Category Archive Guide et astuces

3 points clés pour mener à bien la rénovation de la salle de bains

Vous avez envie d’une jolie salle de bains remise au goût du jour ? Vous voulez créer une salle d’eau plus originale, à la japonaise ou new-yorkaise, personnalisée selon votre style ? Mettez toutes les chances à vos côtés et restez à l’abri des mauvaises surprises.

La rénovation de la salle de bains est un travail qui demande, non seulement de l’imagination et des idées, mais surtout un bon sens de l’agencement, ainsi qu’une excellente mise en œuvre. Il faut étudier la faisabilité des travaux, envisager toutes les alternatives possibles et penser aux petits travaux de réparation, de réfection, de vernissage, etc.

La bonne organisation pour un parfait agencement

Une rénovation réussie, qu’elle soit partielle ou totale, passe obligatoirement par une bonne organisation des travaux, des plus simples aux plus complexes. Cette étape est la plus importante et vous permet d’entreprendre les travaux, l’esprit tranquille. Avant toute chose, assurez-vous d’avoir fixé vos propres objectifs. Définissez vos réelles envies à l’avance, ainsi que vos besoins, votre budget, tout ce qui est nécessaire pour redonner une nouvelle jeunesse à votre ancienne salle de bains. Qu’est-ce qu’il faut faire ? Qu’est-ce qui manque ?
Pour ne rien oublier, listez toutes les tâches à faire. N’ayez pas peur de détailler toutes les opérations. Arrangez-vous, par la suite, sur le timing. Allez-vous vous y affairer toute la semaine ? Chaque après-midi ? Ou le samedi et le dimanche ?
Si vous avez besoin d’un coup de main, avisez la personne susceptible de vous aider, le plus tôt, pour qu’elle puisse s’arranger à son tour.

Le bon choix des éléments

Rénover, c’est refaire à neuf, optimiser la fonctionnalité de la pièce, exploiter chaque mètre carré de l’espace, améliorer le design, ajouter un nouveau cachet, etc. Pour faire de la salle de bains une pièce agréable, pratique et propice à la relaxation, respectez ces points. Il est correct que vous ayez besoin d’acheter de nouveaux équipements et des accessoires de décoration plus modernes. Pour cela, misez sur la qualité, choisissez les bons matériaux, jouez avec les couleurs…

Différents éléments concourent à la fonctionnalité et au design de votre salle de bains : douche, baignoire, lavabo, vasque, tapis, miroir, porte, robinet, système de chauffage, meubles, luminaires, rideaux, carreaux (mosaïque, faïence), etc. Si vous souhaitez rafraîchir les murs en réalisant les travaux de peinture, tâchez de faire le bon choix de couleur et veillez à la qualité des produits utilisés.

Pour ce qui est du revêtement du sol et des murs, privilégiez un matériau résistant à l’humidité, mais qui s’intègre parfaitement à la décoration (raffiné, élégant, chaleureux, facile à entretenir, etc.).

N’oubliez pas de vous approvisionner en produits (gel douche, savon, crème, shampoing, etc.).

Vous n’avez pas besoin de vider votre tirelire pour le relooking. Avec un peu de créativité et de talents, vous ferez de belles choses.

Une fois que vous ayez tous les équipements à votre disposition, faites place à la réalisation des travaux. Équipez-vous du matériel nécessaire ! Faites preuve de créativité !

L’intervention d’un professionnel du métier

Vous ne pouvez pas toujours tout maîtriser ! Avouez-le ! Vous êtes peut-être doué en décoration, mais avez du mal en matière de bricolage… Denis Rénove propose de vous accompagner dans la réalisation des gros travaux de rénovation intérieure et extérieure. N’hésitez pas à faire appel à son équipe pour toute rénovation de salle de bains à Trois-Rivières et dans toute la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec (Drummondville, Bécancour…). La compagnie dispose de plus de 25 ans d’expérience et effectue tous travaux de peinture, de pose de revêtements en céramique, de planchers chauffants, de gypse, d’installation de portes et de fenêtres, de tirage de joints…

Tous les travaux sont couverts par une garantie de cinq ans.

, ,

Les divers dépannages en plomberie

Le dépannage de la plomberie est une première étape essentielle pour réussir les réparations. Il faut identifier la bonne cause sinon du temps et de l’argent seront consacrés à des efforts qui ne mèneront à rien.

En lisant les dépannages relatifs à la plomberie ci-dessous, il est possible de repérer les symptômes, diagnostiquer la bonne cause et se mettre au travail pour une réparation de plomberie à domicile qui résoudra le problème en un rien de temps.

Dépannage des éviers, des baignoires et des drains

La réparation des éviers, des baignoires et des drains peut sembler une tâche qu’il vaut mieux laisser aux plombiers professionnels. Cependant, de nombreux correctifs de plomberie sont simples. Il existe plusieurs façons de réparer par soi-même la plomberie des éviers, des baignoires et des drains. Qu’il s’agisse de désencrasser un évier, de calfeutrer une baignoire ou de remplacer un robinet, il existe de nombreuses solutions rapides pour la plomberie de la maison que l’on peut facilement apprendre.

Débouchage de drain :

Un certain nombre de réparations de plomberie nécessitent une attention immédiate. Le principal parmi ceux-ci est un drain bouché. Tout le monde connaît les désagréments et les dégâts occasionnés par un drainage lent. Malgré cela, de nombreuses personnes attendent que la canalisation s’arrête complètement avant de prendre des mesures correctives. Parfois, un sabot peut être nettoyé avec un simple remède maison.

