Category Archive Menuiseries

Comment choisir son escalier parmi les différents matériaux et formes possibles ?

2020-08-24 Commentaires fermés sur Comment choisir son escalier parmi les différents matériaux et formes possibles ? By Michel Duprès

L’escalier fait partie intégrante de notre décoration intérieure. Pour personnaliser l’aménagement de votre maison, trouvez le type et la forme d’escalier qui répond à vos goûts et à vos budgets. Votre choix sera défini en fonction de la configuration et de la surface de la pièce. Lorsque vous êtes à la recherche d’un escalier à installer chez vous, évitez de vous perdre dans la multitude de choix qui s’offrent à vous. Il y a différents types d’escaliers, de matériaux et de revêtements possibles. En principe, c’est un élément de décor qui nécessite peu d’accessoires. Pour transformer un escalier trop simple, vous pouvez par exemple peindre les contremarches, et exposer quelques cadres photo dans la montée d’escalier pour harmoniser l’ensemble… Plusieurs formes d’escalier sont envisageables, en fonction de l’emplacement et de l’espace au sol dont vous disposez.

L’escalier droit

C’est une forme d’escalier très classique, qui ne suit qu’un seul et même axe. Il est très facile à concevoir et à installer. Toutefois, il nécessite beaucoup d’espace au sol, et ne convient donc pas aux petits intérieurs. D’un réel confort d’utilisation, il est généralement plus abordable que les autres types d’escaliers. Pour optimiser votre espace, vous pouvez facilement aménager un bureau ou une bibliothèque, sous votre escalier droit.

L’escalier à quart tournant

Cette forme d’escalier est très esthétique et apporte du cachet à un intérieur. De plus, elle permet de gagner beaucoup de place, tant en largeur qu’en longueur. Pour faciliter le passage, les marches en angle seront plus étroites à l’intérieur qu’à l’extérieur.

L’escalier deux quarts tournants

Appelé aussi escalier demi tournant, ce type d’escalier se compose de deux angles et trois volées de marches. Il apporte un gain de place considérable, et réduit l’espace utilisé au sol puisqu’il peut se placer dans le coin d’une pièce. De plus, il est très confortable à l’utilisation.

L’escalier hélicoïdal

Appelée également escalier en colimaçon, cette forme d’escalier offre le plus grand gain de place puisque les marches s’organisent autour d’une colonne centrale. Vous pouvez l’installer partout dans un espace intérieur puisqu’il ne requiert pas d’appui contre un mur. Toutefois, l’escalier en colimaçon est moins confortable que les autres types d’escaliers. En effet, il vous sera impossible d’y transporter des objets volumineux. Il est souvent utilisé comme escalier secondaire et non comme escalier principal.

Parmi les différents types d’escaliers, votre choix sera défini en fonction de vos contraintes d’espace, de sécurité…

L’escalier suspendu

C’est un modèle très moderne, épuré et très tendance. Il est conçu avec à un système de marches autoportées, fixées de manière invisible. Vous pouvez opter pour celui qui est dépourvu de contremarche. Cela va permettre à vos pièces de rester bien lumineuses. Pour une finesse optimale, optez pour un escalier suspendu en métal. Vous n’avez aucun souci à vous faire en termes de sécurité, car ce type d’escalier supporte des charges élevées pareillement aux escaliers classiques.

L’escalier à limon central

Il est conçu sur un seul et même support. Fabriqué à partir d’un seul et même morceau, il peut être droit, à quart-tournant, ou deux-quarts tournant. Il ne dispose pas non plus de contremarches, et est donc aussi très aérien, léger, pour un design très contemporain.

L’escalier à pas japonais

Appelé « escalier à pas alternés » ou « escalier à pas décalés », ce type d’escalier est souvent présenté comme une solution au manque de place et utilisé comme escalier secondaire. Ce type d’escalier est très original, et abordable.

Pour créer et aménager vos escaliers, faites appel à une entreprise spécialisée dans le domaine. MONSIEUR BENOIT LASCANO, à Ayherre est le professionnel qu’il vous faut pour la conception et la réalisation d’escaliers. Il se charge de fabriquer comme il se doit les marches, les gardes-corps, les paliers, etc.

, ,

Pourquoi choisir des escaliers métalliques ?

2020-07-15 Commentaires fermés sur Pourquoi choisir des escaliers métalliques ? By Michel Duprès

Un escalier fait partie intégrante de tout type de bâtiment, qu’il soit résidentiel ou commercial. Cet escalier est utilisé plusieurs fois dans une journée et, par conséquent, il doit être en parfait état. Bien que le choix de la conception de l’escalier soit un processus assez amusant, le choix des bons matériaux est extrêmement important. Le matériau de votre escalier doit être confortable, rentable et esthétique également. Un tel matériau qui offre de tels avantages est l’acier de construction. De nombreuses entreprises ont un escalier en acier de construction ainsi que d’autres composants de leur bâtiment en acier de construction.

