vous devez prévoir dans les 100 à 800 euros. Les modèles en plaques de verre, quant à elles, sont les plus chères sur le marché. Selon la qualité de la vitre, leurs prix peuvent monter jusqu’à 500 euros.

Est-il possible de réparer et de rénover les anciennes marquises ?

Peu importe le type de matériau utilisé pour la fabrication de votre marquise, il est toujours possible de la rénover. Toutefois, vous devez uniquement confier cette tâche à un professionnel : un maçon ou un ferronnier, par exemple. En effet, ils sont les seuls à pouvoir vous conseiller sur le type de réparation à réaliser.

Tags, ,

L’intérêt de rénover les portes et les fenêtres ?

Les portes et les fenêtres font office de régulateur de ventilation et de température à part être des éléments d’ornements sur les maisons. Leurs usures causent un véritable désavantage pour toute habitation.

Pour assurer l’isolation thermique

Les portes et fenêtres sont les plus exposées aux caprices de la nature et aux changements climatiques. Leurs résistances sont mises à rude épreuve et cela impacte souvent sur leurs performances.

L’isolation de l’habitat est assurée à la fois par le toit, le revêtement extérieur et parfois le plancher. Les portes et les fenêtres sont, cependant les endroits où les variations de température sont les plus significatives. Un défaut pour remplir les tâches peut donc mener à l’inefficacité de tout le système d’isolation.

Ces défauts ne sont pas toujours forcément visibles et flagrants. Il peut, en effet, parfois s’agir du manque d’étanchéité dû à l’usure. Pour s’en assurer, il faut faire appel à un professionnel pour un diagnostic afin de détecter si oui ou non il y a déperdition de chaleur et de ce fait, décider si une rénovation est requise.

Bien sûr, l’isolation est bien plus qu’une question d’ouvertures dans un mur. Néanmoins, c’est par ces entrées que les failles sont les plus visibles. Le coupe-froid est un dispositif sur les fenêtres qui permet à l’air froid de l’extérieur d’y rester. Cela conditionne leurs qualités d’isolant. Si à cause du temps et de l’usure, ce dispositif ne fonctionne pas correctement, les variations de température se feront sentir. Le coup de froid dans la maison est, par exemple, un signe de cette défaillance.

Redonner un second souffle à l’allure de votre maison

Dus aux cycles saisonniers, les effets de l’usure de la porte sont vite remarquables sur ces orifices. Le changement de couleur, les défaillances de fonctionnement, la difficulté à s’ouvrir et à se fermer (de quoi parle-t-on ici ? ), telles sont les indications qui prouvent que des changements ou des rénovations s’imposent.

Pour le bois, les usures sont souvent dues à l’humidité et à la chaleur. Le changement de couleur est souvent le signe de cette usure. Pour remédier à cette situation, on peut éventuellement se contenter de repeindre et ainsi donner un semblant de nouveau souffle. Cette méthode n’est, cependant, pas fiable. En effet, l’usure du bois n’est jamais qu’extérieur. Un bois qui présente des marques d’usures extérieurs est souvent fragilisé de l’intérieur. Ainsi, la porte devient moins massive et perd de sa qualité d’isolation.

Pour le bois, remplacer est la seule issue. Pour cela, des portes en bois étanches et légères sont disponibles et facile à installer.

Par contre, pour les portes en aluminium ou en PVC, les rénovations sont plus simples. Il s’agit généralement, de repeindre, d’ajuster les isolants. Cela nécessite quand même l’intervention d’un menuisier professionnel. Si vous optez pour le remplacement, les fonctionnalités coulissantes sont idéales. En plus de leurs qualités et leurs résistances à l’usure, elles donneront un nouvel aspect à votre maison.

Tags, ,

Relooker sa maison grâce au papier peint

Il existe plusieurs matériaux de décoration, en l’occurrence le papier peint. Celui-ci est devenu populaire, car les avantages qu’il offre sont très nombreux. En effet, son installation est rapide, on peut le changer tout le temps. Aussi, il présente un large choix de motifs. Donc, pour réussir  sa décoration intérieure, optez pour le papier peint.

Les types de papier peint à choisir

Vous pouvez choisir entre un papier peint classique et papier peint intissé, entre un papier peint vinyle et un papier peint expansé.