Avec un drain moyennement bouché, il faut essayer le nettoyant pour drain de maison: 1/2 tasse de bicarbonate de soude dans le drain suivi de 1/2 tasse de vinaigre. Les deux ingrédients interagissent avec la formation de mousse et les émanations. Il faut alors remplacer le couvercle du drain sans serrer. Puis laisser la préparation durcir pendant environ trois heures avant de faire couler de l’eau.

Si vous savez que l’évacuation lente est due à la graisse, essayez ce traitement: versez dedans 1/2 tasse de sel et 1/2 tasse de bicarbonate de soude, suivie d’une bouilloire d’eau bouillante. Laisser s’asseoir pendant la nuit.

Problème d’évier et de baignoire :

Couvrir l’ouverture de débordement dans le bassin ou la baignoire avec un chiffon humide. La plupart des éviers de cuisine ne disposent pas d’un évent de trop-plein, au cas de l’utilisation d’un des deux bassins côte à côte, il faut boucher l’ouverture du drain de l’autre bassin avec des chiffons humides. Dans les maisons qui ont deux salles de bains adossées dans des pièces adjacentes, les deux peuvent être connectées au même drain. Dans ce cas, il faut bloquer l’autre bassin à la fois par son drain et par son évent de trop-plein. Les douches ont rarement des bouches d’aération. Il faut tous les couvrir avec des chiffons humides pour que le piston fonctionne correctement.

 Remplir le bassin bouché avec suffisamment d’eau pour couvrir la tête du piston. Enduire la lèvre du piston de vaseline (cela aide à créer une meilleure étanchéité). Il faut faire glisser la coupelle du piston par-dessus l’ouverture du drain, puis pomper rapidement le piston de haut en bas. Il faut sentir l’eau entrer et sortir du drain. C’est cette pression d’eau en va-et-vient qui peut éventuellement générer suffisamment de force pour déloger tout ce qui bloque le drain. Après environ une douzaine de grèves fermes, l’eau devrait couler. Si ce n’est pas le cas, la même procédure est à répéter deux ou trois fois.

Dépannage des toilettes

Les problèmes de toilettes sont non seulement gênants, mais potentiellement coûteux en termes de gaspillage d’eau.

Faire face à un drain bouché des toilettes n’est tout simplement pas amusant. Cependant, pour les drains complètement bouchés, il est préférable de ne pas utiliser de produits chimiques, car ils contiennent des agents caustiques pouvant nuire à certains appareils. À la place, une tarière sera beaucoup plus pratique. Pour l’utiliser, il faut retirer le bouchon ou la crépine de la vidange bouchée et insérer le fil de la tarière dans l’ouverture. Lors de l’introduction d’un câble flexible, il faut actionner la manivelle de l’appareil, puis desserrer et visser la vis à molette tout en faisant avancer le câble. Si le câble rencontre quelque chose, il faut le déplacer d’avant en arrière pendant que la poignée de la tarière est tournée. Ensuite, il ne faut pas arrêter de tourner la poignée tout en retirant lentement la tarière.

Dépannage des tuyaux

Il ne faut pas s’inquiéter lorsque le problème de tuyauterie semble se situer quelque part dans les tuyaux, car les sons et les signes extérieurs pourraient aider à identifier le vrai problème.

Désengorger les drains de plancher et les tuyaux de drainage principaux est un tout autre travail. 

Pour les drains de sol bouchés, tels que ceux des sous-sols et des douches, un tuyau d’arrosage peut être efficace pour déboucher les drains, surtout si le colmatage n’est pas proche de l’ouverture. Il faut fixer le tuyau au robinet, l’introduire dans l’évacuation aussi loin que possible puis colmater le tuyau à l’ouverture. Ensuite, faire tourner l’eau à fond pour quelques instants.

En cas de présence d’un sabot dans le tuyau de vidange principal, il faut localiser le point de nettoyage principal. Il s’agit d’un raccord en forme d’y situer au bas de la pile de sol de la maison ou à l’endroit où le drain quitte le bâtiment. Il faut placer un grand seau ou un conteneur sous le lieu de nettoyage et étaler beaucoup de papiers et de chiffons autour du site pour absorber l’eau de réserve.

 À l’aide d’une clé à tube, il faut dévisser lentement le bouchon de nettoyage dans le sens antihoraire, en essayant de contrôler le débit d’eau qui s’écoulera du nettoyage.Une fois que le flux est arrêté et le site inondé soit nettoyé, il faut insérer la tarière pour retirer les débris.

Si le blocage n’a pas été localisé, on peut essayer le piège de la maison. C’est un raccord en U installé sous terre. Il est possible de le localiser en trouvant deux bouchons de nettoyage adjacents dans le sol, si le drain principal passe sous le sol. Encore une fois, il faut mettre des papiers et des chiffons autour du site avant d’ouvrir le nettoyage le plus proche de l’égout à l’extérieur.

Si le sabot est dans le piège de la maison ou entre le piège et le nettoyage principal, il est envisageable de pouvoir le retirer. Mais si l’eau commence à sortir du siphon lorsqu’on le dévisse, il faut vérifier rapidement au-delà du siphon de la maison avec une tarière. Il faut retirer rapidement le sabot. Sinon, il faudra remplacer le bouchon et appeler un professionnel pour faire le travail.