De style moderne et personnalisable dans la conception, les escaliers métalliques sont devenus une option populaire pour les maisons et les entreprises. Avec une grande variété d’options de marches et de mains courantes disponibles, un escalier en métal peut être travaillé dans presque tous les styles de conception et conservera son aspect frais et attrayant pour les années à venir.

Polyvalent

Peu importe si vous êtes intéressé par un escalier droit, incurvé ou en colimaçon, le métal vous permet d’envisager des options de conception infinies. Les garde-corps ornés et les conceptions modernes sont simples à créer, ce qui rend plus que possible que votre escalier soit la pièce maîtresse de votre maison.

De conception robuste, les escaliers en métal peuvent être construits sur mesure pour s’adapter à presque tous les espaces, ce qui permet de disposer de plus d’espace pour les meubles et de divertir à la maison.

Facile à installer

Grâce à sa flexibilité, les escaliers métalliques sont beaucoup plus faciles à installer que leurs homologues entièrement en bois. Avec des coûts de construction réduits, vous réaliserez des économies lors de la construction d’un escalier en métal tout en ajoutant de la valeur à votre maison ou à votre entreprise à long terme.

Durable

Alors que le bois dur et les tapis montreront des signes d’usure assez rapidement dans les zones très fréquentées, le métal conservera son éclat attrayant pour les années à venir. Particulièrement avantageux à l’extérieur, les escaliers métalliques peuvent résister à des pressions élevées, ce qui garantit que vos marches ne se déformeront pas même après les hivers les plus froids.

L’acier de construction est un alliage composé de fer et d’autres matériaux. L’une des principales raisons pour lesquelles l’acier de construction est utilisé est qu’il est un métal extrêmement solide et peut résister à des conditions extrêmes telles que des calamités naturelles et un poids excessif. L’acier de construction est presque 5 fois plus résistant que les escaliers en béton ou en bois.

Faible entretien

Ne vous souciez plus jamais de sceller, peindre ou passer l’aspirateur à nouveau. Avec un escalier en métal à l’intérieur de votre maison ou de votre entreprise, l’entretien régulier appartient au passé. L’entretien est également plus simple à l’extérieur qu’avant. Il suffit de balayer ou de pelleter vos escaliers et d’être confiant que les invités pourront les naviguer facilement.

Économique

L’acier de construction, comme l’aluminium est relativement moins cher que le béton, le bois ou d’autres matériaux qui peuvent être utilisés pour fabriquer des escaliers. Si l’on considère sa longévité, sa polyvalence, sa robustesse et son attrait esthétique, l’acier de construction est l’un des matériaux de construction les plus économiques. Non seulement cela, le processus de fabrication des escaliers en acier structurel est également peu coûteux. Tous les composants tels que les escaliers et les mains courantes sont fabriqués individuellement et arrivent sur place à temps et prêts à être assemblés. L’ensemble du processus permet d’économiser beaucoup de frais de main-d’œuvre et de ressources.

Si vous souhaitez améliorer l’esthétique et la fonctionnalité de votre maison avec un escalier en métal, METAFORM à Athis-de-l’Orne possède l’expérience et les outils nécessaires pour créer un escalier en métal entièrement personnalisé pour votre espace.

, ,

Trucs et astuces pour réparer une porte d’entrée

2020-07-09 Commentaires fermés sur Trucs et astuces pour réparer une porte d’entrée By Michel Duprès

Votre porte grince ou s’ouvre toute seule ? Au lieu d’engager un professionnel, sachez que vous pouvez la réparer vous-même. Il suffit d’assimiler des petites notions de bricolage. Vous trouverez à travers ces lignes, quelques astuces pour réparer votre porte. Les techniques expliquées ci-dessous sont faciles à exécuter, même par un amateur de bricolage.

Diagnostic et réparation

Une porte d’entrée remplit plusieurs fonctions. Elle est à la fois un dispositif de sécurité et un accessoire de décoration architecturale (pour l’intérieur et pour l’extérieur). Les problèmes rencontrés sont souvent : le grincement de la porte, le dysfonctionnement des serrures, les vitres brisées et les fissures entraînant des déperditions de chaleur. Pour les réparer, rien de plus simple qu’un travail minutieux. Le grincement peut provenir d’une friction entre le volet et le châssis. Placez un papier abrasif à gros grains sur la zone de friction. Puis, fermez et rouvrir la porte de façon à ce que le papier ponce toute la surface de contact. Pour une serrure qui ne tient plus, dévissez le boîtier défectueux sans enlever la mortaise, et changez-le par une nouvelle serrure du même modèle et de la même marque. Enfin, pour une vitre brisée, il serait judicieux de vous adresser à un vitrier expérimenté. Vous trouverez un professionnel près de chez vous dans les pages jaunes.

