Relooker soi-même ses meubles en bois : comment procéder ?

Relooker soi-même ses meubles en bois : comment procéder ?

2020-05-19 Commentaires fermés sur Relooker soi-même ses meubles en bois : comment procéder ? By Michel Duprès

Que vos meubles en bois soient neufs ou anciens, utilitaires ou décoratifs, ils créent une ambiance dépaysante autour d’une histoire industrielle ou rurale, imaginaire ou réelle. Si vous êtes amoureux du bois, de meubles vintages, et respecte les caractéristiques en termes de réparation, de finition et de teinte, suivez ces conseils et astuces étape par étape afin de réussir votre rénovation.

Étape 1 : le décapage d’un meuble en bois

Si vos meubles en bois sont recouverts d’une peinture vieillissante ou d’un vernis abîmé, le décapage est indispensable. En effet, cette technique permet de supprimer les anciennes finitions afin de trouver l’aspect du bois brut.

1 – Décaper un meuble en bois : la préparation

Avant de décaper, il faut respecter à la lettre toutes les consignes de sécurité ainsi que de nombreux autres conseils :

  • Réalisez le décapage de votre meuble en bois dans un milieu frais et bien aéré ;

  • Évitez tout contact direct avec le produit. Munissez-vous de gants, d’un masque et de lunettes de sécurité ;

  • Pendant la préparation de votre meuble à décaper, faites en sorte que les clous ou vis ne dépassent pas le bois. Aussi, démontez-le et retirez les portes et tiroirs pour faciliter la tâche.

  • Il faut enlever les parties que vous ne devez pas décaper, ou bien les protéger via un ruban adhésif.

2 – Le déroulement du décapage d’un meuble en bois

Une fois que vous êtes bien équipé :

  • Trouvez le décapant parfait et appliquez le en commençant par le bas du meuble.

  • Laissez le produit agir pendant environ 30 à 45 minutes selon le support ;

  • Une fois que la matière du revêtement est ramollie, il faut enlever l’ensemble en utilisant un grattoir ou une spatule ;

  • Frottez les moulures ou les surfaces irrégulières avec de la brosse à poils durs.

  • Il faut nettoyer le meuble avec de l’eau ou en utilisant un diluant sans odeur ;

  • Il faut refaire le décapage s’il y a de couches multiples de vernis abîmé ou de peinture vieillissante.

Étape 2 : la réparation d’un meuble en bois

Une fois le décapage effectué, vous pouvez peut-être remarquer des éraflures ou des imperfections, des trous ou même des fissures. Dans ce cas, utilisez de l’enduit de lissage bois. En effet, c’est le produit idéal pour masquer toutes les imperfections telles que les irrégularités d’une réparation ou les rayures.

Quels sont les avantages de l’enduit de lissage ?

Nombreux sont les avantages que ce produit peut offrir :

  • Il peut être appliqué à l’extérieur comme à l’intérieur du meuble ;

  • Sa texture est onctueuse et très fine ;

  • Il est sec en une heure ;

  • La surface finie est lisse.

Étape 3 : teinter ou patiner votre meuble en bois

Sur les meubles en bois, la tendance est actuellement aux effets bruts, épurés, sobres, nobles et discrets. Ainsi, les teintes, les cires, les huiles et les céruses jouent les patines naturelles, mais les tons lumineux ainsi que les transparences doivent être à l’honneur.

Néanmoins, vous devez savoir quelques informations essentielles :

  • La teinte de bois s’applique à la mèche coton, au pinceau souple ou au pinceau plat ;

  • les surplus de teinte doivent être essuyés avec une mèche coton très sèche ou un chiffon propre. De plus, il faut éviter les sur épaisseurs.

  • Les raccords de teinte doivent être effectués via un pinceau essoré et bien sec afin d’empêcher les bavures.

  • Il faut passer une seconde couche après avoir laissé sécher pendant quelques heures.

Comments are closed