Comme vous pouvez le voir dans les conseils donnés dans cet article, un drain bouché ne signifie pas nécessairement une facture de plomberie énorme. Cependant, en cas de problèmes répétitifs détectés, il est préférable de faire appel à un expert au cas ou il est vraiment nécessaire de remplacer les tuyaux ou d’installer de nouveaux conduits.

D’ailleurs, l’équipe de plombiers Assainissement 77 se déplace en urgence ou sur simple rendez-vous sur Paris et dans tous les départements limitrophes. Il offre des services de qualité comme :

  • Le débouchage des canalisations
  • L’installation de salle de bain
  • Le dégorgement de tuyauterie
  • L’assainissement des canalisations

Et pour tous les travaux d’urgence liés à la plomberie, Assainissement 77 sont disponible 7 J/7 et 24 h/24 pour ses clients, pour toutes questions ou renseignements, il reste joignable sur 01 43 55 12 10

Les astuces pour entretenir les canalisations

Les signes avant-coureurs sont connus par tout le monde. En effet, quand l’évier prend un peu plus de temps à se vider. On peut remarquer de l’eau qui s’accumule autour des pieds sous la douche. Et les odeurs !Les odeurs étranges et désagréables. Ils sont tous des signes d’une confrontation avec un conduit obstrué. Et puis un jour,boum. Le tuyau est complètement bloqué. Il faut traiter cela très rapidement ou affronter la colère d’un tuyau ou d’une salle de bain inutile.

Ainsi, toutes les solutions habituelles ont été mises en œuvre comme enlever l’excès de poils et la crasse qui s’est accumulée à la surface du tuyau. Et rien ne se passe. Puis un plombier liquide ; pas bien. Ensuite, le piston. Mais que se passe-t-il quand il ne vient pas à la rescousse ?

COMMENT TRAITER LES BLOCAGES DE CANALISATIONS ?

  1. Le cintre en fil métallique plié

Assez simple, mais étonnamment efficace. Prendre un porte-manteau ordinaire et le redresser au maximum. Ensuite, il faut plier une extrémité pour créer un petit crochet. Le pousser au-delà du couvercle du drain et commencez à pêcher. On pourra extraire toutes sortes de poils et de mauvaises choses du tuyau. Il faut éliminer les déchets, sans les pousser plus loin. Puis faire couler l’eau chaude, et tout devrait être mis en ordre.

  1. Bicarbonate de soude et vinaigre

1/3 de tasse de bicarbonate de soude à mélanger avec 1/3 de tasse de vinaigre dans une tasse à mesurer. Il va pétiller immédiatement, et ne pas perdre de temps à le verser dans les égouts bouchés. L’action pétillante aidera à éliminer la crasse, les cheveux et la crasse qui se sont accumulés dans le tuyau. Il faut laisser reposer pendant une heure ou même toute la nuit si vous le pouvez puis rincer à l’eau chaude. On peut également verser autant de bicarbonate de soude sec que possible dans les égouts, puis ensuite le vinaigre.

  1. Un aspirateur d’atelier humide et sec

En cas de possession d’un aspirateur d’atelier humide ou sec, il peut devenir un outil formidable pour déboucher les drains. Tout d’abord, il faut le régler sur l’aspiration des liquides. Couvrir l’évent pour éviter les dégâts. Ensuite le joint le plus étroit possible sur le drain peut être créé.

Il est possible de faire preuve de créativité et adapter une vieille tête de piston à cette fin. Lorsque l’aspirateur est réglé sur son réglage le plus élevé, il peut être assez puissant pour tirer le colmatage vers le haut dans le sac d’aspirateur. Ça ne marche pas toujours, mais ça vaut le coup.

  1. Eau bouillante

Les conseils ne deviennent pas plus faciles que cela. Il faut faire bouillir la quantité d’eau nécessaire. Puis il faut verser lentement l’eau dans les égouts en deux ou trois étapes, en laissant l’eau chaude agir pendant quelques secondes entre chaque coulée. C’est généralement le moyen le plus simple et le plus rapide de déboucher un drain.

  1. Soude caustique

Il faut utiliser des gants en caoutchouc et une protection oculaire. La soude caustique (également connue sous le nom d’hydroxyde de sodium) peut provoquer de vives brûlures chimiques. Il est nécessaire d’agir avec prudence. Mettre 3/4 gallon d’eau froide dans un seau à vadrouille, puis à rajouter 3 tasses de soude caustique dedans .Il faut bien remuer avec une vieille cuillère en bois. Il va commencer à pétiller et à chauffer. Il faut le verser immédiatement dans le drain bouché et laisser en repos pendant 20-30 minutes, puis on peut rincer à l’eau bouillante. À répéter autant de fois si nécessaire.

  1. Nettoyage du tuyau

C’est un travail de plomberie facile à faire. En premier lieu, il faut placer un seau vide sous le tuyau en forme de U (le piège) sous l’évier. Le seau recueillera l’eau qui se renversera. À l’aide d’une clé de plombier, les écrous de blocage aux deux extrémités du tuyau sont à desserrer.