Faire appel à des menuisiers

Les astuces expliquées ci-dessus concernent généralement la réparation des portes en bois. Quant aux fermetures en PVC ou en aluminium, les techniques sont différentes. Les problèmes ne peuvent être résolus que par des mains expertes. Une déperdition énergétique sur une porte en PVC, par exemple, requiert des travaux très délicats (pose de joints, test d’isolation, etc.). Il en est de même pour la fixation des serrures. N’hésitez pas à contacter des menuisiers qualifiés pour bénéficier d’un travail soigné et rapide.

, ,

Comment savoir si la maison est bien isolée ?

2020-06-09 Commentaires fermés sur Comment savoir si la maison est bien isolée ? By Michel Duprès

À force de vivre longtemps dans une maison, il est plus facile de connaître ses défauts. En hiver, une maison mal isolée peut entraîner un manque de confort thermique et une augmentation de la facture d’électricité. Quels sont les signes qui montrent qu’un logement a des problèmes d’isolation ? Réponse dans ces prochaines lignes.

Les principaux signes

– Un grand froid dans toute la maison

La neige tombe et fond rapidement sur votre toit ? Si la réponse est oui, c’est certainement parce que votre système de chauffage fuit. En conséquence, vous sentez énormément le froid dans toute votre maison.

– Des murs humides

Pendant la saison hivernale, allumez votre chauffage et touchez vos murs. Si vous ressentez une sensation de fraîcheur, c’est que l’isolation est endommagée.

– Des dégâts dans la maison

Si vous sentez une mauvaise odeur ou si vous constatez des dégâts tels que la présence de moisissures et le décollement des papiers peints, il s’agit d’un problème d’isolation. Faites appel à un professionnel pour apporter des solutions efficaces.

– Une différence de température entre les pièces

Une pièce plus facile à chauffer que d’autres prouve que votre logement présente des problèmes d’isolation.

– Une maison ancienne

Généralement, les maisons anciennes sont de vraies passoires thermiques. Elles ne répondent pas aux critères de performance énergétique attendus. C’est pour cette raison qu’il est important de procéder à des travaux d’isolation (des combles et des murs). Un remplacement du châssis et des vitres peut également s’avérer être nécessaire.

Un diagnostic

Pour avoir une idée de l’état de l’isolation de votre maison, procédez à un diagnostic de sa performance énergétique. Pour ce faire, sollicitez les services d’un expert en isolation. Il fera une évaluation complète de votre logement afin de définir ses besoins énergétiques et son niveau d’émission de gaz à effet de serre.

Voici les différentes étapes de l’évaluation :

– Un listing des informations sur le logement (superficie, orientation, matériaux utilisés, etc.),

– Une étude approfondie de la maison pour détecter la présence d’humidité, de moisissures ou de fuites,

– Une analyse précise des parties les plus susceptibles de perdre de la chaleur (toiture, fenêtres, etc.).

En fonction des résultats, il vous conseillera sur le système de chauffage et de climatisation adapté à votre demeure.

Pourquoi faire appel à un professionnel en isolation ?

Il est important de faire appel à un professionnel de l’isolation pour être sûr de la fiabilité du diagnostic. Un expert saura prendre en compte les contraintes de l’endroit à isoler. Il vous conseillera en fonction de votre budget et des spécificités de votre habitation.

Il connaît parfaitement la réglementation et peut vous aider à bénéficier d’un CITE ou Crédit d’Impôt Transition Énergétique.

Pour un logement encore plus confortable, sollicitez les services d’un chauffagiste. Il apportera plus de confort à votre habitation avec des appareils de chauffage performants.

Isoler les fenêtres

Il est possible d’isoler les fenêtres et les vitres grâce à diverses astuces. Il y a le calfeutrage des fenêtres avec des joints, la mise en place d’un double vitrage et la pose d’un plastique isolant (film ou cadre).

MICHEL PICARD, un professionnel de la vente et de la pose de fermetures

Située dans l’Allier, l’entreprise MICHEL PICARD est spécialisée dans la vente et la pose de fermetures : fenêtres (en PVC et en aluminium), portes d’entrée, volets (roulants et battants), portails, portes de garage, rambardes, stores bannes, etc.

Son équipe se charge également de toute installation d’automatismes. Elle propose une programmation efficace et sécurisée de votre bâtiment. Elle fournit aussi des solutions visant à réduire la consommation de chauffage en hiver et à baisser la température intérieure en été.

, , , ,

Pourquoi choisir le parquet stratifié ?

2020-05-18 Commentaires fermés sur Pourquoi choisir le parquet stratifié ? By Michel Duprès

Le parquet stratifié séduit les clients par sa beauté et son prix abordable. Il est élégant et se marie facilement à différents styles d’intérieurs. Ci-après les informations dont vous aurez besoin pour choisir un parquet stratifié.