Le papier peint classique est le plus célèbre. Ce papier est formé à partir de feuilles de papier et son appellation varie en fonction de son épaisseur. De ce fait, on l’appelle simplex si le papier est ne contient qu’une seule feuille, et duplex s’il est composé de deux feuilles. Faites attention si vous optez pour ce papier, car il est très fragile. Cela implique que vous ne pouvez pas le laver. Alors, posez-le sur des murs préalablement préparés,c’est-à-dire des murs secs, lisses et propres.

Le papier peint intissé, quant à lui, est composé de fibres de cellulose. En outre, une couche de vinyle le recouvre et cela lui donne un aspect résistant aux déchirures. Ce papier est facile à poser, car sa pose consiste à un collage direct sur le mur.

Le papier peint vinyle est constitué de papier tapissé de plastique. Ce papier est très résistant et imperméable grâce à la présence du Polyvinylchloride dans son contenu. Vous pouvez donc le nettoyer. Ce papier peint est idéal pour la décoration de la cuisine et la salle de bain.

Par contre, le papier peint expansé se distingue des autres papiers par son épaisseur. Aussi, ce papier comporte du PVC qui lui attribue une forte résistance. Le papier peint de type expansé offre une atmosphère agréable à une maison, car il est fabriqué de manière différente.  Il est conduit à une température hautement élevée et donne après des effets tels que le gaufré ou le relief.

Le papier peint adapté à chaque pièce

Chaque papier peint a sa propre spécificité, alors il faut tenir compte de ce critère afin de donner un look parfait pour chaque pièce.

Pour la cuisine, optez pour le papier peint vinyle, car celui-ci est lavable.

Pour la salle de bain, choisissez le papier peint expansé, car il supporte bien l’humidité. Privilégiez le motif trompe-l’œil pour que cette pièce soit un véritable lieu de détente.

Pour le salon, optez pour le papier peint intissé.

Pour la salle à manger, vous pouvez choisir entre le papier peint classique et le papier peint intissé.

Pour la chambre des parents, préférez le papier peint intissé ou vinyle. Optez pour le trompe-l’œil et évitez les motifs géométriques, car ceux-ci peuvent vous fatiguer.

Pour la chambre des enfants, l’idéal est d’opter pour le papier peint vinyle, car il est facile à entretenir.

Pour l’entrée, la cage d’escalier et le couloir, vous pouvez utiliser le papier peint classique. Choisissez le motif vintage pour une touche plus originale.

Les étapes à suivre pour la pose du papier peint

La pose du papier peint est très facile. Suivez juste les quatre étapes suivantes afin d’obtenir un meilleur résultat.

1 ère étape : la préparation du mur

Cette préparation consiste à enlever l’ancien revêtement du mur, à laver celui-ci, à reboucher les fissures et trous et à démonter les interrupteurs ainsi que les prises.

D’abord, retirez votre ancien revêtement en le décollant. Ensuite, lavez votre mur et laissez sécher. Veillez à ce qu’il soit lisse. Puis, rebouchez toutes les fissures et trous à l’aide d’un enduit spécial. Après cela, aplatissez la surface en ponçant les murs. Quand les murs sont poncés, dépoussiérez toute la surface. Pour finir la préparation du mur , coupez l’électricité, démontez les interrupteurs et les autres prises sur le mur à revêtir.

2 ème étape : la préparation de la colle

Vous avez le choix entre l’utilisation de la colle prête-à-l’emploi et l’utilisation de la colle en poudre. 

Si vous optez pour le premier choix, il vous suffit de bien mélanger la colle.

Par contre, vous devez bien préparer la colle si vous optez pour le second choix. Pour ce faire, versez de l’eau dans un seau, versez également la colle en poudre. Mélangez bien afin d’obtenir un mélange homogène. Laissez la reposer entre 3 à 20 minutes, cela lui permet de s’épaissir.

3 ème étape : la prise de mesure

Tracer l’emplacement des lés au mur est important pour réussir la pose du papier peint. Alors, vous allez prendre la cote des lés et rapporter celle-ci sur le mur. Marquez ensuite leur emplacement en faisant un trait vertical. En plus, vous pouvez utiliser un niveau pour assurer que les lés sont droits.

4 ème étape : la pose du papier peint

La pose du papier peint classique est différent de celle du papier peint intissé. 

Pour le papier peint classique, l’encollage est effectué sur le revers du lé. 
Après le traçage sur le mur, découpez le lé et prévoyez 7 cm de débord. Appliquez ensuite la colle et repliez le papier sur lui-même. Encollez le second lé pendant que la colle agisse sur le premier lé. Après, posez-le sur le mur et marouflez, puis passez à la découpe de la partie qui excède.