L’opération peut être finalisée à la main. Lors que le piège est libre, il faut le tirer et le retourner en vidant le contenu dans le seau. Il est également nécessaire de pêcher à l’intérieur à la recherche de débris et de faire de même avec les tuyaux qui le retenaient. Une vieille brosse à dents est utile pour éliminer les résidus solides. Il faut penser à rincer le piège avec de l’eau, puis remonter le tout. Dans la plupart des cas, cela aura fait l’affaire.

  1. le serpent de drain

Il s’agit d’un équipement assez peu technologique qui fait des merveilles. Il s’agit essentiellement d’une longue corde métallique flexible avec une spirale en métal à la fin.

  1. Sel et bicarbonate de soude

À mélanger 1/2 tasse de sel de table avec 1/2 tasse de bicarbonate de soude et verser dans le tuyau obstrué. Après 10-20 minutes, il faut verser de l’eau bouillante. Le sel, le bicarbonate de soude et l’eau bouillante produiront une réaction chimique qui devrait dissoudre certains des blocages les plus nuisibles.

  1. Détergent à vaisselle

Si votre toilette est bouchée, versez 1/4 tasse de détergent à vaisselle dans le bol. Ensuite, faites bouillir de l’eau. Le savon à vaisselle agira comme un lubrifiant et aidera à dissiper tout résidu graisseux. Puis versez l’eau chaude et préparez-vous à plonger. Si le piston ne coupe pas, des gants en caoutchouc peuvent être l’option suivante.

  1. Le bicarbonate de soude, le vinaigre, la pesanteur et la pression

Si le drain de votre baignoire est bouché, un peu de bicarbonate de soude / vinaigre mentionné dans le deuxième conseil est à mélanger. Puis il faut verser immédiatement dans le drain, puis placer le bouchon dessus. Après 45 à 60 minutes, il faut remplir la baignoire d’eau. Ensuite, on retire le bouchon. La pression de 40 à 60 gallons d’eau devrait être suffisante pour déloger le blocage qui a été libéré par le bicarbonate de soude et le vinaigre.

Ce sont 10 astuces rapides et faciles qui devraient aider à gérer les blocages les plus tenaces. En cas de blocage de tuyaux répétitifs, il faut faire appel à des plombiers qualifiés, car il se peut qu’une nouvelle installation soit nécessaire.

Pour toutes interventions d’assainissement, de plomberie, de dégorgement ou encore de vidange, les équipes d’urgence d’assainissement 95 sont disponibles pour accompagner les clients du 95 et des iles de France dans tous les travaux.

QUELS SONT LES SERVICES OFFERTS PAR ASSAINISSEMENT 95 ?

  1. Débouchage canalisations
  2. Installation de salles de bain
  3. Dégorgement de tuyauterie
  4. Tous les cas d’urgence liés à la plomberie
  5. Un devis adapté et selon les besoins du client
  6. Une garantie au niveau des matériels utilisés

Assainissement 95 possède des équipes expertes dans la plomberie, qui offrent une qualité de service optimale pour ses clients. Ils sont disponibles 7J/7 et 24 h/24 pour toutes les urgences en un simple appel.

Les pistes à suivre pour remettre au goût du jour son habitation

Vous désirez donner une seconde vie à votre habitat tout en améliorant votre confort ? Vous envisagez de rénover une maison en vue d’une revente ? Que la rénovation soit partielle ou totale,réalisez votre projet dans les meilleures conditions en suivant quelques étapes. Votre confort et votre satisfaction sont en jeu.Alors, faites le bon choix !

Les points les plus importants

Rénover une maison implique la réalisation de plusieurs travaux. Pour une remise à neuf complète, les points ci-dessous sont presque incontournables.

Les travaux extérieurs

Cela concerne la couverture-toiture, la zinguerie, les façades, le jardin, la cour, la terrasse, etc. À vous de voir quelles sont les tâches à effectuer : petite maçonnerie, travaux de jardinage,réfection de la clôture… Équipez-vous du matériel nécessaire pour pouvoir intervenir correctement, rapidement et efficacement.

Les revêtements des sols et des murs

Rénover,c’est relooker, apporter plus d’élégance, de fraîcheur et de modernité. Le changement, la réfection ou la rénovation des revêtements de sols et des murs font toute la différence.

Vous aimez la couleur et la fraîcheur ? Ne manquez pas de retoucher la peinture. Vous avez envie d’un espace charmant et chaleureux ?Rénovez les moquettes, les parquets et les papiers peints. N’oubliez pas également de réviser l’état du carrelage et de la mosaïque des salles d’eau.

La menuiserie

La rénovation de la maison est l’occasion d’équiper l’habitation de dispositifs d’ouverture et de fermeture plus performants(fenêtres, portes, portails, volets, stores, etc.). Bien sûr, vous pouvez toujours réparer ce qui est réparable. Le bon choix des menuiseries, intérieures et extérieures, est d’une importance capitale. C’est pourquoi Terres de Fenêtre vous propose ses prestations. L’entreprise met à votre service une équipe expérimentée pour assurer la pose de menuiserie à Marigny-St-Marcel, à Annecy, à Aix-les-Bains, etc.

Les menuiseries sont testées et sont fabriquées suivant les normes NF, ACOTHERM, CSTBAT…

De plus, vous bénéficierez :

– d’un service personnalisé,

– d’une étude et d’un devis sur mesure,

– de la réalisation d’un diagnostic technique (prise de mesure détaillée, étude thermique, acoustique et sécurité),

– d’un contrôle qualité,

– d’une garantie de 20 ans.