Généralités sur le parquet stratifié

Le parquet stratifié est un type de sol qui imite l’apparence d’autres matériaux, généralement le bois. Même s’il n’est pas aussi solide qu’un parquet en bois massif, il est très résistant. Il se compose de plusieurs couches, notamment :

  • une couche de protection à base de résine pour améliorer sa résistance
  • une couche dédiée à l’imitation de différents matériaux comme le bois, le carrelage et la pierre
  • une couche de panneau en matériaux composites
  • une couche de contrebalancement pour la stabilité

Le parquet stratifié est très polyvalent. Il en existe différents types suivant sa destination (chambre individuelle, salle à manger, restaurant, magasin, etc.). Vous pouvez même l’utiliser pour revêtir votre escalier. Contrairement à un parquet classique, la poussière et les saletés restent à la surface d’un sol stratifié.

L’eau est la principale ennemie d’un parquet. Toutefois, si vous souhaitez poser un parquet stratifié dans une pièce où il y a plus de risques d’éclaboussures comme votre cuisine ou votre salle de bains, optez pour un modèle muni d’une couche hydrofuge. Les parquets stratifiés Quick-Step proposés par AMCR sont dédiés aux salles d’eau. Ils gardent leur beauté pour plusieurs années.

L’épaisseur des lames d’un parquet stratifié varie de 7 à 12 mm en fonction de leur qualité. Cette dernière définit également leur prix.

Les avantages d’un parquet stratifié

Une pose rapide et facile

Le parquet stratifié se pose à l’aide de la technique flottante. Si vous êtes pressé d’emménager, choisissez ce type de parquet. Il est rapide et facile à poser, ce qui réduit également les coûts de vos travaux.

Le parquet stratifié est très pratique que ce soit au niveau de la pose ou de la dépose. En effet, vous pouvez l’emmener avec vous quand vous déménagez et la poser dans votre nouvelle maison.

Un entretien facile

Pour garder votre parquet en bon état et retarder au maximum son usure, vous devez bien l’entretenir. Vous pouvez le nettoyer avec du vinaigre blanc ou du détergent doux. Passez un chiffon pour aspirer l’eau après le passage des produits nettoyants. Utilisez l’eau chaude, car il sèche plus rapidement et facilite l’enlèvement de diverses taches.

Un nettoyage sec avec un balai ou un aspirateur est aussi envisageable. De plus, le parquet stratifié ne requiert ni finition, ni ponçage, contrairement à d’autres types de parquets.

Une bonne isolation thermique

Le parquet stratifié dispose d’une bonne capacité thermique pour compenser sa faible isolation acoustique. Son confort thermique est principalement dû aux diverses couches qui la compose.

Vous pouvez augmenter ses capacités acoustiques en posant une sous-couche spécialement conçue à cette fin.

Un outil de décoration intérieure

Le parquet stratifié peut imiter différents types de sols et est disponible en plusieurs couleurs. Ces capacités lui permettent d’intégrer facilement tous les styles d’intérieurs : classiques, contemporains, ethniques, etc.

Avec le parquet stratifié, vous profitez de l’esthétique du sol de votre choix en vous épargnant leurs inconvénients, notamment côté entretien.

Un excellent rapport qualité/prix

Le parquet stratifié est très abordable même s’il imite à la perfection d’autres matériaux, ce qui explique l’engouement croissant pour ce type de sol. Son prix se situe entre 10 € et 50 € le m² suivant sa qualité et sa marque. Il est donc accessible à tous les budgets.

Bref, le parquet stratifié est un excellent choix pour de nombreuses raisons : il convient à tous les budgets, il est facile à entretenir et s’adapte à tous les styles d’intérieurs. Travaillant avec différentes marques comme Quick-Step, Krono Swiss, Krono Original et Balterio, AMCR vous propose différents types de parquets stratifiés à Mulhouse.

, ,

Les différents styles d’escaliers

2020-03-26 Commentaires fermés sur Les différents styles d’escaliers By Michel Duprès

Vous souhaitez construire ou rénover une maison à étages ? Pour garder l’esthétique de la demeure, il faut bien choisir le style de l’escalier. Aujourd’hui, il existe différentes formes d’escaliers. Si vous hésitez encore sur le modèle à adopter, ce guide va vous aider à faire votre choix.

Quels sont les différents types d’escaliers ?

– L’escalier droit

Si vous aimez le style classique, vous pouvez opter pour l’escalier droit. Celui-ci suit un même axe. Il est simple à fabriquer et à installer. Il peut être conçu avec différents matériaux, dont le bois, la pierre, le verre, le béton encore l’acier. Vous pouvez l’installer dans le salon ou dans un couloir.

Cependant, il occupe une grande place au sol. Il ne convient donc pas aux espaces réduits. Toutefois, pour optimiser l’espace, vous pouvez aménager un coin bureau, une bibliothèque ou un dressing sous l’escalier.