Pour le papier peint intissé, l’encollage s’effectue directement sur le mur. C’est-à-dire que vous allez appliquer immédiatement la colle sur le mur et y poser votre papier. Répétez l’opération jusqu’à ce que vous recouvrirez la surface. Enfin, marouflez et découpez la partie qui déborde.

 

Tags, ,

Quelques points à connaître sur la véranda

Une véranda peut jouer le rôle d’un bureau, d’un salon, d’une salle de détente et même d’ un jardin si vous le voulez. Vous allez découvrir dans cet article quelques points sur cette structure.

Quelles sont les démarches administratives à suivre pour construire une véranda ?

Construire une véranda nécessite une validation de la mairie pour s’assurer du respect des règles d’urbanisme. Il faut d’abord s’informer sur la carte communale. Puis consulter à la mairie ou à la préfecture et à la sous-préfecture où dépend la commune où vous êtes le Plan Local d’Urbanisme. Ensuite, il faut connaître le Plan d’Occupation des Sols qui renferme le rapport de présentation, le plan de zonage, le règlement et les annexes.

Quels matériaux choisir pour la construction de votre véranda ?

Cela dépendra de votre choix, de votre budget, de son entretien, de sa résistance et du style de votre maison.

Si vous voulez une véranda économique, optez pour la véranda en PVC. C’est le matériau le moins cher et qui présente un bon rapport qualité-prix. Il s’entretient facilement et est résistant. Il a également un bon niveau d’isolation.

Si c’est une véranda ultra isolante que vous recherchez, choisissez la véranda en bois. Ce matériau représente une bonne performance d’isolation.

Si vous recherchez une véranda facile à entretenir, construisez une véranda en aluminium. Ce type de matériau est inoxydable, il ne nécessite aucun entretien. De plus, il est léger, stable et résiste à l’usure. C’est le plus recommandé pour construire une véranda.

Si votre choix est une véranda de caractère c’est-à-dire une véranda traditionnelle, prenez celle en fer forgé. Elle aura un style rétro et élégant.

Comment choisir l’orientation de votre véranda ?

Le but est de profiter au mieux des rayons du soleil toute l’année. Pour les régions chaudes, il est recommandé de l’orienter vers l’Est Sud-Est afin de bénéficier les apports du soleil le matin et d’éviter la chaleur l’après-midi. Pour les régions tempérées, choisissez l’orientation Sud ou Sud-Est pour que vous puissiez profiter du soleil toute la journée.

Quels sont les avantages et inconvénients d’avoir une véranda ?

La véranda apporte une amélioration du mode de vie et du confort de l’occupant au quotidien. Elle peut être un espace de détente. Elle peut jouer le rôle de plusieurs pièces également. Elle apporte de la lumière dans la maison grâce aux baies et aux toitures vitrées qui y sont construites. Cependant, pour bénéficier des innombrables avantages de la véranda, il est primordial de bien concevoir et installer celle-ci selon les exigences nécessaires. Afin d’arriver aux résultats attendus, il est conseillé de faire appel à un professionnel tel qu’ ALU SERVICES pour la construction de votre véranda. C’est une entreprise spécialisée dans les stores, les menuiseries et les vérandas.

Comment bien entretenir votre véranda ?

Une véranda a besoin d’un nettoyage régulier afin de conserver son aspect esthétique. Il est à savoir également que le bois nécessite un entretien spécifique. Pour la véranda en bois, protégez les parties exposées aux intempéries en appliquant de la lasure satinée avec une éponge les parties à teinter. Concernant les vitrages, utilisez des lavette-éponges en microfibres. Pour les chéneaux et les descentes d’eaux, faites une inspection une fois par an.

A combien coûte l’ajout d’une véranda?

Le prix va dépendre de l’orientation et de l’emplacement de votre véranda. Voici quelques indices de prix :

  • Pour une véranda en PVC : le prix minimum est de 2000 euros et le prix maximum est de 15 000 euros.
  • Pour la véranda en bois, le prix sera entre 15 000 euros au minimum et au maximum 45 000 euros.
  • Pour une véranda en fer forgé, ce sera de 30 000 euros le prix le plus bas et 55 000 euros le plus haut.
  • Pour construire une véranda en aluminium, c’est entre 15 000 et 50 000 euros.

Tags