Les différentes installations

Il faut profiter de cette occasion pour remettre aux normes toutes les installations, qu’elles soient vétustes ou dangereuses :l’électricité, le réseau de plomberie, les systèmes de chauffage et de climatisation, les réseaux de gaz, etc. Veillez à ce que tout soit conforme aux normes de sécurité en vigueur et adapté à vos besoins.

Les précieuses recommandations

Vous êtes peut-être novice dans ce domaine et vous manquez d’expérience ? Même si ce n’est pas la première fois que vous prenez en main ce genre de projet, vous pouvez peut-être aussi vous tromper sur certains points et commettre des erreurs. Voici alors quelques conseils et recommandations qui vous seront utiles :

– Se renseigner sur les obligations légales, les règles et les démarches administratives à faire pour la rénovation d’une maison.Rendez-vous à la mairie !

– Ne jamais oublier de faire un diagnostic complet. Vérifiez l’état de la maison afin d’identifier les travaux les plus urgents aux plus infimes.

-Établissez un plan de financement, allant des gros œuvres aux finitions. Détaillez bien les coûts de chaque prestation.

-Toujours planifier et bien organiser les travaux. Cela limitera les mauvaises surprises (surcoût, perte d’argent, retard, oubli,etc.). Profitez-en pour rechiffrer les travaux et réajuster votre budget.

– Ne jamais négliger les avis et les conseils des professionnels(architecte, artisan du bâtiment, spécialiste de la décoration intérieure, etc.). Si possible, entourez-vous d’un artisan expérimenté, surtout pour la réalisation des travaux de grande envergure. Demandez des conseils !

– Garder un œil sur l’isolation de la toiture, des murs et des sols.

– Mettre un point d’honneur sur la décoration. Imposez votre style !

, , ,

Notice pour faire une réparation véranda

De nos jours, la véranda s’est transformée incontestablement en une pièce vivable, la plupart du temps. Elle a dépassé le stade de rallongement ou de supplément du logement. Elle s’incorpore désormais dans les espaces de vie pour y accueillir la cuisine, quelques fois la salle à manger, voire même le salon. Elle met à profit ses facultés pour illuminer toutes les pièces qui l’entourent et possède généralement un accès sur le jardin.

Votre envie de faire une reparation veranda vient sûrement de ces constats, si elle se met à montrer des signes de vieillesse. Il suffit juste de connaître quel type d’ouvrages, souhaitez-vous accomplir, et prendre connaissance de ce qui peut être effectivement réalisé, avant de vous projeter dans des frais. Ci-dessous, quelques instructions pour vous aider à réaliser vos désirs de réparation de véranda.

Pourquoi rénover la véranda ?

La plupart du temps, on fait faire une réparation de véranda afin de le transformer en une salle à part entière même si, jusqu’à aujourd’hui, on ne l’employait que quand les beaux jours montraient leur nez. Avec l’agrandissement de la famille, le logement actuel peut s’avérer un peu trop étroit. Dans ce sens, réutiliser le salon pour la changer en un nouvel espace de vie, n’est réellement concevable que lorsque vous mutez le salon actuel dans la terrasse.

Autre raison incontournable

Toutefois, cette rénovation est aussi nécessaire, quand votre véranda commence à paraître âgée. Pour reconnaître l’instant véridique où elle nécessiterait un rajeunissement, il est assez utile de repérer les caractères qui ne mentent jamais.

Signes visibles

Le grincement ou la complication de fermeture ou d’ouverture des portes, en sont des exemples bien précis. Tout comme le manque d’imperméabilité des entrées. Par ailleurs, l’augmentation de la perception de chaleur en été, et de fraîcheur en hiver, marque le besoin de renouveler l’isolation. De même pour la condensation qui commence à apparaître peu à peu sur le vitrail. Sans bien sûr parler de la toiture qui se met à laisser passer des fuites d’eau. Tous ces signes montrent immanquablement que votre véranda a grand besoin d’une petite touche ou d’un relooking total.

Les procédures à suivre pour réhabiliter votre véranda

Dès l’instant où vous débutez une construction, vous serez sûrement conduit à réaliser une proclamation, peut-être même à faire montre d’un permis de construire. En plus de cela, vous devrez absolument vous soumettre à certaines règles préalablement prescrites.

Règlements ordonnés

Pour bien entamer votre rénovation de véranda, vous devrez prendre connaissance et faire en sorte de suivre à la lettre les règles suivantes. Pour commencer, si vous ne changez pas les dimensions ni la forme de votre véranda, mais que vous vous limitez juste à un rajeunissement complet, vous n’avez pas besoin de faire des démarches administratives. De même, si vous ne dépassez pas les 5 m² pour faire vos modifications, aucune déclaration de votre part n’est exigée. Par contre, à partir de 5 m² jusqu’à 20 m², vous devez absolument accomplir une déclaration préliminaire d’ouvrages. De 20 à 40 m² d’élargissement, cette même déclaration sera amplement suffisante si les dimensions du logement ne surpassent pas les 150 m². De ce fait, au-delà de ces seuils précédents, il vous impérativement demandé de posséder un permis de construire.

Recommandations particulières

Prenez garde également à ce que votre appartement ne se trouve pas dans les environs d’un site classé. Dans ces conditions, vous n’aurez le droit de toucher à l’aspect de votre véranda, qu’avec l’accord des Bâtiments de France.