– L’escalier quart tournant

Pour avoir un escalier esthétique, vous pouvez vous orienter vers le modèle quart tournant. Celui-ci prend la forme d’un « L ». Il donne un cachet unique à votre espace intérieur. Non encombrant, il vous permet de gagner de la place aussi bien en longueur qu’en largeur.

En étant pratique, ce modèle ne pose aucun problème pour la marche. Pour faciliter le déplacement, les marches en angle sont plus étroites à l’intérieur qu’à l’extérieur.

– L’escalier deux-quarts tournant

Pour gagner le maximum de place au sol, vous pouvez installer un escalier deux-quarts tournant ou demi-tournant. Ce modèle est doté de deux angles et de trois volées de marches. Vous pouvez le placer dans un coin de votre maison afin de limiter l’encombrement.

Ce type d’escalier est à la fois esthétique et confortable. Il convient aussi bien aux maisons modernes que traditionnelles.

– L’escalier hélicoïdal

L’escalier hélicoïdal est le modèle qui vous offre le plus de place dans la maison. En effet, ses marches sont disposées autour d’une colonne centrale. Facile à installer, il n’a pas besoin d’un appui sur le mur. De plus, vous pouvez le mettre partout dans la maison.

En revanche, l’escalier hélicoïdal est moins confortable par rapport aux autres modèles. De par sa forme, le transport de grands objets est impossible. Le mieux est de l’utiliser comme un escalier secondaire et non comme un principal.

– L’escalier suspendu

Pour donner un cachet moderne à votre espace intérieur, la solution : un escalier suspendu. Sa conception est ingénieuse. En effet, il adopte un système de marches autoportées et assure une fixation invisible.

Flottant dans les airs, ce modèle arbore un style épuré et tendance. Sans contremarche, il offre plus de luminosité à votre pièce.

En ce qui concerne la sécurité, l’escalier suspendu est fiable. Il est résistant et peut supporter les charges lourdes. Cependant, il ne convient pas aux enfants en bas âge, car la plupart du temps, il ne possède pas de rampes.

– L’escalier à limon central

Si vous préférez un modèle léger et esthétique, préférez l’escalier à limon central. Les marches sont toutes disposées sur un limon central unique. Cela donne un côté épuré au modèle. Il ne dispose pas non plus de contremarches. Cela permet d’offrir une grande luminosité à votre pièce.

– L’escalier à pas japonais

Pour avoir un escalier typique, optez pour le modèle à pas japonais. Celui-ci se caractérise par ses pas décalés. En effet, ses marches sont découpées de manière asymétrique. Cela lui donne un look original.

D’ailleurs, ce modèle est confortable à utiliser. Il n’occupe pas trop de place. Il est aussi adapté à tous les budgets.

À qui confier la fabrication et l’installation d’un escalier ?

Pour avoir un ouvrage pérenne et esthétique, la fabrication et la mise en place d’un escalier doivent être confiées à un professionnel. Celui-ci a toutes les compétences techniques et le matériel nécessaire pour mener à bien les travaux.

Si vous recherchez un fabricant d’escaliers sur mesure à Dieppe et alentour, contactez HENRY CHRISTOPHE.

,

La pose d’une fenêtre : les démarches à suivre

2020-02-21 Commentaires fermés sur La pose d’une fenêtre : les démarches à suivre By Michel Duprès

Êtes-vous enfin décidé à renouveler votre maison ? Commencez par changer de fenêtre ! D’ailleurs, vous pouvez effectuer le travail vous-même. Mais comment s’y prendre ? Laissez-vous guider par cet article, afin de connaître toutes les démarches à suivre sur la pose d’une fenêtre.

Avant de procéder à l’installation de fenêtres

Une fois que vous avez choisi le modèle de fenêtre, vous pouvez passer à l’étape suivante : la pose. Néanmoins, vous devez être équipé du matériel et des outils nécessaires, tels qu’un marteau, des chevilles, une masse, un isolant, des clous, une scie à métaux, un burin, du mastic, des cales de bois, une perceuse et un niveau à bulle.

  • Étape 1 : pour commencer, il faut prendre les mesures précises des anciennes fenêtres, notamment, la distance entre les deux rainures, le fond, la largeur extérieure, etc. Cette démarche est essentielle, car la pose des nouvelles fermetures doit être effectuée dans les règles de l’art.

  • Étape 2 : enlevez les clous qui fixent les fenêtres aux cadres. Faites la même chose avec les paumelles, mais cette fois-ci, commencez par celles du bas. Une fois le travail terminé, retirez les vantaux, à l’aide d’un marteau ou d’un pied-de-biche. Il faut également enlever le calfeutrage qui les entoure.

