Détails concernant le dégazage et la neutralisation de cuve mazout !

Détails concernant le dégazage et la neutralisation de cuve mazout !

Envie de se séparer de l’ancienne cuve à mazout ? Envie d’installer une nouvelle citerne ou d’adopter un autre mode d’alimentation du système de chauffage ? Pour ces nombreux besoins, des règles spécifiques sont à connaître et à respecter. En effet, si vous envisagez de ne plus utiliser votre cuve à mazout, il y a plusieurs étapes à considérer. La loi sur l’environnement n’exige que la citerne à fioul soit dégazée, neutralisée et démontée.

Il est impossible de laisser ce contenant sous terre ou à son emplacement hors sol. Lorsqu’une cuve mazout devient inutilisable, il est nécessaire de procéder à son enlèvement. À cet égard, les opérations de dégazage et de neutralisation sont d’une grande importance. Envie d’en savoir davantage sur le sujet ? Focus !

Le dégazage de la cuve à mazout

Le dégazage de la citerne à mazout est la première étape à réaliser par le technicien agréé. Il s’agit plus précisément de l’extraction du fioul contenu dans la cuve. D’ailleurs, le but de cette mission est d’éradiquer les vapeurs de matière suspendue dans l’air au cœur de la citerne. Si des procédures de vidange et de nettoyage de la cuve ont déjà été effectuées, le dégazage n’est pas nécessaire. Dans le cas contraire, cette opération doit être accomplie avant la neutralisation et démontage d’une cuve mazout. À noter également qu’un laps de temps d’une durée de 48 heures environ est à respecter pour neutraliser le contenant. En effet, si le technicien ne considère pas ce délai, des vapeurs de fioul refont surface. Dans cette situation, un gros risque d’incendie ou d’explosion peut arriver. Pour dégazer correctement des cuves de mazout, les techniciens agréés utilisent un appareil aspirant. Cet engin est pourvu d’une pompe qui sert à aspirer minutieusement le combustible dans la citerne. Par la suite, un système de ventilation est utilisé pour retirer tous les vapeurs en suspension. Lorsque la cuve semble vide, les résidus de fioul domestique accrochés à la citerne sont retirés par le prestataire.

La neutralisation de la cuve à mazout

Il s’agit d’une opération très technique qui requière l’intervention d’un professionnel agréé. En effet, de nombreuses précautions sont à entreprendre pour éviter certains dangers. Il ne faut pas oublier que le mazout est une matière parfaitement inflammable. Si bien qu’il peut entraîner une explosion à tout moment. À cet égard, l’intervention d’un technicien agréé est incontournable afin d’éviter des accidents éventuels. Grâce à la neutralisation, la citerne devient vraiment inutilisable. S’il est impossible d’extraire ce contenant sous terre, le technicien se charge de remplir de matières inertes après la neutralisation. Du sable, du béton, de la terre… Ces éléments sont très utiles pour s’assurer d’une cuve à mazout non fonctionnelle. Si la citerne de fioul peut être retirée sous-verre, le démontage est la prochaine étape. Pour finir, le technicien se charge de l’enlèvement de la cuve mazout et remet un certificat aux propriétaires. Ces démarches sont vraiment exigées par la loi afin de rendre la citerne à fioul hors d’usage.

Comments are closed