De plus, si votre terrasse venait à surpasser les 150 m² avec élargissement, vous devriez aussi demander l’aide d’un architecte.

Mener à bien votre reparation veranda

Pour faire une reparation veranda, veillez à bien suivre les quelques directives suivantes avant de partir à la recherche d’un expert pour les plus gros ouvrages. De primes abords, pour un montant partiellement insignifiant, vous aurez la possibilité de rajeunir votre espace. A cela, il est nécessaire que vous preniez note de l’ensemble des modifications que vous voulez apportez, pour ne rien oublier à la fin. La plupart du temps, l’élaboration de cette liste se fait du plus gros travail s’il y en a. Ensuite, l’énumération continue avec les ouvrages secondaires, pour terminer avec les finitions.

Tâches accessibles par un novice

Parmi ces travaux, il y en a que vous pouvez accomplir de votre propre chef. C’est justement le cas pour une réhabilitation de la peinture des cloisons de séparation avec votre logement. Il en est de même, pour l’astiquage du vitrail, le balayage du toit, potentiellement le raccommodage des jointures des vitres, sans oublier le coup de jeune sur votre plancher et la mise en place d’un climatiseur ou d’une chaudière pour gérer la température de cette salle.

Toutefois, si vous n’avez aucune notion de ce qu’est le bricolage, ou que vous projetez de faire des modifications à grande envergure, il est préférable de confier votre projet à un professionnel en la matière. De cette manière, vous vous évitez plusieurs désagréments possibles.

Baser vos réparations suivant les matériaux actuels

Pour débuter, une réparation véranda dépend aussi de sa composition. Ci-dessous, les quelques critères que vous devrez suivre selon les genres de modèles qui subsistent.

Véranda en bois

Elle s’intègre probablement avec l’apparence de votre logement et ajoute un air campagnard qui n’est pas désagréable à voir. Si la simplicité n’est pas très appréciée, elle demeure toutefois une aubaine dans quelques contrées.

Pour un tel prototype, il est nécessaire que vous fassiez un suivi de maintenance. Si elle est enduite de vernis, il sera obligatoire de la poncer pour en remettre une strate régulièrement tous les 2 ans. Un vernis marin la préservera sûrement des méfaits de la météo. Pareillement, si elle est enduite de peinture, mais dans ce cas, vous devrez mettre 2 à 3 couches pour bien la préserver. Si elle était enduite de vernis et que vous désiriez l’enduire de peinture dorénavant, il vous faudra le poncer plus minutieusement.

De plus, un contrôle particulier du bois est également incontournable, pour combler à la pâte à bois tous les orifices qui pourraient prendre forme et donner accès à la moisissure qui risque de tout déstabiliser au sein du bois.

Véranda en aluminium

Ce modèle demande moins d’entretien, car en vérité, elle ne demande qu’un nettoyage à l’eau savonneuse et un rinçage à l’eau claire. Faites attention à ne pas utiliser une éponge qui gratte et qui aurait la faculté d’érafler les cadres.

Un balayage de la toiture est également nécessaire, tout comme le déversement des gouttières. Il n’est pas nécessaire de la repeindre, car la peinture des cadres a été effectuée préalablement en usine, au moment de sa fabrication.

Véranda en PVC

Tout comme la précédente, elle ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Pour cela, vous avez juste besoin de l’eau savonneuse. La majorité du temps, elle offre plus d’isolation que la véranda en aluminium, mais ne présente aucune défectuosité. Son seul inconvénient est l’infériorité de sa durée de vie. Par ailleurs, la structure est actionnaire et ne laisse pas accès libre aux dimensions élevés des autres stéréotypes.

Véranda en fer

Celle-ci a un design de l’Art Déco. Fréquemment exécutée depuis plusieurs dizaines d’années, elle procure sûrement moins d’isolation par rapport aux autres. Pourtant, elle est très appréciée et il sera navrant pour vous de ne pas la sauvegarder et de ne pas en prendre soin.

Elle est généralement employée, plus comme verrière que comme salle complémentaire, alors pourquoi ne pas lui donner un petit peu d’attention. Dans tous les cas, pour la structure, un bon décapage de la peinture, un antirouille et une nouvelle teinte avec des couleurs plus modernes, lui donneront une apparence inédite.

Les joints probablement accomplis au mastic, nécessiteront également une bonne réparation. Un graissage suffisant des serrures et des paumelles, renouvelleront le fonctionnement de ces mécanismes. Concernant les vitrages, vous devez absolument vous référer au savoir-faire d’un expert pour éviter toute déception.

pose carrelage - revêtement de sol

Les étapes pour poser le carrelage de ma cuisine sur ma chape

Réussir une pose de carrelage à l’intérieur de votre maison n’est pas du tout une tâche facile. En effet, il faut que votre support soit à niveau et lisse. Quand il s’agit d’une nouvelle construction, l’artisan vous livre un sol prêt à recevoir votre revêtement. Par contre, dans le cadre d’une rénovation d’intérieur, la préparation du sol exige une attention particulière. Dans ce guide, découvrez toutes les étapes à suivre pour bien poser le carrelage de votre cuisine sur une chape !