  • Étape 3 : procédez à l’enlèvement des cadres et de ses fixations, en utilisant un burin. Si vous avez besoin de couper quelque chose, une scie à métaux sera utile.

  • Étape 4 : une fois que vous avez réalisé ces 3 premières étapes, il faut mesurer les feuillures. Mais ces dernières doivent mesurer entre 40 et 50 mm. Ensuite, assurez-vous que tout est bien horizontal et surtout en équilibre.

L’installation de la nouvelle fenêtre

En premier lieu, il faut visser toutes les pattes de scellement, et cela, sur le dormant. Cette démarche est impérative, avant de les ancrer dans le mur et de les plier. En second lieu, creusez deux trous sur chaque côté des pattes de scellement. Pour y parvenir, utilisez une masse ou un burin. Ensuite, mettez du mastic sur l’appui de la fenêtre et sur le dormant également. En troisième lieu, posez-y des cales en bois.

En quatrième lieu, installez la fenêtre, et vérifiez si elle est bien horizontale. Puis, procédez au scellement des pattes et placez des « chutes d’agglo » entre le cadre et le mur.

Quels sont les différents types de pose ?

Avant d’installer une nouvelle fenêtre, vous devez connaître les différentes sortes de pose. Tout d’abord, il y a :

  • La pose en applique : cette méthode est très pratique. D’ailleurs, elle est plus fréquente de nos jours, parce qu’elle intègre une mise en place d’une isolation. Ainsi, la fenêtre doit être installée contre le mur extérieur. Ce procédé et idéal pour avoir un maximum de surface vitrée.

  • La pose en rénovation : en général, la nouvelle fenêtre à poser doit s’adapter à la dimension du bâti déjà existant. Dans ce cas, elle doit être posée sur l’ancien dormant. Cependant, la taille de ce dernier doit être mesurée aussi bien à la verticale qu’à l’horizontale.

  • La pose en tunnel : cette technique de pose consiste principalement à installer la fenêtre dans l’épaisseur du mur.

Quelques conseils importants

Vous devez être armé de vigilance durant la réalisation des travaux d’installation d’une nouvelle fenêtre. Effectivement, la pose des menuiseries doit être conforme au DTU 36.1. Cela implique, que la tâche doit être effectuée par des professionnels dans ce domaine, comme ASTOFERM, une entreprise située à Bagnolet. Elle est spécialisée dans la pose de fenêtres, stores, volets roulants et portes, et est aptes à répondre à vos attentes.

, ,

Protégez votre voiture avec un carport

2020-02-20 Commentaires fermés sur Protégez votre voiture avec un carport By Michel Duprès

Souhaitez-vous installer un carport chez vous, car vous avez marre de dégeler ou de laver le pare-brise de votre voiture tous les matins ? C’est une meilleure idée ! Cependant, vous devez connaître certaines choses sur sa fabrication.

Le carport : c’est quoi exactement ?

Le carport est généralement un moyen de protéger votre véhicule contre la grêle, la pluie, les feuilles mortes, le soleil et les intempéries. C’est également un abri qui est construit spécialement pour les voitures. Mais, contrairement à un garage, il est ouvert et ne possède pas de murs. Cependant, le carport est composé de toit et peut être autoporté ou adossé. En général, il est facile à installer. En outre, cet abri pour auto n’est pas vraiment cher. D’ailleurs, il existe en plusieurs dimensions et en différents modèle. De plus, il peut être fabriqué avec de nombreuses matériaux. Le plus intéressant est que le carport est totalement personnalisable.

Quelles sont les dimensions d’un carport ?

Cet abri ouvert existe en de nombreuses tailles (généralement entre 15 et 35 m²) . Ainsi, vous pouvez facilement le construire sur :

  • Un terrain de 15 m2 : dans ce cas, sa dimension peut être 3 m x 5 m, avec une hauteur qui est strictement moins de 2,50 m. Ce carport est destiné pour abriter une voiture seulement.

  • Une surface de 18 m² : le bâti sera un peu plus grand et est idéal pour un véhicule spacieux.

  • Un terrain de 30 m² : celui-ci est parfait pour accueillir 2 voitures.

  • Une surface dépassant 30 m2 : destinée à abriter un « camping-car » ou une caravane. Le carport construit peut atteindre jusqu’à 4 m de hauteur et plus.

Quels sont les matériaux utilisés pour construire un carport ?

Un carport peut être fabriqué avec du bois ou du métal. Aussi, vous pouvez envisager de choisir différents types de matériaux destinés à la toiture d’un carport.

Le carport fabriqué en bois

Celui-ci est le matériau le plus utilisé dans la construction d’un carport, car il est une matière naturelle. D’ailleurs, il offre de nombreux avantages et peut facilement être installé dans tous types de jardins. Les bois les plus utilisés sont souvent le sapin et le pin. Cependant, il faut bien les choisir et opter pour ceux qui ont passé un « traitement autoclave classe 3 ». Ce dernier est un procédé élaboré pour assurer la résistance du bois face aux insectes et à la moisissure.

