HomeRénovation

Pose d’une chape liquide : combien ça coûte ?

Pose d’une chape liquide : combien ça coûte ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Lors de la pose de nouveaux revêtements de sol tels que le carrelage ou de la rectification d’anciens revêtements, la préparation la plus courante consiste à poser une couche de chape liquide. Celle-ci a, depuis longtemps, été considéré comme un matériau efficace dans des projets de construction en tout genre. C’est aussi un mortier autolissant et autonivelant le plus souvent utilisé, même dans les projets de rénovation.

Pourquoi choisir la chape liquide ?

La chape liquide est essentiellement un mélange de béton avec du sable et du ciment pour le rendre plus maniable. Le tout est mélangé, pour ensuite être appliqué à la truelle, afin d’obtenir une épaisseur uniforme. Elle est une excellente alternative au béton traditionnel.

La chape liquide représente une surface fine et lisse, durable et solide, et peut être façonnée dans presque toutes les formes. Vous avez également là un recouvrement d’exception pour les réseaux de câblage divers. La chape liquide est un matériau léger et facile à utiliser, qui ne nécessite pas l’emploi d’équipements lourds. Elle est très résistante et est souvent utilisée dans des zones très fréquentées.

En neuf ou en rénovation, la pose consiste à recouvrir un sous-plancher de la cuisine, de la salle de bains ou du salon de la chape liquide, et à niveler la surface pour pouvoir la recouvrir de carrelage ou d’un autre revêtement de sol (en pierre ou autres).

Sa mise en œuvre, pour une nouvelle construction ou un projet de rénovation, est l’une de vos meilleures stratégies pour vous assurer que vous n’aurez pas à vous soucier de surfaces inégales. Pour ce type de projet, la première chose à considérer est la quantité de chape liquide dont vous aurez besoin. La réponse dépend de nombreux facteurs tels que la taille de la surface à couvrir, la forme de l’espace, les accessoires et les autres éléments que vous souhaitez ajouter.

À qui s’adresser ?

Certes, la pose d’une chape liquide semble être moins complexe. Toutefois, les travaux restent une affaire de professionnels. En effet, plus la surface à recouvrir de chape liquide est grande, plus la pose sera longue. Si vous disposez de petites surfaces à plusieurs endroits (comme une cuisine ou une salle de bains), le temps total nécessaire pour poser et égaliser la chape liquide en sera également affectée. En plus de la maîtrise des techniques de pose de chape liquide, il faut le matériel nécessaire dont le mortier, la pompe à chape liquide, le joint de dilatation, les outils de mesure et de mise à niveau… C’est pourquoi, il convient mieux de faire appel à un artisan spécialisé dans la pose de chape liquide.

Depuis 30 ans, HGV propose ses services pour la pose de chape liquide à Puygouzon, Lescure-d’Albigeois et alentour. Vous pouvez également compter sur son équipe pour remettre à neuf ou transformer votre espace de vie. C’est son métier et sa spécialité. L’entreprise dispose de toutes les qualifications nécessaires qui sont les gages du savoir et de la qualité de ses ouvrages : RGE Qualibat, Qualibois, Eco Artisan, Qualisol et Qualipac.

Qu’en est-il du coût pour la pose d’une chape liquide ?

Le coût de la pose d’une chape liquide varie considérablement en fonction de votre région, de la quantité de chape dont vous avez besoin et de la nécessité de réaliser d’autres travaux de construction en même temps (surtout, s’ils impliquent l’enlèvement de matériaux). Le coût moyen de la pose d’une chape liquide de ciment est entre 15 et 25 euros par mètre carré, voire plus selon le prestataire. La principale dépense liée à l’utilisation d’une chape liquide est la main d’œuvre. On considère aussi le temps qu’il faut pour la travail. N’oubliez pas que le tarif dépend largement de l’envergure du travail à réaliser.

%d blogueurs aiment cette page :