Étape 1 : l’évaluation de l’état du sol

Sur un sol ancien, notamment sur une surface dure déjà existante (béton, ciment, dalles rigides, etc.), il est quasiment impossible de le revêtir sans procéder préalablement à une mise à niveau du sol. En effet, une surface bosselée ou creusée doit être ragréée avant de recevoir votre nouveau revêtement.

Il est même envisageable de faire couler une chape maigre sur votre support s’il est dans un état critique. Votre choix va dépendre de l’épaisseur que vous devrez ajouter pour obtenir une surface lisse et plane. Généralement, s’il est inférieur à 10 mm, vous devrez procéder à un ragréage.

Étape 2 : le ragréage

Pour information, il s’agit d’un mélange de poudre de ciment et d’eau à renverser sur le sol. Appelé également lissage de sol, le ragréage a une propriété auto lissante qui lui permet facilement de se répandre sur votre support. Cependant, n’hésitez pas à utiliser une taloche pour égaliser les niveaux !

Pour réussir un ragréage, vous devrez procéder à un nettoyage minutieux de votre support pour éliminer tous les éléments qui peuvent provoquer une mauvaise adhérence : écailles de peinture, résidus de colle, particules de bois, graisse, etc.

Il faut également que la porosité de votre support soit absorbante. Ainsi, vous éviterez la déshydratation rapide des mortiers. Pour vérifier ce point, il est conseillé de mouiller légèrement votre support avec un liquide. Si la goutte d’eau est absorbée en une minute, cela veut dire que votre support est poreux. Par contre, si l’absorption se fait pendant plus de 10 minutes, votre support est donc fermé. Dans tous les cas, il n’y a rien de plus efficace que de recouvrir le sol d’un primaire adapté avec l’aide d’un rouleau ou d’un balai. Renseignez-vous bien sur le temps de séchage auprès du fabricant ou bien d’un professionnel spécialisé dans la pose de chape.

Étape 3 : La pose de carrelage proprement dit

À ce stade, vous avez un sol de cuisine entièrement propre et prêt à recevoir un revêtement. Donc, l’étape suivante consiste à encoller le carrelage de façon uniforme. Si vous souhaitez éviter la formation des poches d’air entre la dalle et le support, il est recommandé d’utiliser la méthode « double encollage ». C’est-à-dire qu’il faut également appliquer de la colle sur l’envers des carreaux.

Ensuite, il faut poser les carreaux avec l’aide de croisillons pour conserver un écartement entre les carreaux uniforme afin d’y apposer les futurs joins. Une fois que vous avez terminé cette étape, il est temps de passer à l’application du mortier de jointoiement. Cependant, nous vous conseillons de respecter le temps de séchage de la colle à carrelage en comptant une nuit de séchage. Cette information peut vous être donné sur le produit en lui même ou bien demandez conseil à un vendeur spécialisé ou un professionnel de la rénovation d’intérieur. Enfin, il ne vous reste plus qu’à nettoyer les excès de mortier-joint à l’extérieur des carreaux lorsque celui-ci est posé à l’aide d’un platoir à jointer pour une finition impeccable.

Quel équipement pour bien ranger les vêtements ?

À l’occasion de la rénovation de la chambre à coucher ou la rénovation complète de la maison, améliorez avant tout le confort, le pratique et l’esthétique. Aussi, pensez à installer des moyens de rangement personnalisés et sur mesure pour les vêtements. Faites-en sorte que ranger les vêtements, les chaussures et les accessoires dans la suite parentale ou dans la chambre des enfants ne soit plus un périple au quotidien. Libre à vous de choisir en fonction de vos habitudes et de l’espace disponible.

Que choisir ?

Plusieurs options sont envisageables. D’ailleurs, il n’est pas toujours question d’espaces disponibles et de leur configuration ou de gros budgets pour pouvoir vous offrir des modules de rangement adaptés à vos besoins.

– Le dressing
Le rangement de rêves de toutes les femmes, mais aussi de la gent masculine. Les styles et les designs, les couleurs, les formes et les dimensions sont infinis. Il en est de même pour les matériaux utilisés. Toujours tendance, ce type de rangement offre une organisation au top. Vous avez l’opportunité de ranger et classer les éléments par catégories (robes, pantalons, chaussures, chemises, vestes, blousons, manteaux, cravates, écharpes, chapeaux, sacs…), grâce aux différents compartiments et accessoires (tringles, petits paniers) mis à votre disposition.

– La penderie
Cet équipement est très classique et séduit par son efficacité. Cette pièce dispose de petits espaces de rangement pour vos articles de saisons, vos robes et vos futures acquisitions. La penderie est disponible en plusieurs coloris et matériaux.

– L’armoire et le placard
Ces meubles de rangement, composés d’étagères, ont leurs avantages. Ils sont très pratiques et personnalisables. Ils s’adaptent à tous les espaces et à tous les budgets.

Si vous en disposez déjà, quelques petites retouches feront l’affaire pour les remettre au goût du jour. Vous n’avez plus qu’à nettoyer, à refaire la peinture ou à appliquer du vernis, à remplacer les poignets ou les portes, à améliorer l’éclairage, à customiser…

Où les placer ?

L’emplacement du mobilier de rangement dépend de l’espace disponible. Vous pouvez l’installer dans la chambre, l’encastrer dans le mur, sous l’escalier, au grenier (en l’aménageant), dans le couloir, etc. Tâchez d’y penser bien avant d’entamer les travaux, afin d’éviter les problèmes d’ergonomie.
Veillez à ce que le mobilier soit toujours accessible.