Le carport en acier galvanisé et en aluminium

Les carports en métal sont souvent  soit en aluminium soit en acier galvanisé. Leurs avantages ? Ils sont à la fois résistants et légers. Ils sont plus esthétiques et leur toiture peut être arrondie.

Quels sont les différents types carport ?

En général, il existe deux sortes de carport.

  • Le carport adossé

  • Le carport autoporté

Mais, le choix se pose sur la configuration de votre extérieur, notamment de votre jardin et du style de votre lieu d’habitation.

Le carport adossé

Celui-ci est principalement fixé  d’un côté par le mur porteur de votre maison et de l’autre côté par des poteaux. Cette structure stabilise le carport. Sa toiture est souvent inclinée ou plate et est dotée d’une seule pente.

Le carport autoporté

Ce modèle est indépendant de votre maison. Dans ce cas, vous pouvez le poser n’importe où. Néanmoins, il doit être soutenu par 4 « poteaux porteurs ».

Si vous souhaitez installer un carport dans votre jardin pour mieux protéger votre voiture, alors n’hésitez pas à contacter MENUISOL, située àBelley dans l’Ain. Cette entreprise, spécialisée dans la menuiserie et le revêtement de sol, peut vous proposer un large choix de carport.

Chalet de jardin : une pièce de vie parfaite

2020-02-17 Commentaires fermés sur Chalet de jardin : une pièce de vie parfaite By Michel Duprès

Que ce soit à la campagne ou en ville, le chalet de jardin est une solution idéale et peut bien être utilisé comme pièce de vie ou annexe à l’habitation. Cependant, il existe différents modèles avec des caractéristiques que vous découvrirez grâce cet article.

Chalet de jardin : quelles sont les caractéristiques ?

Ce chalet est généralement constitué d’une structure réalisée en bois et placée sur un terrain plan. Le plus souvent, il est installé à l’extérieur d’une habitation. Aussi, il est composé de :

  • Structure constituée de plusieurs panneaux en bois : celle-ci doit être fixée sur une ossature.

  • Structure faite en planches à emboîter ou de madriers : idéale pour avoir une construction parfaitement isolée thermiquement et très solide.

  • Ouverture : comme une porte à 1 ou à 2 ventaux, qui peut être soit construite en bois brut, soit vitrée, dont la sécurisation de la fermeture est généralement de type barillet. Ces ouvertures peuvent aussi être des fenêtres vitrées en plexiglas ou en verre.

  • Un toit à 1 ou à plusieurs pentes : ne dépassant pas 4 pentes. Il est constitué d’une couverture bitumeuse.

  • Différentes dimensions : comme le chalet de jardin est une annexe de l’habitation, alors il peut avoir une superficie entre 10 et 30 m². Il a également une hauteur pouvant dépasser 2,80 m.

Chalet de jardin : quels sont ses composants ?

Il existe une vaste gamme de chalets de jardin, présentant diverses options dans le commerce, comme :

  • Les gouttières

  • Le plancher en bois

  • Les volets en bois

  • La terrasse accolée

  • L’auvent

  • L’abri ouvert juxtaposé, etc.

Chalet de jardin : pourquoi faire ?

Vous pouvez l’utiliser comme :

  • Entrepôt : en effet, vous pouvez y ranger des équipements, comme une tendeuse auto-portée, une moto ou un vélo. Vous pouvez également y entreposer des matériels volumineux.

  • Atelier d’artiste ou de bricolage

  • Pièce de vie : le chalet de jardin peut également être aménagé en bureau, en cuisine d’été, en chambre, en salle de jeux ou même en salon. Effectivement, il vous suffit d’y ajouter des meubles et des étagères pour optimiser l’espace rangement. Néanmoins, si vous souhaitez avoir un certain confort de vie, il est fort recommandé de prévoir l’arrivée d’eau et de l’électricité. Évidemment, cela nécessite un budget de plus et des travaux importants.

Le prix d’un chalet de jardin

Ce chalet de jardin est généralement commercialisé chez divers magasins spécialisés dans l’aménagement extérieur et les grandes enseignes de jardinages. Il existe également des chalets de jardin à bas prix. Cependant, à part le prix à payer, vous devrez également prévoir le frais de livraison.

En général, le prix d’un chalet de jardin dépend de ses options et de sa surface :

  • 10 à 12 m² : le coût sera entre 1 000 et 1 500 €.

  • 12 à 17 m² : le prix sera entre 1 500 et 2 000 €.

  • 17 à 25 m² : prévoyez entre 2 000 et 3 000 €.

  • 25 à 30 m² : le prix sera entre 3 000 et 4 500 €.

Aussi, le chalet de jardin peut être vendu en kit. Dans ce cas, vous pouvez vous-même réaliser son montage. Néanmoins, la meilleure solution est de faire appel à un expert, car il est mieux équipé et doté d’une expérience dans le domaine. Vous pouvez contacter l’Entreprise VASSEUR FREDERIC, située à Passy, en Haute-Savoie. Elle est spécialisée dans la menuiserie intérieure et extérieure, ainsi que dans la construction de chalets.

, ,

Comment choisir son vitrage ?

2019-12-23 Commentaires fermés sur Comment choisir son vitrage ? By Michel Duprès

Avez-vous tenté d’économiser votre énergie intérieure ? Il existe plusieurs moyens permettant de limiter les déperditions énergétiques. Parmi tant d’autres, nous pouvons citer le vitrage. C’est un excellent isolant thermique et phonique. Sachez qu’il contribue à réduire votre facture de chauffage jusqu’ à 30 %. Un petit tour d’horizon sur le vitrage et ses avantages, ça vous dit ?

  1. Ce que vous devez savoir sur le vitrage

En matière de construction, le principe est que la surface vitrée doit représenter un sixième de la somme de la superficie des murs. Par ailleurs, en matière de rénovation, les parois vitrées doivent occuper 25 % de la surface totale de la pièce aux fins d’optimiser l’entrée de la lumière naturelle. En effet, il existe trois types de vitrages qui sont classés en fonction de leur épaisseur et de leur coefficient de transmission thermique Ug. C’est une unité de mesure de la capacité d’isolation thermique. Notons que plus cette valeur est petite, plus le vitrage est excellent.

D’abord, il y a le simple vitrage. Il est épais de 4 mm à 6 mm avec un coefficient Ug de 6 W/K.m2. Celui-ci est le moins épais, donc le moins isolant.

Ensuite, il y a le double vitrage. Les deux lames de verre de 4 mm sont séparées par une couche d’air ayant une épaisseur de 12 mm ou 16 mm pour les modèles standards (Notation : 4/12/4 et 4/16/4) ou bien de 20 mm pour certains modèles plus épais (4/20/4).

Enfin, il y a le triple vitrage, composé de trois lames de verre de 4 mm espacées de deux couches d’air de 10 mm ou de 12 mm (on leur note 4/10/4/10/4 et 4/12/4/12/4). Leur coefficient Ug peut atteindre 0,7 W/K.m2.

  1. Les alternatives et vos attentes

Vos choix et vos besoins sont interdépendants. Encore faut-il que vous deviez savoir les variétés de fonctions des vitrages afin de mieux cerner votre problématique principale : « Quel type de vitrage sera le plus conforme à mes attentes ? ». N’y perdez pas l’esprit. Essayez de définir ce que vous attendez du vitrage de votre fenêtre, de votre porte ou de votre véranda. Plusieurs cas peuvent vous contraindre à installer un vitrage plus performant. Certains sont liés à des raisons de nuisances sonores, d’autres à des raisons de consommation d’énergie, ou bien de sécurité. Sachez également que le remplacement de vitrage peut être associé à des motifs d’illumination de l’intérieur ou d’esthétique.

  • Le vitrage acoustique

Dans ce premier cas, il convient d’opter pour l’isolation acoustique par un double vitrage. En effet, il permet d’anéantir les bruits qui viennent de l’extérieur. L’isolation destinée aux maisons proches des zones routières à fort trafic est composée de vitrages acoustiques de 10 mm et de 4 mm espacés d’une couche d’air de 14 mm, tandis que celle destinée aux habitations proches des infrastructures très sonores comme les aéroports et les autoroutes est composée d’un vitrage acoustique de 44.6 et d’un verre de 10 mm, tous deux séparés d’une pellicule d’air de 14 mm.

  • Le vitrage thermique

Pour des raisons de consommation énergétique, vous pouvez installer le double vitrage. Celui-ci est conçu pour isoler l’intérieur de votre habitation. Par ailleurs, le triple vitrage est spécifiquement recommandé aux logements qui se trouvent dans des zones très froides ou trop ensoleillées.

  • Le vitrage anti-effraction

Ce système est composé de deux couches de vitre (en verres feuilletés) de 4 ou 5 mm d’épaisseur séparés d’un film transparent sur lequel le bris de verre sera rattaché en cas de coups accidentels ou d’effraction. Les verres feuilletés sont parfaitement jointifs, ce qui garantit la performance d’un tel type de vitrage. Par ailleurs, il existe le double vitrage opaque permettant de faciliter la pénétration de la lumière extérieure, tout en limitant les regards fouineurs.

  1. Confiez votre projet à un professionnel

L’entreprise MIROITERIE BRETONNE est spécialisée dans tous les travaux d’installation de vitres pour fenêtres et portes. Elle dispose d’un savoir-faire et d’une expérience confirmés. Elle se trouve à Tyez Mein 29860 Plabennec.