Vous avez certainement vos envies sur ce sujet. Alors, n’attendez plus ! Créez, rénovez, aménagez et organisez-vous bien ! Les idées sont nombreuses. Vous pouvez aussi vous inspirer des modèles proposés dans les magazines.

, , ,

L’aménagement du grenier pour un gain de place et de confort

Le grenier est, dans la majorité des cas, oublié et délaissé, spécialement utilisé pour ranger les bric-à-brac et les vieux objets inutiles. Pourtant en effectuant le bon aménagement, le grenier devient une pièce habitable/utilisable, pleine de vie. Vous pouvez y aménager une jolie petite chambre pour les amis, une salle de jeux pour les adolescents, un espace détente ou un petit bureau. Tout dépendra de vos besoins, de vos aspirations et de votre mode de vie. Ainsi, vous gagnerez en confort et en surface habitable. L’envergure des travaux dépend de l’état du grenier. Vous n’êtes pas toujours tenu de faire appel à des professionnels. Vous pouvez vous occuper des petits travaux qui feront assurément toute la différence.

Alors, comment s’y prendre ?

Des règles sont à respecter lorsqu’il est question d’aménagement de grenier ou de combles. Peut-être que vous débordez d’idées et d’aspirations ? Vous vous interrogez sur la manière dont vous allez procéder ? Sachez qu’il est primordial de réfléchir au préalable sur l’utilisation de l’espace, afin de pouvoir exploiter au maximum la pièce. Vous pouvez lister sur papier tout ce qu’il faut faire.

En général, il faut rénover et vous occuper des éléments suivants :

– la porte et les fenêtres de toit
Nettoyer, poncer, réparer, remplacer les vitres et les poignées, changer de portes et de fenêtres si nécessaire.

– la solidité du parquet/plancher
Le sol est-il en mesure de supporter les meubles et les autres équipements qui vont agrémenter la future pièce ?

– l’habillage des murs et des sols
Il y a la peinture, le papier peint, le carrelage, les stickers… Choisissez selon vos envies !

– l’éclairage
Ajouter des lampes qui illumineront à nouveau cette pièce habituée à l’ombre, outre l’éclairage naturel.

– les cloisons
La mise en place de cloisons vous permettra de créer des espaces « compatibles ».

Quoi qu’il en soit, il est recommandé de vérifier l’état de la toiture, de la charpente, du grenier à aménager. Vous éviterez les mauvaises surprises. Pour la réalisation de ces travaux, armez-vous de technicité, d’habileté, des outils performants (gants, casque, marteaux, pinces, échelles,) et des matériaux de qualité. Prenez tout votre temps et faites-vous aider par vos proches.

Tout ce qui concerne l’électricité, l’isolation thermique et phonique, le réseau sanitaire, devrait être confié à des artisans professionnels, sauf si vous êtes qualifié et expérimenté pour cela.

,

De brillantes idées pour mettre en valeur le couloir

L’objectif de cet article est de vous aider à apporter plus de vie et de modernité dans le couloir.

Plus qu’un simple lieu de passage, le couloir contribue à l’ambiance globale de la maison. Cet espace, qu’il soit étroit ou large, est souvent négligé. Voici quelques idées pratiques qui vous seront utiles pour remédier à sa nudité et transformer cette zone en un atout décoratif incontournable.

– Les accessoires déco

Il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets. Le choix est très vaste. Il y a : les cadres photos, les tableaux, les stickers, les montres, l’accroche manteau, les luminaires pour les murs, etc. Parfois, il suffit d’un peu de créativité et d’ingéniosité pour tout changer.

– La peinture

Un coup de pinceau apportera de la fraîcheur et ranimera ses murs. Que vous aimiez la couleur vive ou celle plus douce, la teinte claire ou sombre, tâchez simplement d’y apporter de l’éclat et de l’élégance.

– Le papier peint

Très apprécié pour sa discrétion, son charme et ses choix infinis de coloris, de tons et de motifs, le papier peint est également idéal pour habiller les murs du couloir. À vous de décider !

,

Des vases originaux pour ne pas se ruiner

Pour peaufiner la rénovation de la salle de séjour, il faut penser aux petits éléments, comme le vase, qui serviront de décoration et qui apporteront la touche singulière qui vous a toujours fait rêvé.

Des vases à fabriquer soi-même

Nul besoin d’investir pour avoir de jolis vases design et adaptés à vos goûts. Une bonne dose de créativité suffit pour créer et optimiser le décor du salon à partir de simples objets. Libre à vous de les adapter au décor de la pièce et à vos envies.

– Les bocaux

Les bocaux en verre, qu’ils soient de petite, moyenne ou grande taille, se prêtent à d’infinies utilisations. Ces jolis objets sont faciles à transformer en vase. Il suffit de bien les nettoyer, de les customiser selon vos préférences et de les mettre à la bonne place. Avec une bonne composition florale, des petites bougies et des pierres de couleur, le tour est joué.

– Les bouteilles

Les bouteilles en verre vides trouvent également leur place dans la personnalisation du décor intérieur de la maison. Outre les jolies fleurs pour les garnir, vous pouvez les décorer avec du ruban de masquage, de la peinture spray ou des paillettes. Elles peuvent aussi servir de bougeoirs.

, ,